Subdivision : définition de subdivision


Subdivision : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUBDIVISION, subst. fém.

A. −
1. Action de subdiviser une partie d'un tout déjà divisé. L'extrême parenté des octaves conduit à ne se préoccuper que de la subdivision de l'intervalle d'octave (Arts et litt., 1935, p. 34-8).Chaque fois que le savoir dépasse un certain niveau, la spécialisation devient inévitable, car le moment arrive où personne ne peut dominer toute la matière, et une subdivision doit fatalement avoir lieu... Cette subdivision du travail complique considérablement la tâche de l'historien de la médecine (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 607).
Subdivision (de qqc.) en.La subdivision de la chaîne parlée en syllabes (Sauss.1916, p. 26).L'espèce n'est pas une unité absolue et indivisible. Son étude minutieuse conduit à la subdivision en unités secondaires, plus ou moins nombreuses et plus ou moins bien définies, auxquelles s'appliquent les termes de variétés et de races (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 554).
2. INFORMAT., DOCUM. Subdivision commune. ,,Subdivision applicable à plusieurs sujets pour en indiquer les aspects différents`` (Rolland-Coul. 1969). Subdivision ultime. ,,Subdivision dernière et finale d'un tout`` (Rolland-Coul. 1969). Subdivision de forme. ,,Division de la classification qui indique la forme des documents ou la présentation de la matière`` (Rolland-Coul. 1969). Subdivision de temps. ,,Subdivision chronologique ou historique à l'intérieur d'un système de classification ou une liste de vedettes-matières`` (Rolland-Coul. 1969). Subdivision géographique ou subdivision de lieu. ,,Subdivision par pays, régions ou autres lieux à l'intérieur d'un système de classification ou une liste de vedettes`` (Rolland-Coul. 1969).
B. − Partie de ce qui a été préalablement divisé. Subdivision administrative. Coordination de l'activité des différents services et de leurs subdivisions (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 120).
ADMIN. MILIT. ,,Partie d'une région de corps d'armée`` (Ac. 1935).
Rare. [Pour désigner qqc. de concr.] Case, compartiment. Subdivisions d'un classeur, d'une armoire de rangement (Rob. 1985).
REM.
Subdivisionner (se), verbe pronom.,hapax. Il se subdivisionnait comme les cinq pains de l'Évangile, commandait la bataille le jour, la préparait la nuit (...) et ne dormait ni ne mangeait (Balzac, Méd. camp., 1833, p. 171).
Prononc. et Orth.: [sybdivizjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1314 « division d'une des parties d'un tout déjà divisé » (Henri de Mondeville, Chir., 565 ds T.-L.); en partic. 1893 subdivision militaire (DG); 2. 1690 « action de subdiviser » (Fur.). Empr. au b. lat.subdivisio « id. » formé sur le supin subdivisum de subdividere, v. subdiviser; la forme francisée sous-division, att. dep. xves. soubzdivision (v. Corbichon, Propr. des choses, I, 7, édit. 1482 ds DG) est encore ds Lar. Lang. fr. Fréq. abs. littér.: 153.
DÉR.
Subdivisionnaire, adj.Relatif à une subdivision. Les parties subdivisionnaires de la mesure [musicale] (Coussemaker, L'Art harmonique, 1865, p. 115 ds Littré).Admin. milit. Comment le contingent est-il destiné à s'intégrer dans ces différentes forces? On a vu plus haut qu'il serait surtout destiné à la défense intérieure du territoire: il n'est d'ailleurs pas précisé s'il interviendra de la même façon dans les régiments subdivisionnaires et dans les brigades inter-armes (Serv. milit. et réforme arm., 1963, p. 69). [sybdivizjɔnε:ʀ]. 1resattest. 1865 « relatif à une subdivision » (Coussemaker, loc. cit.), en partic. 1963 (Serv. milit. et réforme arm., loc. cit.); de subdivision, suff. -aire2*.

Subdivision : définition du Wiktionnaire

Nom commun

subdivision \syb.di.vi.zjɔ̃\ féminin

  1. Division d’une des parties d’un tout déjà divisé.
    • Trop de divisions et de subdivisions embrouillent un discours plutôt qu’elles ne l’éclaircissent.
  2. (Militaire) Partie d’une région de corps d’armée.
  3. (Droit) Sous-division administrative d'un pays.
    • La daïra est une subdivision de la wilaya.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Subdivision : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBDIVISION. n. f.
Division d'une des parties d'un tout déjà divisé. Trop de divisions et de subdivisions embrouillent un discours plutôt qu'elles ne l'éclaircissent. En termes militaires, Il désigne une Partie d'une région de corps d'armée.

Subdivision : définition du Littré (1872-1877)

SUBDIVISION (sub-di-vi-zion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Division d'une des parties d'un tout déjà divisé. La subdivision est ce qui perd presque tous les partis, particulièrement quand elle est introduite par cette sorte de finesse qui est directement opposée à la prudence, Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 63, dans POUGENS. Un seul article raisonné sur un objet particulier de science ou d'art renferme plus de substance que toutes les divisions et subdivisions qu'on peut faire des termes généraux, D'Alembert, Disc. prélim. Encycl. Œuv. t. I, p. 246. De là le parti qu'il [Aristote] a pris d'assurer sa marche par le doute, de l'éclairer par l'usage fréquent des définitions, des divisions et subdivisions, Barthélemy, Anach. ch. 64.

    On dit aussi sous-division.

HISTORIQUE

XVIe s. En ce peu que j'ay eu à negocier entre nos princes, en ces divisions et subdivisions qui nous deschirent aujourd'huy, Montaigne, III, 237.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « subdivision »

Étymologie de subdivision - Wiktionnaire

Du latin subdivisio (« sous-diviser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « subdivision »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subdivision sybdivizjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « subdivision »

  • Certaines dispositions, applicables sur le périmètre d’un lotissement, peuvent interdire les subdivisions de lot en vue de construire. Sur le fond, ces dispositions sont de nature contractuelle, puisqu’elles ne relèvent pas de règles générales et de servitudes d’utilisation des sols pouvant être fixées dans un plan local d’urbanisme (PLU) ou un plan d’occupation des sols (POS) (CE, n° 342908, 27 juillet 2012). Pourtant, des stipulations s’opposant à la subdivision de lots figurent parfois dans des documents du lotissement à valeur réglementaire, tels des cahiers des charges approuvés. La Gazette des Communes, Loi Alur : qu'en est-il de l'absence de caducité de l'interdiction de diviser un lot ?
  • Les subdivisions ont une action territoriale. Elles sont chargées de préparer les programmes d'investissement à partir de leurs connaissances du réseau dont elles ont la charge. Elles s'appuient sur les centres d'exploitation pour réaliser le suivi journalier et l'entretien courant des chaussées et de leurs dépendances : fauchage, entretien hivernal. www.lechorepublicain.fr, Les locaux de la Subdivision du Pays chartrain inaugurés - Mainvilliers (28300)
  • Pour la subdivision des parcelles, il existes deux systèmes : le paddock et le couloir en fil avant et arrière : Web-agri, Plan de pâturage et subdivision des paddocks : surface par vache, clôture
  • Sonia Punua a expliqué avoir suivi les recommandations de la subdivision administrative. , Papara - Le budget 2020 adopté | La Dépêche de Tahiti

Images d'illustration du mot « subdivision »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « subdivision »

Langue Traduction
Corse suddivisione
Basque zatiketa
Japonais 細分化
Russe подразделение
Portugais subdivisão
Arabe التقسيم
Chinois 细分
Allemand unterteilung
Italien suddivisione
Espagnol subdivisión
Anglais subdivision
Source : Google Translate API

Synonymes de « subdivision »

Source : synonymes de subdivision sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires