La langue française

Sabotage

Sommaire

  • Définitions du mot sabotage
  • Étymologie de « sabotage »
  • Phonétique de « sabotage »
  • Citations contenant le mot « sabotage »
  • Traductions du mot « sabotage »
  • Synonymes de « sabotage »
  • Antonymes de « sabotage »

Définitions du mot « sabotage »

Trésor de la Langue Française informatisé

SABOTAGE, subst. masc.

A. − TECHNOLOGIE
1. Opération qui consiste à fixer les coussinets des traverses de chemin de fer. Aussi a-t-on pris l'habitude de ménager, dans le sabotage de la traverse, un épaulement (Bricka,Cours ch. fer, t. 1, 1894, pp. 301-302).
2. Action de munir d'un sabot l'extrémité d'une pièce de bois (poteau, pieu, pied de meuble). (Ds Lar. Lang. fr.).
B. − Vx. Fabrication des sabots. (Dict. xixeet xxes.). Synon. saboterie.
C. − Action de saboter, de gâcher un travail, une tâche. Oh! regarde-moi les épluchures que tu fais! C'est du sabotage! Tu en enlèves la moitié! Et nous n'avons que quinze patates! (Romains,Copains, 1913, p. 276).Il y a parfois du sabotage dans les cloîtres comme ailleurs, et on nous refile trop souvent des fleurs en papier (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1040).
En partic. Action clandestine de détérioration, de destruction parfois violente, visant à rendre inutilisable un matériel, une installation civile ou militaire en particulier en temps de guerre. Divers plans fixent déjà les actions de sabotage à exécuter sur l'ensemble du territoire au cours de la bataille de France (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p. 689).En 1947 et en 1948, les incidents ont été plus violents encore: il y a même eu des sabotages, par exemple sur la ligne du Paris-Tourcoing en 1947 (attribué par la CGT à des « agents provocateurs ») (Reynaud,Syndic. en Fr., 1963, p. 140).
P. anal. Manœuvre, acte ayant pour but la désorganisation, l'échec d'une entreprise, d'un projet. Et, comme un sinistre écho de l'exemple d'en haut, le sabotage d'en bas: les instituteurs enseignant la révolte contre la patrie, les employés des postes brûlant les lettres et les dépêches (Rolland,J.-Chr., Foire, 1908, p. 764).
Prononc. et Orth.: [sabɔta:ʒ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1846 « fabrication des sabots » (Besch.); 2. 1870 « fixation des coussinets sur les traverses de chemin de fer » (Littré); 3. a) 1897 « action de saboter un travail » (E. Pouget, Le Père Peinard, 19 sept., éd. Galilée, 1976, p. 53); b) 1909 « acte matériel tendant à empêcher le fonctionnement normal d'un service, d'une entreprise, d'une machine » (Ch. Gide, Cours d'écon. pol., p. 629). Dér. de saboter*; suff. -age*. Fréq. abs. littér.: 65.

sabotage -

Wiktionnaire

Nom commun

sabotage \sa.bɔ.taʒ\ masculin

  1. (Vieilli) Fabrication des sabots (chaussures).
  2. (Technologie)(Chemin de fer) Opération sur les traverses de chemin de fer consistant à y percer une encoche pour y loger le patin (coussinet) du rail.
  3. Action de saboter, de détruire le travail d’autrui délibérément.

Nom commun

sabotage \ˈsæ.bəˌtɑːʒ\ (Indénombrable)

  1. Sabotage (destruction).

Verbe

sabotage \ˈsæ.bəˌtɑːʒ\ transitif

  1. Saboter (détruire).
    • Hypnosis or relaxation is very difficult to use and usually not feasible with the patient who is denying, resisting or sabotaging treatment efforts. — (Michael A. Gass, Rebuilding Therapy: Overcoming the Past for a More Effective Future, page 32. Fraeger, 1997.)
    • We did not want to sabotage the project after it went on-line, because we wanted to avoid causing power blackouts to residential areas. — (Ann Hansen, Direct Action: Memoirs of an Urban Guerrilla, page 87. Between the Lines, 2001.)
    • Her psychiatrist told her that she sabotages herself because she believes she’s not good enough to succeed. — (Susan Scott, All Our Sisters: Stories of Homeless Women in Canada, page 81. University of Toronto Press, 2007.)
    • Could the car have been sabotaged? Could someone have cut the brake line? — (Leslie Meier, Mistletoe Murder, page 127. Kensington Books, 2008.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SABOTAGE. n. m.
Action de saboter. Il est familier.

Littré (1872-1877)

SABOTAGE (sa-bo-ta-j') s. m.
  • 1Fabrication des sabots.

    Métier du sabotier.

  • 2 Terme de chemin de fer. Fixation des coussinets sur les traverses.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sabotage »

 Dérivé de saboter avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français sabotage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sabot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sabotage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sabotage sabɔtaʒ

Citations contenant le mot « sabotage »

  • Le MPC a confirmé mercredi l'information du journal 24 Heures. Il s'était saisi de l'affaire après plusieurs témoignages faisant état de détonations. Après l'analyse des traces, l'Institut médico-légal de Zurich (FOR) a pu exclure l'utilisation d'explosifs comme moyen de sabotage, indique le Parquet dans une prise de position écrite. rts.ch, Pas de traces d'explosifs dans le sabotage du pylône à Gland - rts.ch - Vaud
  • La Création fut le premier acte de sabotage. De Emil Michel Cioran
  • Dès le 2 juillet au soir, l'agence Irna a publié une dépêche en forme d'éditorial, lourde de sous-entendus, notant que « certains comptes du régime sioniste » ont « immédiatement attribué l'accident à un sabotage israélien ». L'article mettait aussi Israël et les Etats-Unis en garde contre toute atteinte à « la sécurité » et aux « intérêts » de l'Iran. Chose troublante, un compte Twitter attribué à un analyste israélien a publié le 1er juillet au soir un message en arabe affirmant qu'Israël a attaqué une usine d'enrichissement d'uranium en Iran. leparisien.fr, Accident ou sabotage ? Que s’est-il passé au complexe nucléaire iranien de Natanz ? - Le Parisien
  • Ce qui jusque-là pouvait encore passer pour des dégradations dans des centres de soin, en tant que telles déjà aussi inexplicables que révoltantes, étaient en réalité des actes de sabotage conçus et exécutés à froid, dans le but de montrer l’incapacité du système de santé algérien de faire face à l’épidémie. Le but de leurs auteurs est double : faire s’écrouler le système de santé, et par là même provoquer la colère d’une population abandonnée aux affres de l’épidémie. Or ils ne se sont pas contentés de mettre à l’arrêt le système d’oxygénation, à Biskra mais aussi dans d’autres wilayas, et à endommager ou détruire d’autres équipements vitaux dans la lutte contre le coronavirus, ils sont allés jusqu’à dérober des cadavres dans des morgues pour les exposer ensuite dans les rues au regard des passants. Maghreb Online, Algérie - A Biskra et ailleurs, c'était bien du sabotage - Maghreb Online
  • Après l’Ardèche il y a quelques semaines, une nouvelle affaire de sabotage d’antenne-relais vient d’être élucidée, cette fois dans le Nord, après des semaines d’une minutieuse enquête de la PJ lilloise. Avec des suspects évoluant dans une mouvance contestataire aux marges de l’ultragauche et des «ultrajaunes». Le Figaro.fr, Coup de filet après un nouveau sabotage d’antenne-relais
  • L'armée israélienne a déjoué "une opération de sabotage" du Hezbollah dans le secteur de Jabal el-Rouss, dans le secteur des fermes occupée de Chébaa, à la frontière avec le Liban, a indiqué lundi son porte-parole arabophone, Avichay Adraee. L'Orient-Le Jour, Israël dit avoir déjoué ''une opération de sabotage'' à la frontière avec le Liban - L'Orient-Le Jour
  • Y aurait-il eu sabotage ? Ou encore y aurait-il eu une tentative de « blasting some projects, » : telles sont les premières indications troublantes, relevant de l’enquête, initiée par le CCID dans l’affaire portant sur la saisie d’ordinateurs et de documents au ministère de la Santé, hier 22 juillet. Cela relativement aux allégations des fuites d’informations autour de la polémique sur l’Emergency Procurement pour l’achat de médicaments et d’équipements médicaux pendant le confinement. , [Confidentiel] : Quand les protagonistes-informateurs appellent au sabotage – inside news :

Traductions du mot « sabotage »

Langue Traduction
Anglais sabotage
Espagnol sabotaje
Italien sabotaggio
Allemand sabotage
Chinois 破坏
Arabe تخريب
Portugais sabotar
Russe саботаж
Japonais サボタージュ
Basque sabotaje
Corse sabotaghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « sabotage »

Source : synonymes de sabotage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sabotage »

Partager