La langue française

Socialisme

Définitions du mot « socialisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOCIALISME, subst. masc.

POLITIQUE
A. − Ensemble de ,,doctrines inspirées par des sentiments humanitaires, fondées sur une analyse critique des mécanismes économiques et parfois du statut politique de l'État, ayant pour objectif la transformation de la société dans un sens plus égalitaire`` (Debb.-Daudet Pol. 1978). Très mauvaise presse. Paul Souday a fait quatre lignes dans le Temps. Il a parlé de « démagogie intellectuelle » et de « socialisme de bazar » (Duhamel,Cécile, 1938, p. 38):
1. ... la théorie de l'innocence de l'homme, corrélative à celle de la dépravation de la société, a fini par prévaloir. L'immense majorité du socialisme, Saint-Simon, Owen, Fourier, et leurs disciples; les communistes, les démocrates, les progressistes de toute espèce, ont solennellement répudié le mythe chrétien de la chute pour y substituer le système d'une aberration de la société. Proudhon,Syst. contrad. écon., t. 1, 1846, p. 325.
[P. oppos. à individualisme] C'est triste, car le socialisme dérive, en somme, d'idées clémentes, d'idées propres, mais toujours il se heurtera contre l'égoïsme et le lucre, contre les inévitables brisants des péchés de l'homme (Huysmans,En route, t. 2, 1895, p. 289).
B. − P. méton.
1. Chacune de ces doctrines. Épris du socialisme romantique des fouriéristes installés près de la rue de Seine, Jean Macé va devenir un de leurs plus ardents propagandistes (Cacérès,Hist. éduc. pop., 1964, p. 38).
Socialisme chrétien. Socialisme d'inspiration chrétienne. Il était parti du socialisme chrétien, il s'était inscrit au Sillon, de M. Marc Sangnier. C'était un ton de voix nouveau pour Edmond, et qui l'amusait sans le toucher. Il n'était pas plus socialiste que chrétien (Aragon,Beaux quart., 1936, p. 279).
Socialisme scientifique. Doctrine de Marx selon laquelle ,,la disparition du capitalisme est inéluctable et doit s'opérer selon un certain nombre de lois dont la connaissance scientifique est indispensable pour (...) favoriser l'avènement de la société socialiste`` (Debb.-Daudet Pol. 1981). Engels et Marx forgent l'énorme appareil du socialisme scientifique, opposé sur beaucoup de points au socialisme proudhonien, mais qui s'unit à lui dans la critique de la société et de l'état capitalistes (Vedel,Dr. constit., 1949, p. 85).Disciples du fondateur du « socialisme scientifique » qui (...) s'accrochent à des formules toutes faites et qui ont tendance à considérer comme une panacée la socialisation des moyens de production (Le Nouvel Observateur, 26 avr. 1976, p. 89, col. 1).
Socialisme utopique. [P. oppos. à socialisme scientifique] Socialisme réformateur fondé sur un idéal de société défini par les utopistes du xixes. (Owen, Enfantin, Fourier, etc.) par opposition au socialisme scientifique. Un des caractères du socialisme utopique est de n'avoir pas compté sur la force propre de la classe ouvrière (Jaurès,Ét. soc., 1901, p. xx).Le socialisme qui a influencé la révolution de 1848 est surtout le socialisme « idéaliste » ou « utopique », et non le marxisme qui est en voie d'élaboration et qui n'a que peu de diffusion (Vedel,Dr. constit., 1949, p. 199).
2. Expression politique de ces doctrines. La peur suffit à mener la France! La peur, voilà tout le cœur de la France de 1857! La peur des voleurs et du socialisme, c'est tout le mobile et toute l'âme d'un peuple de 36 millions d'hommes (Goncourt,Journal, 1857, p. 370).« La passion de la vérité,... etc. » Alain et Péguy seront les animateurs des universités populaires, au nom de cet idéal. Pour Jaurès, devenu l'un des dirigeants du socialisme français, « c'est servir la classe ouvrière... etc. » (Cacérès,Hist. éduc. pop., 1964, p. 53).
[En France et en Europe occ.] Ensemble des forces politiques de la gauche non communiste. En 1968 et 1973, les grandes manœuvres de l'UDR eurent souvent raison du radicalisme un peu las, du socialisme souvent rose de ces régions [le centre de la France], qui, proches du pouvoir sous la IVeRépublique, souffraient de se voir isolées sous la Ve(Le Point, 23 janv. 1978, p. 50, col. 2).
Socialisme d'état. Régime économique où l'état est propriétaire des principaux moyens de production et d'échange. En fait, avec Netchaiev et Tkatchev, c'est Lassalle, inventeur du socialisme d'état, que Lénine a fait triompher en Russie, contre Marx (Camus,Homme rév., 1951, p. 284).
3. PHILOS. MARXISTE. Phase de transition entre le capitalisme et le communisme. Les finalités [de l'économie soviétique]? C'est l'édification du socialisme et la destruction du capitalisme (L'Express, 28 févr. 1981, p. 50, col. 2).Ce n'est qu'à partir de la IIeInternationale qu'il faut entendre par socialisme un mode d'organisation sociale fondé sur l'appropriation collective des moyens de production sous forme étatique et/ou coopérative (Marxisme1982, p. 817).
4. Régime politique, économique et social qui met en pratique certaines de ces doctrines. Avènement, croissance, édification, progrès, réalisation du socialisme; socialisme autoritaire, international. Au milieu du XXesiècle, l'économie marchande n'est pas seulement contestée et transformée par les socialismes réalisés et vécus (Perroux,Écon. XXes., 1964, p. 4):
2. Simone Weil a raison de dire que la condition ouvrière est deux fois inhumaine, privée d'argent, d'abord, et de dignité ensuite. Un travail auquel on peut s'intéresser, un travail créateur, même mal payé, ne dégrade pas la vie. Le socialisme industriel n'a rien fait d'essentiel pour la condition ouvrière parce qu'il n'a pas touché au principe même de la production et de l'organisation du travail, qu'il a exalté au contraire. Camus,Homme rév., 1951, p. 267.
[P. oppos. à capitalisme] Le capitalisme est depuis le XVIIIesiècle le système économique dominant et, depuis 1917, il reste, avec le socialisme, le plus important (Lesourd, Gérard,Hist. écon., 1968, p. 10).
[P. oppos. à libéralisme] Le conflit des idéologies conservatrices et libérales traduit assez exactement la lutte de l'aristocratie foncière (...), contre la bourgeoisie industrielle, commerçante et intellectuelle; le conflit du libéralisme et du socialisme a ensuite reflété la lutte de la bourgeoisie et du prolétariat (Traité sociol., 1968, p. 14).
Socialisme réel. Socialisme des pays se réclamant du marxisme (généralement en parlant des pays de l'Europe de l'Est et de l'U.R.S.S.). Le problème de savoir si le « socialisme réel » a supprimé l'exploitation capitaliste ou lui a substitué l'exploitation des travailleurs par un capitalisme d'État (Le Nouvel Observateur, 29 oct. 1979, p. 30, col. 1).Quelques-uns des problèmes économiques essentiels qui se posent aux pays du « socialisme réel » (Le Nouvel Observateur, 23 févr. 1981, p. 28, col. 3).
[P. oppos. à socialisme réel] Socialisme à visage humain. Socialisme non bureaucratique. Tout au long de l'expérience Allende, il [Luis Corvalan] s'est d'ailleurs conduit en homme politique responsable au moment où tant de militants de gauche cédaient à l'ivresse de la victoire et à un romantisme révolutionnaire qui allait précipiter l'échec et la chute de cette tentative de « socialisme à visage humain » (Le Point, 15 mars 1976, p. 70, col. 1).
Socialisme à la scandinave, à la suédoise. Socialisme des pays scandinaves qui se développe à l'intérieur d'une démocratie parlementaire, caractérisé par le maintien de la propriété privée des moyens de production et un système de réformes sociales qui vise à réduire les inégalités. Fortement influencé par l'expérience du « socialisme à la scandinave », Brandt est avant tout soucieux de préserver la démocratie politique, qu'il croit menacée par une expérience collectiviste quel que soit son caractère (Le Nouvel Observateur, 26 avr. 1976, p. 89, col. 1).
Prononc. et Orth.: [sɔsjalism̭]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1831 « doctrine qui sacrifie l'individu à la société » (Le Semeur, n o12, 23 nov., p. 94, 2ecol. ds G. Deville, Orig. des mots « socialisme » et « socialiste » ds La Révolution fr., n o54, mai 1908, p. 391: On se sépare pour se réunir; l'individualisme doit ramener au socialisme, le protestantisme au vrai catholicisme, la liberté à l'unité); 1890 socialisme d'État (La Vie polit. à l'étranger, p. 14 ds Quem. DDL t. 18). Dér. de social*; suff. -isme*. Socialisme est att. en ital. dès 1803 et sert à désigner la théorie « d'un conservatisme bienveillant et éclairé ». Socialism au sens de « doctrine d'Owen » apparaît en angl. en 1833 (v. Cah. Lexicol. 1969, n o14, pp. 45-48 qui retrace l'évolution du mot socialisme en fr.). Fréq. abs. littér.: 697. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 24, b) 571; xxes.: a) 2 742, b) 987. Bbg. Almeida (P. d'), Boyer (A.), Sicard (F.). Les Mots et les choses... Mensuel pour le socialisme et l'autogestion. 1981, n o63, pp. 12-16. − Arias (F.). Le Champ notionnel de « fascisme »... In: Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 14. 1974. Naples. Atti, 1981, t. 5, pp. 87-89. − Bonnafous (S.). La Désignation socio-pol. en France de 1879 à 1914. Saint-Cloud, 1983, p. 42. − Chauveau (G.). Approche du discours pol.: socialisme et socialiste... Langages. 1978, n o52, pp. 113-125. − Dub. Pol. 1962, p. 124-126. − Gans (J.). Socialiste, socialisme. Cah. Lexicol. 1969, n o14, pp. 45-58. − Honoré (J.-P.). Le Discours pol. et les socialistes pendant l'affaire Dreyfus. In: Colloque de Lexicol. Pol. 2. 1980. Saint-Cloud. Paris, 1982, pp. 539-550. − Klare (J.). L'Élaboration du vocab. politico-social en France... Beitr. rom. Philol. 1974, t. 13, n o1/2, p. 264. − Marcellesi (J.-B.). Socialisme... Lang. fr. 1969, n o4, pp. 108-119. − Provost (G.). Approche du discours politique... Langages. Paris. 1969, n o13, pp. 51-65; 67-68. − Quem. DDL t. 18. − Thiele (J.). Zur Entwicklung des lexikalischen Feldes socialisme/socialiste. Beiträge zur Soziolinguistik. Halle, 1974, pp. 171-185.

Wiktionnaire

Nom commun

socialisme \sɔ.sja.lism\ masculin

  1. (Politique) Doctrine qui préconise une socialisation sociale et économique, condamnant les inégalités sociales et la propriété privée des moyens de production. Les courants du socialisme sont très divers, certains souhaitant s’appuyer sur l’État, d’autres souhaitant son abolition (ou sa dissolution).
    • Si le socialisme est autoritaire, si des gouvernements disposent de la puissance économique, comme, à présent, de la puissance politique, si, en un mot, nous devons subir la tyrannie industrielle, alors le nouvel état de l’homme sera pire que le précédent. — (Oscar Wilde, L’Âme humaine, 1891, traduction de Nicole Vallée, 2006, p. 16)
    • Le syndicalisme se trouve engagé, en France, dans une propagande antimili­tariste qui montre clairement l’immense distance qui le sépare du socialisme parlementaire sur cette question de l’État. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. III, Les Préjugés contre la violence, 1908, p. 150)
    • Favori de l’esprit impérialiste allemand, il représentait l’idéal du nouveau sentiment aristocratique, – la chevalerie nouvelle, disait-on, – qui régna après que le socialisme, affaibli par ses divisions intestines et son manque de discipline, fut anéanti,et que la richesse se fut concentrée entre les mains de quelques familles. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 129 de l’éd. de 1921)
    • Le socialisme, lui, tend à transformer le néo-malthusianisme en une sorte d’obligation morale très précise. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, page 188)
    • Le « socialisme arabe» aura été l'expression de la montée des petites bourgeoisies capables de nationaliser tant bien que mal les hauteurs dominantes de l’économie (banque, commerce extérieur, industries), de procéder à une réforme agraire relative […] — (Chaliand : Un itinéraire combattant: Afrique, Asie, Amérique latine : 30 ans d’enquêtes de terrain, Karthala, 1997, page 335)
    • […] Je ne crois pas qu’autre chimère ait jamais été poursuivie avec autant
      d’ardeur par l’esprit humain, sauf peut-être la pierre philosophale ou la preuve de
      l’existence de Dieu, ni qu’une autre utopie ait fait couler autant d’encre, sauf peut-être
      le socialisme.
      — (M. Yaguello, Les Langues imaginaires. Mythes, utopies, fantasmes, chimères et fictions linguistiques, 2006 (ps 42-43))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOCIALISME. n. m.
Doctrine qui préconise un plan d'organisation sociale et économique subordonnant les intérêts de l'individu à ceux de l'État.

Littré (1872-1877)

SOCIALISME (so-si-a-li-sm') s. m.
  • Système qui, subordonnant les réformes politiques, offre un plan de réformes sociales. Le communisme, le mutuellisme, le saint-simonisme, le fouriérisme, sont des socialismes.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SOCIALISME. Ajoutez :
2Socialisme de la chaire, en allemand Katheder Socialism, doctrines socialistes soutenues par des professeurs d'économie politique. Le socialisme de la chaire, qui a pris naissance en Allemagne, est favorable à l'intervention de l'État dans le règlement des questions économiques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « socialisme »

(1831) Dérivé de social avec le suffixe -isme, d’après l’anglais socialism (1822) ou l’italien socialismo (1803).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « socialisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
socialisme sɔsjalism

Citations contenant le mot « socialisme »

  • L'égoïsme, source du socialisme, la jalousie, source de la démocratie, ne feront jamais qu'une société faible, incapable de résister à de puissants voisins. Ernest Renan, La Réforme intellectuelle et morale de la France, I , Lévy
  • Le droit d'avoir une opinion et de l'exprimer librement ne serait pas garanti du fait que les ouvriers posséderaient des machines. August Strindberg, L'Écrivain
  • Un spectre hante les partis communistes : le spectre du socialisme. De Maria Antonietta Macciocchi / De la France
  • S'il n'y avait pas les socialistes, le socialisme gouvernerait le monde entier. De George Bernard Shaw
  • Mitraille. Argument que l'avenir prépare pour répondre aux exigences du socialisme américain. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • La bassesse du socialisme, c'est de poursuivre, non pas le plus grand bien, mais le moindre mal. De Paul-Jean Toulet / Les trois impostures
  • Le socialisme est sans nationalité et il ne peut pas être la propriété d'un seul pays. De Sékou Touré / Tri-continental
  • Le socialisme ! Quelle lubie ! La nature s'est chargée de régler son cas en prodiguant partout des inégalités. De Jean-Charles Harvey / Marcel Faure
  • Le socialisme est vaste et non étroit. […] Il proclame le droit de la femme, cette égale de l’homme De Victor Hugo / Actes et paroles
  • Le socialisme à notre époque est le résultat d'un goût maladif pour les sports d'équipe. De John Kenneth Galbraith / Chroniques d'un libéral impénitent
  • Le socialisme est comme la morphine : on en prend d’abord par curiosité, pour adoucir une légère douleur, et fatalement, on augmente la dose. De Anonyme
  • Entre le communisme et le socialisme, il y a la différence de l'assassinat à l'homicide par imprudence. De Wilhelm Roepke
  • Grâce à la bureaucratie et au socialisme, il n’y aura bientôt que deux partis en France : ceux qui vivent de l’impôt et ceux qui en meurent. De Achille Tournier / Pensées d’automne
  • Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère. De Winston Churchill
  • Le vice inhérent au capitalisme, c’est le partage inéquitable des biens ; la vertu inhérente au socialisme, c’est le partage équitable des maux. De Winston Churchill / discours à la Chambre des Communes, 22 octobre 1945
  • Le socialisme est une philosophie de l’échec, un principe de l’ignorance et l’évangile de la jalousie. De Winston Churchill / discours à la conférence des Unionistes écossais, 28 mai 1948
  • Le socialisme est la forme moderne de la protestation qui, à toutes les époques d'activité intellectuelle, s'est élevée, plus ou moins vive, contre l'injuste répartition des avantages sociaux. De John Stuart Mill / La révolution de 1848
  • Le socialisme d’Orwell était marqué par son intérêt pour les "gens ordinaires", qu’il opposait aux "gens totalitaires". Dans son roman "Le Quai de Wigan", véritable enquête sur le prolétariat, et dans son récit "Dans la dèche à Paris et à Londres", où il fait l’expérience directe de la misère en côtoyant les marginaux, les vagabonds et les plus déshérités, il met en scène un socialisme de terrain. Il éprouve un réel sentiment de dégoût devant la situation qui est faite aux pauvres: "Je voulais effectuer une véritable plongée, m’immerger au sein des opprimés, devenir l’un deux et lutter avec eux contre leurs tyrans." L'Echo, Orwell et le socialisme | Série 3/4 | L'Echo
  • Daniel Tanuro est l’auteur d’un ouvrage qui porte sur l’effondrement et l’éco-socialisme baptisé “Trop tard pour être pessimistes“, aux Éditions Textuel. Nous avons pris une vingtaine de minutes dans le cadre de notre podcast Culture Numérique, pour échanger avec ce fervent défenseur d’un modèle anti-capitaliste. Siècle Digital, Le modèle de l'éco-socialisme peut-il convenir aux géants du numérique ?
  • Dans un essai didactique et brillant, le philosophe marxiste Michael Löwy explique toute l’acuité de la notion d’écosocialisme. Politis.fr, L’écologie passe par le socialisme ! par Olivier Doubre | Politis
  • La fidélité sans faille au socialisme, au logement social et à sa région du Nord aura guidé la vie d’Alain Cacheux, mort brutalement à son domicile, le 26 juillet, à l’âge de 72 ans. Le Monde.fr, Mort d’Alain Cacheux, ancien député socialiste du Nord
  • Mais probablement pas dans le sens où l’entendent Macron, Merkel et la coterie journalistique derrière ; cet accord marque clairement un tournant majeur de la politique allemande, un pas de plus vers une fiscalité européenne, et une nouvelle extension des exportations françaises de socialisme, seule exportation politique véritablement réussie par la France ces cent dernières années. Contrepoints, Plan de relance européen : l’exportation française de socialisme se porte bien | Contrepoints
  • Le départ à la retraite de Gilles Morin, l’un des chercheurs les plus actifs sur l’histoire du socialisme, a donné lieu à un hommage de la part de certains de ses collègues et amis. , Gilles Morin, chercheur du socialisme - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Un scientifique isolé qui ne fait pas usage de l’incroyable interrelation de toutes les sciences ne va saisir qu’une partie infime de la réalité. Tout comme un marxiste qui ne raisonne qu’avec les concepts produits par Karl Marx va saisir encore beaucoup moins les développements réels de cette riche période historique. Mais la complexité n’exclut pas que nous ayons déjà quelques indications sur ce qui s’est passé. Il est important de bien diagnostiquer la situation afin de ne pas refaire les mêmes erreurs dans le futur. L’Algérie s’est beaucoup inspirée de l’idéologie marxiste même si on a gardé des spécificités nationales. D’ailleurs, à l’époque on parlait de socialisme spécifique. Aspects politiques et sociologiques El Watan, Les causes essentielles de la débâcle du socialisme | El Watan
  • Les primaires démocrates de l'État de New York ont permis au socialisme d'entrer par la grande porte. Très attendue, l'élection pour le 14e district a vu l'égérie Alexandria Ocasio-Cortez l'emporter très largement. Dans le 16e district, Jamaal Bowman réussit un tour de force en éliminant Eliot Engel, élu depuis 1988. Mais c'est surtout du côté des absentee ballots (votes par correspondance) que vient la surprise. Marcela Mitaynes, Phara Souffrant Forrest et Emily Gallagher, données perdantes, finissent finalement par l'emporter. Slate.fr, Dans l'État de New York, une percée sans précédent de la gauche radicale | Slate.fr
  • Amar Singh, membre de Rajya Sabha et ancien chef du parti Samajwadi qui a failli retirer le «socialisme» du lexique du parti en raison de sa proximité avec Bollywood et des capitaines d’industrie, est décédé à Singapour après une longue maladie. Il avait 64 ans. Marseille News .net, Amar Singh, hédoniste d'un parti socialiste, décède - Marseille News .net

Images d'illustration du mot « socialisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « socialisme »

Langue Traduction
Anglais socialism
Espagnol socialismo
Italien socialismo
Allemand sozialismus
Chinois 社会主义
Arabe الاشتراكية
Portugais socialismo
Russe социализм
Japonais 社会主義
Basque sozialismo
Corse u sucialisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « socialisme »

Source : synonymes de socialisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « socialisme »

Socialisme

Retour au sommaire ➦

Partager