Subvenir : définition de subvenir


Subvenir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUBVENIR, verbe trans. indir.

A. − Pourvoir à (ce qui est nécessaire). Subvenir à l'alimentation, aux nécessités de, aux frais de, aux besoins de. Il n'y a pas de fortune, si considérable qu'elle soit, qui puisse subvenir seule aux dépenses d'une femme comme Marguerite (Dumas fils, Dame Cam., 1848, p. 137).Chaque corporation et confrérie, alimentant sa caisse du produit de droits d'entrée, de cotisations régulières ou d'amendes, subvient à l'entretien d'enfants pauvres, pour leur permettre d'apprendre un métier (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 69).
Vx, empl. trans. dir. L'homme (...) est rangé dans la classe des animaux, aux besoins desquels la nature pourvoit par des lois générales et invariables, et (...) il n'a sur eux d'autre avantage que le génie qui crée les arts qui subviennent ses besoins, et qui écartent ou réparent les maux qu'il peut craindre ou qu'il éprouve (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p. 425).
B. − Remédier à la perte, à la défaillance de (quelque chose). Subvenir à l'usure de qqc., à l'épuisement du sol. Il faut d'autres moyens encore de subvenir aux mauvaises récoltes, que le commerce ordinaire (Say, Écon. pol., 1832, p. 209).Ma vue a beaucoup faibli ces derniers temps. Les lunettes subviennent à cette insuffisance (Gide, Journal, 1925, p. 806).
Prononc. et Orth.: [sybvəni:ʀ], (il) subvient [sybvjε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1370 subvenir l'un a l'autre « s'aider mutuellement » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, t. 1, p. 423); ca 1485 subvenir à qqc. (Mistere du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 21363); 1579 (Larivey, Vefve, éd. Viollet-le-Duc, t. 5, p. 182: afin qu'ils subviennent aux frais de nostre depence). Empr. au lat.subvenire (de sub « sous » et venire « venir ») « survenir, se présenter » (v. souvenir) d'où « venir à la rescousse, au secours [terme militaire] » et « secourir, venir en aide à; remédier, secourir contre ». Fréq. abs. littér.: 162.

Subvenir : définition du Wiktionnaire

Verbe

subvenir \syb.və.niʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Venir en aide, donner du secours.
    • Subvenir à quelqu’un dans ses besoins.
  2. (Plus courant) Pourvoir, en parlant des choses.
    • Mohammed Elaour vint enfin annoncer qu'il pouvait subvenir aux frais de la noce. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Subvenir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBVENIR. (Il se conjugue comme VENIR avec cette différence que, dans les temps composés, il prend l'auxiliaire Avoir.) v. intr.
Venir en aide, donner du secours. Subvenir à quelqu'un dans ses besoins. Il se dit plus ordinairement en parlant des Choses et signifie Pourvoir. Comment voulez-vous que je subvienne à tant de dépenses? Subvenir aux pressantes nécessités de l'État. On a subvenu à ses besoins.

Subvenir : définition du Littré (1872-1877)

SUBVENIR (sub-ve-nir) v. n.

Il se conjugue comme venir.

  • 1Secourir, soulager. Il faut subvenir charitablement aux misérables.
  • 2Pourvoir, suffire. Il a subvenu à tout. Pour subvenir à tant de frais, il fallut prendre la substance des peuples ; il n'y eut point d'extorsion que l'on n'inventât sous le nom de taxe et d'impôt, Voltaire, Charles XII, 8.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVIe s. …Nous garder sous sa protection, nous subvenir à tout besoin, Calvin, Inst. 382. S'il veut avoir de quoy se subvenir à sa necessité, il faut qu'il sorte hors de soy et qu'il cerche ailleurs son secours, Calvin, ib. 671. Pour obvier aux inconveniens qui en pourroient subvenir, Carloix, I, 40. Il faut soigneusement subvenir à tel accident, Paré, XXIV, 28. Pour subvenir un peu à la trahison de ma memoire…, Montaigne, II, 112.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Subvenir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUBVENIR, v. n. (Gram.) secourir, soulager. J’étois dans la détresse, il ne dédaigna pas de connoître ma misere & d’y subvenir. Ma grande-mere resta veuve à trente-trois ans, & elle avoit eu vingt-deux enfans, huit dans les quatre premieres couches ; il lui en restoit dix-neuf vivans autour de sa table. Je ne sais comment elle parvint à les élever & à subvenir à tous leurs besoins, avec le peu de fortune qu’elle avoit. De tant d’enfans, aucun n’est parvenu au-delà de soixante & quinze ans : je n’en ai jamais vu que trois ; je suis encore jeune, & au moment où j’écris, il n’en reste pas un. Avec quelle vîtesse les hommes passent ! Comment la nature subvient-elle à une diminution si rapide de l’espece ?

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « subvenir »

Étymologie de subvenir - Littré

Lat. subvenire, qui a donné aussi souvenir, de sub, sous, et venire, venir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de subvenir - Wiktionnaire

Du latin subvenire (« accourir au secours de »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « subvenir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subvenir sybvœnir play_arrow

Conjugaison du verbe « subvenir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe subvenir

Citations contenant le mot « subvenir »

  • La pêche n’est en effet, aujourd’hui, plus une quête de nourriture ou de complément pour subvenir à ses besoins, mais un loisir à part entière et une pratique sportive. Mickaël Schmitt de Stenay est disciple de saint Pierre et il confie : « C’est une pratique de pêche qui mélange le respect du milieu halieutique et l’évolution technique de cette pêche sportive. Pour moi, cette pratique permet de maintenir notre population de carnassiers dans notre belle Meuse et donner un élan pour la pratique de la pêche qui se perdait avec les jeunes. De plus cela permettrait aux AAPPMA de mettre moins d’argent dans le rempoissonnement et garder l’argent pour maintenir les berges et les frayères ». , Culture - Loisirs | Pêche : un pas de plus vers la pratique du « no-kill »
  • Dans la région du grand Beyrouth, qui inclut la capitale et ses banlieues, 910’000 personnes, dont 564’000 enfants, peinent désormais à subvenir à leurs besoins les plus élémentaires, y compris une nourriture suffisante, a averti l’ONG. Depuis septembre dernier, les prix des produits de base ont grimpé de 169%, tandis que le chômage a augmenté de 35% dans le secteur formel et jusqu’à 45% dans le secteur informel. Le pouvoir d’achat des familles a chuté de 85%. , À Beyrouth, un demi-million d’enfants luttent pour survivre - Le Matin
  • Le seul hic, pour le moment, est de savoir qui remportera, d'ici octobre, l'appel à projet pour construire ce voilier géant, qui représente aussi un défi technologique. « Son mode de propulsion principal sera vélique, mais, pour subvenir à tous les besoins du bord, une partie de l'énergie consommée sera fournie par la rotation inverse de l'hélice… en bref, le navire va autogénérer son énergie », précise Guillaume Le Grand. leparisien.fr, Des Bretons veulent lancer la première flotte française de voiliers-cargos - Le Parisien
  • Alors que le Canal de Nantes à Brest qui traverse Châteaulin prend forme, la ville ne ressemble encore qu’à un gros bourg. Parmi les grands bâtiments manquants à l’appel : un marché couvert pour subvenir aux besoins quotidiens des habitants. Le Telegramme, Mémoire des murs : le marché couvert devient les Halles - Châteaulin - Le Télégramme
  • J’ai toujours détesté le labeur et si je travaille, c’est dans le but unique de subvenir à mes débauches (je me passe aisément du nécessaire). De Alphonse Allais
  • Cette méthode stoïque de subvenir à ses besoins en supprimant ses désirs équivaut à se couper les pieds pour n'avoir plus besoin de chaussures. De Jonathan Swift / Pensées sur divers sujets moraux et divertissants
  • De nos jours, le plus grand problème du mariage est de subvenir, avec un seul salaire, aux besoins de sa femme et à ceux de l'Etat. De Mark Twain

Images d'illustration du mot « subvenir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « subvenir »

Langue Traduction
Corse furnisce
Basque ematen
Japonais 提供する
Russe предоставлять
Portugais providenciar
Arabe تزود
Chinois 提供
Allemand zur verfügung stellen
Italien fornire
Espagnol proporcionar
Anglais provide
Source : Google Translate API

Synonymes de « subvenir »

Source : synonymes de subvenir sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires