Revient : définition de revient


Revient : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REVIENT, subst. masc.

A. − Vx. Prix auquel revient une marchandise, un objet fabriqué, un service, au producteur ou à l'utilisateur. On doit pouvoir (...) calculer le revient et l'entretien d'un instrument (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 263).
B. − Mod. Prix de revient. Même sens. Prix de revient élevé; prix de revient au mètre carré. V. prix I B 2.
Prononc. et Orth.: [ʀ əvjε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1833 (Baudrimont, Dict. de l'industr. manufacturière, comm. et agric., I, 143 d'apr. FEW t. 10, p. 352a); 1838 prix de revient, v. prix étymol. A 3 b. Empl. subst. de la 3epers. du sing. de l'ind. prés. de revenir au sens de « rapporter » (v. ce mot I B 4 b).

Revient : définition du Wiktionnaire

Nom commun

revient \ʁə.vjɛ̃\ masculin

  1. (Commerce) Ce à quoi un objet fabriqué revient (voir les dérivés pour les seuls usages possibles).

Forme de verbe

revient \ʁə.vjɛ̃\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de revenir.
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, pages 203–204)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Revient : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REVENIR. v. intr.
Venir une autre fois, de nouveau. Je reviens pour vous dire... Il est revenu vous chercher. Je ne puis vous entendre en ce moment, vous reviendrez tantôt. Il se dit aussi de Certaines choses qui reparaissent après avoir disparu, qui arrivent, se présentent ou se font sentir de nouveau. Le soleil revient sur l'horizon. Les beaux jours sont près de revenir. Le temps, la beauté, la jeunesse, le plaisir passe et ne revient plus. Cette fête revient tous les ans. La fièvre lui est revenue. Il se dit encore des Choses qui croissent de nouveau, qui repoussent après avoir été coupées, arrachées, etc. Ces bois que l'on avait coupés reviennent bien. Les plumes reviennent à cet oiseau. Les premières dents de cet enfant sont tombées, il lui en revient d'autres. Il signifie, au figuré, Être répété, mentionné fréquemment. Les auteurs grecs et latins reviennent souvent dans ses écrits. Ce mot revient sans cesse sous sa plume. Il signifie aussi figurément Être dit, être rapporté. Certains propos tenus sur sa conduite lui revinrent. La même chose me revient de tous côtés. Impersonnellement, Il me revient que vous vous plaignez de moi.

REVENIR signifie encore Retourner au lieu d'où l'on était parti. Il était parti ce matin, il est revenu. Je reviens à vous dans un moment. Partez au plus tôt et ne faites qu'aller et revenir. Il est enfin revenu de ses longs voyages. Revenir au gîte. Revenir sur l'eau après avoir plongé. Revenir sur ses pas, Revenir après s'être éloigné. S'en revenir se dit familièrement dans le même sens. Il s'en est revenu tout courant. Fig., Revenir au giron de l'Église, Rentrer dans le sein de l'Église catholique. Fig., Revenir à Dieu, Se convertir, reprendre des sentiments de piété. Fig., Revenir à quelqu'un, Lui redevenir favorable, reprendre pour lui des sentiments d'amitié, de confiance. Tous ses anciens amis lui revinrent. L'opinion commence à lui revenir. Fig. et fam., Il revient de l'autre monde se dit d'un Homme qui a l'air déconcerté, ahuri. Il se dit aussi d'un Homme qui n'est pas instruit d'un événement public et remarquable, arrivé depuis peu. Il semble qu'il revienne de l'autre monde. Fig. et fam., Revenir de Pontoise se dit d'une Personne qui n'est pas au fait de ce que tout le monde sait, qui s'ébahit de tout ce qu'elle entend. Fig. et fam., Revenir sur l'eau, Rétablir sa fortune, recouvrer du crédit, rentrer en faveur. Fig., Revenir sur le passé, Reparler de ce qui a été dit ou fait, récriminer à ce sujet. Ne revenons pas sur le passé! Cela me revient dans l'esprit, à l'esprit, cela me revient en mémoire, dans la mémoire, à la mémoire, Je m'en ressouviens à l'instant même. Absolument, Ce nom ne me revient pas, Je ne m'en ressouviens plus; Cet air me revient sans cesse, Je le chante sans cesse intérieurement. Il revient des esprits, des esprits reviennent dans cet endroit, On croit y voir des fantômes.

REVENIR se dit familièrement de Certains aliments qui, lorsqu'on les a mangés, causent des rapports. L'ail, l'échalote revient.

REVENIR signifie aussi Recommencer à faire ou à dire les mêmes choses que l'on a faites ou dites précédemment. Après un pareil refus, il n'y avait plus à y revenir. C'est bon pour cette fois, mais n'y revenez pas. Les troupes reviennent à la charge, Après avoir plié, après avoir été battues, elles retournent au combat. Fig., Revenir à la charge. Voyez CHARGE. Je reviens à ce que nous disions, pour en revenir à ce que nous disions se dit quand, après une digression ou une interruption, on reprend le fil de son discours ou de son raisonnement. J'en reviens toujours là, qu'il faut... Je persiste à penser, à déclarer qu'il faut... Fig. et fam., Revenir à ses moutons, Reparler à plusieurs reprises d'une chose dont on est obsédé. Il se dit le plus souvent avec une intention ironique. Il revient toujours à ses moutons. Fig., Revenir sur une matière, sur une affaire, En reparler, la traiter de nouveau.

REVENIR signifie encore Se rétablir se remettre, être rétabli, être remis dans le même état où l'on était auparavant. Revenir en son premier état. Revenir au bon sens. Revenir en laveur auprès du prince. Revenir à la vie, à la santé. Revenir à soi ou simplement Revenir, Reprendre ses esprits après un évanouissement, une faiblesse, etc. Il s'emploie aussi au figuré et signifie Se calmer. La colère l'emporta, mais il revint à soi presque aussitôt. Il signifie encore, figurément, Prendre de meilleurs sentiments. Revenir à soi après de longs égaiements. Revenir d'une maladie, Se rétablir, recouvrer sa santé. Il est bien revenu de sa maladie. On dit absolument, dans le même sens : Il revient à vue d'œil. On dit de même : En revenir, Guérir d'une maladie, n'en pas mourir. Il n'en reviendra pas. Revenir de loin signifie Échapper à quelque grand mal, se tirer de graves erreurs. On le croyait perdu, il est revenu de loin. Ses dernières années furent édifiantes, il était revenu de loin. Ses derniers ouvrages sont aussi judicieux que ses premiers l'étaient peu, il est revenu de loin. Fig., Revenir d'une frayeur, d'un étonnement, d'une surprise, etc., Reprendre ses esprits, reprendre le courage que la frayeur avait ôté, etc. Elle n'est pas encore bien revenue de sa frayeur. Je ne reviens pas de ma surprise. Revenez de votre étonnement. Absolument, Je n'en reviens pas, Je ne reviens pas de mon étonnement.

REVENIR signifie, au figuré, Abandonner l'opinion dont en était, pour en adopter une autre. Je reviens à l'avis d'un tel.. C'est un homme opiniâtre qui ne revient pas, qui ne revient jamais. On dit aussi : Je reviens à ma première idée. Je reviendrai peut-être à mon ancien projet. Revenir de ses erreurs, de ses opinions, des impressions qu'on a reçues, S'en désabuser. On dit dans le même sens : Je suis bien revenu des choses du monde, de ce monde. C est un homme dont je suis bien revenu. Revenir de ses débauches, de ses emportements, des égarements de sa jeunesse, S'en corriger, y renoncer. Revenir sur ce qu'on avait dit, sur ce qu'on avait promis, sur ses engagements, Changer de sentiments, d'opinion; se dédire de ce qu'on avait promis. Revenir sur le compte de quelqu'un, Modifier, en bien ou en mal, l'opinion qu'on avait de quelqu'un. Je suis bien revenu sur son compte.

REVENIR signifie aussi, familièrement, Se réconcilier, s'apaiser. Quand on l'a fâché une fois, c'est pour toujours; il ne revient jamais. On n'a besoin que de lui parler raison, il revient aussitôt.

REVENIR signifie encore Résulter à l'avantage ou au désavantage de quelqu'un, être dévolu. Le profit qui m'en revient est médiocre. Il en reviendra un million à l'État. Il ne lui revient presque rien de la fortune de sa mère. Que vous revient-il, que vous en revient-il de tourmenter de pauvres gens? Quel honneur, quelle gloire, quel avantage peut-il vous revenir de cette entreprise? Il ne vous en reviendra que des ennuis, de la honte. Cette place lui revient de droit. Il signifie aussi Coûter; et alors il se joint à la préposition à. Cette ferme, tout compté, tout calculé, me revient à tant. Ces deux étoffes reviennent au même prix. Il signifie en outre Avoir du rapport, être conforme, semblable. Il ne s'emploie plus en ce sens que dans ces locutions : Cela revient au même; Cela revient à dire que...

REVENIR signifie quelquefois Plaire. Son humeur me revient fort. Il a un air, des manières qui ne me reviennent pas. Il est familier. En termes de Cuisine, il se dit des Mets qu'on fait passer au feu, dans le beurre, dans la graisse, pour les préparer en vue de la cuisson. Faire revenir de la viande, des légumes.

Revient : définition du Littré (1872-1877)

REVIENT (re-viin) s. m.
  • Prix de revient, ou, simplement, le revient, prix auquel un objet fabriqué revient, coûte au fabricant. Dans une usine il faut bien se rendre compte du prix de revient. Le revient est de tant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « revient »

Étymologie de revient - Wiktionnaire

Nominalisation de la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe revenir.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de revient - Littré

Revenir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « revient »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
revient rœvjɛ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « revient »

  • Le festival Génération manga, organisé par l’association Scifi34, revient pour la 4e année consécutive, au centre de loisirs Les Mouettes à Frontignan Plage. Un festival, en plein air qui s’adapte aux contraintes de la situation sanitaire en exigeant Le port du masque est durant la manifestation et en mettant du gel hydroalcoolique à disposition des participant.e.s. HERAULT direct, Frontignan - Le festival Génération manga revient pour sa 4e édition : HERAULT direct
  • Tel va chercher de la laine qui revient tondu. De Miguel de Cervantès / Don Quichotte
  • Le blé circule, mais il revient au moulin. De Proverbe arabe
  • Le sourire que tu envoies revient vers toi. De Proverbe hindou
  • Chacun a son défaut, où toujours il revient. De Jean de La Fontaine
  • Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup. De Serge Beucler
  • Avec la parole nue revient toute la vérité. Avec la vérité revient toute l’âme. De Christian Bobin / Une petite robe de fête
  • On revient toujours à ses premières amours. De Charles-Guillaume Etienne / Jocondes ou les coureurs d’aventure, 1814
  • Le lièvre revient toujours à son gîte. De Philibert-Joseph Le Roux / Dictionnaire comique et proverbial
  • Chassez le naturiste, il revient au bungalow. De Jean-Paul Grousset
  • Tricherie revient toujours à son maître. De Andrée Jarret / La Dame de Chambly
  • La flèche tirée ne revient jamais. De Proverbe turc
  • Le temps passe et ne revient plus. De Proverbe québécois
  • Qui va loin revient près… De Proverbe africain
  • Aucun événement ne revient. De Bertrand Russell / La connaissance humaine
  • Tout revient au même. De Charles-Augustin Sainte-Beuve

Images d'illustration du mot « revient »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « revient »

Langue Traduction
Corse ritornu
Basque bueltatu
Japonais 戻って
Russe вернись
Portugais volte
Arabe عد
Chinois 回来
Allemand komm zurück
Italien ritorno
Espagnol vuelve
Anglais come back
Source : Google Translate API

Synonymes de « revient »

Source : synonymes de revient sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « revient »



mots du mois

Mots similaires