La langue française

Bond

Définitions du mot « bond »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOND, subst. masc.

A.−
1. [En parlant d'un être animé] Action de s'élever par une brusque détente musculaire. Le kangourou saute par bonds précis et élastiques (Renard, Journal,1902, p. 742):
1. ... le pinson ne sautille pas. En revanche il vole en tourbillon, fait des crochets et des bonds dans l'air, plonge, remonte, joue, et de nouveau promène gravement sur la route son costume de cérémonie. Alain, Propos,1921, p. 238.
2. L'expression de métier « avoir de l'élévation » caractérise les danseurs qui ont des aptitudes particulières au bond et au saut. M. Bourgat, Techn. de la danse,1959, p. 15.
SYNT. Ne faire qu'un bond; franchir, sauter, s'élancer d'un bond, d'un seul bond.
P. compar. Ta pensée a des bonds comme ceux des gazelles (Vigny, Les destinées,1863, p. 51):
3. On nous a montré au bord de l'Yar, petite rivière du comté de Suffolck, en Angleterre, une espèce de cresson fort curieux : il change de place, et s'avance comme par bond et par saut. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 209.
P. métaph. :
4. ... et pour franchir les airs, Prends les ailes des vents, les ailes des éclairs, Les bonds de la comète aux longs cheveux de flamme. Chénier, Poèmes,L'Amérique, 1794, p. 105.
Loc. fig. Faire faux-bond à qqn. Ne pas tenir un engagement pris envers quelqu'un :
5. Un de ses [John L. Smith] ingénieurs lui faisait faux bond. Il en cherchait un autre, d'où son voyage à New-York. P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 25.
2. Au fig.
a) Élan imprévu et isolé. Procéder par bonds, n'aller que par sauts et par bonds :
6. Je fais effort aujourd'hui pour me remémorer par quels chemins nous procédâmes; il me semblait parfois que Gertrude avançât par bonds comme pour se moquer des méthodes. Gide, La Symphonie pastorale,1919, p. 890.
b) Progression subite et importante. (Faire un) grand bond en avant :
7. Mais c'est surtout dans le domaine de l'aéronautique que, sous l'impulsion imprimée par la guerre aux recherches de tous ordres, ces techniques ont pu faire un bond décisif. J. Campredon, Le Bois,1948, p. 141.
Péj. [En parlant des prix] :
8. Les prix firent des bonds prodigieux et le change s'effondra. G. Lefebvre, La Révolution fr.,1963, p. 439.
B.− [En parlant d'une chose douée d'une certaine élasticité] Rejaillissement à la suite d'un choc contre un corps dur :
9. ... c'est comme si, en jouant à la paume, on ne touchait la balle que du second bond, et non du premier. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 455.
Loc. Saisir, prendre la balle au bond. La saisir en plein bond, avant qu'elle ne retombe.
Au fig. Saisir vivement une occasion avant qu'elle ne soit passée :
10. Mmepetypon, épuisée. − Ah! cette journée m'a brisée! mongicourt, saisissant la balle au bond, il passe vivement derrière Petypon, va au-dessus de MmePetypon en cherchant à la diriger vers sa chambre. − C'est ça! c'est ça! eh! bien, vous devriez vous reposer un peu! Feydeau, La Dame de chez Maxim's,1914, I, 14, p. 19.
P. anal. :
11. Elle [Louisette] regardait vaguement le pignon carré, et les bonds d'argent de la source, au bout de l'allée. Colette, Le Képi,1943, p. 123.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bɔ ̃]. Littré signale : ,,le d ne se lie jamais : un bond agile, dites : un bon agile; au pluriel, l's se lie.`` Enq. : /bɔ ̃/. 2. Homon. et homogr. bon1 et 2.
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1430 de premier bont « tout d'abord » (Chr. de Pis., Œuvr., I, 91 dans Gdf. Compl.); 1584 faire un faux bond à qqn (Turnèbe, Les Contens, II, 7, ibid.); 1580-92 « mouvement semblable à celui d'une balle » (Montaigne, III, 12 dans Hug.). Déverbal de bondir*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 486. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 116, b) 2 437; xxes. : a) 2 820, b) 2 365.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 116. − Bonn. 1920, p. 13. − Rog. 1965, p. 92.

Wiktionnaire

Nom commun

bond \bɔ̃\ masculin

  1. Action de bondir, de s’élever brusquement dans les airs, saut.
    • Il s’élança d’un bond.
    • Ce cheval a fait un bond.
    • Ces enfants courent dans la prairie en faisant des sauts et des bonds.
    • J’ai la quéquette qui colle,
      J’ai les bonbons qui font des bonds.
      — (Les Mules, J’ai la quéquette qui colle, 1999)
    1. Mouvement que fait un ballon ou une une balle, lorsque, étant tombé à terre, il se relève plus ou moins haut, rebond.
      • La balle n’a pas fait de bond.
      • Attendre la balle au bond.
    2. (Équitation) Saut que le cheval exécute des quatre pieds à la fois, sur place.
    3. (Militaire) Étape de l'avance des troupes au combat.
  2. (Économie) Progrès.
    • Le grand bond en avant de l’économie chinoise.
  3. (Réseaux informatiques) Passage du flux d'un routeur à l'autre.

Adjectif

bond \bɒnd\

  1. En état de servitude, non libre.
  2. Servile ; digne d'un esclave.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOND. n. m.
Action d'un homme ou d'un animal qui s'élève subitement par un saut. Il s'élança d'un bond. Ce cheval a fait un bond. Les daims, les chevreuils vont par sauts et par bonds. Ces enfants courent dans la prairie en faisant des sauts et des bonds. Fig., N'aller que par sauts et par bonds, Parler ou écrire avec une vivacité déréglée, sans garder aucun ordre, aucune liaison dans les idées. Cet écrivain, cet orateur ne va que par sauts et par bonds. On dit de même Son style ne va que par sauts et par bonds. Cela se dit aussi en parlant des Actions, de la conduite, lorsqu'elles sont précipitées et qu'elles manquent de suite. Ne faire qu'un bond, Se précipiter vers quelqu'un, vers quelque chose sous l'empire d'une vive émotion. Il signifie aussi Saut, rejaillissement que fait un ballon, une balle, lorsque, étant tombée à terre, elle se relève plus ou moins haut. La balle n'a point fait de bond. Attendre la balle au bond. Prendre la balle au bond, Prendre une balle, un coup entre bond et volée, Prendre la balle dans le moment qu'elle est près de s'élever après avoir touché à terre. Figurément, Saisir vivement et à propos une occasion favorable. Fig. et fam., La balle n'a été prise que du second bond, L'entreprise, l'affaire n'a réussi qu'à la seconde tentative, qu'après avoir éprouvé des obstacles. En termes de jeu de Paume, Faire faux bond, se dit lorsque la balle, en bondissant, ne suit pas la direction qu'elle aurait prise naturellement si la surface qu'elle a frappée eût été bien plane. Prov. et fig., Faire faux bond à quelqu'un, Manquer à l'engagement qu'on a pris envers lui ou à ce qu'il était en droit d'attendre de nous. Plusieurs convives nous ont fait faux bond. Faire faux bond à son ami. On dit aussi Faire faux bond à son honneur, Manquer à ce qu'on doit à son honneur.

Littré (1872-1877)

BOND (bon ; le d ne se lie jamais : un bond agile, dites : un bon agile ; au pluriel l's se lie : des bonds agiles, dites : des bon-z agiles) s. m.
  • 1Mouvement d'un corps qui, heurtant un autre corps, rejaillit. Le boulet a fait plusieurs bonds. Juger le bond d'une balle encore en l'air, Rousseau, Ém. II.

    Prendre la balle au bond, la saisir au moment où elle bondit ; et figurément, faire une chose au moment opportun. Si nous manquons de la prendre au bond [la paix], elle tombera comme les autres, Retz, II, 326. Il est au guet pour prendre au bond l'occasion, Sévigné, 511.

    Prendre la balle entre bond et volée, saisir l'occasion.

    Tant de bond que de volée, d'une manière quelconque, comme on peut. Soit de bond soit de volée, que nous en chaut-il, pourvu que nous prenions la ville de gloire [le paradis] ? Pascal, Prov. 9.

    Faire faux bond, en parlant de la balle, dévier en bondissant ; et figurément, manquer à un engagement. Toi qui mourrais plutôt que lui faire un faux bond, Régnier, Sat. VI. être obligée de faire faux bond à Livry, Sévigné, 321. Nos commensaux nous ont fait faux bond, Sévigné, 40. Rien ne lui a fait faux bond jusqu'ici, Sévigné, 486.

    Faire faux bond à son honneur, commettre une faute grave, en parlant soit de la probité d'un homme, soit de la conduite d'une femme. Mais s'il faut qu'à l'honneur elle fasse un faux bond, Molière, Éc. des f. III, 2.

    Fig. La balle n'a été prise que du second bond, on ne s'est pas mis à cette affaire aussitôt qu'il aurait fallu.

  • 2Saut. La course du chat n'est qu'une succession de bonds. Satan part ; du premier bond il touche à la ceinture étoilée, Chateaubriand, Mart. 282.

    Fig. Sa muse… Ne s'élève jamais que par sauts et par bonds, Boileau, Art p. III. Comme c'était [d'Aubigné] un homme de sauts et de bonds, on lui persuada de quitter ses débauches, de vivre à son aise, Saint-Simon, 51, 100. Style incohérent, qui va par sauts et par bonds, Voltaire, Phil. IV, 480.

  • 3 Terme de manége. Saut que le cheval exécute subitement, et après lequel il retombe à peu près à la même place.

SYNONYME

BOND, BONDISSEMENT. Le bondissement est l'action par laquelle on fait des bonds. Le bond est l'acte lui-même. Le chat court par bonds ; son allure est un bondissement continuel.

HISTORIQUE

XVe s. Les Anglois, qui jà avoient desconfit la plus grand partie de l'ost, s'en vinrent en criant leurs cris celle part, et se bouterent es plus drus de plein bond, Froissart, I, I, 230. Qu'il ne le me font Pour voir que feroye, Et si je sauroye Leur donner le bont, Orléans, Rond. Or ont les folz amans le bond, Et les dames prins la vollée, C'est le droit loyer qu'amours ont ; Toute foy y est violée, Villon, Ball. de la belle Heaulmière. Il lui avoit baillé le bont [il lui avait joué un tour], Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 703, dans LACURNE. Et disoit en soimesme qu'elle fera le guet sur celle qui lui faisoit tort de son ami, et qui lui a baillé le bond [l'a supplantée], Louis XI, Nouv. X. Le brayot rompit par le grant bont qu'il print au cheoir, Percefor. t. III, f° 102, dans LACURNE. Le tuerent de plain bont, Martial, Vigiles de Charles VII, t. II, p. 8, dans LACURNE.

XVIe s. Si ne voulut-il perdre son desjeuner, lequel estoit prest, que de bon que de volée, Despériers, Contes, XLVII. La fortune vous a voulu jouer un faux-bond, Yver, p. 612. La balle, aiant fait un bond, donne dans le corps du mareschal de Biron et tua ce capitaine, D'Aubigné, Hist. III, 267. Je donnerois plustost un faulx-bond à mon ame, qu'à la promesse que je vous ay faite, Carloix, VI, 45. Ne plus ne moins que fait le ruzé champion de lucte, qui cherche tout moyen d'avoir prise sur son adversaire pour luy donner le bond, Amyot, Fab. 12. Et l'air crevé d'une gresle menuë Frappoit à bonds les champs de toutes parts, Ronsard, 76. Et, le tirant, en arrache un morceau Qu'il fist rouller bond à bond desur l'eau, Ronsard, 683. Peu souvent tombent ils en disette, pource que tousjours quelqu'un d'eux, soit de bond ou de volée, attrape du moyen, dont il communique liberalement aux autres, Lanoue, 298. Les passions ne sont que bonds et volées, accès et recès fievreux de folie, saillies et mouvemens violens et temeraires, Charron, Sagesse, II, 1. Lesquelles paroles ayants esté prises au bond par un ou deux, Sat. Mén. La vertu du cathol. Avant-propos.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOND, s. m. se dit en général de l’action d’un corps en mouvement qui rejaillit à la rencontre de la terre, ou d’un autre corps sur lequel il tombe.

Bond, terme de Paumier, c’est l’action d’une balle qui après avoir frappé par terre rejaillit & se releve. Une balle prise au premier bond est aussi bonne que celle qu’on renvoye de volée : mais le second bond ne vaut rien.

Bond faux. Le faux bond est celui qui ne se faisant point selon la regle ordinaire de l’incidence des corps mûs en ligne droite, trompe le joüeur, & lui fait manquer la balle. Voyez Reflexion.

Bond, (Manege.) est un saut que le cheval fait en s’élevant subitement en l’air, & retombant à sa même place. Aller par sauts & par bonds. Voyez Aller. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bond »

Déverbal sans suffixe de bondir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. BONDIR ; angl. bound, un bond.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(adjectif, Nom 1) Du moyen anglais bonde (« paysan, servant, domestique »), de l’anglo-saxon bōnda, būnda (« chef de famille, homme libre, plébéien »), peut-être du vieux norrois bóndi (« chef de famille, laboureur ») ou bien de l’anglo-saxon būend (« habitant »), dans les deux cas du proto-germanique *būwandz (« habitant »), lui-même de l’indo-européen commun *bʰeu- (« enfler, grandir »).
(Nom 2, verbe) Du moyen anglais bond, variante de band, de l’anglo-saxon beand, bænd, bend, du proto-germanique *bandaz, *bandiz (« lien, entrave »), de l’indo-européen commun *bʰendʰ- (« attacher »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bond »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bond bɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bond »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bond »

  • Il faut prendre la balle au bond. De Proverbe français
  • C'est un petit pas pour l'homme mais un bond de géant pour l'humanité. De Neil Armstrong / Déclaration sur la Lune le 20 juillet 1969
  • Un homme qui a fait une fois un bond dans le Paradis, comment pourrait-il s'accommoder ensuite de la vie de tout le monde ? De Alain-Fournier / Le Grand Meaulnes
  • La performance physique n’est tant pas une métaphore de la puissance sexuelle qu’une représentation du désespoir triomphal des hommes, du bond qu’il leur faudrait faire pour n’être plus mortel. De Camille Laurens / Dans ces bras-là
  • La science avance par degrés et non par bonds. De Thomas Macaulay / Essays
  • La méchanceté est un lion qui commence par bondir d'abord sur son maître. De Proverbe nigritien
  • Le géant britannique des supermarchés Tesco a annoncé vendredi un bond de 8% de ses ventes au cours du premier trimestre de son exercice décalé qui correspond au gros du confinement au Royaume-Uni. Le Figaro.fr, Tesco rapporte un bond de 8% des ventes pendant le confinement
  • Washington (awp/afp) - Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont bondi de 15,8% en mai, grâce à la performance des équipements de transport, selon les données publiées jeudi par le département du Commerce. , USA: bond des commandes de biens durables en mai

Images d'illustration du mot « bond »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bond »

Langue Traduction
Anglais leap
Espagnol salto
Italien salto
Allemand bond
Portugais salto
Source : Google Translate API

Synonymes de « bond »

Source : synonymes de bond sur lebonsynonyme.fr

Bond

Retour au sommaire ➦

Partager