La langue française

Guttural

Sommaire

  • Définitions du mot guttural
  • Étymologie de « guttural »
  • Phonétique de « guttural »
  • Citations contenant le mot « guttural »
  • Traductions du mot « guttural »
  • Synonymes de « guttural »

Définitions du mot guttural

Trésor de la Langue Française informatisé

GUTTURAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − Qui appartient au gosier. Artère, fosse gutturale; conduit guttural du tympan. La face postérieure (du massif osseux facial) ou gutturale (Gérard, Anat. hum.,1912, p. 80).
B. − Qui vient du gosier. Hurlement, rire guttural; cris gutturaux des bouviers. Le bramement guttural d'un cerf (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 442) :
... mes jeunes étalons arabes (...) jetaient, non pas des hennissements, mais des cris gutturaux semblables à des râlements humains... Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 250.
C. − [En parlant d'une voix, d'un lang.] Dont les sonorités, venant de la gorge, sont rauques. Accent, patois guttural. Ils disputaient violemment, d'une voix âcre, gutturale, toute barbare (Michelet, Peuple,1846, p. 315).Une voix gutturale habituée à rouler les dures syllabes arabes (A. Daudet, Nabab,1877, p. 22).
PHONÉT. Consonne gutturale. ,,Consonne occlusive qui donne faussement l'impression d'être prononcée « de la gorge » (...) ou « du gosier » (...) et qui en réalité comporte le relèvement du dos de la langue contre le palais mou ou voile du palais`` (Mar. Lex. 1951, p. 89). Synon. cour. vélaire.G et K sont des lettres gutturales (Ac.). Dans beaucoup de langues, notamment en indo-européen, on distingue nettement deux articulations gutturales, l'une palatale, sur F-H, l'autre, vélaire, sur I (Saussure, Ling. gén.,1916, p. 72).Emploi subst. Il [un poète d'Israël] multiplie les sifflantes et met en jeu le registre grandiose des gutturales (Green, Journal,1936, p. 64).
REM. 1.
Gutturalisation, subst. fém.,,Déplacement de l'articulation d'un phonème vers l'arrière du palais et plus exactement vers le voile du palais, d'où aussi le nom de vélarisation`` (Mar. Lex. 1951, p. 89).
2.
Gutturalité, subst. fém.Qualité spécifique d'un son émis de cette partie de la gorge. La gutturalité est produite par une contraction exagérée des muscles du pharynx (Arts et litt.,1935, p. 36-06).
Prononc. et Orth. : [gytyʀal], masc. plur. [-o]. Avec [tt] ds Land. 1834, Littré et DG. Att. ds Ac. 1718-1932 qui dep. 1798 ajoute ,,on prononce les 2 t``. Ce n'est pas la position adoptée par les dict. mod. (cf. Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. 1. 1542 [éd.] « qui appartient au gosier; du gosier » (Rabelais, Pantagruel, éd. V.L. Saulnier, chap. IX bis, ligne 480 : l'embouschement des chausse-trapes gutturales); 1771 artère gutturale (Trév.); 2. a) 1578 « dont le son semble venir du gosier » lettres ... gutturales (J. de Léry, Voy. au Brésil ds Delb. Rec. ds DG); 1834 subst. fém., gramm. gutturales (Boiste); b) 1791 « rauque » accent guttural du florentin (Duclos, Voy. Ital., Œuvres, t. VII, p. 171 ds Littré). Dér. sav. du lat. class. guttur « gosier » v. goitre; suff. -al*. Fréq. abs. littér. : 127.

Wiktionnaire

Adjectif

guttural \ɡy.ty.ʁal\

  1. (Didactique) Qui appartient au gosier.
    • Cet os pair, insymétrique, aplati d’un côté à l’autre, et recourbé en arc d’avant en arrière, occupe la partie postérieure des fosses nasales, en circonscrit l’ouverture postérieure ou gutturale, et termine la voute osseuse du palais. — (Félix Jean Jacques Rigot, Traité complet de l'anatomie des animaux domestiques, I : Syndesmologie, Paris Béchet jeune & Labbé, 1840, page 169)
    • L’empyème des poches gutturales signifie la présence de pus dans les poches gutturales. Cela est dû à la présence de bactéries dans les poches gutturales et c’est d’ailleurs souvent la conséquence d’une gourme (infection due à streptococcus equi var equi). — (Anne Couroucé-Malblanc, Maladies des chevaux, France Agricole Éditions, 2010, page 88)
  2. Qui vient du gosier ; qui se prononce du fond du gosier.
    • Monsieur, dit-il d’une voix douce qui n’eut plus de convulsions gutturales comme précédemment mais qui néanmoins accusait encore un tremblement intérieur, je vais vous paraître bizarre. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ansch. V, Paris, 1832 ; p. 119)
    • S’accompagnant de son gimbri, il nous chante, d’une voix tantôt gutturale, tantôt nasillarde, d’interminables mélopées, que l’assistance reprend aux refrains avec des battements rythmiques des mains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 33)
    • Foirauaran : quatre syllabes gutturales indissociées roulant au fond du gosier normand. — (Philippe Delerm, Dickens, barbe à papa, Gallimard, collection Folio, 2005, page 65)
    • Quelques ordres fusèrent […]. Aboyés avec la rudesse gutturale d’un gosier poméranien, ils eurent pour effet immédiat de déloger un groupe de feldgraus agglutinés devant la flamme dansante d’un brasero. — (Jean Vautrin, Les Années faribole, Robert Laffont, 2012, p.14)

Adjectif

guttural \Prononciation ?\

  1. Guttural.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GUTTURAL (gu-ttu-ral, ra-l') adj.
  • 1 Terme d'anatomie. Qui appartient au gosier. Fosse gutturale. Toux gutturale.

    Conduit guttural du tympan, la trompe d'Eustache, qui fait communiquer le gosier avec la cavité du tympan.

    Poche gutturale, réservoir existant, dans les solipèdes, sur le trajet de la trompe d'Eustache, et formé par une dilatation de la muqueuse de ce conduit.

    Terme de chirurgie. Hernie gutturale, la bronchocèle.

  • 2 Terme de grammaire. Qui se prononce du gosier. Des sons gutturaux. Le j espagnol est une lettre gutturale. On y parle [à Sienne] aussi purement l'italien qu'à Florence et sans l'âpreté et l'accent guttural du florentin, Duclos, Voy. Ital. Œuvres, t. VII, p. 171, dans POUGENS.

    S. f. Lettre qui se prononce du gosier. Les gutturales pures sont k, g ; prononciation gutturale du g français dans ga, go, gu, du c dans ca, co, cu, par opposition à la prononciation chuintante du g dans ge, gi, et sifflante du c dans ce, ci.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GUTTURAL, adj. en Anatomie, se dit des parties relatives au gosier : l’utere gutturale est une branche de la carotide externe qui se distribue principalement à la partie supérieure de la glande thyroïde & au gosier. (L)

Guttural, (Gramm.) on distingue en différentes classes les diverses articulations usitées dans chaque langue ; & cette distinction se fonde sur sa diversité des parties organiques qui paroissent le plus contribuer à la production de ces articulations. Les consonnes qui les représentent se partagent de même : de-là les labiales, les linguales, les gutturales, &c. Voyez Consonne. (E. R. M.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « guttural »

Du latin gutturālis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. guttur, gosier (voy. GOÎTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « guttural »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guttural gytyral

Citations contenant le mot « guttural »

  • Cette question de la voix, au sens juridique autant que guttural, semble décidément décisive. C’est elle qui autorise le terme, surprenant, de diplomatie employé par Baptiste pour qualifier sa démarche : nous sommes avec les animaux en situation d’altérité, mais ni insurmontable ni intraduisible. Ces aliens s’expriment, leurs expressions nous touchent ou nous parlent. Il semble même, avec Baptiste, que la profondeur et l’étrangeté de ces « langues » venues d’ailleurs suscitent en lui un défi, une émulation : il trouve des formules superbes pour décrire un passage d’oiseaux, ou le train de la meute des loups qu’il traque et auxquels il s’identifie pour mieux les comprendre, les décrire. La langue des plumes, des crocs, des regards enrichit merveilleusement la sienne. , Parmi les vivants | Le randonneur
  • « La musique est la raison pour laquelle je suis venu ici », déclare Sean Quirk, un individu roux et à lunettes habitant à Kyzyl, la capitale de la République du Touva, dans le Sud de la Sibérie. Né à Milwaukee, dans le Wisconsin, il fait maintenant la promotion des traditions touvaines au centre culturel et joue de la musique ethnique, y compris le chant de gorge, ou chant guttural. , Cet Américain, maître du chant guttural, ayant adopté la langue et la culture du Touva - Russia Beyond FR

Traductions du mot « guttural »

Langue Traduction
Anglais guttural
Espagnol gutural
Italien gutturale
Allemand guttural
Chinois 喉音
Arabe حلقي
Portugais gutural
Russe горловой
Japonais 喉頭
Basque guttural
Corse guttural
Source : Google Translate API

Synonymes de « guttural »

Source : synonymes de guttural sur lebonsynonyme.fr
Partager