Rétrograder : définition de rétrograder


Rétrograder : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTROGRADER, verbe

A. − Empl. intrans.
1. Faire mouvement en sens inverse de la direction initiale en avant. Anton. avancer, progresser.Rétrograder vers le Sud. [Des valvules formant] une ceinture autour du canal de l'artère, et empêchant le sang de rétrograder (Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 396).[Le cerf] traverse des vignes dans l'espace d'un quart de mille jusqu'à la rivière, où il se précipite, et de laquelle il ressort presque aussitôt en rétrogradant pour reprendre la route des mêmes vignes (La Hêtraie, Chasse, vén., fauconn., 1945, p. 139).
2. Au fig.
a) Remonter en esprit le cours du temps, vers une origine, dans le passé (souvent avec l'idée conjointe d'une régression vers le rudimentaire). Ceux qui ne prennent pas vraiment au sérieux les résultats décisifs du mouvement prolétarien depuis un siècle, ceux qui rétrogradent jusqu'au Manifeste communiste si visiblement dépassé par les événements (...), ceux-là se condamnent eux-mêmes à vivre dans le chaos (Jaurès, Ét. soc., 1901, p. li).Nous ne pouvons aujourd'hui douter que l'espèce humaine (...) ne dérive d'une espèce moins complexe, laquelle dérivait d'une espèce moins complexe, et ainsi de suite, en rétrogradant jusqu'aux êtres rudimentaires des premiers âges (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 185).
b) Baisser, reculer, par référence à une échelle orientée de valeurs. Synon. régresser.D'après le Rapport du Comité Central des Armateurs de France (...) Anvers a rétrogradé de 4 100 000 tonnes, soit 22 100 000 de tonnes en 1930; Rotterdam de 3 700 000 (Albitreccia, Gds moyens transp., 1931, p. 124):
[M. Ancillon] ministre protestant, ses opinions avaient d'abord été très libérales; peu à peu il se refroidit. Quand je le retrouvai à Rome en 1828, il était revenu à la monarchie tempérée et il a rétrogradé jusqu'à la monarchie absolue. Avec un amour éclairé des sentiments généreux, il avait la haine et la peur des révolutionnaires: c'est cette haine qui l'a poussé vers le despotisme, afin d'y demander abri. Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 53.
c) MÉCAN. Diminuer la vitesse en augmentant la démultiplication. Rétrograder de troisième en seconde. (Dict. xxes.).
B. − Empl. trans.
1. Ramener (un fonctionnaire, un militaire) à un grade hiérarchique inférieur. La possession de leur grade [des sous-officiers de carrière] est fortement garantie. Ils ne peuvent être ni rétrogradés ni cassés (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit., 1954, p. 97).P. ext. [Dans une hiérarchie professionnelle] Même si l'entreprise les gardait, ces travailleurs courraient le risque de se voir rétrogradés à des postes moins bien payés ou moins bien considérés (Traité sociol., 1967, p. 505).
2. SPORTS. Sanctionner un concurrent en le faisant reculer d'une ou plusieurs places, pour avoir commis une faute ou une irrégularité. Le cheval a été rétrogradé pour avoir gêné deux adversaires. (Dict. xxes.).
REM. 1.
Rétrogradant, -ante, part. prés. en empl. adj.,vx. Synon. de retardataire, réactionnaire.À la Chambre des Députés et ensuite à celle des Pairs il prenait parti pour toutes les propositions et les mesures rétrogradantes (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 4, 1851, p. 444).
2.
Rétrogradateur, -trice, adj. et subst.,rare. Synon. de réactionnaire.Cette école de philosophes systématiques et distingués qui (...) ne voulaient voir en Napoléon dont ils méconnaissaient toute l'œuvre de création civile qu'un grand et puissant rétrogradateur (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 3, 1862, p. 187).
Prononc. et Orth.: [ʀetʀ ɔgʀade], (il) rétrograde [-gʀad]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. 1488 astron. (La Mer des Histoires, I, 42d, édit. 1491 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 154); 2. 1512 part. prés. escrevicettes ... retrogradantes « qui marchent en arrière » (Jean Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, éd. J. Stecher, t. 1, p. 141); 3. 1589 « remonter en arrière dans le temps, remonter à une période antérieure » (Vigenère, Comment. de Cesar, p. 97 ds Gdf. Compl.); 4. 1690 « revenir à une situation inférieure à celle qu'on avait atteinte » (Fur.); 5. 1906 « reporter par mesure disciplinaire un militaire à un grade inférieur » (Pt Lar.); 6. 1964 en automobile « passer d'une vitesse à une vitesse inférieure » (Lar. encyclop.). Empr. au b. lat.retrogradere « rétrograder ». Fréq. abs. littér.: 140. Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania 1925, t. 51, p. 44. − Quem. DDL t. 11.

Rétrograder : définition du Wiktionnaire

Verbe

rétrograder \ʁe.tʁo.ɡʁa.de\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Retourner en arrière.
    • Il faut que notre histoire rétrograde de quelques pages, afin d’instruire le lecteur de certains faits importants. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Cette marche avait pour but de s'assurer si l'ennemi, signalé à Vouziers et à Grandpré, ne rétrogradait pas vers Stenay ou s'il continuait sa marche sur Paris. — (Vicomte Ulric-Guelfe de Civry, Un engagement de cavalerie, le combat de Buzancy, 27 Août 1870, Londres : Arliss Andrews, 1878)
  2. (En particulier) (Astronomie) Paraître aller en sens inverse des signes du zodiaque, en parlant des corps célestes.
    • Mercure commençait à rétrograder.
  3. (En particulier) (Automobile) (Motocyclisme) Passer une vitesse inférieure.
  4. (Figuré) Perdre la progression antérieure.
    • Il avait fait quelques progrès, maintenant il rétrograde.

rétrograder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Armée) Reporter par mesure disciplinaire à un grade inférieur.
    • Ce sous-officier a été rétrogradé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rétrograder : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉTROGRADER. v. intr.
Retourner en arrière. L'armée a été obligée de rétrograder. Il se dit particulièrement, en termes d'Astronomie, des Corps célestes, lorsqu'ils paraissent aller en sens inverse des signes du zodiaque. Mercure commençait à rétrograder. Il s'emploie aussi figurément. Il avait fait quelques progrès, maintenant il rétrograde.

RÉTROGRADER s'emploie comme verbe transitif en termes militaires et signifie Reporter par mesure disciplinaire à un grade inférieur. Ce sous-officier a été rétrogradé.

Rétrograder : définition du Littré (1872-1877)

RÉTROGRADER (ré-tro-gra-dé) v. n.
  • 1Retourner, marcher en arrière. L'armée fut obligée de rétrograder.
  • 2Suivre un ordre rétrograde. Mon père lui demanda ce qui lui avait fait chercher [la 32e proposition d'Euclide, à Pascal âgé de 12 ans] ; il dit que c'était qu'il avait trouvé telle autre chose, et sur cela, lui ayant fait la même question, il lui dit encore quelques démonstrations qu'il avait faites, et enfin en rétrogradant il en vint à ses définitions et à ses axiomes, Mme Périer, Vie de Pascal. Que le feu, se condensant, se changeait en air ; que l'air devenait eau, et qu'enfin l'eau devenait terre, et qu'en rétrogradant, la terre, se raréfiant, se changeait en eau, d'eau en air et d'air en feu, Fénelon, Phil. Héraclite. Mon imagination, qui dans ma jeunesse allait toujours en avant et maintenant rétrograde, compense par ces doux souvenirs l'espoir que j'ai pour jamais perdu, Rousseau, Conf. VI, 1re part.
  • 3 Terme d'astronomie. Se mouvoir contre l'ordre des signes du zodiaque, c'est-à-dire d'orient en occident. Il y a des comètes qui sont rétrogrades.

    On dit que les planètes sont rétrogrades lorsque le mouvement de la terre, plus rapide que le leur, fait qu'elles semblent aller en arrière, contre l'ordre des signes.

  • 4 Fig. Perdre ce qu'on avait acquis, appris. Cet écolier, qui avait fait des progrès, rétrograde maintenant. Il est un terme de la vie au delà duquel on rétrograde en avançant, Rousseau, Ém. II. On vit cette nation [les Portugais] rétrograder et s'attirer le mépris des peuples dont elle avait excité l'émulation et provoqué la jalousie, Raynal, Hist. phil. IX, 27.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XVe s. Equivocation retrogradée [mise sous forme de vers rétrograde], Deschamps, Poésies mss. f° 397.

XVIe s. Quel estoit l'ancien parler gaulois du temps de Cesar, il y a plus de seize cens ans, sans retrograder plus loin en arriere jusques à la tour de Babel, Vigenère, Comm. de J. César, p. 97.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rétrograder »

Étymologie de rétrograder - Littré

Prov. et espagn. retrogradar ; ital. retrogradare ; du lat. retrogradare, de retrogradus (voy. RÉTROGRADE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de rétrograder - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin retrogredior (« aller en arrière »), composé de retro et de gradior.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rétrograder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rétrograder retrɔgrade play_arrow

Conjugaison du verbe « rétrograder »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe rétrograder

Citations contenant le mot « rétrograder »

  • Après une saison écourtée par le Covid-19 et qui a vu le Téfécé rétrograder en Ligue 2, le joueur de 23 ans a donc rebondi au FC Lorient. À vrai dire, il n’a pas hésité longtemps à venir dans le Morbihan, Steven Moreira et Baptiste Reynet, passés par le club, lui ayant rapporté de bons échos. « Quand j’ai vu les infrastructures le premier jour, qui sont de très haut niveau, ça a confirmé mon choix. Je me sens bien et j’ai déjà le sentiment de connaître tous mes partenaires ». Le passé du FC Lorient lui montre aussi que c’est un bon tremplin pour les jeunes. « Je pense que c’est surtout le club qui met les joueurs en bonnes conditions, raisons pour lesquelles ils éclosent ici ». Le Telegramme, Football. Boisgard prend ses repères au FC Lorient - Football - Le Télégramme
  • Sur le choix des étapes, plutôt que de rétrograder le Pro France, vous avez été une très nette majorité à voter contre l'épreuve du Surf Ranch (72 %), dans la piscine à vagues pensée et élaborée à Lemoore en Californie par Kelly Slater. L'Équipe, Surf - Consultation : vous êtes contre le Surf Ranch mais pour le retour des femmes à Teahupoo - Surf - Consultation - L'Équipe
  • L'appel n'aura donc pas changé la donne. La Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG) a décidé ce lundi de rétrograder le FC Mulhouse en National 3. , Sport | Le FC Mulhouse rétrogradé en National 3 en appel
  • « En tant que joueur, on ne maîtrise rien. On n’a pas notre mot à dire mais on pense tous que ce qui s’est passé est quand même très bizarre. Le syndicat des joueurs de l’UNFP ne nous a pas forcément défendus non plus. Mais, à un moment, il faut savoir la fermer et accepter la décision. Le contexte était étrange. Après, si la plupart des gens trouvent ça normal qu’on soit descendu, c’est comme ça. C’est vrai qu’on était en position de relégable mais je ne vois pas de logique à rétrograder un club qui a encore toutes ses chances pour se maintenir. C’est ma manière de voir l’équité dans le sport. Là, ce n’est pas réellement le terrain qui a décidé de tout. Je préfère m’abstenir de dire plus de mots là-dessus. J’en garde un goût amer. On pourrait s’en servir comme d’une force. Après, c’est facile à dire, ce ne sont que des mots. Les actes, c’est la rétrogradation. Au final, on s’est quand même fait avoir. Dire que ça va nous servir, oui, mais force est de constater qu’on est en Ligue 2 et qu’il va falloir jouer en Ligue 2.» Le 11 Amiénois, Alexis Blin (Amiens SC) : "On s'est quand même fait avoir"
  • Encore un nouveau rebondissement pour l’Athlético Marseille ! La Commission Fédérale de Discipline de la FFF décide finalement de rétrograder le club des Quartiers Nord de Marseille en N3 malgré la décision de lundi de la Commission d’Appel de la DNCG de faire accéder le club en N2. Actufoot, Nouvelle sanction : l'Athlético Marseille rétrogradé en N3 !
  • Et c’est tout! Je dois dire que cela fait un bon changement par rapport à certains autres services (* toux * câble) où vous devrez peut-être passer des appels téléphoniques fastidieux au fournisseur et le rassurer plusieurs fois en disant que oui, vous voulez vraiment annuler ce service. Vous pouvez donner à Peacock une raison de rétrograder si vous le souhaitez, car le site Web vous donnera une enquête à une question – j’ai dit que c’était «temporaire», ce qui semblait l’option la plus agréable. Bonne chance! Vivez l'actualité avec Repha.fr, Comment rétrograder de Peacock Premium au plan gratuit - Vivez l'actualité avec Repha.fr
  • La vérité est comme le soleil, elle ne peut pas rétrograder. De Baron d’Holbach / Essai sur les préjugés

Traductions du mot « rétrograder »

Langue Traduction
Corse dimostra
Basque jaitsi
Japonais 降格する
Russe понизить
Portugais rebaixar
Arabe تخفيض رتبة
Chinois 降级
Allemand degradieren
Italien demote
Espagnol degradar
Anglais demote
Source : Google Translate API

Synonymes de « rétrograder »

Source : synonymes de rétrograder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rétrograder »


Mots similaires