Ripaille : définition de ripaille


Ripaille : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RIPAILLE, subst. fém.

Fam., vieilli
A. −
1. Repas où l'on mange et où l'on boit avec excès. Synon. bamboche (fam.), bombance (fam.), bombe1(fam.), bringue (pop.), godaille (pop.), ribote (pop., vieilli).C'était une ripaille (...) des bouteilles entonnées par le goulot, des paris de goinfrerie et de saoûlerie (Goncourt,Man. Salomon, 1867, p. 33).Les galas brutaux de la cour de Dijon, entassement de nourriture (...), ripailles, beuveries (Faure,Hist. art, 1914, p. 459).V. entripaillement rem. s.v. entripaillé ex. de Faure.
Locutions
(Être) en ripaille. (Être) en état d'ivresse. Synon. (être) en ribote.Un régiment campait le long, en ripaille, fusils en faisceaux, bidons de vin sur les bancs du quai (Goncourt,Journal, 1851, p. 40).
Faire ripaille. Boire et manger avec excès; p. ext., mener une vie de plaisirs. Synon. faire bombance, faire la bombe (v. bombe2), faire la bringue, faire ribote.Tant que j'ai eu de l'argent, j'ai fait ripaille, folie et vie joyeuse (Hugo,N.-D. Paris, 1832, p. 453).
2. En partic. Repas de fête. Synon. gueuleton (fam.).[Des enfants] dévoraient avec (...) des yeux qui en disaient long. C'était naïf et charmant, cette joie de la ripaille qui se prodiguait (...) dans la personne des tout petits (Moselly,Terres lorr., 1907, p. 191).Les jeunes gens quêtent les gâteaux, restes des ripailles dans chaque maison (Beauce) (Menon, Lecotté,Vill. Fr., 1, 1954, p. 106).
B. − P. méton., gén. péj. [Précédé de l'art. déf.] Plaisirs de la table. Heine a ricané jusque dans le cercueil, jusque dans le cercueil il regrette les joies de la luxure et de la ripaille (Veuillot,Odeurs de Paris, 1866, p. 250).Les générations contemporaines ne s'insurrectionnent que pour la satisfaction d'intérêts matériels tout bruts (...) la ripaille et la gogaille ont seules, aujourd'hui, la puissance de leur faire donner héroïquement leur sang (Goncourt,Journal, 1871, p. 755).
Prononc. et Orth.: [ʀipɑ:j], [-paj]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1578 faire la ripaille chez qqn « aller manger, s'approvisionner chez quelqu'un (en parlant de soldats) » (Le Loyer, Nephelococugie ds Œuvres et meslanges poét., Paris, J. Poupy, 1579, p. 226); 2. 1585 « repas où l'on mange et où l'on boit avec excès » (N. Du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 2, p. 157). Dér. de riper* « gratter »; suff. -aille*. Fréq. abs. littér.: 67.
DÉR. 1.
Ripailler, verbe intrans.,fam., vieilli. Faire ripaille. Synon. bambocher (fam.), bombancer (vieilli, rare), bomber (arg.), bringuer (fam. ou pop.), festoyer, godailler1(pop.), riboter (vieilli, pop., rare).Entre les danses, tout le monde ripaille à l'ombre des tentes. On boit sec (T'Serstevens,Itinér. esp., 1963, p. 324). [ʀipaje]. 1reattest. 1821 (Desgranges, Pt dict. du peuple à l'usage des 4/5 de la France, Paris, p. 79); de ripaille, dés. -er.
2.
Ripailleur, -euse, subst. et adj.,fam., vieilli. (Personne) qui aime faire ripaille. La face rubiconde que Breughel donne à ses paysans joyeux, ripailleurs et gelés (Proust,Guermantes 2, 1921, p. 98).Une marée de ripailleurs et de combinards (...) envahit l'appartement (Colette,Jumelle, 1938, p. 108). [ʀipajœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1803 « personne qui ripaille » (Boiste); de ripaille, suff. -eur2*.
BBG.Camproux (C.). Notes étymol. et lex. Fr. mod. 1947, t. 15, pp. 294-295.

Ripaille : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ripaille \ʁi.pɑj\ féminin

  1. Grande chère, débauche de table.
    • Il est triste de penser, qu’alors que l’on apporte tant de soin à mener à bien les boutures de géranium ou les greffes d’arbres, fruitiers, un très grand nombre de citoyens sont conçus suite à de crapuleuses ripailles dont on se croit obligé d’assaisonner l’anniversaire de la naissance du Christ, ou celle de la prise de la Bastille. — (Jean Marestan, L’Éducation sexuelle, Éditions de la « Guerre Sociale », 1910)
    • Bordeaux, le forgeron, lui-même, qui ce jour-là était en ripaille, s’arracha aux délices de l’auberge du Petit-Salé dans laquelle il buvait. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 52)
    • Porcelaine d’Arras ! argenterie ancienne ! comment pouvez-vous supporter sans révolte la médiocrité de ce repas, qui vous outrage ? Où sont les festins d’antan, les ripailles somptueuses où de galants chevaliers lançaient de hardis propos à de grandes dames, plantureuses et festonnées ? Vous ne connaissez plus que le jambon et le gigot aux haricots ! Vanité des vanités ! Grandeur et décadence !... — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 314.)

Forme de verbe

ripaille \ʁi.pɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ripailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de ripailler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de ripailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de ripailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de ripailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ripaille : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RIPAILLE. n. f.
Il n'est guère usité que dans cette locution familière : Faire ripaille, Faire grande chère, faire une débauche de table.

Ripaille : définition du Littré (1872-1877)

RIPAILLE (ri-pâ-ll', ll mouillées, et non ripâ-ye) s. f.
  • Grande chère, débauche de table. Nos ripailles pendant le carnaval. Je te baille [à toi, mon cheval] Pour ripaille, Plus de paille, Plus de son, Hugo, Ball. 12.

    Faire ripaille, faire grande chère. Que les milords et la canaille, Pour lui plaire, auraient fait ripaille, Maître Adam Billaut, Œuvr. p. 252, dans POUGENS. Ils [les chiens] firent tous ripaille, Chacun d'eux eut part au gâteau, La Fontaine, Fabl. VIII, 7. Malgré la bataille Qu'on donne demain, Çà, faisons ripaille, Charmante Catin, L'Abbé Baugenot, l'Amant grenadier (chanson célèbre du siècle dernier)

    Fig. Lorsque deux rois s'entendent bien, Quand chacun d'eux défend son bien, Et du bien d'autrui fait ripaille, Voltaire, Ép. 61.

HISTORIQUE

XVIe s. Çà, ça, ripaille, vie de goulus ; à la soupe, garçons, Cotgrave Le petit flageolet pour faire ripaille au soir, comme ils parlent en Anjou, et resjouir les compagnons, Noel du Fail, Contes d'Eutrap. ch.. XX.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RIPAILLE. - ÉTYM. Ajoutez : Un correspondant du Courrier de Vaugelas, 15 juin 1876, p. 10, demande, en présence des difficultés au sujet d'Amédée et du château de Ripaille, s'il ne s'agirait pas, dans la locution, de Ripailles, maison de campagne à Villeneuve-lez-Avignon, où s'établit en 1803 une société de francs-buveurs. Ce qui écarte cette conjecture, c'est que ripaille et faire ripaille se trouvent dans des textes du XVIe siècle, sans parler de maître Adam et de La Fontaine, qui, au XVIIe siècle, se sont servis de la locution. On a contesté que ripaille, au sens de bombance, dérivât du château de Ripaille. Mais ce passage de Monstrelet ne laisse pas de doute à ce sujet : « Et quant au gouvernement de sa personne, il [Amé, duc de Savoie] retint environ vingt de ses serviteurs pour luy servir ; et les autres qui se meirent prestement avecques luy, en feirent depuis pareillement, chacun selon son estat. Et se faisoient luy et ses gens servir, au lieu de racines et d'eau de fontaine, du meilleur vin et des meilleures viandes qu'on povoit rencontrer, » MONSTRELET, Chroniques, 1434 ; t. II, p. 100, Paris, 1572. C'est de la sorté qu'on a dit faire ripaille comme faire bombance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ripaille : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RIPAILLE, (Géog. mod.) bourg de Savoie, dans le Chablais, sur le bord du lac de Geneve, environ à une lieue de Thonon. Long. 24. 10. latit. 46. 23.

Ripaille que fonda Amédée VIII. pour six hermites & lui, a acquis de la célébrité par la retraite agréable & momentanée qu’y fit ce prince, dans le tems qu’il se crut guéri de toute ambition, & que laissant flotter les renes de la souveraineté entre les mains de son fils, il ne songeoit pas à briguer la thiare pontificale contre aucun cardinal, & ne s’occupoit que des plaisirs de la vie tranquille. M. de Voltaire a joliment dépeint son caractere dans les vers qui suivent :

O bisarre Amédée !
De quel caprice ambitieux
Ton ame est-elle possédée ?
Ah ! pour quoi t’échapper à ta douce carriere ?
Comment as-tu quitté ces bords délicieux,
Ta cellule, ton vin, ta maîtresse & tes jeux,
Pour aller disputer la barque de S. Pierre ?

(D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ripaille »

Étymologie de ripaille - Littré

Ripaille, château sur le bord du lac de Genève où Amédée duc de Savoie, qui fut depuis antipape sous le nom de Félix V, se retira et fut accusé de se livrer à la bonne chère, d'où faire ripaille : Ripaille, je te vois ; ô bizarre Amédée, Est-il vrai que dans ces beaux lieux, Des soins et des grandeurs écartant toute idée, Tu vécus en vrai sage, en vrai voluptueux, Et que, lassé bientôt de ton doux hermitage, Tu voulus être pape et cessas d'être sage ? Voltaire, Ép. 76. Ripaille est l'augmentatif de ripa, rive (ainsi dit " pour ce qu'il est à la rive du lac, " BONIVARD, Chr. de Genève, II, 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ripaille - Wiktionnaire

(Date à préciser) Dérivé [1] de riper (« gratter ») avec le suffixe -aille.
Selon la tradition orale, de Ripaille, château sur le bord du lac Léman, où Amédée VIII, duc de Savoie, se retira et fut accusé de se livrer à la bonne chère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ripaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ripaille ripaj play_arrow

Citations contenant le mot « ripaille »

  • D'un coût estimé à un million de dollars, ces ripailles gargantuesques suscitent la colère d'une population dont la quasi-totalité est privée d'emploi formel et souffre de pénuries alimentaires. Le Point, Zimbabwe: pour ses 93 ans, Mugabe fait ripaille avec ses partisans - Le Point
  • D’ailleurs dans l’imagerie populaire, les banquets de rugbymen tiennent plus de la ripaille gargantuesque que d’un famélique grignotage. Ici pas de pudibonderie gourmande, on préfère les plats conviviaux et roboratifs aux préparations sophistiquées pour appétits de moineaux. Vous devinerez que les sorbets à la verveine n’ont guère de succès pour ces armoires à glace… www.lepopulaire.fr, Table et ballon ovale se marient bien - Limoges (87000)
  • Qui peut tourner en dystopie, car de l’opulence à la surabondance il n’y a qu’un pas et le pays de ripaille peut se muer en société de satiété. Voyez Le Pays de Cocagne du vieux Brueghel (1567). Au pied d’un arbre couvert de rôtis, de tourtes et de saucissons ronflent d’un pesant sommeil post-prandial un chevalier, un clerc et un paysan. Marianne, Le fou des mots : "cocagne", ou l'invitation au repos
  • Dans l’histoire occidentale, Carnaval c’est dans le calendrier chrétien, la fête précédant le jeûne du Carême, dont le pivot est le Mardi Gras, où on peut faire ripaille. ladepeche.fr, 1484 : bas les masques au carnaval d’Albi - ladepeche.fr
  • Depuis, les dix jurés s’y retrouvent tous les premiers mardis du mois, pour causer littérature - tout en faisant ripaille. Et chaque premier lundi de novembre, ils annoncent le nom de l’heureux élu, au milieu de l’imposant escalier Ruhlmann. Avant qu’un déjeuner soit servi dans le salon Goncourt, où les dix jurés ont chacun un couvert en vermeil gravé à leur nom, et sur lequel on peut aussi lire ceux de leurs prédécesseurs. L'Obs, Au fait, qu’ont mangé les jurés au « déjeuner du Goncourt » ?
  • Ciara, 11 mois, était la plus jeune ; Raymond, 79 ans, le doyen de l’assemblée. Le midi, Jean-Paul Bertho, le maire, et son épouse Annie, ont rejoint les convives pour l’apéritif, avant que l’assemblée ne s’attable pour le repas cochon grillé et la superbe pièce montée, faite maison par Isabelle. Divers jeux en équipes ont ensuite agrémenté ce week-end de ripaille annuel : de quoi entretenir de bonnes relations entre riverains. Rendez-vous est pris pour 2020, chez Caroline et Tim. Le Telegramme, Le Télégramme - Baud - Quartier de Kerfandan. Retrouvailles et ripaille !
  • Faire l'amour ou faire ripaille ? Un dilemme bien difficile pour beaucoup de Français. Mais pourquoi s'infliger ce choix quand peut associer les deux ! À deux jours de la Saint-Valentin, Just Eat a dévoilé un sondage IFOP sur la façon dont les Français mélangeaient sexe et nourriture. , Manger ou coucher: pourquoi choisir ? Chantilly, champagne, chocolat au lit
  • C’EST NOUVEAU - Une maison rutilante de la rive gauche, où souffle un esprit de famille aussi communicatif qu’habile à faire tourner gentils plats de ripaille, bons plats de volaille et fameuses pièces à la broche. Le Figaro.fr, Gilberte, bistrot ripailleur à Saint-Germain
  • En d’autres termes, la nourriture livre des indices sur la personnalité des héros, leur offre une véritable incarnation, leur donne un socle plus réaliste. Un bon coup de fourchette, une tendance à la junk food, une faiblesse pour la haute cuisine ou pour les petits plats mijotés et hop! on sait à qui on a affaire! D’ailleurs… que seraient le commissaire Montalbano, d’Andrea Camilleri, ou le Pepe Carvalho de Vásquez Montalbán, s’ils n’aimaient pas tant faire ripaille? Femina, Femina | Quand la fiction se met à table
  • Fidèles à la scénographie autour de la cuisine médiévale, Audrey et Thierry vous proposeront de la bonne ripaille à la carte et/ou aux différents menus : Bélibaste, L’Archevêque, Pélerin cathare, Monseigneur, petit Cathare, végétalien et une formule. lindependant.fr, Belle ambiance retrouvée à la rôtisserie médiévale - lindependant.fr
  • Pour beaucoup de Bretons, faire ripaille un soir de réveillon sans beurre, viande ni poisson, est un véritable défi. Côté terre on a les volailles et rôtis des éleveurs locaux, côté mer les poissons, coquillages et crustacés des pêcheurs. Pourtant voici un repas sans rien de tout ça, ma doué !   France 3 Bretagne, Rennes : un menu de fête végan avec du "faux gras"
  • Paille et ripaille Unidivers, Paille et Ripaille Langon vendredi 28 août 2020
  • Pour une véritable ripaille locavore, on commande le menu unique, variable et pensé autour des vins rouges, blancs et rosés de la propriété. Après une salade du vigneron à base de rillettes et de foie gras, un poulet farci et du nougat glacé, on se laisse tenter par une balade digestive sur les 10 hectares du vignoble, semés de moulins à vent. Le Figaro.fr, Œnotourisme: dans le sud-ouest, balade sur la route des vins de Bergerac et Duras
  • Côté noce, Serge Gagnon note qu’une fête a duré trois jours et trois nuits à Charlesbourg en 1820. Il fallait plusieurs maisons, l’une pour danser, une autre pour dormir, une troisième pour cuisiner et faire ripaille. l-express.ca, Mariages, dispenses et noces dans le Bas-Canada - l-express.ca
  • 83, av. de Ripaille à Thonon [email protected]ripaille.fr ; Tél. +33 (0) 4 50 26 64 44. , Sortir Ain | Château de Ripaille : son propriétaire a défié le pape
  • Attendez… Ponchouille ? On dirait… « Oui, comme dans le film Les Visiteurs, avec la réplique : « Monsieur Ouille, pas avec votre poncho », sourit Vincent. Jacquouille n’avait sans doute songé à dévorer les vagues, préférant faire ripaille plus trivialement. Mais on voit l’idée : « En fabriquant nous-mêmes un poncho pour les enfants, à partir de vieilles serviettes de plage, on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire ». De la récup et de la réutilisation, mais pas les guenilles de manants moyenâgeux : « En France, environ 650 tonnes de textile sont jetées tous les jours. On y trouve de nombreuses serviettes de plage et de bain encore en très bon état. En collaboration avec le Relais Bretagne, La Green Session s’est mise à collecter et trier les serviettes jetées dans les conteneurs implantés sur le territoire breton ». Le principe de fabrication est simple. « Après avoir été triées selon leur état et leur dimension, les serviettes sont lavées puis assemblées directement en poncho de surf. C’est ce qu’on appelle l’Upcycling. À la différence du recyclage, aucune étape de transformation de la matière première n’est nécessaire ». Et pour donner un côté plus fashion et ne pas être en décalage du surfwear, les deux copains se sont tournés vers Marion Godet, une styliste de Ploemeur (56), qui a ouvert son atelier, Blue Lines. Le Telegramme, Sur la plage des surfeurs, le ponchouille pour se changer sans que ça mouille [Vidéo] - Bretagne - Le Télégramme
  • Je connais un homme qui a arrêté de fumer, de boire, de faire l’amour, et de faire ripaille. Il était en bonne santé jusqu’à ce qu’il se suicide. De Johnny Carson
  • La ripaille est la fête de l'affamé comme l'évasion est la fête du prisonnier et l'insurrection la fête de l'opprimé. De Roland Escarpit

Images d'illustration du mot « ripaille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ripaille »

Langue Traduction
Corse festa
Basque besta
Japonais ごちそう
Russe праздник
Portugais festa
Arabe وليمة
Chinois 盛宴
Allemand fest
Italien festa
Espagnol banquete
Anglais feast
Source : Google Translate API

Synonymes de « ripaille »

Source : synonymes de ripaille sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ripaille »



mots du mois

Mots similaires