La langue française

Silo

Définitions du mot « silo »

Trésor de la Langue Française informatisé

SILO, subst. masc.

A. − AGRICULTURE
1. Cavité creusée dans le sol ou petit édicule où l'on conserve certains produits agricoles, notamment des céréales, dans l'Antiquité ou dans certaines sociétés traditionnelles. L'homme d'Afrique meurt de faim sur son silo dévasté, il meurt et ne se plaint pas (Michelet,Peuple, 1846, p. 265).Un silo, un vieux silo. Ça avait l'aspect d'un petit mamelon rond, couvert d'herbes, mais il y avait dans le flanc une porte (...). Ça devait être fameux pour garder le grain (Giono,Baumugnes, 1929, p. 150).
En partic. [Cette cavité étant utilisée comme lieu de détention et de punition dans l'armée coloniale d'Afrique] Peine du silo. À ce mot de conseil de guerre, l'impressionnable tarasconnais se voyait déjà fusillé au pied des remparts, ou croupissant dans le fond d'un silo (A. Daudet,Tartarin de T., 1872, p. 124).Les interminables années au bataillon d'Afrique, le travail au soleil ardent sur les routes, la fièvre du silo (Coppée,Contes rap., 1889, p. 24).
2. ,,Fosse où l'on conserve les betteraves fourragères, la pulpe de betteraves sucrières, certains fourrages`` (Agric. 1977); meule à même le sol, maçonnée ou recouverte de paille et de terre battue où l'on conserve les produits agricoles (racines, fourrages). Silo permanent, provisoire. C'est l'hiver. (...) Dans le jardin, les silos de betteraves sont entamés (Alain-Fournier,Corresp.[avec Rivière], 1907, p. 308).On les met [les betteraves] en silos établis sur des terrains perméables pour éviter que l'eau ne séjourne, en protégeant contre les froids au moyen d'une couche de terre assez épaisse (Rouberty,Sucr., 1922, p. 21).
3. Réservoir cylindrique ou quadrangulaire compartimenté, de grande hauteur et de forte capacité, muni d'un système de ventilation et d'élévation, où l'on entrepose des céréales ou d'autres produits agricoles. Silo métallique, en béton armé, en ciment. Le relent des grands silos et entrepôts de denrées coloniales (Saint-John-Perse, Exil, 1942, p. 226).Un port céréalier doit prochainement prendre corps avec la construction d'un grand silo de 200 000 quintaux, destiné à la fois au transit portuaire et au stockage de réserve national et régional (Nav. intér. Fr., 1952, p. 61).
P. métaph., péj. Immeuble moderne à étages et à forte densité humaine. [À New-York] des magasins à bourgeois, des silos de locataires, des tonneaux et des tonneaux empilés de choucroute humaine! (Claudel,Convers. Loir-et-Cher, 1935, p. 143).
B. − P. anal.
1. Réservoir destiné à la conservation de produits industriels pulvérulents. La poudre résultant est le ciment des grappiers que l'on conserve longtemps en silo avant de l'expédier (Bourde,Trav. publ., 1928, p. 164).
2. Silo à voitures. Grand garage à plusieurs étages, auxquels on accède par des ascenseurs ou des rampes hélicoïdales. Éviter que le centre lui-même soit un silo à voitures (Belorgey,Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 362).
3. DÉFENSE MILIT. Silo lance-missile ou, absol., silo. Site souterrain où sont entreposés des missiles en position de lancement. La capacité défensive s'est fortement accrue au détriment de la capacité offensive: les sous-marins et les silos bétonnés de 1964 jouent le rôle des tranchées et des fils de fer de 1915 (Beaufre,Dissuasion et strat., 1964, p. 50).
REM.
Silo-, élém. de compos.entrant dans la constr., dans le domaine de l'agric., de subst. masc. désignant des variétés de silos précisées par le 2eélém.
Silo-couloir, silo-cuve, silo-fosse, silo-meule, silo-tour, silo-tranchée. -Il reste à déterminer les formes de silos les plus économiques à recommander silos-cuves, silos-fosses, silos-tranchées et même silos-meules en cas de nécessité (Qq. aspects équip. agric., 1951, p. 7).Pour les fourrages, les silos les plus courants sont les silos horizontaux allongés, qui sont soit à la surface du sol (silos-couloirs), soit enterrés (silos-tranchées) (Lar. agric.1981).Il existe (...) des silos verticaux comme les silos-tours. Ces derniers sont exceptionnellement en bois, souvent en béton, en éléments préfabriqués ou en métal (Lar. agric.1981).
Prononc. et Orth.: [silo]. Att. ds Ac. dep. 1835. Plur. des silos. Étymol. et Hist. 1. 1823 « souterrain pour conserver les grains » (Boiste); 2. 1871 « réservoir muni d'un système de ventilation où l'on conserve les produits agricoles » ici, le blé (Littré). Empr. à l'esp.silo, att. au sens 2 dep. ca 1050 (doc. de Toro ds R. Menéndez Pidal, Origenes del español, p. 26) et au sens 1 dep. 1220-50 (Berceo ds Cor.-Pasc.), issu du lat. sirus, att. au sens 2 chez Pline, Columelle, Quinte-Curce (v. OLD), lui-même empr. au gr. σ ε ι ρ ο ́ ς, σ ι ρ ο ́ ς « id. ». Voir FEW t. 11, pp. 658b-659. Fréq. abs. littér.: 24.
DÉR.
Silotage, subst. masc.,technol. Action de mettre en silo, de conserver des produits généralement non agricoles. Silotage de la chaux. Silotage. − Le ciment est ensuite mis en stock dans des silos où il se stabilise et se refroidit (Cléret de Langavant,Ciments et bétons, 1953, p. 67). [silɔta:ʒ]. 1reattest. 1923 (Lar. univ.); de silo, suff. -(t)age*.
BBG. Fournier (P.-F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1952, t. 20, pp. 119-120.

Wiktionnaire

Nom commun

silo \si.lo\ masculin

  1. Cavité pratiquée dans la terre pour y conserver du blé, des racines, etc.
    • L’homme d’Afrique meurt de faim sur son silo dévasté, il meurt et ne se plaint pas. — (Michelet, Peuple, 1846)
    • Les cadres administratifs et sociaux étaient détruits, les kasbas et les gottas (fermes) en ruines, les champs incultes, les silos vides, les marchés abandonnés, les pistes désertes. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc moderne, Institut des hautes études marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 175)
  2. Réservoir hermétiquement clos construit au-dessus du sol où l’on entrepose les produits agricoles pour les conserver.
    • En effet, ils considèrent que l’emplacement retenu pour l’implantation du nouveau silo céréalier ne favorisera pas la voie d’eau : le quai de Grande Synthe, en bordure du Bassin maritime, se révèle très encombré; […]. — (Journal de la marine marchande, 1983, vol. 65, page 1240)
  3. (Par extension) Réservoir similaire servant à entreposer un grand nombre de produits industriels (poudres, produit en granule…).
    • On obtient alors le liant hydraulique routier qui est acheminé vers des silos de stockage de grande capacité (environ 15 000 tonnes). — (Joseph Abdo, Liants hydrauliques routiers, Ed. Techniques Ingénieur, s.d., no C 921, page 6)
    • Les silos de stockage sont au nombre de trois, dont un de 5 600 t pour le ciment Portland aux cendres à haute résistance CPAC et deux de 2 000 t, pour le ciment à haute résistance initiale HRI et le ciment à maçonner CM. — (Le Génie civil, 1964, vol. 141, page 230)
  4. (Militaire) Site souterrain où sont entreposés des missiles en position de lancement
    • Silo lance-missile ou, absolument, silo.
  5. (Informatique) Regroupement d’informations, strictement isolé d’autres regroupements similaires, et empêchant la mise en relation des informations ainsi séparées.
    • Alors certes, le projet Solid est intrinsèquement conçu pour éviter l’exploitation des données personnelles, son code a été placé en Open Source et il s’appuie sur les technologies du web sémantique pensées pour prévenir la concentration des données dans des silos fermés. — (Lionel Maurel, Rebooter le web sans changer de logiciel économique ?, 9 octobre 2018 → lire en ligne)

Nom commun

silo \Prononciation ?\

  1. (Agriculture) Silo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SILO. n. m.
Cavité pratiquée dans la terre pour y conserver du blé, des racines, etc. Il se dit, par extension, d'un Réservoir hermétiquement clos, construit au-dessus du sol et destiné à la conservation des produits de culture.

Littré (1872-1877)

SILO (si-lo) s. m.
  • Excavation ou fosse creusée dans le sol, où l'on dépose les grains battus pour les conserver.

    Fig. Dans les cavernes les os gardaient fidèlement la forme que la vie leur avait donnée pour une heure ; lorsque des hommes instruits et intelligents descendirent dans ces silos de l'histoire, ils ne commencèrent pas par s'apercevoir des trésors que le destin y avait successivement accumulés, Fonvielle, Presse scientif. 1865, t. I, p. 162.

    Fossés recouverts de terre dans laquelle on place les betteraves pour les conserver.

    Coffres en charpente, isolés et suspendus, employés pour remuer le blé et le ventiler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SILO, (Géog. sacrée.) ville dans l’Acrabatene, éloignée de douze milles de Sichem, selon Eusebe, ou seulement de dix, selon saint Jérome. Ce dernier ajoute, qu’elle étoit entierement ruinée de son tems ; elle est célebre dans l’Ecriture. M. Réland imagine que c’est du nom de Silo, que Pausanias a pris occasion de dire, l. VI. c. xxiv. que Silenus compagnon de Bacchus, étoit enterré dans la Palestine. Mais comme Silene est représenté sur des médailles de Sichem ou Néapolis, il semble que c’est plutôt à Sichem qu’à Silo, qu’on auroit crû voir le tombeau de ce demi-dieu du paganisme ; mais Benjamin de Tolede dit que de son tems, on montroit à Silo le tombeau de Samuel. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « silo »

(1823) De l’espagnol silo, via le basque zilo (« grenier »), du latin sirus (« vase pour conserver le blé »), lui-même du grec ancien σιρός, sirós (« silo »), peut-être d’origine hébraïque ou phénicienne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’espagnol silo.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. silo ; du grec σιρὸς, silo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « silo »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
silo silo

Citations contenant le mot « silo »

  • Ce vendredi vers 12 heures, les sapeurs-pompiers de Fort-Mardyck, Gravelines et Bourbourg sont intervenus pour un départ d’un feu dans un silo à grain de l’entreprise Vaesken, avenue Anthony-Caro. La Voix du Nord, Début d’incendie dans un silo à grain à Bourbourg
  • Des poussières ont pris feu au niveau d'un silo à sucre. Une cinquantaine de pompiers et quinze véhicules ont été mobilisés depuis 11h30 ce vendredi. Le travail des pompiers a consisté à démonter les filtres du silo et injecter de l'eau afin d'éteindre les points chauds et de faire en sorte que le feu ne se propage pas à d'autres silos. Il n'y a pas eu de flammes.  Le feu ne s'est pas propagé à l'usine Ajinomoto située juste à côte. Un site cette fois à risques, classée Seveso seuil haut. France Bleu, Mesnil-Saint-Nicaise : 8 pompiers maîtrisent les dernières fumées de l'incendie de l'usine Tereos
  • Ce samedi 18 juillet, vers 17 h, une suspicion d’incendie (consécutive à l’apparition de fumées) dans le silo d’une coopérative agricole située rue du 14-juillet à Rosières-en-Santerre a engendré le déploiement d’importants moyens de secours : les pompiers de Rosières-en-Santerre, d’Amiens, de Roye et de Péronne ont été mobilisés sur place. Près de 45 soldats du feu ont été à l’œuvre selon nos informations. Le poste de commandement du Service départemental d’incendie et de secours de la Somme (SDIS 80) et plusieurs engins porteurs d’eau ont été déployés. C’est un élévateur à grains qui a pris feu : les pompiers ont empêché la propagation des flammes au silo. , ACTUALISÉ Rosières-en-Santerre : des fumées près du silo, les grands moyens déployés par les pompiers | Le Bonhomme Picard
  • Il est venu, le temps des moissons. La récolte s’annonce moins exceptionnelle que ces deux dernières années. Rencontre avec un agriculteur hors du commun, à Bersée, avant de suivre le circuit d’une centaine d’agriculteurs jusqu’au silo Ternoveo, de Fretin. La Voix du Nord, De la moissonneuse-batteuse au silo de stockage, le circuit du blé cultivé dans la Pévèle
  • Si Virginie vit en région parisienne, elle est venue souvent, enfant, voir ses grands-parents à Parcé. Puis elle a y a acheté une résidence secondaire, où elle vit quasiment à temps plein depuis le début du confinement. A ses côtés gambadent Silo, Kiki, Hawaï, Epsilon et Victus, tous des chiens de refuge. , Sarthe. Virginie Arthus Bertrand lance « l'Arche de Silo » pour la cause animale | Les Nouvelles de Sablé
  • Ce mercredi matin, de la farine s’est consumée sur le moteur d’un silo, rue Lavoisier. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. L’activité de l’entreprise, spécialisée dans la boulangerie industrielle, n’est pas menacée. La Voix du Nord, Lomme : début d’incendie dans un silo à farine chez Grain d’Or Gel, le personnel évacué
  • Les pompiers sont venus de Rosières, Roye, Ham, Moreuil, Péronne, Albert et Ailly-sur-Noye. Ils ont découvert un feu dans un élévateur à grains de 15 mètres de haut, avec risque de propagation au silo voisin. Courrier picard, Début d’incendie près d’un silo à céréales à Rosières

Images d'illustration du mot « silo »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « silo »

Langue Traduction
Anglais silo
Espagnol silo
Italien silo
Allemand silo
Chinois 筒仓
Arabe صومعة
Portugais silo
Russe силос
Japonais サイロ
Basque silo
Corse silo
Source : Google Translate API

Synonymes de « silo »

Source : synonymes de silo sur lebonsynonyme.fr

Silo

Retour au sommaire ➦

Partager