La langue française

Rémunérateur

Définitions du mot « rémunérateur »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉMUNÉRATEUR, -TRICE, adj.

A. − Qui procure des gains appréciables. Synon. lucratif.Commerce, travail rémunérateur; situation rémunératrice. Nous autres, les paysans, qui avons besoin de vendre nos grains à un prix rémunérateur (Zola, Terre, 1887, p. 150).J'allais écrire à Dupouey pour renoncer à faire à l'Alliance française le cours si peu rémunérateur que j'avais moi-même sollicité (Du Bos, Journal, 1923, p. 336).
B. − Vieilli. [En parlant de Dieu] Qui récompense (la vertu). C'est au sentiment de l'existence d'un dieu que l'homme (...) doit celui de la vertu, qui règle ses innombrables desirs vers le bonheur de ses semblables, dans la crainte ou l'espérance que lui inspire le sentiment d'un être suprême, vengeur et rémunérateur (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 276).Il était criminel d'arracher du cœur des malheureux la pensée consolante d'une providence rémunératrice et de les livrer sans guide et sans frein aux passions qui dégradent l'homme (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 171).
Empl. subst. masc. Je consolais Julie des sacrifices que le devoir nous forçait à faire d'un bonheur plus complet ici-bas. Je lui faisais valoir le mérite de ces sacrifices d'un moment aux yeux de l'éternel rémunérateur de nos actions (Lamart., Raphaël, 1849, p. 241).
Prononc. et Orth.: [ʀemyneʀatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ac. 1694, 1718: remunerateur; dep. 1740: rémuné- (uniquement au masc.). Étymol. et Hist. 1. a) Déb. xives. subst. remunerator « celui qui récompense » en parlant de Dieu (Aimé du Mont-Cassin, Yst.. de li Normant, éd. V. de Bartholomaeis, p. 375, 22); ca 1447 (Internelle consolation, éd. A. Pereire, III, p. 70: Je suis remunerateur de tous biens et fort esprouveur de tous les devots); b) 1525 adj. id. (Hébr. XI, 6 Nouv. Testam., Lefèvre d'Etaples ds Littré); 2. 1863 « (en parlant d'une chose) qui rapporte » (Gressent, Potager mod., p. 591). 1 empr. au lat. chrét. remunerator « celui qui récompense » (déb. iiies., Tertullien de Blaise Lat. chrét.); 2 dér. de rémunérer*; suff. -(at)eur2*. Cf. le m. fr. remunereur « celui qui compense, récompense » (fin xives. ds Roques t. 2, I, 2150: compensor, remunereur), dér. de rémunérer; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 46.

Wiktionnaire

Adjectif

rémunérateur

  1. Qui récompense.
    • Eh bien ! que puis-je faire pour toi ? dit le Christ. Je suis le Dieu rémunérateur, demande, et ce que tu me demanderas te sera accordé. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. Qui procure un bénéfice suffisant.
    • L’élève du cheval de trait et du mulet est aujourd’hui une industrie très-prospère et surtout très-rémunératrice. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Quelle hérésie ! Jacques Bonhomme, trahir la cause du sol, abandonner la culture du blé parce que peu rémunératrice. — (Albert Noret, Les Féodaux du Blé, E. Figuière, 1930, p.183)

Nom commun

rémunérateur masculin

  1. Personne qui récompense.
    • Dieu est le souverain rémunérateur, le juste rémunérateur des bonnes œuvres.
    • Ce prince fut un juste rémunérateur de la vertu, des grandes actions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉMUNÉRATEUR. n. m.
Celui qui récompense. Dieu est le souverain rémunérateur, le juste rémunérateur des bonnes œuvres. Ce prince fut un juste rémunérateur de la vertu, des grandes actions. On l'emploie quelquefois adjectivement. Le Dieu rémunérateur et vengeur. Il est du style soutenu. Il s'emploie aussi adjectivement, dans le langage courant, pour désigner Ce qui procure un bénéfice suffisant. Un travail rémunérateur. Un prix rémunérateur. Au féminin, Cette industrie n'est pas rémunératrice.

Littré (1872-1877)

RÉMUNÉRATEUR (ré-mu-né-ra-teur, tri-s') adj.
  • 1Qui récompense. Il croyait un Dieu rémunérateur de la vertu et vengeur des crimes, Bourdaloue, 4e dim. après la Pentecôte, Dominic. t. II, p. 428. Nous adorons depuis le commencement des choses la divinité unique, éternelle, rémunératrice de la vertu et vengeresse du crime, Voltaire, Phil. Prof. foi théiste.

    Substantivement. Je suis de tous les bons le rémunérateur, Corneille, Imit. III, 3. Le sage de l'Évangile ne cherche ici-bas dans sa vertu que la satisfaction d'obéir à Dieu, qui en sera un jour le rémunérateur, Massillon, Avent, Circonc. Que l'apparent bonheur de cette vie n'est rien ; qu'il en est une autre après elle, dans laquelle cet être suprême sera le rémunérateur des bons et le juge des méchants, Rousseau, Ém. V.

  • 2 Terme d'industrie ou de commerce. Qui fait rentrer dans les avances et procure du profit. Travail rémunérateur. Prix rémunérateur.

HISTORIQUE

XVIe s. Le Seigneur n'apparoist point, aux preceptes de la loy, remunerateur sinon de parfaite justice, de laquelle nous sommes tous desprouveus, Calvin, Inst. 262.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RÉMUNÉRATEUR. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Il faut que icelluy qui s'approche à Dieu, croye qu'il est, et qu'il soit remunerateur à ceulx qui le quierent, Hébr. XI, 6, Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rémunérateur »

Lat. remuneratorem, de remunerare (voy. RÉMUNÉRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin remunerator → voir rémunérer et -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rémunérateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rémunérateur remyneratœr

Citations contenant le mot « rémunérateur »

  • La virginité est une valeur négociable au capital précaire mais au revenu parfois très rémunérateur. De Docteur Camille Stréletski
  • Du fait de la dynamique mécénat-défiscalisation, nous pouvons leur assurer que soutenir l'art contemporain s'avère un pari rémunérateur : la défiscalisation à 66 % du montant du don leur assure d'emblée un rendement conséquent. De plus, grâce au dispositif vertueux et probant conçu par le Fonds Vendôme, nos contributeurs sont bien placés pour réaliser à terme d'excellentes opérations quand la cote des artistes grimpe. Comme ils ont également une motivation d'ordre culturel, ils se voient aussi offrir un accès privilégié aux peintres et sculpteurs et bénéficient d'invitations personnelles à des évènements et expositions exclusives. La Tribune, Jean-Aldric Collinot (Fonds Vendôme) : « pour les particuliers passionnés, soutenir l’art contemporain est un pari rémunérateur »
  • Ces performances, réactualisées chaque année par l’IEIF, constituent tout sauf une surprise. Les actions sont ainsi réputées être le placement le plus rémunérateur sur la durée. L’immobilier, quant à lui, est plébiscité par une grande partie des Français, que ce soit de manière directe via l’investissement dans un logement, ou de manière indirecte via la souscription de parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Ce pan de la pierre papier prend d’ailleurs la 4ème place du classement avec un rendement annuel de 9,56%. A noter que ces performances sont présentées en prenant en compte à la fois “l’effet rendement” de l’actif (dividendes, loyers…) mais également sa “composante valeur”, c’est-à-dire l’appréciation de la valeur de l’actif en question. Capital.fr, Quel placement investi en 1979 vous aurait rendu le plus riche aujourd'hui ? - Capital.fr
  • Cependant, toute la question est de savoir si le retour à la normale sanitaire arrêtera ce court-circuitage de la salle ou si le coronavirus ne fait qu'accélérer des tendances de consommation. L'industrie du cinéma américain interprète la décision d'AMC comme une digue de protection de la salle qui saute. Cela dit, un passage par la salle réussi est rémunérateur et confère une grande valeur à un film pour la suite de sa carrière. Les Echos, Cinéma : la crise accélère le passage du grand au petit écran | Les Echos
  • Malgré quatre crises majeures en quarante ans, les actions demeurent le placement le plus rémunérateur, selon une étude de l'Institut de l'épargne foncière et immobilière. Mais l'aversion au risque reste toujours très forte chez les épargnants, en particulier avec la crise du Covid. Les Echos, Les actions, reines de la rentabilité sur 40 ans | Les Echos
  • Aujourd’hui, un Français sur trois détient de l’or, en pièces, bijoux et lingots et les statistiques montrent que les jeunes sont de plus en plus intéressés. Pour celles et ceux qui peuvent épargner ou diversifier leurs placements, le métal jaune est une des solutions mais il n'est pas rémunérateur comme le sont d’autres produits (assurance-vie, comptes épargne défiscalisés, etc.). Non seulement l’or ne rapporte rien à ses propriétaires à court terme – il faut le garder de longues années pour espérer en tirer un gain –, il n’est pas liquide (on ne peut pas retirer de l’argent sauf à le vendre) ; il coûte cher en conservation et il est frappé d’un impôt de près de 40% à la revente. L’or dort, ne finance pas l’économie réelle… mais il rassure. Il est en quelque sorte le reflet de l’angoisse de la société. Franceinfo, Le brief éco. L’or dépasse son plafond historique
  • Ils n’ont pas dit « plus de publicités » mais plus de suivi donc des données utilisateurs moins pertinentes. Ce qui est moins rémunérateur à la revente iPhoneAddict.fr, Facebook pense qu'iOS 14 pourrait nuire à son activité publicitaire | iPhoneAddict.fr
  • Un site rémunérateur est un site sur lequel vous pouvez accéder à divers petits boulots faciles ou plus précisément à des missions. Et à chaque fois que vous remplissez soigneusement une mission, vous recevez bien évidemment une rémunération. Enquête & Débat, Les sites les plus rémunérateurs en 2020 (Liste complète)

Images d'illustration du mot « rémunérateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rémunérateur »

Langue Traduction
Anglais remunerative
Espagnol remunerativo
Italien rimunerativo
Allemand vergütend
Chinois 报酬的
Arabe مجزية
Portugais remunerativo
Russe доходный
Japonais 報酬のある
Basque remunerative
Corse remunerativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rémunérateur »

Source : synonymes de rémunérateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rémunérateur »

Rémunérateur

Retour au sommaire ➦

Partager