La langue française

Thèse

Définitions du mot « thèse »

Trésor de la Langue Française informatisé

THÈSE, subst. fém.

A. −
1. Proposition ou théorie que l'on tient pour vraie et que l'on soutient par une argumentation pour la défendre contre d'éventuelles objections. Avancer, appuyer, confirmer, contredire, défendre, infirmer, réfuter, renverser, soutenir une thèse; à l'appui d'une thèse; thèse militaire, historique; thèse idéaliste, marxiste, matérialiste; exposé des thèses en présence; thèses contraires; thèse essentielle, fondamentale. La thèse philosophique indémontrée a pris un faux air d'assurance scientifique en passant par la science, mais elle reste philosophie, et elle est plus loin que jamais d'être démontrée (Bergson, Deux sources, 1932, p. 290):
Il a vu, en quelques dizaines d'années, régner successivement, et même simultanément, des thèses contradictoires également fécondes, des doctrines et des méthodes dont les principes et les exigences théoriques s'opposaient et s'annulaient, tandis que leurs résultats positifs s'ajoutaient en tant que pouvoirs acquis. Valéry, Variété III, 1936, p. 164.
Loc. adj. À thèse. Qui est composé en vue d'illustrer et de défendre une idée philosophique, morale, politique. Film à thèse; littérature à thèse. Nous sommes ici bien loin du roman à thèse que pratiquait George Sand, car une thèse soutenue nuit à l'exactitude des constatations (Bourget, Nouv. Essais psychol., 1885, p. 161).J'aurais pu faire sur ce sujet [le problème de la repopulation] qui n'a jamais été traité une pièce selon le ton sarcastico-mélodramatique qu'ont mis à la mode les faiseurs de « pièces à thèse » (Apoll., Tirésias, 1918, préf., p. 866).
Loc. adv., vx. En thèse générale. En règle générale. On peut établir en thèse générale, que les exercices forts et longtems continués, diminuent la sensibilité du système nerveux (Cabanis, Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 100).
Loc. verb. fig., vieilli. Changer la thèse. Modifier la question, l'état des choses; donner un autre aspect à une situation. Ce que vous me dites change bien la thèse (Ac. 1835-1935). Une donation de cinq cent mille francs... ça change la thèse (Labiche, Point de mire, 1864, iv, 11, p. 509).
En partic. Point de doctrine, opinion d'une personne (savant, philosophe, écrivain, homme politique) sur une question précise. Synon. position.On pourrait remplir des pages entières avec l'exposé sommaire des thèses contradictoires, cocasses et charlatanesques qui forment le fond des harangues de nos grands hommes (Sorel, Réflex. violence, 1908, p. 171).Pour l'Europe, M. Churchill a paru se rallier totalement aux thèses américaines, en particulier en ce qui concerne le réarmement de l'Allemagne (L'Humanité, 19 janv. 1952, p. 3, col. 2).
2. PHILOSOPHIE
a) [P. réf. à Kant, p. oppos. à antithèse] ,,Première assertion d'une antinomie`` (Morf. Philos. 1980).
b) [P. réf. à Hegel et à Fichte; chez Hamelin, p. oppos. à antithèse et synthèse] ,,Premier terme d'un système formé par trois concepts, ou trois propositions dont les deux premiers s'opposent l'un à l'autre, et dont le dernier lève cette opposition par l'établissement d'un point de vue supérieur`` (Lal. 1968). Le mot « thèse » représente une forme spéciale d'affirmation discursive ou logique, soit comme premier moment (...), soit comme type d'affirmation de nature dialectique (Marxisme1982).
c) PHÉNOMÉNOL. Action de poser par la pensée, sans que cette position implique nécessairement l'affirmation d'une vérité ou d'une réalité (d'apr. Foulq. St-Jean 1969).
B. −
1. HIST. DE L'ÉDUC. Proposition ou série de propositions que le candidat à un grade de bachelier, de licencié, de docteur s'engageait à soutenir publiquement dans une université. La Sorbonnique était une thèse solennelle, durant une journée entière, au cours de laquelle tous les docteurs de la faculté pouvaient attaquer le récipiendaire sur sa doctrine (MarionInstit.1923).
P. méton. Grande feuille de papier ou de parchemin souvent richement décorée où étaient écrites ces propositions. Pour rendre ces thèses plus dignes d'être offertes, on les décorait d'images exécutées avec un soin spécial, et quelques unes étaient ornées de gravures de tout premier mérite (Havard1890).
2. [P. oppos. à mémoire2]
a) Travail présenté sous forme d'ouvrage exposant une recherche scientifique originale et ses résultats dans un établissement d'enseignement supérieur habilité, soumis à soutenance publique devant un jury pour l'obtention du grade de docteur. Thèse principale, complémentaire; préparer, publier sa thèse; présider une thèse; titre d'une thèse; soutenance, sujet de thèse; thèse (de doctorat) de/en droit, sciences politiques, géographie, histoire, lettres, médecine; thèse de doctorat ès lettres, ès sciences, ès sciences économiques. Faites-lui faire son Droit, je paierai les inscriptions et les frais de thèse (Balzac, Début vie, 1842, p. 431).Une fois sa thèse pour le doctorat juridique soutenue, il avait annoncé son dessein d'en commencer une seconde, d'économie politique (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 429).V. doctorat A ex. de Mallarmé, de Civilis. écr. et passer11reSection I C 2 α ex. de Balzac.
Thèse de troisième cycle, thèse d'État. Si la thèse de troisième cycle est surtout appréciée en fonction de ses qualités méthodologiques, la thèse d'État doit constituer un apport plus général et plus synthétique à la connaissance (Éduc.1979).
Thèse inaugurale. V. inaugural A ex. de Hist. gén. sc.
b) P. méton. Livre imprimé où figure ce travail. Il m'a envoyé sa thèse (Ac.).
Prononc. et Orth. : [tε:z]. Martinet-Walter 1973 distingue entre durée longue et surlongue (11, 6). Ac. 1694, 1718: these; dep. 1740: thèse. Homon. formes de taire: taise, -s, -nt. Étymol. et Hist. 1. a) 1579 « proposition théorique qu'on avance avec l'intention de la défendre contre les objections éventuelles » (P. de Costal, Disc. philos., p. 58 ds Gdf. Compl.); 1807 en thèse générale (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, p. 307); b) 1885 pièce, roman à thèse (Bourget, loc. cit.); 2. a) 1602 « proposition ou ensemble de propositions que le candidat à un grade de bachelier, etc., s'engage à soutenir » (Peiresc, Lettres, éd. Tamizey de Larroque, t. 6, p. 16); 1835 « ensemble de travaux présentés, sous forme d'ouvrage, en vue de l'obtention du grade de docteur » (Ac.); b) 1643 « grande feuille (de papier, de parchemin), souvent richement décorée, où sont imprimées les propositions d'une thèse » (Naudé, Advis pour dresser une bibliothèque, p. 96); c) 1680 « exposé public et discussion d'un ensemble de travaux devant un jury universitaire » (Rich.); 3. 1904 philos. (Nouv. Lar. ill.); 4. 1968 log. « théorème » (Lar. encyclop. Suppl.). Empr. au lat.thesis « sujet, proposition, thème », gr. θ ε ́ σ ι ς « action de poser, de placer; convention; (en philos.) action de poser une thèse, proposition ». Fréq. abs. littér.: 1 365. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 672, b) 1 301; xxes.: a) 2 268, b) 3 169.
DÉR.
Thésard, -arde, subst.,fam. Personne qui prépare une thèse de doctorat. Un directeur de recherches a un certain pouvoir sur ses thésards, mais ceux-ci ont aussi la possibilité de le quitter pour un autre (La Nef, juin 1970ds Gilb. 1980). [teza:ʀ], fém. [-aʀd]. 1reattest. 1965 (Le Nouvel Observateur, 14 janv., p. 13, col. 3 ds Quem. DDL t. 40); de thèse, suff. -ard*.

Wiktionnaire

Nom commun

thèse \tɛz\ féminin

  1. Position intellectuelle, point de vue, avis.
    • Cette thèse admet deux modes de discussion entre lesquels nous avons à choisir. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • On pourrait remplir des pages entières avec l’exposé sommaire des thèses contradictoires, cocasses et charlatanesques qui forment le fond des harangues de nos grands hommes ; rien ne les embarrasse. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.159)
    • Dans ses discours, il défendit avec force cette thèse que la stricte observance des lois religieuses doit s'accompagner, pour devenir méritoire, de la pratique de la justice et de l'amour du prochain, envers les juifs comme envers les non-juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Du coup, pour ce qui est de sa thèse, le livre fait pschitt. Il ne reste que des morceaux de bravoure au long desquels l'auteur s'en prend à son adversaire favori. — (Jean-Michel Aphatie, Sa thèse fait pschitt, dans Marianne (journal) du 14 mai 2011)
  2. (En particulier) (Histoire) Toute proposition, soit de philosophie, soit de lettres, soit de théologie, soit de droit, soit de médecine, qu’on soutenait publiquement dans les écoles, dans les universités.
    • Cette thèse est dédiée au souvenir de notre mère, […], envers qui nous avons une dette inextinguible et sans qui rien de tout ce qui suit n’aurais jamais été possible. — (Alain Deyber, Les Gaulois en guerre : Stratégies, tactiques et techniques, Paris, édition Errance, 2009, Hommages, page 13)
    • Des thèses de philosophie, de théologie, de médecine, de droit.
  3. (Aujourd’hui) Ensemble de propositions, point de doctrine largement développé par écrit ou étude détaillée et systématique que l’on présente à un jury et dont on soutient les conclusions, pour obtenir certains grades universitaires.
    • Le père de Laforgue, qui s'était depuis quelque temps consolé du refus de son fils d'entrer à Polytechnique, lui parlait d'une thèse de doctorat, après l'agrégation. — (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.52)
    • L'opinion de Pavlov sur le rôle décisif du milieu ambiant […], se trouve ainsi en concordance parfaite avec les thèses théoriques de Mitchourine, avec les principes du darwinisme soviétique créateur développé actuellement par T. Lyssenko. — (E. Asratian, I. Pavlov : sa vie et son œuvre, p.100, Éditions en langues étrangères, Moscou, 1953)
    • Daniel. Oui, comme par hasard, c'est le seul auteur dont nous n'ayons rien brûlé, et, comme par hasard, c'est aussi celui auquel vous avez consacré votre thèse de doctorat. — (Amélie Nothomb, Les Combustibles, Paris : chez Albin Michel, 1994,)
    • J’ai moi-même été militant marxiste-léniniste et j’ai pourtant produit une thèse en anthropologie biologique en recourant au paradigme de la sociobiologie et de la psychologie évolutionniste. — (La démagogie est-elle génétique ?, dans Le Québec sceptique, n°58, p.17, automne 2005)
    1. Discussion publique de cette étude.
      • Servier connaît bien l’âme de ce pays. Il est le premier Français depuis plus d’un quart de siècle à avoir passé brillamment une thèse sur l’ethnologie des Berbères. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.44, France-Empire, 1963)
    2. Impression de cette étude.
      • Il m’a envoyé sa thèse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

THÈSE. n. f.
Proposition qu'on avance avec l'intention de la défendre si elle est attaquée. Posons d'abord la thèse. Il faut éclaircir la thèse. Vous changez de thèse. Une pareille thèse ne peut se défendre. Je ne me charge pas de cette thèse, elle est trop embarrassante. Vous soutenez une mauvaise thèse. La thèse a été longuement débattue. Fig. et fam., Cela change la thèse, Cela me fait changer d'opinion, d'intention à l'égard de telle personne ou de telle chose. Ce que vous me dites change bien la thèse.

THÈSE s'est dit particulièrement de Toute proposition, soit de philosophie, soit de lettres, soit de théologie, soit de droit, soit de médecine, qu'on soutenait publiquement dans les écoles, dans les universités. Des thèses de philosophie, de théologie, de médecine, de droit. Ses thèses sont hardies, téméraires. Ses thèses furent censurées. Il se dit aujourd'hui d'un Ensemble de propositions, d'un point de doctrine largement développé par écrit, d'une étude détaillée et systématique que l'on présente à un jury et dont on soutient les conclusions, pour obtenir certains grades universitaires. Cet étudiant prépare sa thèse de doctorat. Il vient de finir sa thèse de l'École des Chartes. Il se dit également de la Discussion publique de cette étude. La soutenance de la thèse. Assister à une thèse. J'ai été à la thèse d'un tel. Présider à une thèse. Il se dit encore de l'Ouvrage imprimé contenant cette étude. Il m'a envoyé sa thèse.

Littré (1872-1877)

THÈSE (tê-z') s. f.
  • 1Toute proposition que, dans le discours ordinaire, on met en avant pour la défendre si elle est attaquée. Il a pris une mauvaise thèse. Vous soutenez une bonne thèse. Mes paroles, comme les satires de la comédie, demeurent dans la thèse générale, Molière, Critique, 7. Il voulut soutenir sa thèse par un exemple, Hamilton, Gramm. 9. Vendôme était plein de chiens et de chiennes dans son lit, qui y faisaient leurs petits à ses côtés ; une de ses thèses était que tout le monde en usait de même, Saint-Simon, 156, 39.

    Changer la thèse, c'est l'acte volontaire ou involontaire de l'esprit qui, dans le cours d'une déduction ou d'un débat, arrive à soutenir ou à réfuter autre chose que ce qu'il avait paru ou voulu établir ou contester au début.

    Fig. et familièrement. Cela change la thèse, cela fait changer d'opinion, modifie la manière de voir. Ce que vous dites là change la thèse, Lesage, Diable boit. 19.

  • 2Particulièrement, proposition de philosophie, de théologie, de médecine, de droit, que l'on soutient publiquement. Ces thèses [de Pic de la Mirandole] firent beaucoup de bruit, et eurent plus d'éclat que n'en ont eu de nos jours les découvertes de Newton et les vérités approfondies de Locke, Voltaire, Mœurs, 109. Souvenez-vous qu'on a soutenu des thèses contre la circulation du sang ; songez à Galilée, et consolez-vous, Voltaire, Lett. Maupertuis, janv. 1738.
  • 3Plus ordinairement, l'ensemble des propositions que l'étudiant soutient pour être reçu licencié, agrégé, docteur. Cet étudiant prépare sa thèse.

    Aujourd'hui, le doctorat ès lettres et le doctorat ès sciences se composent de deux thèses, l'une en latin, l'autre en français, sur des points de littérature ou de science ; ce sont de véritables ouvrages et non plus seulement des propositions à discuter

  • 4La dispute même des thèses. Assister à une thèse. Présider à une thèse. Disputer, argumenter à une thèse. Une thèse soutenue à Douai par les carmes déchaussés, Bossuet, Lett. quiét. 395. J'ai entendu quelquefois regretter les thèses que l'on soutenait jadis en grec ; j'ai bien plus de regret qu'on ne les soutienne pas en français ; on serait obligé d'y parler raison, ou de se taire, D'Alembert, Œuv. t. III, p. 167.

    Fig. Soutenir thèse pour quelqu'un, prendre les intérêts, la défense d'une cause.

  • 5Grande feuille, ou cahier, où sont imprimées les questions, les propositions de celui qui soutient la thèse. Autrefois la thèse était une feuille de papier ou de satin, ordinairement enrichie de quelque estampe. Thomas Diafoirus, tirant de sa poche une grande thèse roulée, qu'il présente à Angélique : J'ai, contre les circulateurs, soutenu une thèse qu'avec la permission de monsieur, j'ose présenter à mademoiselle, Molière, Mal. imag. II, 6. On nous mande… que les minimes de votre Provence ont dédié une thèse au roi, où ils le comparent à Dieu, mais d'une manière où l'on voit clairement que Dieu n'est que la copie, Sévigné, 13 juin 1685.

    Brochure où est imprimée la dissertation qui a servi de thèse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « thèse »

Θέσις, proprement action de poser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin thesis issu du grec θέσις, thêsis (« pose, position »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « thèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thèse tɛs

Citations contenant le mot « thèse »

  • Le sujet devrait faire grand bruit dans le monde universitaire, et au-delà. Une thèse de droit, soutenue et validée dans la prestigieuse Sorbonne, a-t-elle été entachée de nombreux et massifs copier-coller, constituant ainsi un plagiat ? La section disciplinaire du conseil académique de l’université Paris-I - Panthéon-Sorbonne a tranché en ce sens, dans une décision en date du mardi 21 juillet, que Le Monde a pu consulter. Le Monde.fr, L’annulation d’une thèse pour plagiat déstabilise l’université Paris-I - Panthéon-Sorbonne
  • L’avocat Arash Derambarsh s’est vu retirer son titre de docteur de la Sorbonne après qu’une enquête interne a révélé qu’il avait plagié presque intégralement sa thèse. Pour les universités, la lutte contre le plagiat devient une priorité. La Croix, Quelles leçons tirer de l’affaire du plagiat de thèse à la Sorbonne ?
  • Régulièrement inscrit à la faculté des sciences juridiques et politiques, dans la filière du Droit privé, Achille MOUGANG a proposé une thèse de doctorat dont le thème était ” La protection du consommateur sur le terrain de la publicité“. Africa Top Success , Achille Mougang : non-voyant surprend avec sa thèse de doctorat PhD.
  • L'Université Fédérale de Toulouse et France 3 Occitanie ont organisé un concours internet avec les candidats du concours  "Ma thèse en 180 secondes". A l'issue d'un vote organisé sur facebook, c'est Oumeina El Mansouri qui a gagné le concours. Retrouvez sa prestation en vidéo. France 3 Occitanie, "Ma thèse en 180 secondes" : Oumeima El Mansouri désignée lauréate 2020 pour sa thèse sur l'endométriose
  • Cette édition de Fabrique de thèse interrogera la notion de décentrement du point de vue de la méthodologie – et plus largement de l’épistémologie – de la recherche sur les œuvres et les pratiques chorégraphiques. Comment les études en danse, parce qu’elles se définissent davantage par des objets d’étude que par des modèles et des ancrages scientifiques strictement déterminés, se trouvent-elles décentrées, bien souvent à la croisée de plusieurs approches (historiques, sociologiques, anthropologiques, philosophiques, littéraires…) ? Quels seraient les motivations, les effets et les pratiques qui permettent ou résultent du déplacement des usages de certaines références scientifiques considérées comme canoniques dans d’autres traditions disciplinaires ? Dès lors, nous emploierons la notion de décentrement pour réfléchir aux concepts qui font la recherche en danse : qu’il s’agisse de verbes d’action (percevoir, créer, composer…) ou de noms communs (le geste, le mouvement, le corps, l’œuvre…), comment les sens de ces termes se révèlent-ils déplacés, transformés, et donc décentrés, lorsqu’ils sont adressés à un corpus en danse ? Si cette dérive lexicale peut s’apparenter à des jeux de langage, nous parions pourtant sur l’intérêt d’examiner les interférences qui opèrent au croisement d’une terminologie partagée dans le champ des recherches en danse – considérant par exemple l’acuité définitionnelle avec laquelle des termes comme la « qualité » ou « l’état » acquièrent un pouvoir herméneutique – et de la polysémie dont se trouvent chargées certaines notions, à l’image du verbe « danser » lui-même et des inflexions qu’il subit. Cette instabilité participe plus largement d’une véritable entreprise de remotivation sémantique qui oriente la recherche de manière significative : nous chercherons alors à en cerner la pertinence et les limites. , Fabrique de thèse #5 – Décentrer les savoirs : l’in-discipline des études en danse (Pantin)
  • Les avocats de Johnny Depp ont tenté vendredi d'accréditer la thèse selon laquelle c'est Amber Heard, l'ex-femme de l'acteur américain, qui était capable de violence, présentant à l'appui des extraits de vidéos reçus anonymement. Journal L'Union, Les avocats de Johnny Depp tentent d'accréditer la thèse d'une Amber Heard violente
  • L'Ukraine a contesté mardi la thèse iranienne selon laquelle une "erreur humaine", le mauvais réglage d'un radar militaire, était l'"élément-clef" à l'origine du drame du Boeing ukrainien abattu le 8 janvier près de Téhéran. L'Orient-Le Jour, Boeing abattu : Kiev conteste la thèse iranienne d'''erreur humaine'' - L'Orient-Le Jour
  • Toi tu es vraiment le roi du gomyaaré ! Faut pas confondre les commentaires sur la thèse et la thèse elle même. Quand tu l’auras lue, tu reviendras nous faire ici tes propres comentaires. , Soutenance de thèse de Doctorat : Urbain Zongo propose le Moringa pour lutter contre la malnutrition - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Privilégiée samedi matin, la thèse d'un acte criminel n'a pas été confirmée par les éléments matériels recueillis dans la journée. "Il faut être prudent, précise une source proche de l'enquête. Les constatations ont à peine commencé, mais l'hypothèse d'un accident est possible." Le fait que les portes de la cathédrale n'ouvrent qu'après 8 heures, alors que le feu a été signalé dès 7h45, interpelle les policiers, qui ont "gelé" toutes les images enregistrées par les rares caméras de surveillance du secteur. D'autant qu'aucune trace d'effraction n'a été relevée, selon le procureur. Plusieurs auditions étaient en cours samedi : des voisins de l'édifice religieux, mais aussi des habitués de la cathédrale, à commencer par le recteur et le sacristain chargé de la fermeture des portes. lejdd.fr, Incendie de la cathédrale de Nantes : la thèse de l'accident semble privilégiée

Images d'illustration du mot « thèse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « thèse »

Langue Traduction
Anglais thesis
Espagnol tesis
Italien tesi
Allemand these
Chinois 论文
Arabe أطروحة
Portugais tese
Russe тезис
Japonais 定説
Basque tesiaren
Corse tesi
Source : Google Translate API

Synonymes de « thèse »

Source : synonymes de thèse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « thèse »

Thèse

Retour au sommaire ➦

Partager