La langue française

Agraire

Sommaire

  • Définitions du mot agraire
  • Étymologie de « agraire »
  • Phonétique de « agraire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « agraire »
  • Citations contenant le mot « agraire »
  • Vidéos relatives au mot « agraire »
  • Traductions du mot « agraire »
  • Synonymes de « agraire »

Définitions du mot « agraire »

Trésor de la Langue Française informatisé

AGRAIRE, adj.

Qui concerne l'agriculture, c'est-à-dire, le plus souvent, la propriété agricole.
A.− [Sans idée de revendication] Agricole.
1. Caractérisé par la prédominance de la propriété agricole; consacré à l'agriculture. Civilisation agraire :
1. Plaine agraire, toute herbacée. Grandes lignes de peupliers. Y pénétrer depuis Toul, y écouter les cloches. M. Barrès, Mes cahiers,t. 3, mai 1902-avr. 1903, p. 21.
2. Depuis des siècles, les constructions fondamentales sont restées celles qu'on obtient à l'aide « du compas, du cordeau, de l'équerre », ainsi que les définissait déjà Platon, celles qui sont les plus naturelles à la civilisation apparue avec le néolithique et menacée seulement depuis deux siècles : la civilisation agraire où la géométrie est née de la division du sol. R. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 171.
POL., plus rare que agricole. Qui concerne la vitalité de l'agriculture :
3. Je me désintéresse de tout ce qui sort de moi. Je n'en suis pas plus responsable que du ciel de mon pays, des maladies de la chose agraire et de la dépopulation. M. Barrès, Sous l'œil des Barbares,1888, p. 241.
Rem. Chose agraire serait calqué sur chose publique.
[En parlant de l'arpent, de l'are, etc.] Mesure agraire. ,,Mesure de surface des propriétés agricoles.`` (Ac. t. 1 1932).
2. [Avec une idée d'organ.] Droit agraire. Droit régissant l'agriculture et, spécialement, la propriété agricole :
4. La pierre du foyer (estia, vesta), la pierre du tombeau qui limite les champs, voilà les bases du droit italique, Sur elles sont bâties [sic] le droit de la personne, et celui de la propriété, ou droit agraire. J. Michelet, Histoire romaine,t. 1, 1831, p. 96.
P. méton., plus rare que agricole. [En parlant de la propriété] Régi par ce droit :
5. ... la transformation de la propriété agraire et son évolution vers un système largement communiste seront impossibles tant que les paysans propriétaires ne seront pas pleinement rassurés. J. Jaurès, Études socialistes,1901, p. 91.
B.− [Avec une idée de revendication et de réforme]
1. Qui concerne la situation de l'agriculture, et, en particulier, la propriété du sol. Question, révolte, régime agraire :
6. La ressemblance avec Parnell est d'autant plus grande que l'autorité de celui-ci ne reposait pas seulement sur le nombre de voix dont il disposait, mais aussi et principalement sur la terreur que tous les Anglais éprouvaient à la seule annonce de mouvements agraires en Irlande. G. Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 102.
7. Quantité d'abcès pouvaient crever. Il y avait la question agraire. Il y avait la question juive. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 59.
8. Ces officiers, ils ne les voyaient pas pour la première fois. Les mêmes que ceux qui avaient arrêté les trente mille emprisonnés des Asturies, les mêmes qu'en 1933 à Saragosse, les mêmes qui avaient permis le sabotage de la révolte agraire, ceux grâce à qui la confiscation des biens de l'ordre des Jésuites, ordonnée pour la sixième fois depuis un siècle, était six fois restée lettre morte. A. Malraux, L'Espoir,1937, p. 446.
Réforme agraire. Redistribution des terres :
9. En outre, le Comité polonais de la libération nationale a commencé d'accomplir sur le territoire libéré une réforme agraire qui lui vaut l'adhésion enthousiaste de la population. Les terres appartenant aux réactionnaires émigrés sont distribuées aux paysans. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 66.
2. Loi agraire.
a) HIST. ROMAINE. Loi organisant le partage des terres du domaine public :
10. Il est vraisemblable que sous le nom vague de loi agraire, on aura confondu deux propositions très-différentes : 1 celle de faire entrer les plébéiens en partage du territoire sacré de la Rome primitive, à la possession duquel tenaient tous les droits de la cité; 2 celle de partager également les terres conquises par tout le peuple, et usurpées par les patriciens. Cette seconde espèce de loi agraire, analogue à celles des Gracches, aura aisément fait oublier l'autre, lorsque l'ancien caractère symbolique de la cité et de l'ager commençait à s'effacer. Les auteurs des lois agraires se présentent à des époques différentes; mais sous des noms identiques qui font douter de leur individualité... J. Michelet, Histoire romaine,t. 1, 1831, p. 115.
11. Le sort des sujets ou des alliés était devenu d'autant moins supportable à cette époque, que la démocratie romaine agitait alors la grande question des lois agraires. Or le principe de toutes ces lois était que ni le sujet ni l'allié ne pouvait être propriétaire du sol, sauf un acte formel de la cité, et que la plus grande partie des terres italiennes appartenait à la République; un parti demandait donc que ces terres, qui étaient occupées presque toutes par des Italiens, fussent reprises par l'État et partagées entre les pauvres de Rome. N.-D. Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, p. 505.
b) P. ext. Toute loi ayant pour objet de changer dans un sens égalitaire, le plus souvent par une redistribution, le mode d'acquisition ou de possession des terres :
12. Pourquoi ne parle-t-on jamais à l'homme du premier des droits de l'homme, de son droit à une part de terre déterminée dans la proportion de l'individu au territoire? − Quelle est cette loi qui porte les emblèmes et le nom de l'égalité à son frontispice? est-ce la loi agraire? − Non, c'est le contrat de vente d'une nation livrée aux riches par des intrigants et des factieux qui veulent devenir riches. Ch. Nodier, Jean Sbogar,1818, p. 186.
13. Eh! votre stupide république me donne des nausées! nous ne saurions découper tranquillement un chapon sans y trouver la loi agraire. H. de Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 55.
14. ... la terre est chose indispensable à notre conservation, par conséquent chose commune, par conséquent chose non susceptible d'appropriation; mais la terre est beaucoup moins étendue que les autres éléments, donc l'usage doit en être réglé, non au bénéfice de quelques-uns, mais dans l'intérêt et pour la sûreté de tous. En deux mots, l'égalité des droits est prouvée par l'égalité des besoins; or, l'égalité des droits, si la chose est limitée, ne peut être réalisée que par l'égalité de possession : c'est une loi agraire qui se trouve au fond des arguments de M. Ch. Comte. P.-J. Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?1840, p. 196.
15. Les mots propres descendent toujours trop tard dans les masses. Il a fallu que le socialisme fût accusé de vouloir le retour de la loi agraire et de toutes ses conséquences brutales, pour qu'il trouvât des formules plus propres à exprimer ses aspirations. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 328.
Rem. 1. L'agriculture, surtout en ce qu'elle touche à la propriété foncière, est envisagée comme un champ d'action politique et de réformes le plus souvent égalitaires. 2. Dans l'ex. suiv., loi agraire désigne toute loi organisant l'égalité purement numérique entre les citoyens :
16. Les aristocrates et les Jacobins, qui avaient joué un rôle très-inférieur pendant la session, ne se flattaient pas d'être nommés une seconde fois; ils trouvaient donc du plaisir à empêcher ceux qui étaient assurés du suffrage de leurs concitoyens, d'occuper des places dans l'assemblée suivante. Car, de toutes les lois agraires, celle qui plairait le plus au commun des hommes, ce serait la division des suffrages publics en portions égales, dont le talent ne pût jamais obtenir un plus grand nombre que la médiocrité. G. de Staël, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française,t. 1, 1817, p. 334.
Prononc. − 1. Forme phon. : [agʀ ε:ʀ]. Enq. : /agʀe2 ʀ/. 2. Dér. et composés : agrairien, agrarianisme, agrariat (cf. Quillet 1965).
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1355 Antiq. romaine loy agrarie (P. Bersuire, Tite-Live, fo43cds Gdf. Compl.); 1694 Loy agraire (Corneille : Agraire [...] Nom qui fut donné à une Loy des Romains, que Spurius Cassius publia, touchant le partage des terres qui estoient prises sur les ennemis. La Loy agraire); p. ext. 1817, supra ex. 16; 2. 1866 « qui concerne l'agriculture » mesure agraire (Lar. 19e); 1902-1903 « consacré à l'agriculture » plaine agraire, supra ex. 1. Empr. au lat. agrarius; lex agraria (Cicéron, De inventione, 2, 52 ds TLL s.v., 1416, 78); agrarius mensor (Corp., VI, 3606, ibid., 1417, 9).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 56.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Dub. Pol. 1962, pp. 114, 127, 171, 174. − Fér. 1768. − Goug. Mots t. 1, 1962. − Lavedan 1964. − Prév. 1755. − Pujol 1970. − Romeuf t. 1 1956. − St-Edme t. 1 1824. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Adjectif

agraire \a.ɡʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Agriculture) Qui a rapport aux champs et aux biens fonciers en général.
    • Les réformes agraires ont permis de mieux répartir les terres entre les paysans.
    • Eh ! votre stupide république me donne des nausées ! nous ne saurions découper tranquillement un chapon sans y trouver la loi agraire. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
  2. Relatif au problème social du partage équitable des terres entre tous.
    • Vous devez savoir que cette loi agraire, dont vous avez tant parlé, n’est qu'un fantôme créé par les fripons pour épouvanter les imbéciles. — (Robespierre, Propositions d’articles additionnels à la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, le 24 avril 1793 à la Convention.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AGRAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux champs et aux biens fonciers en général. Mesures agraires. Il se dit spécialement en parlant du Problème social du partage des terres au profit de tous. La question agraire. Les lois agraires, chez les Romains, avaient pour objet de distribuer aux citoyens les terres conquises.

Littré (1872-1877)

AGRAIRE (a-grê-r') adj.
  • Terme d'antiquité romaine. Loi agraire, loi qui avait pour objet la distribution des terres conquises entre les citoyens.

    Dans l'histoire moderne, loi agraire se dit, d'une façon plus générale, des lois qui tendent à changer soit le mode de distribution, soit le mode de possession de la terre. Le communisme veut une loi agraire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AGRAIRE, (Hist. anc) terme de Jurisprudence romaine, dénomination qu’on donnoit aux lois concernant le partage des terres prises sur les ennemis. Voyez Loi. Ce mot vient du Latin ager, champ.

Il y en a eu quinze ou vingt, dont les principales furent, la loi Cassia, de l’an 267 de Rome ; la loi Licinia, de l’an 377. la loi Flaminia, de l’an 525. les deux lois Sempronia en 620. la loi Apuleia en 653 ; la loi Bœbia ; la loi Cornelia en 673 ; la loi Servilia en 690 ; la loi Flavia ; la loi Julia, en 691 ; la loi Ælia Licinia ; la loi Livia ; la loi Marcia ; la loi Roscia, après la destruction de Carthage ; la loi Floria, & la loi Titia.

Mais lorsqu’on dit simplement la loi agraire, cette dénomination s’entend toûjours de la loi Cassia publiée par Spurius Cassius, pour le partage égal des terres conquises entre tous les citoyens, & pour régler la quantité d’acres ou arpens que chacun pourroit posséder. Les deux autres lois agraires, dont il est fait mention dans le Digeste, & dont l’une fut publiée par César & l’autre par Nerva, n’ont pour objet que les limites ou bornes des terres, & n’ont aucun rapport avec la loi Cassia.

Nous avons quelques Oraisons de Ciceron, avec le titre de lege agraria ; elles sont contre Rullus, Tribun du peuple, qui vouloit que les terres conquises fussent vendues à l’encan, & non distribuées aux citoyens. L’exorde de la seconde est admirable. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « agraire »

Du latin agrarius, dérivé de ager (« champ »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Agrarius, de ager, champ, (comp. AGRESTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « agraire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agraire agrɛr

Évolution historique de l’usage du mot « agraire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agraire »

  • Isobel Simons, 80 ans, expulsée avec son mari de ses terres par la réforme agraire de Robert Mugabe, chez elle à Harare le 3 mars 2020 / AFP La Croix, Vingt ans après, les plaies toujours à vif de la réforme agraire au Zimbabwe
  • C’est la fin de l’activité poids lourd qui doit être transférée dans des usines au Luxembourg et en Allemagne et des pneus agraires – ils concernaient un petit volume – qui partent pour Amiens et plusieurs pays européens. www.lamontagne.fr, Cent ans de Dunlop à Montluçon (Allier) : retour sur la dernière grande bataille, en 1999 et 2000 - Montluçon (03100)
  • «Si l’objectif du gouvernement était vraiment d’aider les petits agriculteurs, cela ne servait à rien de changer la législation» car ce qu’il aurait fallu c’est «plus de ressources et de volonté politique», dit à l’AFP Elias Borges, secrétaire de politique agraire de la Confédération nationale des travailleurs ruraux (Contag). Le Journal de Montréal, Au Brésil, une loi sur la régularisation foncière pourrait aggraver la déforestation | JDM
  • Outre ce paquet de mesures, le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider, a également présenté les adaptations de la loi agraire arrêtées par le Conseil de gouvernement le vendredi 29 mai 2020 et qui s'inscrivent également dans un contexte de relance. , Plan de relance pour l'agriculture: consolider – promouvoir – innover
  • Concrètement, l’organisation agraire soutient que les nouvelles exigences de la PAC doivent « nécessairement » s’accompagner de compensations pour les limitations qu’elles imposent à la production et, surtout, de mesures attractives qui répondent aux trois axes de la durabilité environnementale. social et aussi économique. Breakingnews.fr, Asaja rejette les coupes à Bruxelles pour la PAC
  • L’Institut développement agraire (IDA) est un partenaire clé de la campagne d'information, notamment grâce à ses agents de vulgarisation agricole qui rendent visite aux agriculteurs dans leurs champs et leurs villages.  ONU Info, Empêcher la Covid-19 d'atteindre les agriculteurs familiaux en Angola | ONU Info

Vidéos relatives au mot « agraire »

Traductions du mot « agraire »

Langue Traduction
Anglais agrarian
Espagnol agraria
Italien agraria
Allemand agrar-
Portugais agrária
Source : Google Translate API

Synonymes de « agraire »

Source : synonymes de agraire sur lebonsynonyme.fr
Partager