La langue française

Sermonnaire

Sommaire

  • Définitions du mot sermonnaire
  • Étymologie de « sermonnaire »
  • Phonétique de « sermonnaire »
  • Citations contenant le mot « sermonnaire »
  • Traductions du mot « sermonnaire »
  • Synonymes de « sermonnaire »

Définitions du mot « sermonnaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

SERMONNAIRE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc.
A. − Vieilli ou littér. Auteur de sermons. Synon. prédicateur.Paroles, ton de sermonnaire. M. Le Tourneux n'était pas seulement un parfait confesseur, c'était un grand sermonnaire et prédicateur (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 61).Le sermonnaire, lui du moins, croit aux désirs charnels, à l'amour humain, aux entraînements de toutes les passions qu'il condamne et dont il veut nous apprendre à triompher (Gide, Journal, 1929, p. 936).
B. − Recueil de sermons. Sermonnaire pour l'Avent, pour le Carême, pour toute l'année (Ac. 1798-1935). Sermonnaires latins des XIIIeet XIVesiècles. Puis, viennent le Commentaire en latin sur les Psaumes, (...) un sermonnaire, explication populaire des évangiles et des épîtres de chaque dimanche (G. Casalis, Luther et l'Église confessante, 1983, p. 74).
II. − Adj., rare. Qui convient au sermon. Éloquence sermonnaire. Cette éloquence n'est pas dans le genre sermonnaire (Ac.1798-1878).
Prononc. et Orth.: [sε ʀmɔnε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. Subst. A. 1. 1584 [éd. 1595] « auteur de sermons » père sermonnaire [Michel Menot] (Benedicti, Somme des pechez, IV, 7 d'apr. H. Vaganay ds Fr. mod. t. 6, 1938, p. 175); 2. 1866 « moralisateur » (Amiel, Journal, p. 200). B. 1587 « recueil de sermons » (Noël Taillepied, Antiquitez de Pontoise, p. 93 ds Delb. Notes mss: sermonaires pour [...] [le] soulagement des prédicateurs). II. Adj. 1798 genre sermonnaire (Ac.). Dér. de sermon*; suff. -aire*; cf. le subst. a. fr. sermonier « prédicateur » (1170 Horn, 3092 ds T.-L.; suff. -ier*). Fréq. abs. littér.: 18.

sermonnaire « auteur de sermons » (cf. infra B 1)

sermonnaire « recueil de sermons » (cf. supra A 1)

Wiktionnaire

Adjectif

sermonnaire \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport au sermon.
    • Le genre sermonnaire.

Nom commun

sermonnaire masculin

  1. (Religion) Recueil de sermons.
    • Sermonnaire pour l’avent, pour le carême, pour toute l’année.
  2. (Religion) Prédicateurs dont on a des recueils de sermons.
    • Ces belles dames-là doivent lire le compte de leur cuisinière et le sermonnaire à la mode, qu'il s'appelle Massillon ou madame Necker, pour pouvoir en parler avec les femmes graves qui dispensent la considération. (Stendhal, De l'Amour, 1822, 2e préface de 1834)
    • Il y va aussi d’un désintérêt pour La Comédie humaine au profit de La Divine Comédie — car somme toute, Sue n’ignore pas l’art tout balzacien d’« individualiser le type » et de « typiciser l’individu » : il le traite seulement à sa façon, substituant par exemple à la physiognomonie l’imagerie démoniaque familière aux sermonnaires et convertisseurs. — (Emmanuel Godo, La conversion religieuse, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SERMONNAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport au sermon. Le genre sermonnaire. Il s'emploie aussi comme nom masculin et se dit d'un Recueil de sermons. Sermonnaire pour l'avent, pour le carême, pour toute l'année. Il se dit aussi des Prédicateurs dont on a des recueils de sermons. Il y a dans sa bibliothèque beaucoup de sermonnaires.

Littré (1872-1877)

SERMONNAIRE (sèr-mo-nê-r') s. m.
  • 1Recueil de sermons. Fléchier ne se faisait aucun scrupule de prendre dans les vieux sermonnaires toutes les pensées heureuses qu'il y trouvait, et dont il ornait ses discours, D'Alembert, Éloges, Fléch.
  • 2Auteur de sermons. Un prédicateur de mes amis ne songe à une matière que quand il est engagé à la traiter ; il feuillette la Concordance, Combéfis, quelques sermonnaires qu'il a achetés, Fénelon, t. XXI, p. 40.
  • 3 Adj. Qui convient au sermon. Le genre sermonnaire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SERMONNAIRE. Ajoutez : - HIST. XIIe s. Onqes nus clers lisans, sermouniers ne prophete…, Mainet, dans Romania, juillet-octobre 1875, p. 330.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sermonnaire »

Sermon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de sermon avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sermonnaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sermonnaire sɛrmɔnɛr

Citations contenant le mot « sermonnaire »

  • CHRONIQUE - Si les yeux s’ouvrent sur les abjections défendues par les sermonnaires d’hier, le déconnomètre reste à l’œuvre. Le Figaro.fr, Ivan Rioufol: «En finir avec les régressions progressistes!»
  • ---« « Le fondateur d’Extinction Rebellion, Roger Hallam, dont la section française a pu bloquer impunément la place du Chatelet à Paris durant cinq jours en octobre, a qualifié la Shoah, le 20 novembre, de "simple connerie de plus dans l’histoire humaine". L’outrance a été pardonnée par les sermonnaires » » Liberté d'expression, L'écologisme, ce faux-nez du mondialisme - Liberté d'expression
  • Si les yeux s’ouvrent sur les abjections défendues par les sermonnaires d’hier, le déconnomètre reste à l’œuvre. (La suite ici) Liberté d'expression, Bloc-notes : en finir avec les régressions progressistes ! - Liberté d'expression
  • Les dernières générations ont été la proie facile de doctrinaire sermonnaires qui sont venus leur expliquer que leur vie d'ici-bas était ratée, que leurs parents avaient été spoliés et que les conditions dans lesquelles ils vivaient étaient une épreuve de Dieu et que, bien évidemment, rien de tout cela ne serait arrivé si l'on n'avait pas dévié de l'orthodoxie… Certains se réveillent haineux et aigris. On voit fleurir des discours revendicatifs et revanchards qui expliquent que ce que « nous » subissons serait la conséquence des séquelles irrémédiables du colonialisme… J'y vois avant tout un business politique, ce que j'ai d'ailleurs déjà dit à Houria Bouteldjah. Je crois aux idéaux de la Révolution française, aux Lumières – du moins avant que ceux-ci soient pervertis dans la colonisation, car le Jules Ferry de la Métropole n'était pas celui des colonies où l'école n'était ni gratuite ni laïque… Le Point, Ghaleb Bencheikh : « Sur l'affaire des foulards de Creil, la République a manqué d'autorité » - Le Point
  • Justine Le Floc’h : La recherche de la vérité : Bossuet philosophe, sermonnaire et pédagogue. , Revue Bossuet, n° 2 : "Bossuet philosophe" et "L'éloquence de la chaire à l'âge classique"

Traductions du mot « sermonnaire »

Langue Traduction
Anglais sermonary
Espagnol sermón
Italien sermonary
Allemand predigt
Chinois 讲道
Arabe خطبة
Portugais sermão
Russe sermonary
Japonais 説教
Basque sermonary
Corse sermunariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « sermonnaire »

Source : synonymes de sermonnaire sur lebonsynonyme.fr
Partager