La langue française

Message

Sommaire

  • Définitions du mot message
  • Étymologie de « message »
  • Phonétique de « message »
  • Citations contenant le mot « message »
  • Images d'illustration du mot « message »
  • Traductions du mot « message »
  • Synonymes de « message »

Définitions du mot message

Trésor de la Langue Française informatisé

MESSAGE, subst. masc.

A. − Communication de nature importante, généralement brève, transmettant à quelqu'un une information, un ordre.
1. [L'accent est mis sur l'acte, la mission dont est investi le porteur du message] Message urgent; s'acquitter, se charger d'un message; délivrer, remplir un message. [Les anges du mosaïsme] sont exclusivement une forme (...) de la providence de Dieu (...) qui toujours disparaît et s'évanouit comme un songe, quand le message est accompli (P. Leroux, Humanité, 1840, p.859).Je vis sortir de la maison un domestique à cheval (...). Trois heures après, l'homme revint tout couvert de poussière; son message était terminé (Dumas père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.639).
2. [L'accent est mis sur la forme de cette communication transmise par signes, en langage clair ou codé, oral ou écrit, par une personne, un canal ou un organisme] Message chiffré; laisser un message à qqn; décoder, déchiffrer, transmettre un message. Ce message téléphonique de Françoise qui m'avait transmis l'hommage obéissant d'Albertine revenant avec elle, j'avais cru qu'il m'enorgueillissait (Proust,Fugit., 1922, p.485).L'opérateur chargé de la station de télégraphie sans fil située à «L'île du Sable», a capté un fragment de message qui aurait été lancé dimanche soir à telle heure (Breton,Nadja, 1928, p.154).Son regard vint à la rencontre du mien, m'envoya un message que je ne déchiffrai pas (Vercors,Silence mer, 1942, p.45):
1. À onze heures et vingt minutes du soir, le message optique transmis du fort de Vaux, après un commencement que le bombardement n'a pas permis de saisir, transmet cette phrase: «Vous interviendrez avant complet épuisement: vive la France». Bordeaux,Fort de Vaux, 1916, p.260.
Message téléphoné. Message transmis par téléphone au bureau de poste du destinataire, lequel le reçoit par voie postale. (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
SYNT. Message codé, en code, en morse, télégraphique; adresser, envoyer, recevoir un message.
P. anal. Message des sens. [Les organes] envoient sans cesse des messages aux centres nerveux et, en particulier, au centre de la conscience viscérale (Carrel,L'Homme, 1935, p.118).
3. [L'accent est mis sur le support matériel de l'information] Synon. de billet, missive, mot, note, télégramme.Apporter, déposer un message. Alors commencèrent à ce sujet une foule de messages et de notes. Sir Hudson Lowe écrivait jusqu'à trois ou quatre fois par jour à l'officier de garde, chargé de me donner autant de communications (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t.2, 1823, p.334).
4. [L'accent est mis sur le contenu] Comment devait-elle interpréter l'inquiétant message? Qui pouvait-elle consulter dans une telle conjoncture? (Duhamel,Suzanne, 1941, p.80).Je reçois à l'instant votre message du 6 juin. Je me sens en plein accord avec vous pour que notre politique commune à l'égard des Arabes, comme à tous égards, soit mutuellement confiante (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p.415):
2. Ô printemps! Quand on songe à toutes les missives Qui des amants rêveurs vont aux belles pensives, (...) Aux messages d'amour, d'ivresse et de délire Qu'on reçoit en avril et qu'en mai l'on déchire Hugo,Contempl., t.1, 1856, p.87.
B. − Communication d'une autorité, visant à l'essentiel tout en pouvant revêtir un caractère officiel ou une certaine solennité, destinée à une collectivité, à un public. Message (télévisé) du président de la République à la nation; message du pape lors d'une fête religieuse; prononcer un message de bienvenue. Message de Noël du Général de Gaulle au peuple français, le 24 décembre 1943 (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p.551).
Spécialement
1. DR. CONSTIT.
a) [Aux États-Unis] Communication lue par le Président au Congrès. Message par lequel le président des États-Unis engage le Congrès à reconnaître l'indépendance des colonies espagnoles (Chateaubr.,Mém., t.3, 1848, p.94).
b) [En France] Document par lequel le souverain communiquait ou le président de la République communique avec le Parlement. Ce sont les royalistes ardents qui ont commandé, forcé le message du roi sur un événement où les chambres n'ont rien à voir (Maine de Biran,Journal, 1821, p.308).Le message du président de la République que tous les députés ont entendu debout (L'Est Républicain, 9 juill. 1981, p.1).
2. PUBLIC. Information publicitaire telle qu'elle est diffusée par la radio. Message sonore (Cham. 1969). Message de quinze secondes (WellhoffComm.1977).
C. − Communication, nouvelle importante, révélation ou enseignement transmis à l'humanité par un messager considéré comme prophète de Dieu, par un personnage d'exception. Message du Christ, de Gandhi; croire au message. La rencontre du message évangélique et du monde gréco-romain (Maritain,Human. intégr., 1936, p.257).Le message urgent, brûlant de l'Évangile est passé sous silence [dans la littérature moderne] (...). L'Évangile ne parle pas dans les livres qu'on nous donne à lire, l'amour est muet (Green,Journal, 1956, p.246):
3. ... je veux déclarer encore que, ne me sentant en possession d'aucune vérité absolue et d'aucun message, je ne partirai jamais du principe que la vérité chrétienne est illusoire, mais seulement de ce fait que je n'ai pu y entrer. Camus,Actuelles I, 1948, p.212.
P. ext. Pensée, leçon originale d'un écrivain; vision personnelle du monde transmise à travers ses oeuvres ou ses hauts faits par un artiste, un personnage historique. Laisser au monde un message; recevoir le message d'un artiste. Picasso est trop près de nous pour qu'on puisse apprécier la portée exacte de son message (Lhote,Peint. d'abord, 1942, p.92).Les critiques (...) tentent, pour leur commodité, d'unifier ces conceptions opposées: ils inventent cette notion de message (...). Bien entendu tout est message: il y a un message de Gide, de Chamson, de Breton (Sartre,Sit. II, 1948, p.238).L'écriture poétique ou romanesque a pris la valeur d'une révélation. Chaque écrivain aurait son univers, et il serait passionnant pour autrui de connaître ce monde unique en soi, que l'écrivain dévoile à demi dans son message (R.-M. Albérès, Aventure, Paris, A. Michel, 1963, p.15):
4. Je voudrais, dans ces pages consacrées au génie bienfaisant de Meredith, définir son originalité et mesurer l'importance de son message [it. ds le texte] à notre culture (...). N'est-il pas opportun (...) de connaître l'écrivain qui dut à son organisation exceptionnelle le privilège de nous léguer, seul entre tous ses pareils, l'héritage magnifique de l'espérance? R. Fernandez,Messages, Paris, Gallimard, 1926, p.120.
Film, poésie, roman à message ou film-message, poésie-message, roman-message. Synon. film, poésie, roman à thèse*.On parle beaucoup, depuis quelques années, de films-messages, de romans-messages, de littérature ou de peinture engagées (G. Simenonds Table ronde, nov. 1958, p.118).
Mod. Apport personnel, apport d'une génération à ses successeurs. Chacun a dix ans pour chanter sa chanson ou, en langage rive gauche, pour apporter son message (Morand,Eau sous ponts, 1954, p.15).
Rem. L'emploi de message, diffusé notamment par la crit. littér., s'est répandu au cours des années 1950-1970 d'une manière jugée abusive (d'apr. Dupré 1972).
D. − Emplois spéc.
1. LING. Séquence de signaux, correspondant à des règles de combinaisons précises, envoyée par un émetteur vers un récepteur par l'intermédiaire d'un canal. En partic. Séquence de discours produite par un locuteur. Dans une machine à langage [l'homme], il y a, entre l'entrée et la sortie, non seulement variation de la probabilité des messages, mais création de nouveaux messages, soit par création de nouveaux signes, soit par création de nouveaux signifiants pour les mêmes signifiés, soit par création de nouveaux signifiés pour les mêmes signifiants (Escarpit,Théorie gén. de l'informat. et de la commun., Paris, Hachette, 1976, p.105):
5. Situé par rapport à d'autres termes, tels que «code», «référent», «destinateur», etc., «message» est alors d'emploi moins strict qu'«énoncé»: il peut s'appliquer non seulement à la chaîne dans ses caractéristiques strictement linguistiques, mais aussi à l'information globale transmise par le locuteur et aux composantes matérielles (phoniques, graphiques) du support de l'information. D.D.L.1976.
2. INFORMAT. ,,Suite ordonnée de caractères et de signes, codés ou non, représentant des données, un lot d'informations et transmise en une seule fois de ou vers un ordinateur`` (Le Garff 1975).
3. SOCIOL. [Chez Lévi-Strauss] Contenu d'un mythe transmis à travers la langue d'un groupe social par des codes particuliers. Convenons d'appeler armature un ensemble de propriétés qui restent invariantes dans deux ou plusieurs mythes; code, le système des fonctions assignées par chaque mythe à ces propriétés; message, le contenu d'un mythe particulier (Lévi-Strauss,Le Cru et le cuit, Paris, Plon, 1965, p.205).
Prononc. et Orth.: [mesa:ʒ], [mε-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1050 «contenu d'une communication faite à quelqu'un» (St Alexis, éd. Chr. Storey, 388: Quant ot li pedre ço que dit ad la cartre... ,,E! filz``, dist il ,,cum dolerus message!...``); ca 1100 faire un message (Roland, éd. J. Bédier, 418); 2. 1155 «mission, ambassade» (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 5997); 3. 1erquart xiiies. spéc. «communication, révélation faite à l'homme par un messager inspiré» (Reclus de Molliens, Carité, 59, 2 ds T.-L.: Prestre, toi convient estre sage; Car Dius, por faire son message, T'a fait au pule messagier); 4. a) 1704 pol. «(en référence à l'Angleterre) communication officielle du souverain au Parlement» (Clarendon, Hist. de la rebellion... d'Angleterre, II, 102 ds Mack. t.1, p.159); 1771 (De Lolme, Constit. de l'Angleterre, t.1, p.231 ds Brunot t.9, p.745); b) 1823 pol. «communication officielle des autorités» (Boiste). B. Ca 1100 «messager» (Roland, 120) − xvies. ds Hug. Dér., à l'aide du suff. -age*, de l'a. fr. mes «envoyé, messager» (2emoitié xes., St Léger, éd. J.Linskill, 86: meis) issu du b. lat. missus «envoyé», part. passé subst. de mittere «envoyer»; cf. le lat. médiév. missaticum «commission, course» (845 ds Nierm.); le sens A 4 est empr. au terme pol. angl. message, de même sens (1625 ds NED), lui-même empr. au fr. message. Fréq. abs. littér.: 1082. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1156, b) 603; xxes.: a) 826, b) 2795. Bbg. Dub. Pol. 1962, p.342. _ Encyclop. (vi). Informatique (L'). 1973, no39, p.62. _ Gazay (J.) Message. Fr. mod. 1953, t.21, pp.208-210. _ Gohin 1903, p.326.

Wiktionnaire

Nom commun

message \me.saʒ\ ou \mɛ.saʒ\ masculin

  1. Charge ou commission de dire ou de porter quelque chose.
    • Vous vous êtes chargé d’un mauvais, d’un fâcheux message.
    • Il s’est bien acquitté de son message.
  2. (Par extension) Chose que le messager est chargé de dire ou de porter.
    • Depuis 40 ans, le programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), s’appuyant sur les données d’une panoplie d’immenses radiotélescopes, n’a pu décrypter aucun message de source interstellaire. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, no 70, p. 33, automne 2009)
    • Mmm… ça ressemble bien à un message. Mais ça fait des siècles que je n’ai pas transcrit un message en morse. Pour ne rien vous cacher, ça date de mes années de scoutisme. — (Jeff Balek, Yummington 2075 : Le Rêve Oméga, épisode 5 : Enquête à #Tijuana 2, Bragelonne, 2014, chap. 71)
    • Le docteur Ravenne s'empressa d'ajouter quelques clichés aux précédents et de les expédier à la même adresse courrielle, avant d'effacer à nouveau le message. — (Serge Penger, Police des mœurs, n° 232 : L'Esclave du Saigneur, éd. Vauvenargues, 2014, chap. 10)
    • Plusieurs dispositifs expérimentaux ont été proposés pour la cryptographie quantique, qui n'est pas une nouvelle façon de crypter un message, mais permet de s'assurer que la transmission d'une clé secrète n'a pas été espionnée. — (Michel Le Bellac, Le Monde quantique, Les Ulis : EDP Sciences, 2010, p. 43)
  3. (Politique) Communication officielle faite par le chef de l’État au pouvoir législatif.
    • C’est un ministre qui lit aux chambres les messages du président de la République.
    • Message téléphonique, message dicté par téléphone.
  4. (Commerce) Information publicitaire.
    • Il y a plusieurs années, certaines personnes croyaient que les salles de cinéma manipulaient les consommateurs en leur présentant des messages subliminaux, comme « Mangez un maïs éclaté » ou « Buvez un Coca-Cola ». — (Karen Huffman, Introduction à la psychologie, De Boeck Supérieur, 2009, p. 182)
    • Nadia commença d’abord à entendre, en boucle, un son qui disait : « Bienvenue aux nouveaux venus ! Bienvenue aux nouveaux venus !... », entrecoupé de messages incompréhensibles. — (Pierre Hainzelin, Bienvenue au Purgatoire, Éditions Edilivre, 2014, page 12)
  5. (Centre de la France) Pâtre qui reste constamment avec les troupeaux.
    • Le personnel d'une vacherie bien montée consiste en un chef appelé vacher, auquel est dévolu un pouvoir sans bornes sur tout ce qui l'entoure. Un autre pâtre, appelé l'adjuvant, est le ministre de ses volontés ; il l'aide dans ses travaux , […]. Pendant ce temps , le troisième dans la hiérarchie , le message ou gouri reste avec les vaches et ne les quitte jamais. — (H. Lecoq, Suite de l'itinéraire de Clermont au Mont-Dore et promenades aux environs des bains, dans les Annales scientifiques, littéraires et industrielles de l'Auvergne, Clermont-Ferrand : chez Thibaud-Landriot, 1835, vol.8, page 3)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 1

message \Prononciation ?\ masculin

  1. Messager, envoyé.
    • Es dous messages venant toz abrivez — (Le Couronnement de Louis, édition de Langlois, vers 1384, circa 1135. Voir abrivé.)
    • Saint Gabriel en fu mesage — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 19525 de la BnF, f. 18v. a., 1er vers)
      Saint Gabriel fut le messager
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MESSAGE. n. m.
Charge, commission de dire ou de porter quelque chose. Vous vous êtes chargé d'un mauvais, d'un fâcheux message. Il s'est bien acquitté de son message. Il désigne aussi quelquefois la Chose que le messager est chargé de dire ou de porter. C'est lui qui portait ce message, vos messages. J'ai reçu votre message. Il se dit, dans le langage politique, d'une Communication officielle faite par le chef de l'État au pouvoir législatif. C'est un ministre qui lit aux Chambres les messages du président de la République. Message téléphonique, Message dicté par téléphone.

Littré (1872-1877)

MESSAGE (mè-sa-j') s. m.
  • 1Commission dont est chargé un messager. Et j'allais lui porter ce funeste message, Corneille, Médée, V, 1. Ces libres entretiens, ces messages infâmes, Rotrou, Vencesl. II, 1. S'ils ne font pas tous les messages où on les emploie, Pascal, Prov. VI. Je lisais en allant faire mes messages, Rousseau, Conf. I. Il [le pigeon messager] est tombé, las d'un trop long voyage ; Rendons-lui vite et force et liberté ; D'un trafiquant remplit-il le message ? Va-t-il d'amour parler à la beauté ? Béranger, Pigeon messag.
  • 2La chose que le messager est chargé de dire ou de porter. C'est lui qui portait les messages.
  • 3Communication officielle entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif ou entre les deux chambres. Le message annuel du président des États-Unis.

HISTORIQUE

XIe s. E filz ! dist-il, cum dolerus message ! St Alexis, LXXVIII. Qu'à Marsillon [il] me portast mon message, Ch. de Rol. X.

XIIe s. Chançon, va-t-en pour faire mon message Là où je n'ose…, Couci, XI.

XIIIe s. À cel message furent esleus li quens Hues de Saint-Pol et Joffrois li mareschaus de Champaigne, Villehardouin, XXXII.

XVe s. Quand assez festés furent, ils firent leurs messages sagement et à point, Froissart, I, I, 45.

XVIe s. Le roy de Navarre me dit n'en avoir nul messaige ; et de moy, je n'en ay nulle lettre de vous ne de nul des vostres, Marguerite de Navarre, Lett. 137.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « message »

(XIe siècle) De l’ancien français message → voir messe et mission.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. messatge ; cat. mitsatge ; esp. mensage ; port. mensagem ; ital. messaggio ; du bas-latin missaticum, de missus, part. passif de mittere, envoyer (voy. METTRE). Dans l'ancienne langue, message signifiait aussi messager ; alors il vient de missaticus ; elle avait en outre le simple mes, envoyé, messager, du latin missus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du latin[1] ; voir messier (« envoyer, lancer ») et -age.
(Nom 2) Du latin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « message »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
message mesaʒ

Citations contenant le mot « message »

  • Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante. De Stéphane Hessel
  • Tout homme a, a eu ou aura besoin d'un dessin pour faire passer son message. De Helbé
  • Cette candeur des bêtes. Cette merveilleuse inconscience qu'elles promènent aux quatre coins du monde comme un message. De Eugène Cloutier / Les Témoins
  • Il n'est pas bon de suspendre le cours d'un rêve ; on risque de brouiller le message. De Rachel Fontaine / Black Magic
  • Un émissaire est un esclave qui ne recouvre sa liberté qu'après avoir livré son message. De Massa Makan Diabaté / Le boucher de Kouta
  • Dans la communication, le plus compliqué n'est ni le message, ni la technique, mais le récepteur. De Dominique Wolton
  • J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ? De Woody Allen
  • Chaque génération a un message divin à apporter à la cité des hommes, et chaque jeune homme est, dans ce sens, un ange, même s'il est rebelle ou déchu. Mais ce message reste presque toujours énigme et musique, sans pouvoir féconder la réalité de la terre. Giovanni Papini, Le Sac de l'ogre Il Sacco dell'orco
  • Seule la vie peut défendre un message, pas la parole. De Veikko Antero Koskenniemi / Le bâton de pélerin
  • On ne trace pas de message sur une vitre propre. De Robert Mallet / Apostilles ou l'utile et le futile
  • Rêver c'est scruter les étoiles et savoir interpréter leur message. De Anonyme
  • Le silence est un message ambigu qui ne peut être décodé que par des paroles. De Anonyme
  • Il y a un message de justice dans chaque balle que je tire. De Jorge Rebelo / Poème d'un militant
  • La sagesse suprême, c'est de regarder le monde comme un message publicitaire. De Pierre Turgeon / La Première Personne
  • Dans le langage, notre message nous vient de l'Autre, sous une forme inversée. De Jacques Lacan / Ecrits
  • Plus un ordinateur possède de RAM, plus vite il peut générer un message d’erreur. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • Sur le réseau social Instagram, le défenseur central s'est en effet fendu d'un message destiné à la Belgique. Un message qui prône des valeurs de paix et de réconciliation. "Une petite rivalité est née entre la France et la Belgique, et depuis la Coupe du monde je sens qu’il y a beaucoup, beaucoup de rancune, de haine. Mais comme je le dis tout le temps, rivaux mais pas ennemis. Alors je souhaite une bonne fête à tous les Belges", a ainsi déclaré l'ancien joueur de l'OM. Le PSG présente ses maillots 2020/2021 , EDF - Le message d'Adil Rami à la Belgique | Goal.com
  • Laeticia Hallyday, un "poison" ? Laura Smet publie un message hostile... Public.fr, Laeticia Hallyday, un "poison" ? Laura Smet publie un message hostile...
  • Facebook, dont la politique tolérante à l'égard des messages politiques est très critiquée à l'approche du scrutin présidentiel, a ajouté ce mardi une note d'information à un post de Donald Trump accusant le vote par correspondance de favoriser la corruption. L'intervention du réseau social ne censure pas les propos du président américain et ne les remet pas en cause, elle consiste simplement en un lien vers un site du gouvernement qui explique comment fonctionne le vote par courrier selon les États.  LExpress.fr, Facebook épingle une note d'information à un message de Trump sur la "corruption" - L'Express
  • Julien Tanti de LMAC a donc partagé un doux message sur son compte et il est à destination d’un footballeur français. Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, Julien Tanti : message très ambigu pour un footballeur professionnel ! C'est choquant !
  • Khloé Kardashian a partagé un message sur le coronavirus qui n'est pas passé auprès de ses fans. Elle s'est donc fait clasher MCE TV, Khloé Kardashian clashée à cause d'un message sur le Covid-19 !

Images d'illustration du mot « message »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « message »

Langue Traduction
Anglais message
Espagnol mensaje
Italien messaggio
Allemand botschaft
Chinois 信息
Arabe رسالة
Portugais mensagem
Russe сообщение
Japonais メッセージ
Basque mezua
Corse missaghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « message »

Source : synonymes de message sur lebonsynonyme.fr
Partager