Sonnette : définition de sonnette


Sonnette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SONNETTE, subst. fém.

A. −
1.
a) Petite cloche de métal munie d'un manche, qui sonne quand on l'agite, et servant à appeler ou à avertir quelqu'un. Sonnette d'argent, de bronze, de cuivre; agiter, secouer une sonnette; la sonnette tinte; la sonnette du président d'une assemblée; bruit, tintement de sonnette. J'ai sonné, avec une sonnette enfilée de perles, un garçon pour une autre chambre. Une mine de Jocrisse a passé par la porte (Goncourt,Journal, 1860, p. 799).La sonnette s'agita par trois fois, annonçant la communion du prêtre (Estaunié,Empreinte, 1896, p. 9).
En partic. Instrument métallique suspendu à la porte d'entrée ou actionné à distance servant à appeler ou à se faire ouvrir la porte. Cordon, gland de sonnette; tirer la sonnette; mettre la main sur, à la sonnette; étendre la main, aller vers la sonnette. La petite sonnette, au-dessus de la porte, grelottait au moindre souffle du vent (Roy,Bonheur occas., 1945, p. 63).Loc verb., fam. Se pendre à la sonnette (de qqn). V. pendre I B 1 b β.
Coup de sonnette. Fait d'actionner une sonnette ou un timbre; p. méton., résultat produit, sonnerie ainsi déclenchée. Un coup de sonnette très inattendu le fit tressaillir (Malègue,Augustin, t. 2, 1933, p. 406).P. anal., HIPP. Coup violent imprimé à la bride d'un cheval par le cavalier pour corriger l'animal. Il corrigeait son cheval par des coups de sonnette terribles de haut en bas (Hermantds Lar. Lang. fr.).
b) MUS. Instrument composé de plusieurs rangs de clochettes de taille et de timbre différents. L'administration, pour un modique traitement, chargea Schmucke des instruments qui ne sont pas représentés dans l'orchestre des théâtres du boulevard, et qui sont souvent nécessaires, comme le piano, la viole d'amour, le cor anglais, le violoncelle, la harpe, les castagnettes de la cachucha, les sonnettes et les inventions de Sax (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 23).
c) Au plur.
α) Vieilli. Clochettes de harnachement. Synon. sonnailles.Sonnettes du bétail. Seuls, montaient dans l'air pur et léger le bruit des gourmettes et le tintinnabulement clair des sonnettes attachées au col des petits chevaux longs, poilus, de Finlande (G. Leroux,Roul. tsar, 1912, p. 45).
β) Grelots. Sur le plancher, un chapelet et un petit livre d'heures gisaient pêle-mêle avec des filets et des sonnettes de faucon (Mérimée,Chron. règne Charles IX, 1829, p. 155).Il frappait les pavés avec sa haute canne garnie de sonnettes au pommeau (Flaub.,Salammbô, t. 1, 1863, p. 147).
d) P. anal.
α) Sonnerie électrique, avertisseur sonore. Synon. timbre.Coup, bruit de sonnette; la sonnette retentit. Elle avait posé son doigt sur le bouton de la sonnette électrique placée au chevet de son lit (Bourget,Disciple, 1889, p. 205).Drôle de cabinet! Il est vide et serait morose si j'employais une plume d'oie. Heureusement que retentit le cliquetis de ma machine à écrire et sonne sa sonnette au bout de chaque ligne, très sportivement (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 333).
Sonnette de nuit (d'un médecin, d'un pharmacien). Sonnette d'alarme. V. alarme II.
β) Dispositif servant à déclencher la sonnerie. Corte appuie sur la sonnette (Camus,Cas intéress., 1955, 2etemps, 7etabl., p. 672).
e) HERPÉTOL. Serpent à sonnettes. Synon. usuel de crotale.Sandy, un magnifique bleu d'Écosse, qui avait été mordu par un serpent à sonnettes le matin même à la chasse (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 355).
2. P. méton.
a) Son, suite de sons produit(s) par une sonnette que l'on agite. Un oiseau chantait sous la voûte des arbres (...). Et on aurait dit la sonnette de l'élévation dans une église abandonnée (Duhamel,Maîtres, 1937, p. 55).
b) Son produit par le timbre d'un avertisseur sonore ou d'une sonnerie électrique. La sonnette de l'entrée; entendre la sonnette; sonnette de vélo. Et du côté de Saint-Séverin J'entends Les sonnettes acharnées des tramways (Cendrars,Du monde entier, Dix-neuf poèmes élastiques, 1919, p. 85).Une sonnette avait annoncé la fin de l'entr'acte (Radiguet,Bal, 1923, p. 29).
B. − P. anal.
1. Vx, arg. Boulette de boue séchée qui pend aux vêtements d'une personne ou aux poils d'un animal. Synon. vx gringuenaude.Très vite ils furent secs, pareils à des chiens crottés, retirés d'une mare, plaisantant des sonnettes de fange durcie qu'ils emportaient à leurs pantalons rouges (Zola,Débâcle, 1892, p. 76).
2. Spécialement
a) BÂT. Charpente en bois ou en métal servant au guidage du mouton dans le battage des pieux. Sonnette à main, à déclic, à pilon. Il fallut donc enfoncer des pieux dans le lit de la rivière, afin de soutenir le tablier fixe du pont, et établir une sonnette pour agir sur les têtes de pieux (Verne,Île myst., 1874, p. 274).
b) MINES ET CARR. Appareil de sondage formé d'un treuil, servant à perforer la roche (d'apr. Lar. Lang. fr.).
c) TISS. Repère situé à la lisière d'une pièce de tissu et servant à signaler un défaut de tissage. Le tissu est soumis à un examen attentif destiné à déceler les défauts de tissage dont l'emplacement est marqué par un bout de fil, dénommé sonnette (P. de Calan,Le Coton et l'industr. cotonnière, 1961, p. 51).
Prononc. et Orth.: [sɔnεt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) 1234 « petite cloche, grelot servant à avertir » sonnestes et campenelles (Huon de Mery, Tournoiement Antechrist, 681 ds T.-L.); ca 1235 (Lai de Tyolet, 330, ibid.: Une sonnete d'or Pendüe au col du blanc brachet); 1794 tirer la sonnette (Chamfort, Caract. et anecd., p. 166); 1836 coup de sonnette du facteur (Gozlan, Notaire, p. 7); 1889 p. anal. bouton de la sonnette électrique (Bourget, loc. cit.); b) 1836 « son produit par une sonnette » (Gozlan, op. cit., p. 104: la sonnette ébranla [...] la maison); 2. 1520-27 « instrument de musique; musique produite par cet instrument » (Cl. Marot, Complaintes, I, 34 ds Œuvres lyriques, éd. C. A. Mayer, p. 129: Du Luz sonnoit motetz et chansonnettes. Dancer sçavoit avec et sans sonnettes); 1552 (Rabelais, Quart Livre, LII, éd. R. Marichal, p. 215, 118: feurent dansées plusieurs moresques aux sonnettes et timbous); 3. 1680 serpent à sonnettes (Rich., s.v. serpent). II. 1. 1676 « machine servant à enfoncer des pilotis » (Félibien); 2. 1800 « marteau de graveur » (Boiste). Dér. de sonner*; suff. -ette (-et*). II p. anal. entre ce dispositif et celui d'une sonnerie de cloche. Fréq. abs. littér.: 1 044. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 061, b) 2 429; xxes.: a) 1 526, b) 1 314. Bbg. Hasselrot 1957, p. 171.

sonnette* -

Sonnette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sonnette \sɔ.nɛt\ féminin

  1. Clochette dont on se sert pour appeler ou pour avertir de sa présence.
    • La main de l'homme s'étendit vers la sonnette bien avant de pouvoir la toucher; puis il l'atteignit, l'agita violemment, …. — (Alexandre Dumas, « La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses », dans Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • Il courut aux cordons des sonnettes, les tira de manière à les briser, après avoir fait retentir des tintements étranges. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • À la quinzième ligne, j'allais m’assoupir, quand un minuscule martel de métal piqueta la sonnette aiguë. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)
    • A un appel de sonnette on plaçait les plats et tout ce qui était nécessaire sur un monte-charge qui s'élevait jusqu'à la salle à manger et redescendait aussitôt. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
  2. Grelot, petite boule de cuivre ou d’argent, creuse et fendue, dans laquelle il y a un petit morceau de métal qui sonne quand on l’agite.
    • Collier à sonnettes. - Sonnette de mulet. - Sonnette de vélo.
    • Les cloches d’Hortes, on dirait des sonnettes pour les vaches. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 191)
  3. (Aujourd'hui) Avertisseur sonore placé à l’entrée d’une maison ou d’un magasin pour indiquer son arrivée.
  4. (Construction) Machine dont on se sert pour enfoncer des pilotis et des pieux.
    • Lorsque , par l'effet de l'enfoncement du pieu, sa tête est parvenue un peu au-dessous du pied de la sonnette, le mouton ne peut plus l'atteindre , et alors on ne peut continuer le battage que par le moyen d'un faux pieu. — (Émiland Gauthey , Construction des ponts, Œuvres de M. Gauthey, vol.2, 1813, p.264)
    • Cela rappelle je ne sais quelle occupation paisible, la « sonnette » qui devant St-Florent enfonçait à coups de masse réguliers les pieux du barrage. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, p. 48)
  5. (Populaire) (Figuré) (Vieilli) Somme d'argent importante.
  6. (Police) Surnom donné au véhicule de surveillance situé au plus près de la cible à observer et devant donner l’alerte en cas de mouvement suspect.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sonnette : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SONNETTE. n. f.
Clochette dont on se sert pour appeler ou pour avertir. Faire poser des sonnettes. Le cordon de la sonnette. Tirez la sonnette, afin qu'on vienne ouvrir. La sonnette du président d'une assemblée. Agiter la sonnette. Fig. et fam., Être toujours pendu à la sonnette de quelqu'un, Lui faire des visites trop fréquentes.

SONNETTE se dit aussi d'un Grelot, d'une petite boule de cuivre ou d'argent, creuse et fendue, dans laquelle il y a un petit morceau de métal qui sonne quand on l'agite. Collier à sonnettes. Sonnette de mulet. Serpent à sonnettes. Voyez SERPENT.

SONNETTE se dit en outre d'une Machine dont on se sert pour enfoncer des pilotis et des pieux.

Sonnette : définition du Littré (1872-1877)

SONNETTE (so-nè-t') s. f.
  • 1Clochette dont on se sert pour appeler ou pour avertir. Tirer la sonnette. Agiter la sonnette. La sonnette du président, dans une assemblée délibérante. Je vous prie de me faire présent d'une sonnette d'argent, Maintenon, Lett. à Mme de Caylus, t. VI, p. 105, dans POUGENS. L'abbé Fleury suppléait souvent aux sonnettes [en allant lui-même], avant qu'on en eût l'invention, Saint-Simon, 63, 51. Je crois à présent V. A. R. sur les bords [de la Baltique] où l'on ramasse ce bel ambre dont nous avons, grâce à vos bontés, des écritoires, des sonnettes, des boîtes de jeu, Voltaire, Lett. au pr. roy. de Pr. 12 août 1739. N'abusez jamais de l'usage des sonnettes : songez que, si vous rendez vos domestiques des esclaves, vous vous mettez vous-mêmes dans la plus honteuse dépendance, Genlis, Mais. rust. t. II, p. 257, dans POUGENS. Un son terrible parvint à son oreille, c'est celui de la sonnette funèbre qui précède et qui annonce les derniers sacrements que l'on porte aux mourants, Genlis, Mlle de Clermont, p. 152, dans POUGENS.

    Être assujetti à la sonnette, être à la sonnette, être obligé d'aller, de venir au bruit d'une sonnette, comme est un domestique.

    Populairement. à la sonnette de bois, sans bruit. Déménager à la sonnette de bois.

  • 2Boulette de cuivre ou d'argent, creuse et fendue, dans laquelle il y a un petit morceau de métal qui sonne et fait du bruit quand on l'agite. Il [un mulet] marchait d'un pas relevé, Et faisait sonner sa sonnette, La Fontaine, Fabl. I, 4. Dans les villages par où nous passions, nos mulets faisaient orgueilleusement entendre leurs sonnettes, Lesage, Gil Blas, XII, 12.

    Au fig. Car d'attacher partout ces cymbales et ces sonnettes, cela sentirait trop son sophiste, Boileau, du Sublime, XI. Boileau entend par là les pluriels répétés pour faire concevoir une plus grande idée des choses.

    Serpent à sonnettes, voy. SERPENT.

    Battre les sonnettes, s'est dit pour faire sonner les sonnettes dans certaines danses. M. de Chaudebonne est fort chagrin à cette heure, pour bien battre les sonnettes [dans la danse des matassins], Voiture, Lett. 54.

    Fig. C'est bien le plus bouffon personnage dont la tête ait dansé les sonnettes, Cyrano de Bergerac, Pédant joué, III, 3.

    Terme de fauconnerie. Piquer après la sonnette, se dit du fauconnier qui suit l'oiseau.

    Dérober les sonnettes, se dit de l'oiseau qui s'en va sans être congédié.

  • 3Machine composée d'un bloc de bois ou de métal, nommé mouton, qui peut glisser entre deux coulisses verticales ; on le soulève et on le laisse retomber de son propre poids. La sonnette est employée principalement pour enfoncer les pilotis. De nombreuses sonnettes, existant à Vienne, où l'on exécute beaucoup de travaux en rivière, avaient été réunies devant Ebersdorf pour l'enfoncement des pilotis, Thiers, Hist. de l'Emp. XVII.

    Sonnette à tiraude : le mouton est soulevé par des hommes qui tirent sur un cordage qu'ils lâchent ensuite pour laisser retomber le mouton.

    Sonnette à déclic : le mouton est soulevé au moyen d'un treuil, et un mécanisme automoteur en détermine la chute au moment opportun.

  • 4Marteau pour prendre au poinçon l'empreinte en creux sur la matrice.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre ovriers d'estain, c'est à savoir fesieres de miroirs d'estain, de fremaus d'estain, de souneites, de aneles d'estain…, Liv. des mét. 43. Ne sambla pas estre recluse : Partout regarde, partout muse, Por conoitre liquel sont fol ; Ne li covient sonete à col : Bien fist semblant qu'ele estoit fole, Rutebeuf, II. 112.

XIVe s. Les ras sont chasiés par une sonnete qui est pendue au col d'un [rat], quant il la fait sonner et il court entre iceux, H. de Mondeville, f° 87, verso. Anciennement, quant la lune failloit, les femmes et les enfans couroient par les villes à bacins et à sonnetes faisans grans sons, Bercheure, f° 2. Et luy fault [au faucon] deux sonnettes, affin qu'on le puisse oyr remuer et grater, Modus, f° LXXXVIII, verso.

XVe s. Les supplians oyrent venir après eulx aucuns compaignons ayans des sonnettes de feste sur eulx, Du Cange, sonella. Ung petit pourceau d'or en une sonnete, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 365.

XVIe s. …Fait un present de sonnettes à qui est moins fol que luy, Du Bellay, J. III, 35, verso. Attacher la sonnette à l'oreille du chat, Cotgrave À fol ne faut point de sonnette, Cotgrave Nous louons… un levrier de sa vistesse, non de son collier, un oyseau de son aile, non de ses longes et sonnettes, Montaigne, I, 324.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SONNETTE.
3Ajoutez :

Le chant de la sonnette. Ce double mouvement [d'élévation et de chute du mouton de la sonnette à tiraude] qui doit s'effectuer très exactement, est d'ordinaire réglé sur un chant, le chant de la sonnette, Gaz. des Trib. 20 oct. 1875, p. 1009, 2e col.

La sonnette est ainsi dite, parce que les ouvriers qui soulèvent à la corde et laissent retomber le mouton, font absolument la manœuvre des sonneurs d'église. On lit à la colonne suivante de la Gazette des Tribunaux : Sur l'ordre… de suspendre le travail de la sonnette, il aurait dû s'arrêter immédiatement et ne pas finir la volée, qui est de douze coups.

5Fils passés dans une étoffe en guise de signets. Que, sous l'article 17 du cahier des charges, il est dit expressément que, pour faciliter le contrôle de la commission, des sonnettes seront placées par le fournisseur [d'effets d'habillement] à tous les endroits où le timbre d'acceptation a été apposé, Arrêt de la Cour d'appel de Paris, chambre correct. du 18 fév. 1874, Gaz. des Trib. 19 fév. p. 173, 3e col.
6Ancien terme populaire. Des sonnettes, ce qui sonne, des pièces de monnaie. On n'engage pas un tas de vauriens sans leur fournir des sonnettes, Lett. du P. Duchêne, 44e lettre, p. 2.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Sonnette : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SONNETTE, s. f. (Gram.) petite cloche dont on se sert dans les temples, pour avertir le peuple qu’on leve Dieu ; dans les maisons pour appeller les valets ; dans les rues pour faire allumer les lanternes ou balayer, &c.

Sonnette, (Hydraul.) est une machine soutenue de deux arc-boutans & d’un rancher, composée de deux montans ou coulisses à plomb, avec des poulies pour monter le mouton par un cordage que l’on tire ; on le laisse ensuite tomber sur la tête des pieux pour les enfoncer. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sonnette »

Étymologie de sonnette - Wiktionnaire

De sonner, avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de sonnette - Littré

Dimin. de son 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sonnette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sonnette sɔnɛt play_arrow

Citations contenant le mot « sonnette »

  • La sonnette connectée Arlo Video Doorbell est dotée d'un mode HDR (High Dynamic Range) censé améliorer l'image dans les zones bouchées et brûlées, sans perte en détail. Voyons si ce mode donne pleine satisfaction en situation extrême. , Labo – Le faux mode HDR de la sonnette connectée Arlo Video Doorbell - Les Numériques
  • Contrairement à la sonnette connectée Arlo Audio Doorbell, la Video Doorbell permet, elle, de filmer votre interlocuteur. Ce visiophone est doté d'un mode HDR, d'une détection de mouvement ou encore d'une sirène. Rien que ça ! , Test Arlo Video Doorbell : une sonnette connectée pleine d'options - Les Numériques
  • Lancée à 199 € en avril dernier, la Ring Video Doorbell 3 est une nouvelle version de la sonnette connectée du constructeur. Elle fonctionne sur secteur ou sur batterie. Son objectif permet de filmer des images en HD 1080p et de capturer des vidéos en infrarouge sur un champ de vision de 160°. Les séquences sont conservées sur le cloud — payant — du constructeur. Cette sonnette connectée se relie au réseau Internet en usant du Wi-Fi (2,4 GHz et 5 GHz — contre 2,4 GHz seulement sur la Video Doorbell 2). Cet appareil détecte les mouvements dans une zone "proche" (1,5 à 4,5 m) sans que les individus aient à sonner. , Test Ring Video Doorbell 3 : une sonnette connectée réglable à souhait - Les Numériques
  • Netatmo semble enfin progresser vers la commercialisation de sa première sonnette HomeKit, la Sonnette Vidéo Intelligente. Le fabricant a mis en ligne il y a quelques jours une vidéo expliquant comment procéder à son installation (version PDF), en remplacement d'un modèle filaire classique. iGeneration, Netatmo fait un pas vers la sortie de sa sonnette vidéo HomeKit | iGeneration
  • De plus en plus présentes sur le marché, les sonnettes connectées ont désormais leur comparatif dédié afin de vous aider à trouver la solution qui vous convient le mieux et à faire le tri entre les différentes références commercialisées. , Ouverture du comparatif des sonnettes connectées - Les Numériques
  • La nouvelle version de la sonnette connectée Ring Video Doorbell a sagement attendu les soldes pour baisser une première fois son prix. On trouve effectivement ce troisième et dernier modèle avec 40 euros de réduction sur Amazon et Boulanger. Frandroid, Enfin une baisse de prix pour la sonnette connectée Ring Video Doorbell 3
  • Les sonnettes connectées, portiers vidéo ou encore interphones "intelligents" ont fait leur apparition dans l’univers de la maison. Notre comparatif vous donne les clés pour vous équiper du meilleur modèle. , Comparatif : Quelle sonnette connectée choisir ? Août 2020 - Les Numériques
  • Il n’y a rien de si éloquent que la queue d’un serpent à sonnettes. De Proverbe indien
  • Que ne suis-je devant votre porte et que ne puis-je pour ma propre jouissance – une jouissance capable d’abolir toute tension – appuyer sans fin sur votre sonnette ! De Franz Kafka / une Lettre à Felice Bauer
  • La sonnette est branchée sur le robinet de la baignoire et le téléphone sur le verrou des toilettes. De Anonyme
  • La sonnette frénétique au moment de l'élévation : Dieu entre en gare. De Carlo Rim
  • Qui pendra la sonnette au chat ? Eustache Morel, dit Deschamps, Ballades de moralité

Images d'illustration du mot « sonnette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sonnette »

Langue Traduction
Corse campanella
Basque txirrina
Japonais 玄関の呼び鈴
Russe дверной звонок
Portugais campainha
Arabe جرس الباب
Chinois 门铃
Allemand türklingel
Italien campanello di casa
Espagnol timbre de la puerta
Anglais doorbell
Source : Google Translate API

Synonymes de « sonnette »

Source : synonymes de sonnette sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires