Subodorer : définition de subodorer


Subodorer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUBODORER, verbe trans.

A. − Vieilli. Reconnaître une odeur; sentir de loin. Synon. flairer.Le garçon qui devait ramener les chevaux se tenait à leur tête et modérait leur allure, car ils hâtaient le pas, subodorant de loin le chaud parfum de l'écurie (Gautier, Fracasse, 1863, p. 182).[Les protestants] ne voient pas où est le Corps, n'étant pas des aigles, mais ils le subodorent infailliblement comme des chiens (Bloy, Journal, 1899, p. 365).
Part. prés. en empl. adj. C'était un être nocturne, ne dormant qu'au plein jour, (...) furtif et subodorant comme un renard (La Varende, Pays d'Ouche, 1934, p. 180).
B. − Cour. Sentir par intuition quelque chose qui est caché, latent. Synon. deviner, se douter de, flairer, pressentir, soupçonner.Subodorer une gaffe, une mésentente, un mystère, un piège, un secret, une supercherie, une vérité compromettante. À la grandeur de la barque, au nombre des rameurs, à la magnificence de l'installation, et surtout au pavillon d'Angleterre placé à la poupe, il avait subodoré avec son instinct mercantile quelque riche voyageur (Gautier, Rom. momie, 1858, p. 155).Quand il s'agit de Joseph, j'ai du flair, je devine tout. Quand il s'agit de papa, je subodore à distance la moindre de ses prouesses (Duhamel, Combat ombres, 1939, p. 27).
Subodorer que + prop. complét.J'avais une tendresse véritable pour ces deux êtres (...) et je subodorais qu'ils en avaient en retour pour moi (Richepin, Aimé, 1893, p. 62).
Prononc. et Orth.: [sybɔdɔ ʀe], (il) subodore [sybɔdɔ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1522 « flairer » (Guillaume Briconnet à Marguerite, Corresp., éd. Chr. Martineau, M. Veissière, H. Heller, t. 1, p. 172: la superceleste amour nous embrasera et tirera par ardant desir à ne sentir rien du monde, ains seullement savourer, subodorer et gouster nostre naissance celeste et fructiffier fruict de filliacion); 1808 (Boiste: Subodorer, fig. sentir de loin, à la trace [D'Alembert]); 2. 1648 « se douter de quelque chose » (Poussin, Lett. 22 juin ds Littré). Dér. de odorer*; préf. sub-*. Cf. au xvies. le lat. subodorari « avoir un soupçon » 1526 ds Latham, et au xviies. le fr. subodorer « mettre en doute » 1636 (Richelieu, V, 647 ds Haschke Richelieu, p. 80: Prenés garde quand vous parlerés à Chenelle, qu'elle ne puisse soubçonner qu'on ayt subodoré les escritures). Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Baldensperger (F.). Notes lexicol. R. de Philol. fr. et de Litt. 1927, t. 39, p. 63. − Gohin 1903, p. 262.

Subodorer : définition du Wiktionnaire

Verbe

subodorer \sy.bɔ.dɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Sentir de loin ; à la trace.
    • Maintenant, il subodorait, d’un groin irrité, le fafiot libérateur, le magique et fastueux billet de cinquante qui permettrait à la maisonnée de bouffer raisonnablement deux ou trois fois dans la semaine. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
  2. (Figuré) Pressentir ; soupçonner.
    • Autour de nous, sur la piste, je subodore qu'il y en a ici... de ces gominés à moustagaches fines, les dents blanches et l'œil caressant, qui ont trouvé la bonne gâche, la solution à leurs problèmes financiers les plus pressants. — (Alphonse Boudard, Le Café du pauvre, Éditions de la Table ronde, 1983, chap. 1)
    • Les dragons finirent par subodorer la menace que représentait pour eux l’épée magique, bien qu’ils ne pouvaient encore la voir. — (Claude Touraille, La légende du grand loup blanc, Éditions de La Veytizou Asso., 2013, page 148)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Subodorer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBODORER. v. tr.
Sentir de loin, à la trace. On l'emploie surtout figurément au sens de Flairer, soupçonner. Je subodore quelque vilaine affaire.

Subodorer : définition du Littré (1872-1877)

SUBODORER (sub-o-do-ré) v. a.
  • Terme peu usité. Sentir de loin à la trace.

    Fig. Se douter de quelque chose. M. Delisle aura, je m'assure, été échaudé dans l'achat qu'il a fait trop précipitamment de quelques tableaux ; j'en ai subodoré quelque chose, Poussin, Lett. 22 juin 1648.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « subodorer »

Étymologie de subodorer - Littré

Lat. subodorari, de sub, sous, et odorari, flairer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de subodorer - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin subodorari, de sub, « sous », et odorari, « flairer »[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « subodorer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subodorer sybɔdɔre play_arrow

Conjugaison du verbe « subodorer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe subodorer

Citations contenant le mot « subodorer »

  • Face aux informations contradictoires, les investisseurs commencent à subodorer que même si les nouveaux droits de douane américains sur les importations chinoises prévus dimanche étaient repoussés, il faudra de toute façon attendre 2020 pour que Pékin et Washington parviennent à un accord préliminaire susceptible d’apaiser les tensions commerciales. Investir, Le Cac 40 en mal d’informations sur les taxes américaines, Jour J pour la Fed, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Ces jours-ci, les réseaux sociaux sont saturés de théories du complot quant à la nature, voire à la réalité, de la COVID-19. À coup sûr exacerbée par le confinement, cette propension à subodorer mensonges et duperies derrière les faits présentés par les autorités ne date toutefois pas d’hier. Pour autant, il est sain de questionner avant d’opiner : les médias sont entre autres là pour ça. Dans les films, la méfiance est souvent bonne conseillère. Quoique les protagonistes paient généralement cher leur incrédulité envers la version officielle dans la veine dite paranoïaque du cinéma américain, qui connut ses belles heures durant les années 1960-1970. Le Devoir, Cinéma parano | Le Devoir
  • – Ou alors le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Sansan Kambilé aura-t-il à présenter des excuses aux députés pour avoir eu raison de « subodorer » ? L’avenir immédiat nous situera et Dieu reconnaîtra les siens !En tout état de cause, le peuple écoute et jugera. YECLO.com, 3e mandat ADO: que Bacongo et Ouraga viennent se dédire - YECLO.com
  • Aisé de subodorer qu’il s’agissait d’un taureau sacrificiel. Le commanditaire certainement doit avoir de gros soucis pour en arriver à une telle extrémité. Et le gousset suffisamment garni pour se procurer une telle bête. Cependant, il serait mieux inspiré de l’abattre et partager la viande aux pauvres qui sont, dans toutes les religions révélées au monde,  proches de Dieu. Le bougre, qui lui aurait conseillé d’agir de la sorte, a peut-être pactisé avec le diable. Qui a certainement glissé une peau de banane sous ses pieds. , 3ème pont de Bamako : Un taureau jeté vivant dans le fleuve - Bamada.net
  • Jusque-là on ne pouvait que subodorer et « tirer des plans sur la comète » sur les délégations qui seraient données aux huit adjoints au maire de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) installés dans la foulée de l'élection du maire David Géhant le 4 juillet dernier au Couvent des Cordeliers.  , Forcalquier : les attributions des huit adjoints dévoilées - Haute Provence Info

Images d'illustration du mot « subodorer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « subodorer »

Langue Traduction
Corse per sminticà
Basque usaindu
Japonais においがする
Russe нюхать
Portugais cheirar
Arabe يشم
Chinois 闻到
Allemand riechen
Italien annusare
Espagnol oler
Anglais to smell
Source : Google Translate API

Synonymes de « subodorer »

Source : synonymes de subodorer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires