La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « télégramme »

Télégramme

Définitions de « télégramme »

Trésor de la Langue Française informatisé

TÉLÉGRAMME, subst. masc.

TECHN. D'INFORM. Dépêche transmise par le télégraphe ou par le téléphone; p. méton., contenu de ce message, feuille sur laquelle il est transcrit et qui est remise au destinataire. Rédiger, expédier, remettre, recevoir, ouvrir un télégramme; rappeler qqn par télégramme; télégramme alarmant, désespéré, rassurant; télégramme de félicitations; télégramme officiel, personnel; télégramme téléphoné, urgent; télégramme en clair, chiffré; déchiffrer un télégramme. J'étais loin de Paris, quand un dur télégramme m'est tombé sous les yeux (Barrès, Cahiers, t. 1, 1897, p. 147).Après huit jours, quand elle jugea que l'enterrement devait avoir eu lieu, [elle] pria une amie, qui villégiaturait en Corse, d'envoyer, signé de son nom, un télégramme ainsi conçu au baron: « Apprends seulement nouvelle, dépêche m'ayant suivie de ville en ville. Désolée trop tard, etc. » (Montherl., Célibataires, 1934, p. 909).
En partic. Télégramme météorologique. Télégramme expédié par un service météorologique officiel, qui contient des observations ou des prévisions météorologiques. (Dict. xxes.). Télégramme de presse. Télégramme dont le contenu est destiné à être publié, radiodiffusé ou télévisé. Télégramme de presse. (...) Leur dépôt doit être accompagné de la production d'une carte spéciale délivrée par l'administration (Lar. comm.1930).
REM.
Télégrammique, adj.,hapax. Synon. usuel télégraphique.Ces mots (...) dans le style télégrammique de la pharmacopée « usage externe, agiter avant de s'en servir » le troublèrent (A. Daudet, Tartarin Alpes, 1885, p. 126).
Prononc. et Orth.: [telegʀam]. Att. ds Ac. 1878. Étymol. et Hist. [1859 « message transmis par télégraphe » (Mozin-Peschier ds FEW t. 13, 1, p. 163a)] 1863 (Mozin-Peschier Suppl.); 1896 télégramme de presse (Almanach Hachette 1897, p. 429a); 1907 télégrammes météorologiques (Nouv. Lar. ill. Suppl.). Comp. des élém. télé-1* et -gramme*. Cf. angl. telegram (1852 ds NED). Fréq. abs. littér.: 1 093. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) néant, b) 785; xxes.: a) 932, b) 3 667.

Wiktionnaire

Nom commun - français

télégramme \te.le.ɡʁam\ masculin

  1. (Télécommunications) Dépêche transmise par le télégraphe.
    • La transmission des télégrammes est assurée par deux câbles et un puissant poste de T.S.F. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il avait toujours beaucoup aimé les télégrammes où il satisfaisait son goût pour un humour désastreux et aussi ses élans de tendresse facilement abrégés. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931))
    • Un dimanche après-midi, alors que j'étais de semaine, occupé au bureau des brigades à copier des signalements, un télégramme arriva de Lothiers, grosse agglomération située sur la route nationale, à mi-chemin entre Châteauroux et Argenton. — (Ignace-Émile Forestier, Gendarmes à la Belle Époque, Éditions France-Empire, 1983, page 65)
    • Il peut même arriver que le texte du télégramme soit dicté au téléphone. Le télégramme n'est donc jamais un acte sous seing privé. Sa valeur probante est en principe nulle. — (Dominique Mougenot, La preuve, Larcier, 2002, page 247)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉLÉGRAMME. n. m.
Dépêche transmise par le télégraphe. Expédier un télégramme. Recevoir un télégramme.

Littré (1872-1877)

TÉLÉGRAMME (té-lé-gra-m') s. m.
  • Dépêche télégraphique. Télégramme, ce mot qui exprime une idée nouvelle d'une manière si laconique… on ne le trouve encore, à notre connaissance du moins, dans aucun vocabulaire, Reveil, Rapp. au Sénat, Monit. du 22 mai 1867, p. 608, 5e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « télégramme »

Τῆλε, loin, et γράμμα, écrit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1863) De l’anglais telegram attesté en 1852 → voir télé- et -gramme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « télégramme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
télégramme telegram

Citations contenant le mot « télégramme »

  • L'affiche doit être un télégramme adressé à l'esprit. De Paul Colin
  • Rien ne rend un homme plus conscient de son importance que de recevoir un télégramme de plus de dix lignes. De Jules Renard
  • Quand un avare envoie un télégramme payé au mot, il choisit les mots les plus longs afin d'en avoir pour son argent. De André Birabeau
  • La secrétaire idéale n’est-elle pas pour son patron celle qui ne prononce le mot stop qu’en dictant un télégramme ? De Anonyme
  • L’homme le plus prétentieux au monde aurait été celui qui célébrait son anniversaire en envoyant un télégramme de félicitations à sa mère ! De Anonyme
  • Les tweets sont des télégrammes décachetés. De Bernard Pivot / Les Tweets sont des chats

Images d'illustration du mot « télégramme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « télégramme »

Langue Traduction
Anglais telegram
Espagnol telegrama
Italien telegramma
Allemand telegramm
Chinois 电报
Arabe برقية
Portugais telegrama
Russe телеграмма
Japonais 電報
Basque telegrama
Corse telegrama
Source : Google Translate API

Synonymes de « télégramme »

Source : synonymes de télégramme sur lebonsynonyme.fr

Télégramme

Retour au sommaire ➦

Partager