Teneur : définition de teneur


Teneur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TENEUR1, subst. fém.

A. − Vieilli. Suite continue de choses constituant un ensemble, continuité d'une chose dans la durée. Moralement, sa Correspondance [de Buffon] nous le montre partout, et dans toute la teneur de sa vie, sensé et digne (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 14, 1860, p. 323).
[Avec prise en compte de l'espace] Surface continue. Montrant à son innocente compagne le petit jour rond qui rompait de son vide la teneur unie du panneau: « Ce sera quelque domestique qui aura voulu espionner... » (Bourget, Cosmopolis, 1893, p. 438).
MUS. VOC. Chant principal tenu par un même ensemble de choristes; partie de la psalmodie presque toujours exécutée sur le même ton, qui règne de la fin de l'intonation jusqu'à la médiation, et de la médiation jusqu'à la terminaison. Chaque verset [du psaume dans sa forme grégorienne] se compose de deux parties: après la formule d'intonation réservée au premier verset (...), teneur sur la dominante (c'est-à-dire lecture recto tono), puis formule mélodique de médiante; ensuite, retour à la teneur, et formule mélodique finale (Potiron, Mus. église, 1945, p. 118).
B. − Ce qui est contenu exactement dans un texte, dans des propos, dans un ensemble d'éléments combinés et transmis à des fins d'information. La teneur d'une loi. Aux visites de l'évêque ou du provincial, le père Corbinon ne modifiait en rien la teneur de son cours (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 181).Le cinéma parlant n'ajoute pas seulement au spectacle un accompagnement sonore, il modifie la teneur du spectacle lui-même (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception, 1945, p. 271).
P. métaph. ou au fig.
Dans le domaine de l'affectivité.Contenu apte à provoquer l'apparition de tel ou tel sentiment. Les gens appelés par leur profession à manipuler, entreposer ou vendre des substances réputées pour leur teneur en joie: parfums, fruits, étoffes, finissent par en perdre la compréhension et même par en contracter le dégoût ou le mépris (Duhamel, Poss. monde, 1919, p. 99).
♦ Dans le domaine esthét.[Les symphonies de Beethoven] se colorent de reflets et s'estompent d'ombres qui les distinguent l'une de l'autre aussi bien que font leur tonalité, leur teneur mélodique (Chantavoine, Symph. Beethoven, 1932, p. 26).
♦ Dans les domaines intellectuel et moral.On ne saurait espérer fixer la teneur propre du conservatisme ou de la novation dans des systèmes d'opinions formellement identifiables (Antoine, Passeron, Réforme Univ., 1966, p. 217).
C. − Proportion d'une substance déterminée, d'une réalité physique, contenue dans un mélange, dans un espace donné. Synon. quantité.Teneur constante, élevée, garantie en qqc.; faible, forte teneur d'un corps en qqc.; teneur en acide(s), en carbone, en eau. La grosse infirmière (...) ouvrit largement la fenêtre, la referma à demi, dosant la teneur de lumière (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 459).
Prononc. et Orth.: [tənœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1174-76 d'une tenur littéral. « selon un mouvement, un processus continu [cf. lat. uno tenore] ici: à la suite l'une de l'autre » (Guernes de Pont Sainte Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 4038: Dous iraignes vit surdre des funz d'une tenur); 1355 d'une teneur « id. » (Bersuire, fo42 vods Littré: continuement et tout d'une teneur); b) 1669 (Du Perron cité ds Thieme, Hist. vers. fr., p. 183: Nostre langue se prononce quasi toute d'une teneur, sans changement de voix); 2. a) 1257 « ce que contient, ce que signifie un écrit en substance » (Texte cité ds Runkewitz, p. 37: des lettres dont la teneur est tex); b) 1462 selon cette teneur « selon ce texte, conformément à ce refrain » (Villon, Testament, éd. J. Rychner et A. Henry, 956); 3. p. ext. a) 1563 jouxte la teneur de mon dessein « d'apr. le plan, les dispositions prévues sur ma représentation graphique » (B. Palissy, Recepte veritable, éd. A. Cameron, p. 44); b) 1601 (Charron, De la sagesse, éd. B. de Negroni, p. 451: l'on va contre la teneur de sa religion); c) 1610 (Deimier, Acad. de l'art poét., p. 577: une personne sacree prefere un terme qui est du tout contre la teneur de son cœur et de sa religion); 4. av. 1615 (E. Pasquier, Recherches de la France, p. 310: Ce malheureux Empereur (...) ne s'estoit-il pas sur son premier aage rendu Moine, accompagnant lors toute la teneur de sa vie de toutes œuvres charitables); 5. 1866 teneur en eau (d'un composé chim.) (Daubrée, Ac. des sciences, comptes rendus, t. 62, p. 663 ds Littré). B. 1377 mus. dans le plain-chant, partie appelée aussi taille ou ténor* (Gace de La Buigne, Roman des Deduis, éd. Å. Blomqvist, 8083). Empr. au lat.tenor subst. masc. « mouvement, processus continu (sans solution de continuité) [en partic. dans le syntagme uno tenore « d'un même cours, d'une manière égale »] », « suite, continuité (de conditions, événements), uniformité (d'apparence) », « accent de la voix, ton », « manière (dont les choses se passent); cours (de la vie, p. ex.) » et, à basse époque chez les juristes « dispositions (d'une loi, d'un texte...) ». En a. m. fr. a vécu également un autre subst. fém. tenor, tenour, teneur « terres, domaine (dont la possession est liée à certaines obligations vis-à-vis d'un seigneur) », dér. de tenir au sens qu'avait pris le mot dans le cont. de la féod. (v. tenir F 1), att. du xiies. au xves. (v. T.-L. et GDF, s.v. tenor1).

TENEUR2, -EUSE, subst.

A. −
1. [Désigne une pers.]
a) Subst. masc. [Corresp. à tenir 1reSection I A 1] Celui qui tient à la main, pour des raisons professionnelles ou plus ou moins habituellement, une chose, un objet. Quand (...) elle eut rejoint son berlingot (...), le teneur de guides (...) remarqua (...) que (...) ses fumeuses prunelles (...) flambaient à l'instar de deux tisons (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 96).Pour être un véritable apprenti, il ne suffit pas (...) d'être devenu une espèce de saute-ruisseau (...) ou de pousseur de voiture à bras, ou de « teneur derrière » ou de « frappeur à devant » occasionnel (Fillon, Serrurier, 1942, p. 42).
IMPR. Teneur de copie. ,,Celui qui tient et lit la copie au lecteur d'épreuves en première, pendant que celui-ci corrige`` (Des.-Muller Impr. 1912). Quand David vint dîner, elle lui dit: Es-tu sûr, mon ami, de ce petit drôle de Cérizet? Cérizet? répondit-il. Eh! c'est mon gamin (...), je l'ai eu pour teneur de copie, je l'ai mis à la casse (...). Eve apprit à son mari que Cérizet lisait des épreuves pour le compte des Cointet (Balzac, Illus. perdues, 1843, p. 562).
b) Subst. [Corresp. à tenir 1reSection I A 4 b] Personne qui, par profession ou dans ses loisirs, occupe certaines fonctions, exerce certaines activités. Des teneurs de loteries et des bonneteurs sont là, aguichant le montagnard (Lorrain, Heures Corse, 1905, p. 101).
JEUX. Personne qui tient jeu à quelqu'un. Colonel, ne vous défendez pas, ce n'est pas moi qui accuse, ce sont vos gants froissés, chiffonnés tous les deux, quand l'adversaire de votre teneur tournait le roi ou faisait la vole (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 208).V. mouton C 3 a ex. de Hogier-Grison.
ÉCON. Teneur/teneuse de livres. Personne chargée de l'exécution matérielle des travaux de comptabilité dans une entreprise, une administration. J'ai tous les jours ma soirée libre à partir de huit heures, je chercherai une place de teneur de livres chez quelque petit marchand (A. Daudet, Pt Chose, 1868, p. 187).
2. Rare. [Dans un syntagme nom. empl. comme adj.; corresp. à tenir 1reSection I A 4 c] En tous cas, n'en veuillez jamais de ces retards à l'homme le plus ordinairement ponctuel et teneur de parole que je suis (Verlaine, Corresp., t. 3, 1887, p. 281).
B. − Subst. masc., CHASSE. [Désigne un animal; corresp. à tenir 1reSection I A 3 b] ,,Oiseau de vol qui donne la troisième attaque au héron`` (Baudr. Chasses 1834). Cet oiseau est bon teneur (Baudr. Chasses 1834).
Prononc. et Orth.: [tənœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1175 a. fr. tenëor « celui qui tient une terre (dans le cont. féodal) » (Ducs Normandie, 12864 ds T.-L.); b) 1278 « id. » teneur (Pontigny, Montigny, Arch. Yonne H 1497 ds Gdf., s.v. teneor); 2. 1545 teneurs de tavernes « tenanciers » (J. Bouchet, Ep. mor., II, X ds Gdf. Compl.); 3. a) 1680 juré teneur de livres (Rich.); b) 1718 « commis qui tient les livres de commerce » (Ac., Additions et corrections); c) 1843 typogr. teneur de copie (Balzac, Illus. perdues, p. 562); 4. 1743 chasse « oiseau qui attaque, le troisième, le héron dans son vol » (Liger, Nouv. mais. rustique, t. 2, p. 782); 5. 1775 « mousse qui reçoit le câble au sortir du cabestan et le tient ferme pour empêcher qu'il ne ripe » (Duhamel du Monceau, Traité gén. des pêches, t. 2, p. 576). Dér. de tenir*; suff. -eur1*; teneur a été att. du xveau xviies. au sens de « personne qui chante la partie de taille, ténor [v. ténor et teneur1] » (v. Gdf., s.v. teneur3). Fréq. abs. littér.: 122. Bbg. Quem. DDL t. 5 (s.v. teneur de copie), 6 (s.v. teneur d'outils).

Teneur : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

teneur \tə.nœʁ\ féminin

  1. Ce qui est contenu mot à mot dans un écrit, son texte littéral.
    • La teneur d’un acte, d'un testament, d’un traité.
    • Voici exactement la teneur de sa lettre.
    • En quelques minutes, le jugement fut dressé. La teneur en était simple et brève. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
  2. Ce qu’un corps contient d’une certaine substance.
    • Une plus grande teneur de l’air en gaz carbonique permettrait d'ailleurs d'expliquer la luxuriance de la végétation sans faire intervenir un climat équatorial. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.51)
    • Ces sites représentent 80 % des réserves métalliques de fer dans le monde. Les teneurs étant classiquement comprises entre 50 et 65 %, le minerai est ainsi directement envoyé aux aciéries sans enrichissement préalable. — (Cyrille Delangle, Le fer rubané, Centre de Géologie Terrae Genesis, février 2016)
  3. (Musique) Note sur laquelle on chante un psaume. Voix en valeurs longues considérée comme partie principale au Moyen-Age.
    • D'une façon générale, sacqueboutes, vièles, rebecs pouvaient exécuter les teneurs et contreteneurs des motets profanes. — (Françoise Ferrand, L'Ars Nova et Guillaume de Machaut).

Nom commun 2

teneur \tə.nœʁ\ masculin (pour une femme on dit : teneuse)

  1. Celui qui tient quelque chose.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Teneur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TENEUR. n. f.
Ce qui est contenu mot à mot dans un écrit, son texte littéral. La teneur d'un acte, d'un traité. Voici exactement la teneur de sa lettre. Il se dit aussi de Ce qu'un corps contient d'une certaine substance. La teneur de ce minerai en fer est assez forte. La teneur de cette eau minérale en acide carbonique est faible. En termes de Musique, il se dit de la Note sur laquelle on chante un psaume.

Teneur : définition du Littré (1872-1877)

TENEUR (te-neur) s. f.
  • 1Ce que contient mot à mot un écrit, texte littéral. Elle me lia le pouce avec de la soie, quoi que son mari lui pût dire ; elle m'en tira du sang avec le bout d'une aiguille, et elle m'en fit signer de cette teneur…, Retz, Mém. t. I, liv. II, p. 381, dans POUGENS. La propre teneur [de la lettre] est bonne à garder, Bossuet, Lett. quiét. 152. Je pense comme vous, que la teneur des lettres de l'électeur et du maréchal de Turenne [au sujet de l'incendie du Palatinat] est supposée, Voltaire, Lett. Colini, 21 oct. 1767.

    Il se dit surtout en style de pratique. L'arrêt fut exécuté selon sa forme et teneur.

  • 2Continuité, suite. Les esprits continuent à se mouvoir d'une même teneur dans le cerveau, Descartes, Pass. 160. Une même et constante teneur de bon gouvernement, Dial. d'Or. Tubero, t. II, p. 269. Hasarder une opinion qui tende à blanchir un personnage illustre, contre des autorités que contredisent la teneur de sa vie, de sa doctrine, et l'estime générale dont il a joui, Diderot, Cl. et Nér. I, 36.
  • 3 Terme de minéralogie. Ce que contient de substance principale ou accessoire un minerai, la fonte, un composé chimique. À part sa teneur en eau, la serpentine peut être rapprochée des météorites du type commun, Daubrée, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXII, p. 663.

HISTORIQUE

XIIe s. Quand il esgardeit si le hanap tut entur, E vit le vin si truble qu'il en out grant hisdur, Dous iraignes vit surdre del funz d'une tenur, Th. le mart. 105.

XIIIe s. Et qu'il aillent ou plet segont la tenor des premieres letres, Liv. de jost. 18. Lettres desquelles la teners an commance et est an telle maniere…, Bibl. des ch. 4e série, t. III, p. 61.

XIVe s. Continuement et tout d'une teneur, Bercheure, f° 42, verso. Au roy il a baillé ces lettres proprement ; Lors uns aragonnoiz lui lisi belement ; Quant la teneur choisi [il vit], s'ot le cuer moult dolent, Guesclin. 7092.

XVIe s. Je loue le benoist servateur, lequel vous conserve en ce long teneur de santé parfaite, Rabelais, Pant. IV, 4. Continuer des actions si diverses d'une si pareille teneur qu'il ne s'y sente point d'interruption, Montaigne, I, 396.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. TENEUR. Ajoutez :
4Teneur saccharine, ce que contient de sucre un végétal, une liqueur, etc. C'est dans le champ que se fait le sucre ; et, comme il est démontré que certaines variétés [de betteraves] offrent des différences de 25 à 50 pour 100 dans la teneur saccharine, on sera convaincu que…, Journ. offic. 12 fév. 1872, p. 1037, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Teneur : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TENEUR, s. m. (Gram. & Jurisprud.) du latin tenor, est ce que contient un acte ; on ordonne qu’une sentence sera exécutée selon sa forme & teneur, c’est-à-dire, suivant ce qui est porté en son contenu. (A)

Teneur de livres, s. m. (Commerce.) commis qui tient les mémoires, & charge les livres des faits de commerce, de crédit & débit. Ce sont des gens fort employés & indispensables.

Juré teneur de livres est celui qui est pourvu par lettres-patentes de sa majesté, & qui a prété serment en justice, pour vaquer à la vérification des comptes & calculs lorsqu’il y est appellé. (D. J.)

Teneur, terme de Fauconnerie, il se dit du troisieme oiseau qui attaque le héron de son vol.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « teneur »

Étymologie de teneur - Littré

Provenç. et espagn. tenor ; portug. teor ; ital. tenore ; du lat. tenorem, de tenere, tenir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de teneur - Wiktionnaire

(Nom 1) Du latin tenor.
(Nom 2) De tenir avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « teneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
teneur tœnœr play_arrow

Citations contenant le mot « teneur »

  • Le dernier rapport de recherche sur le rapport de marché Faible teneur en alcool Bière fournit une analyse détaillée de la part de l’industrie sur la base des revenus et du volume. L’étude comprend en outre la dynamique du marché ainsi que les principales entreprises opérant sur le marché Faible teneur en alcool Bière. Le rapport sur le marché Faible teneur en alcool Bière sert les approches clés des entreprises ou des clients pour leur donner des informations sur l’état, la taille et la part du marché concurrentiel mondial actuel. , Marché Faible teneur en alcool Bière 2020-2024 | Principales industries avec taux de croissance du marché, taille de l’industrie, part, dernières tendances et prévisions – Commune Magazine
  • C’est un contrôle de Sciensano, l’Institut scientifique de santé publique, qui a révélé la teneur trop élevée en cyanotoxines. Avec l’accord de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), le produit a été retiré de la vente. Les clients qui auraient acheté ce produit sont priés de ne pas le consommer et de le ramener au point de vente. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, De l’algue Klamath en poudre rappelée en raison d’une teneur trop élevée en cyanotoxines
  • La pureté et la cohérence sont essentielles pour tous les produits chimiques réactifs, en particulier des acides. Que ce soit pour analyse de traces ou pour une utilisation générale, daligner la qualité acide correcte à votre application est nécessaire pour obtenir des résultats optimaux. Haut comprennent lacide pur à haute pureté acide hydrochlorique, de haute pureté Sulfurique, élevée en acide pur lacide nitrique, etc.Market Analyse et perspectives: Global High mondial pur acide MarketThe High Pure taille du marché de lacide devrait atteindre USD millions en 2026, de USD millions en 2020, à un haut CAGR pendant 2021-2026.Global haute teneur en acide pur , Teneur élevée en acide pur marché 2020 – Les facteurs de croissance, principaux fabricants, des ventes, des investissements à venir, partager, Taille, Prix CAGR, dernières tendances, prévisions 2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Marché mondial des tôles d’acier à faible teneur en silicium laminées à chaud 2020 par fabricants, régions, type et application, les prévisions jusqu’en 2026 visent à couvrir la taille du marché, la part, les tendances et l’analyse de la croissance sur la base de divers paramètres. la dernière étude de recherche analyse la position actuelle du marché parallèlement à l’état historique et fournit une perspective future. Le rapport dans l’essentiel élabore sur les définitions du marché, les classifications, les spécifications des produits, les processus de production, les structures de prix, la segmentation du marché, les applications d’utilisation finale et l’analyse de la chaîne industrielle. Le rapport met en évidence les tendances du marché mondial des plaques d’acier à faible teneur en silicium laminées à chaud, l’analyse du paysage concurrentiel et la position de développement des régions clés et les principaux acteurs du marché. Journal l'Action Régionale, Mise à jour COVID-19 sur l’analyse des concurrents du marché des tôles d’acier à faible teneur en silicium laminées à chaud 2020-2026 par les fabricants Nippon Steel & Sumitomo Metal, United States Steel Corporation, Steel Authority of India Limited – Journal l'Action Régionale
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Barres protéinées à faible teneur en glucides actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Marché mondial des Barres protéinées à faible teneur en glucides 2020 meilleures entreprises – Exante(UK), ThinkThin, LLC(US), General Mills(US), Simply Protein(CA), Zoneperfect(US), Slimfast(US) – Instant Interview
  • "Je vais te tuer, je vais te dépecer". Entre mai et juin, un homme de 31 ans a fait vivre un enfer à sa sœur. Jugé en comparution immédiate, le tribunal l’a condamné à de la prison ferme. Ce sont des dizaines de messages que le prévenu a envoyés à sa sœur. Et la teneur est à chaque fois la même. La présidente Nicole Bergougnan donne lecture de ces funestes SMS. Le tribunal, lui, est choqué par la violence des propos. "Je doute que tu deviennes une mère. Je vais vous tuer toi, ton enfant et ton mari. Je vais te dépecer". Pendant l’audience, les explications sont inexistantes. Mais la présidente rappelle les explications qu’il a données lors de sa garde à vue. "Vous avez menacé votre sœur pour la seule raison que son compagnon est de confession musulmane. Vous avez expliqué que vous ne supportiez pas que le bébé soit de confession musulmane." Face à ce rappel de la présidente, le prévenu n’a aucun mot, sauf pour sa sœur : "Elle n’est plus rien pour moi maintenant". Des propos qualifiés "d’inquiétants" par la procureure lors de son réquisitoire. ladepeche.fr, Toulouse. Il menace de dépecer sa sœur et de tuer son bébé - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « teneur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « teneur »

Langue Traduction
Corse cuntenutu
Basque edukiaren
Japonais コンテンツ
Russe содержание
Portugais conteúdo
Arabe المحتوى
Chinois 内容
Allemand inhalt
Italien soddisfare
Espagnol contenido
Anglais content
Source : Google Translate API

Synonymes de « teneur »

Source : synonymes de teneur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires