Remarquer : définition de remarquer


Remarquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

REMARQUER, verbe trans.

I. − Vieilli. Marquer de nouveau. On avait déjà marqué ces pièces de vin, on les a remarquées (Ac.).
II.
A. − Remarquer qqc.; remarquer que, comme, combien + ind.; ne pas remarquer que + ind. ou plus gén. subj.Avoir le regard attiré par quelque chose, se rendre compte de quelque chose, y prêter attention. Synon. constater, découvrir, observer, relever.J'ai remarqué, madame, dit Derville à la vicomtesse de Grandlieu en prenant le ton d'une confidence, qu'il existe certains phénomènes moraux auxquels nous ne faisons pas assez attention dans le monde (Balzac, Gobseck, 1830, p. 42).Renée eut un mouvement de recul. Son tablier se dénoua. Alors, pour la première fois, Louise remarqua la taille informe de sa bonne (Dabit, Hôtel Nord, 1929, p. 67).
Empl. pronom. à valeur passive. Des détails revivent devant mes yeux, de ces menus détails qui se remarquent à peine (Bourget, Disciple, 1889, p. 125).Il avait fait sauter un copeau très mince, et si habilement que la blessure du bois ne se remarquait ensuite que par un faible éclaircissement de la couleur (Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 289).
1. En partic. [Pour attirer l'attention, souligner un fait, le faire prendre en considération]
a) Constr. factitive. Faire remarquer qqc. (à qqn); faire remarquer que, comme, combien...; permettez-moi de vous faire remarquer que. M. Crocker vint, il y a deux ans, me visiter à l'infirmerie de Marie-Thérèse. Il m'a fait remarquer la similitude de nos opinions et de nos destinées (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 115).Je pris l'habitude de bien lui faire remarquer que mes chaussettes étaient intactes et mes caleçons sans déchirures (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 183).
b) [Dans un énoncé à la forme impér., dans une discussion, une argumentation, avec une valeur d'oppos., de concession] Remarquons bien ceci: la matière, les moyens, les agents de la production et du renouvellement des êtres (...) nous échappent également (Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 137).Vous étiez dans l'anarchie, voilà tout! Remarquez que nous n'avons rien contre les abattoirs, au contraire! (Camus, État de siège, 1948, 2epart., p. 233).
c) [Dans des tournures impers.] Il convient, il importe, il suffit de remarquer; il est curieux, intéressant de remarquer. Il faut bien remarquer combien est peu vraisemblable la coexistence de deux mécanismes aussi complètement hétérogènes (Piéron, Sensation, 1945, p. 188).Il est à remarquer que la mère Bellamy ne s'absente jamais en même temps que son fils (Simenon, Vac. Maigret, 1948, p. 32).
2. P. méton. Émettre, exprimer une constatation, une réflexion (orale ou écrite). Synon. noter, observer, signaler.L'empereur (...) est venu à remarquer qu'il était honteux qu'il ne sût pas encore lire l'anglais (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 308):
1. Thucydide remarquait que de son temps la moitié de la Grèce, dans les montagnes et dans l'ouest, n'était pas sortie de cet état social rudimentaire: on ne serait pas en peine encore de nos jours de citer des exemples pareils... Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr., 1908, p. 17.
En incise. Le fait est, remarqua poliment Grignolles, que l'esprit continue à travailler la nuit (Bernanos, Crime, 1935, p. 833).Grandjean est encore en retard, remarqua Alain en s'asseyant (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 104).
B. − Remarquer qqn, qqc.Distinguer une personne, une chose au milieu d'autres personnes, d'autres choses. Synon. repérer (fam.).Remarquer une jolie femme, un livre dans une bibliothèque. Je vois − il faudrait être aveugle pour ne pas le voir − que vous avez « remarqué » quelqu'un... et j'en suis horriblement malheureux (Gyp, Raté, 1891, p. 68).
1. À la voix passive. De tous les sentiers, débouchèrent pour l'approcher, et peut-être pour être remarqués de lui, comme les courtisans parmi les charmilles de Versailles, des séminaristes confits en admiration et en déférence (Billy, Introïbo, 1939, p. 48).Ces travaux ne furent guère remarqués à l'époque; bien que leurs résultats, retrouvés par divers auteurs, aient fait l'objet de nombreuses publications depuis 1935 (Bourbaki, Hist. math., 1960, p. 45).
2. Empl. pronom. à valeur passive. Le nerveux se remarque aussi par sa richesse d'imagination et d'intuition (Mounier, Traité caract., 1946, p. 604).
Se faire remarquer.Se distinguer, attirer l'attention sur soi, en bien ou en mal. Se faire remarquer par son courage, son dévouement, ses excentricités; le désir de se faire remarquer. Ces deux voitures à roues avant motrices, se sont fait remarquer notamment par leur carrosserie (Tinard, Automob., 1951, p. 369):
2. À l'école préparatoire, je m'étais fait remarquer surtout par une expression perpétuelle de surprise, qui ne passe pas, à tort ou à raison, pour une marque de grande intelligence et me faisait juger un peu simple... A. France, Pt Pierre, 1918, p. 267.
REM.
Remarquant, -ante, part. prés. en empl. subst.,hapax. Personne qui remarque quelqu'un, quelque chose. Se faire remarquer est toujours dangereux (en Italie), que les remarquants tiennent à la police ou soient tout simplement des hommes de la société (Stendhal, Rome, Naples et Flor., t. 1, 1817, p. 262).
Prononc. et Orth.: [ʀ əmaʀke], (il) remarque [-maʀk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1549 « arrêter son regard, son attention sur quelque chose » (Est.); 2. 1585 « distinguer quelqu'un parmi d'autres » (Noël du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, p. 269); 1653 se faire remarquer « se distinguer » (Vaugelas, Quinte-Curce, VI, I ds Littré); 1899 id. péj. (DG); 3. 1657-62 « faire une remarque » (Pascal, Pensées, sect. IX, éd. Brunschvicg, t. 14, p. 50); 1767 faire remarquer que (Voltaire, L'Ingénu, I ds Littré). B. 1611 « marquer de nouveau » (Cotgr.). Dér. de marquer*, préf. re-*; remarquer est la forme normanno-pic. qui a remplacé l'a. fr. remerchier (1376 « observer où une perdrix se cache après le départ » Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 116, 24), remerquer (ca 1393 « même sens » Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 159, l. 35). Les formes a. fr. ont été rapidement supplantées par remarquer sous l'infl. de marquer*, lui-même forme dial. normanno-pic. corresp. à l'a. fr. merchier « faire (sur un objet) une marque pour le distinguer d'un autre », dér. de l'a. fr. merc (v. marque). Fréq. abs. littér.: 10 565. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 17 630, b) 12 811; xxes.: a) 12 142, b) 15 722.

Remarquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

remarquer \ʁə.maʁ.ke\ ou \ʁmaʁ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Marquer à nouveau.
    • On avait déjà marqué ces pièces de vin, on les a remarquées.
  2. Observer quelque chose ; faire attention à quelque chose.
    • […] il remarqua que la porte de dehors n’était fermée qu’au loquet alors que, la veille au soir, il était sûr d’avoir poussé le verrou. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Vers 1 heure du matin, je remarque que mon feu rouge de babord est éteint. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • (Impersonnel) […]; mais il est à remarquer qu’invariablement, tous les chevaux destinés aux allures rapides sont ferrés à pince tronquée, en prévision du cas où, à cause de leur faiblesse ou vices de construction, ils battraient le Briquet. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • J’ai remarqué de fort belles choses dans cet ouvrage.
    • C’est un enfant curieux et attentif qui remarque tout. Je vous ferai remarquer que…
  3. Distinguer parmi plusieurs autres personnes ou plusieurs autres choses.
    • Cet enfant se fait remarquer par sa sagesse.
    • Parmi ces tableaux, j’en ai remarqué un de Raphaël.
    • J’ai remarqué un tel dans la foule.
    • Il s’est fait remarquer dans tous les emplois par où il a passé.
    • Cette femme se fait remarquer. Elle manque de tenue (emploi péjoratif dans ce cas).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Remarquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMARQUER. v. tr.
Marquer de nouveau. On avait déjà marqué ces pièces de vin, on les a remarquées. Il signifie aussi Observer quelque chose, faire attention à quelque chose. Remarquer le chemin. Remarquez la beauté de cet édifice. Il faut remarquer que ce fait n'eut qu'un seul témoin. Remarquez bien ce passage. J'ai remarqué de fort belles choses dans cet ouvrage. C'est un enfant curieux et attentif qui remarque tout. Vous remarquerez que... Il est à remarquer que... Je vous ferai remarquer que... Il signifie encore Distinguer parmi plusieurs autres personnes ou plusieurs autres choses. Cet enfant se fait remarquer par sa sagesse. Parmi ces tableaux, j'en ai remarqué un de Raphaël. J'ai remarqué un tel dans la foule. Il s'est fait remarquer dans tous les emplois par où il a passé. En mauvaise part, Cette femme se fait remarquer, Elle manque de tenue.

Remarquer : définition du Littré (1872-1877)

REMARQUER (re-mar-ké), je remarquais, nous remarquions, vous remarquiez ; que je remarque, que nous remarquions, que vous remarquiez v. a.
  • 1Marquer de nouveau. Lorsqu'on l'envoie [l'espèce] dans les pays étrangers pour la faire remarquer ou fondre, Montesquieu, Esp. XXII, 10.

    Régnier l'a employé au sens du simple marquer, sens qui n'est plus usité : De haies, de buissons remarqua son partage, Sat. VI.

  • 2Faire attention à quelque chose, noter quelque chose. …C'est [l'amour-propre] le père, C'est l'auteur de tous les défauts Que l'on remarque aux animaux, La Fontaine, Fabl. XI, 5. Je ne remarque point qu'il hante les églises, Molière, Tart. II, 2. Un religieux, curé dans mon diocèse dont je l'ai chassé, non pas, comme il s'en est vanté, à cause qu'il penchait à la réforme prétendue, car je ne lui ai jamais remarqué ce sentiment, mais parce que…, Bossuet, 6e avert. 115. Je pourrais vous faire remarquer qu'elle connaissait si bien la beauté des ouvrages de l'esprit, que l'on croyait avoir atteint la perfection quand on avait su plaire à Madame, Bossuet, Duch. d'Orl. Qui a jamais remarqué ou sur son visage un air dédaigneux, ou la moindre vanité dans ses paroles ? Bossuet, Mar.-Thér. Souvent il se disait en son cœur, que le plus malheureux effet de cette faiblesse de l'âge était de se cacher à ses propres yeux ; de sorte que tout à coup on se trouve plongé dans l'abîme, sans avoir pu remarquer le fatal moment d'un insensible déclin, Bossuet, le Tellier. On remarque dans l'Écriture, que Dieu donne aux maisons royales certains caractères propres, Bossuet, Mar.-Thér. Il n'est point d'exemple plus contagieux que celui d'un maître vivant sous les yeux d'un domestique qui l'accompagne partout et qui remarque tout, Bourdaloue, Serm. Dim. t. II, p. 20, Soins des domestiques. [Une savante] Pèse sans passion Chapelain et Virgile, Remarque en ce dernier beaucoup de pauvretés, Boileau, Sat. X. Surtout dans ce palais remarque avec adresse Avec quel soin Néron fait garder la princesse, Racine, Brit. I, 4. Ah ! monsieur l'honnête homme, enfin je vous connais : Remarquez ma maison pour n'y rentrer jamais, Gresset, le Méch. V, 9. Il soupirait… ses yeux se sont tournés vers elle ; Les as-tu remarqués ? Voltaire, Zaïre, I, 5. Quelle en peut être la cause, demandera-t-on ? je réponds que tout le monde l'aperçoit, mais on ne la remarque pas, Condillac, Art de penser, I, 3. On remarqua un bataillon qui, s'étant présenté de flanc aux batteries russes, perdit un rang entier de l'un de ses pelotons par un seul boulet ; vingt-deux hommes tombèrent par le même coup, Ségur, Hist. de Nap. VI, 4.

    En un sens défavorable. Noter avec quelque malignité. Avec son femelle Aristarque, Qui rien ne passe et tout remarque, Avec madame Vaugelas, Notre pauvre Chrysale, hélas ! Put-il jamais dans son Plutarque Mettre en paix du moins ses rabats ? Ducis, le Ménage des deux Corneille.

  • 3Distinguer parmi plusieurs personnes ou plusieurs choses. Parmi ces tableaux j'en ai remarqué un de Raphaël. Le roi se faisait remarquer à ses armes et à sa bonne mine, Vaugelas, Q. C. VI, 1. Entre les plus grands rois il se fit remarquer, Racine, Alex. IV, 2. Une grande naissance ou une grande fortune annonce le mérite, et le fait plus tôt remarquer, La Bruyère, VI. On remarque également dans la multitude celui qui est plus grand que les autres, et celui qui est placé sur un lieu plus élevé, Duclos, Consid. mœurs, V. Pauline : Croyez-vous, Rose, qu'elle vous ait remarquée ? - Rose : Oh non, j'étais derrière tout le monde, Genlis, Théât. d'éduc. la Curieuse, V, 8.
  • 4Se remarquer, v. réfl. Être remarqué. La moindre ombre se remarque sur ces vêtements qui n'ont point encore été salis ; et leur vive blancheur en accuse toutes les taches, Bossuet, Mar.-Thér.

REMARQUE

Je vous remarquerai que… est un barbarisme. Dites : je vous ferai remarquer que…

SYNONYME

REMARQUER, OBSERVER. On remarque les choses par attention pour s'en ressouvenir. On les observe par examen pour en juger. Le voyageur remarque ce qui le frappe le plus. L'espion observe les démarches qu'il croit de conséquence. On peut observer pour remarquer, mais l'usage ne permet pas de retourner la phrase. Lorsqu'on parle de soi, l'on s'observe et l'on se fait remarquer (GIRARD).

HISTORIQUE

XIVe s. Se les pertriseaulx [perdreaux] saillent et ton esprevier s'embat, si le laisse aler, s'il saut de près ; et s'il ne sailloit bien à point, et tu en povoyes remerquier, si le laisse querre [le perdreau] à tes espaignols, Modus, f° c, verso.

XVe s. Icelle fille remerchea [marqua] au suppliant le lieu où elle avoit mis icellui enfant, Du Cange, remercatus.

XVIe s. Si je me cache en l'obscur de la nuit, Ton œil divin par les ombres reluit, Et tout soudain remarquera ma trace, Desportes, Œuvres chrestiennes, prière. On a remarqué qu'ils ne s'amuserent qu'à haster…, Montaigne, I, 63. On a raison de remarquer l'indocile liberté de…, Montaigne, I, 97. Il apperceut ce gentilhomme qui lui avoit esté remarqué [indiqué], Montaigne, I, 127. Les fines gens remarquent bien plus curieusement, et plus de choses, Montaigne, I, 233.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « remarquer »

Étymologie de remarquer - Wiktionnaire

De marquer, avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de remarquer - Littré

Re…, et marque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « remarquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remarquer rœmarke play_arrow

Conjugaison du verbe « remarquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe remarquer

Citations contenant le mot « remarquer »

  • Les travaux de terrassement, très importants, ont commencé début juillet. C'est une grosse usine de méthanisation qui est en train de sortir de terre à Allassac au lieu-dit la Prade. Le projet est porté par 5 agriculteurs du secteur avec un investissement total de 5 millions d'euros pour traiter 30 tonnes d'effluents par jour. Une perspective qui n'est pas vue du tout d'un bon œil par la centaine de riverains du site répartis sur deux hameaux, la Prade et la Faurie. L'un d'eux Matthieu Faure, agent immobilier, fait remarquer qu'avec ce projet, les maisons du secteur ne vaudront plus rien. "Vous préféreriez acheter à côté d'une usine de méthanisation ou sans l'usine ?" interroge-t-il.  France Bleu, Allassac : les riverains s'opposent à la future usine de méthanisation dont le chantier vient de commencer
  • Vous pouvez remarquer qu’ils n’ont pas perdu de temps avec ce nouveau challenge et ils s’en sortent très bien. Vous pouvez voir à travers les vidéos des déguisements des abonnés un engouement incroyable pour le post de Nabilla. Certains ont mis des talons et une robe. D’autres ont mis plusieurs sacs dans l’intention de s’amuser et d’imiter leur candidate de téléréalité préférée. Depuis chez elle, en regardant les vidéos des internautes, Nabilla se réjouit de cette prouesse. Le Moulaga Challenge a amusé les fans. Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, Nabilla se fait encore remarquer avec un challenge incroyable !
  • Comme après le Grand Prix de Styrie, Renault s’est également fait remarquer en portant deux nouvelles réclamations envers Racing Point. Comme une semaine auparavant, le constructeur français s’est plaint de la légalité des RP20. La plainte permet donc que les résultats des monoplaces de Lance Stroll et Sergio Perez ne soient pas entérinés. Le Mag Sport Auto, Renault se fait remarquer sur et hors-piste en Hongrie - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto
  • Si l’objectif d’un stagiaire est de se faire remarquer dès lors qu’on lui en offre l’opportunité, alors Elies Mahmoud a plutôt réussi son début d’été. Avec 45 minutes face au Paris Saint-Germain (0-9), puis 23 autres jeudi dernier contre Lens (3-1), le milieu offensif de 19 ans, engagé sous la forme d’un contrat stagiaire d’une saison, figure en effet au premier rang des jeunes les plus utilisés par Paul Le Guen depuis le début de la préparation, au même niveau que le défenseur Arouna Sanganté. « Il me plaît car il est arrivé avec la bonne attitude, très à l’écoute, même s’il a un peu surjoué lors des premières séances d’entraînement, apprécie l’entraîneur du HAC, qui emmènera encore Mahmoud avec lui cet après-midi au Touquet pour y affronter Reims (lire ci-dessous), contre qui le n°35 ciel et marine pourrait « entrer en seconde mi-temps ». Pour le moment, dans mon esprit, c’est presque un joker. Il découvre ce niveau, c’est intéressant de voir ce que ça peut donner sur des bouts de match. » www.paris-normandie.fr, Football – Amical : Elies Mahmoud, le stagiaire qui se fait remarquer au HAC
  • Quelque horreur qu'inspire une violence amoureuse à la personne qui en est l'objet, il est à remarquer qu'elle en inspire encore davantage aux femmes à qui elle n'est point faite. De Alphonse Karr
  • L'on pourrait remarquer que le mensonge cesse d'être mensonge dans l'instant où il réussit. Et pour le menteur même. De Paul Nougé / Les lèvres nues
  • Ce n’est jamais quand des yeux vous regardent qu’on peut les trouver beaux ou laids, qu’on peut remarquer leur couleur. De Jean-Paul Sartre / L’être et le néant
  • Se faire remarquer, se faire admirer. De là, à se faire aimer, il n'y a qu'un pas. De Frère Gilles / L'Héritage maudit
  • Si nous n'avions point de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer dans les autres. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Si nous n’avions pas tant de défauts, nous ne prendrions pas tant de plaisir à en remarquer chez les autres. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Le mal seul fait remarquer et apprendre et permet de décomposer les mécanismes que sans cela on ne connaîtrait pas. De Marcel Proust / Sodome et Gomorrhe
  • Je te signale que les flics ont une fâcheuse tendance à remarquer les véhicules pleins de sang ! De Samuel L. Jackson / Pulp Fiction
  • C'est une espèce de coquetterie de faire remarquer qu'on n'en fait jamais. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Moins il y a de distance entre deux hommes, plus ils sont pointilleux pour le faire remarquer. De Antoine de Rivarol
  • Quand une femme commence à faire remarquer qu'elle est honnête, il est temps de se méfier. De Alfred Capus
  • Pour qu'une femme soit bien maquillée, personne ne doit le remarquer. De Jean-Marc Provost / Le premier ministre
  • Il aime à se faire remarquer, celui qui étale ce qu’il fait. De Sénèque / Liber de institutione morum
  • Une façon de se faire remarquer est d’être absent. De Alessandro Morandotti
  • La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer. De George Brummell

Images d'illustration du mot « remarquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « remarquer »

Langue Traduction
Corse nota
Basque ohar
Japonais 注意
Russe нота
Portugais nota
Arabe ملحوظة
Chinois 注意
Allemand hinweis
Italien nota
Espagnol observar
Anglais note
Source : Google Translate API

Synonymes de « remarquer »

Source : synonymes de remarquer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires