La langue française

Sermonner

Sommaire

  • Définitions du mot sermonner
  • Étymologie de « sermonner »
  • Phonétique de « sermonner »
  • Citations contenant le mot « sermonner »
  • Images d'illustration du mot « sermonner »
  • Traductions du mot « sermonner »
  • Synonymes de « sermonner »
  • Antonymes de « sermonner »

Définitions du mot sermonner

Trésor de la Langue Française informatisé

SERMONNER, verbe

Familier
A. − Empl. intrans., vx, rare. Prononcer un sermon. Synon. prêcher.P. anal. L'amour de Dieu!... me voici en larmes. Le ciel me préserve de sermonner, mais ne puis-je pas dire, sans ridicule ou sans importunité, qu'il y a une fontaine sur le seuil de tous ceux qui meurent de soif? (Bloy, Journal, 1899, p. 348).
B. − Empl. trans. Sermonner qqn.Exhorter quelqu'un sur la conduite à tenir ou lui faire des remontrances sur sa conduite.
1. [Corresp. à sermon A] Rare. Interdiction de gagner le ciel par une autre route que celle, bordée de charmilles, où Bossuet et Bourdaloue sermonnent le grand roi (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 22).
2. [Corresp. à sermon B] Synon. admonester, chapitrer, gronder, morigéner, semoncer, tancer.Sermonner son fils, un employé. Tout le monde se joignit à lui, on la pria, on la pressa, on la sermonna, et l'on finit par la convaincre (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Boule de suif, 1880, p. 131).Un ordre du chef de l'exploitation l'appelait à Paris [le sous-chef de gare], on venait de le sermonner d'importance (Zola, Bête hum., 1890, p. 7).V. adorer ex. 38.
Empl. abs. Elle s'était laissée aller à certain besoin de sermonner qu'elle tenait assurément de son père. Mais Bernard avait horreur des recommandations, des conseils (Gide, Faux-monn., 1925, p. 1095).
Empl. pronom. réfl., peu usuel. J'ai beau me sermonner (...) je mens. Je mens pour les petites choses et pour les grandes (Cocteau, Théâtre poche, 1949, p. 120).
Prononc. et Orth.: [sε ʀmɔne], (il) sermonne [-mɔn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Déb. xiies. sermuner a [aucun] « exhorter quelqu'un par des sermons » (Benedeit, St Brendan, 981 ds T.-L.); ca 1140 parler en sermonant (Gaimar, Estoire des Engleis, 1118, ibid.); 2. ca 1165 trans. sermoner [aucun de + inf.] « exhorter quelqu'un à » (Benoît de Ste-Maure, Troie, 306, ibid.); 3. fin xiies. id. « adresser à quelqu'un des remontrances sur sa conduite » (Béroul, Tristan, éd. E. Muret, 1393); ca 1200 (IreContinuation de Perceval, éd. W. Roach, mss TVD, t. 1, 6379). Dér. de sermon*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 87.

Wiktionnaire

Verbe

sermonner \sɛʁ.mɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos.
    • Dès que leurs enfants pourraient s'y aventurer, […], les mères les sermonnent à grosse voix : « Ne va jamais là tout seul, sais-tu : la bête à crochets te mangerait ». — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il commença par retenir ses pas, se disant qu’il allait les surprendre à dormir. Mais il y renonça aussitôt, se mit à marteler le sol, à s’éclaircir la gorge, pour ne pas avoir à les sermonner. — (Amin Maalouf, Le rocher de Tanios, Grasset, 1993, collection Le Livre de Poche, page 292.)
    • (Absolument) C’est un homme qui ne fait que sermonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERMONNER. v. tr.
Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos. Il vient nous sermonner à toute heure. Absolument, C'est un homme qui ne fait que sermonner. Il est familier.

Littré (1872-1877)

SERMONNER (sèr-mo-né) v. a.
  • Terme familier. Faire des remontrances ennuyeuses et hors de propos. Il vient nous sermonner avec des yeux farouches, Molière, Tart. I, 2. Vous m'avez brusquée, sermonnée, afin de m'engager à vous quitter, Genlis, Théât. d'éduc. la Curieuse, I, 1.

    Absolument. C'est un homme qui ne fait que sermonner.

    Impersonnellement et au passif. Mais c'est trop sermonné de vice et de vertu, Régnier, Sat. I.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais le jur de Noel, quant il out sermoné, De saint iglise aveit Robert del Broc sevré [retranché], Th. le mart. 131.

XIIIe s. Moult fut Quenes preus, quant il s'en ala [à la croisade], De sermoner et la gent preecher, Hues D'Oisi, Romancero, p. 104. Li chardonaus [le cardinal] qui de par l'apostole de Rome estoit, en sermona et en fist pardon à tous ceus qui en la bataille morroient, Villehardouin, CLX. Renart, fet Primaut, que ce monte ? Ne m'alez pas ci sermonant, Ren. 3803. Renart ot que cil le sarmone, Et que moult bon conseil li done, ib. 13611. Faites ce qu'il sermonneront, Ne faites pas ce qu'il feront, la Rose, 11815.

XIVe s. Bertran, venez avant à ce heraut parler. - Or avant, dit Bertran, que veut il sermonner ? Guesclin. 1595.

XVIe s. M. le curé estoit monté en chaire pour sermonner, Despériers, Contes, XXXII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sermonner »

 Dérivé de sermon avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sermon ; provenç. et espagn. sermonar ; ital. sermonare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sermonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sermonner sɛrmɔne

Citations contenant le mot « sermonner »

  • C'est un  nouveau scandale qui touche le personnel navigant d’une compagnie aérienne. En mai 2019, dans un vol de l’entreprise KLM de New York à Amsterdam, un homme juif orthodoxe a en effet refusé qu’une femme s’assoie à côté de lui à cause du sexe de cette dernière. D’après RT France, le personnel de l’avion lui a alors fait changer de place sans même sermonner l’homme. Mais la passagère est l’épouse du député socialiste néerlandais Ronald van Raak, également présent à bord. L’homme politique avait donc saisi le Conseil néerlandais des droits de l’Homme à ce sujet.  Valeurs actuelles, KLM mis en cause après avoir contraint la voisine d'un juif orthodoxe à changer de place | Valeurs actuelles
  • Mais alors, dans les circonstances présumées, est-ce une bonne idée que Justin rencontre à tout prix Julie, lui qui nage en pleins soupçons de scandales et lui qui baigne dans les insinuations de toutes sortes à son égard. Pas une bonne idée sûrement, puisque Julie Payette risquerait de sermonner le premier ministre en lui attribuant tous les défauts du monde et en le traitant lui aussi d’incompétent. Que voulez-vous ce serait sans doute plus fort qu’elle et au-delà même de sa bonne volonté, enfin si j’en crois les rumeurs qui courent sur elle au sujet de son soi-disant caractère intempestif. Enfin voilà, et cela dit, si je peux me permettre de verser en une pareille ironie. Le Soleil, Julie Payette, superstar désenchantée de l’astronomie? | Opinions | Le Soleil - Québec
  • A propos de l'humeur, journée très valorisante ! En ce qui concerne l'argent et le travail, il est possible que l'on pense à vous confier d'importantes responsabilités. Si vous vous sentez à la hauteur, c'est que vous l'êtes. Cependant, faites attention à ne pas commettre d'imprudences par excès de confiance. Si vous envisagez certaines transactions financières ne vous lancez pas sans avoir pris conseil auprès de personnes qualifiées. Concernant l'amour, toujours le bon mot pour réconforter les uns ou sermonner les autres, vous susciterez l'admiration de vos proches tant vous saurez régler efficacement de délicats problèmes familiaux. En couple, votre partenaire vous réserve une belle surprise. Si vous êtes célibataire, une personne qui vous admire osera peut-être enfin vous aborder. Du côté de la santé, ménagez-vous ! Vous ne tenez aucun compte des messages que vous envoie votre corps depuis trop longtemps. Vous allez finir par le payer. Faites un petit bilan et surtout accepter de vous reposer. Vous ne le regretterez pas. , Horoscope chinois du Vendredi 31 juillet 2020
  • Et ce, d’autant que la pandémie de coronavirus n’est malheureusement pas terminée, tout comme ses conséquences économiques et sociales négatives. A ce sujet, les discours dominants sont tombés dans une sorte de schizophrénie incroyable, puisque d’un côté, les extrémistes verts et les ultras de la décroissance (qui sont d’ailleurs souvent les mêmes) nous disent qu’il faut arrêter de consommer, mais de l’autre, on nous dit que pour relancer l’économie française, il faut que les ménages utilisent leur épargne accumulée pendant le confinement (grâce notamment à la générosité de l’Etat qui a gonflé l’épargne des Français d’environ 75 milliards d’euros) pour consommer plus. Les Shadocks n’auraient pas fait mieux ! De même, on n’arrête pas de nous sermonner pour ne plus prendre l’avion et l’on se plaint lorsque les compagnies aériennes et les constructeurs aéronautiques licencient… A croire que certains, voire beaucoup, n’ont toujours pas compris que la réalité était très éloignée du monde des Bisounours… , Quel monde pour demain ? – ACDEFI

Images d'illustration du mot « sermonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sermonner »

Langue Traduction
Anglais lecture
Espagnol conferencia
Italien conferenza
Allemand vorlesung
Chinois 演讲
Arabe محاضرة
Portugais palestra
Russe лекция
Japonais 講義
Basque hitzaldia
Corse preferenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « sermonner »

Source : synonymes de sermonner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sermonner »

Partager