La langue française

Ramure

Définitions du mot « ramure »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAMURE, subst. fém.

A. − Ensemble des branches, des rameaux d'un arbre. Synon. frondaison.Ramure des chênes; épaisses, sombres, vastes ramures. À l'ombre des grands bois, sous les larges ramures (Leconte de Lisle, Poèmes ant.,1852, p. 10).Des grappes de baies rouges achevaient de se flétrir dans la ramure des sorbiers (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 269).V. rameau ex. 1.
B. − P. méton.
1. Branche, branchage. Quelques ramures rapportées du bois de Boulogne ou de la forêt de Meudon (Gide, Si le grain,1924, p. 480).
2. Rare. Synon. de ramage1(v. ce mot B).Marguerite enroulait autour d'elle sa robe de chambre à ramures claires (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 323).
C. − Gén. au sing., parfois au plur., CHASSE. Bois d'un cervidé. Synon. rameaux.[Un vieux cerf] portait haut son chef couronné d'une ramure ample et sombre (Genevoix, Dern. harde,1938, p. 7).Ses ramures [du cerf] s'inclinèrent ainsi qu'une mâture (Druon, Chute corps,1950, p. 151).
Prononc. et Orth.: [ʀamy:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiies. [ms.] rameüre « branchage » (Renart, éd. M. Roques, XVII, 15140); 2. 1524 vén. (Inventaire de Marguerite d'Autriche ds Havard). Dér. de l'a. fr. ram « rameau » (v. rame1); suff. -ure*; rameüre est att. une fois en a. fr. au sens de « rangée de rames (dans un navire) » (1213, Fet des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, 169, 26). Fréq. abs. littér.: 187. Bbg. Lenoble-Pinson (M.). Le Lang. de la chasse. Paris, 1977, p. 87, 88, 90, 91, passim.

Wiktionnaire

Nom commun

ramure \ʁa.myʁ\ féminin

  1. (Rare) Ensemble des branches d’un arbre.
    • L’eau frangeait les ramures, alourdissait les fils d’araignée, imbibait les écorces gluantes, et des feuilles tombaient, çà et là, en tournant, dans le tranquille égouttement, dans le grand calme profond. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, 1910, chapitre 2)
  2. (Courant) Bois d’un cerf ou d’un daim.
    • La ramure du cerf est ronde.
    • La ramure du daim est plate.
    • Le taureau tomba à genoux en poussant un beuglement douloureux, ayant la poignée de l’épée entre les deux épaules, comme ce cerf de saint Hubert qui portait un crucifix dans les ramures de son bois, ainsi qu’il est représenté dans la merveilleuse gravure d’Albert Durer. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Mon Dieu ! Que les hommes sont bêtes !
      On les ferait marcher sur la tête
      Facilement, je crois,
      Si par malheur ils n’avaient pas
      À cet endroit précis des ramures de bois.
      — (Sacha Guitry, J’ai deux amants, de l’opérette L’Amour masqué, 1923)
  3. (Héraldique) Meuble représentant les bois d’un cervidé dans les armoiries. Elle est représentée par deux demi-ramures posées en chevron renversé, éventuellement liées mais sans crâne sinon on parle de massacre.
    • Tiercé en chevron renversé ployé et patté au 1) d’argent à l’écrevisse de gueules au 2) de sinople, au 3) d’or à la ramure de cerf de sable, qui est de Verlans → voir illustration « armoiries avec une ramure »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAMURE. n. f.
Ensemble des branches d'un arbre. Une épaisse ramure. En ce sens il est peu usité. Il se dit aussi du Bois d'un cerf, d'un daim. La ramure du cerf est ronde. La ramure du daim est plate.

Littré (1872-1877)

RAMURE (ra-mu-r') s. f.
  • 1Ensemble des branches d'un arbre. Jeune, j'aimais les bois ; sous leurs vertes ramures Qui des flots de la mer imitent les murmures, J'ai bien souvent erré, non sans quelque douceur, P. Lebrun, Poés. t. II, 4. Mon âme est la forêt dont les sombres ramures S'emplissent pour vous seul de suaves murmures Et de rayons dorés ! Hugo, Feuilles d'aut. 19.
  • 2Bois d'un cerf, d'un daim. Les valets font cent tours, L'intendant même ; et pas un d'aventure N'aperçut ni cor, ni ramure, Ni cerf enfin, La Fontaine, Fabl. IV, 21.

HISTORIQUE

XVIe s. Il ne s'en faut que ramures et cors, Que vous, amans, ne soyez aussi bestes [que les cerfs], Marot, III, 149. Si on chastre le cerf avant qu'il porte sa rameure, il n'en portera jamais, Paré, VI, 18. Lesquelles [branches de mûrier] avec toute leur rameure, ferés porter en la maison, De Serres, 468.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RAMURE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Un cerf troverent maintenant, De XX ramors et fier et grant, Benoit de Sainte-Maure, Roman de Troie, V. 29155.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ramure »

 Dérivé de rame avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rame 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ramure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ramure ramyr

Citations contenant le mot « ramure »

  • Il s’agit bel et bien de sapins encore enracinés que leur propriétaire jugeant souffreteux a transformé en personnages par la magie de ses mains comme on change une citrouille en carrosse. Plus loin se dresse un champignon géant, vestige d’un cyprès moribond. Ça et là, d’autres figures de bois parsèment l’endroit : une chouette perchée au coin d’une fenêtre qui vous fixe de ses yeux grands comme des soucoupes, un globe lumineux serti dans sa gangue ligneuse, un arbre dénudé aux fruits étranges, boules en rameaux de châtaigner semblables à des entrelacs de méridiens célestes. Ces tiges souples et solides qu’on utilisait autrefois pour lier les fagots de petit bois ramassés dans la forêt, Bernadette en a gardé une maîtrise impressionnante. Témoin ces trois taureaux monumentaux, chefs d’œuvres de vannerie, qui semblent vous observer depuis la prairie en surplomb du bâtiment et dont la ramure imite à ce point leur anatomie qu’on les dirait prêts à charger. , Lot. Le Jardin Merveilleux de Bernadette C. quelque part dans le Quercy | Actu Lot
  • Modeste face à ce géant qu’elle sait être son fils, notre étoile, en clé de voûte, perce tout en délicatesse le houppier décliné ici en une somptueuse palette de verts et, semblant même descendue de son zénith, sonde l’incroyable ramure qui tente avec succès l’horizontalité généreuse. Ne sait-on pas, d’ailleurs, les liens intraspécifiques qu’établissent les arbres, qui pour materner le dernier-né, qui pour alerter d’une menace, qui pour soutenir un confrère en difficulté ? Des liens rehaussés de contacts interspécifiques, végétaux comme mycorhiziens, et des contacts qui, découvre-ton, s’étendent au monde animal qui est aussi celui de l’humain. Un humain qui d’expert insensé en déforestation se souvient aujourd’hui de l’arbre, car en quête de respiration comme de poésie. Et que révèle cette parure textile qui habille l’arbre de Ponthus ? Les noces féériques de l’air et de l’eau à l’ombre du feuillage… Club de Mediapart, Des arbres | Le Club de Mediapart
  • [Mise à jour le 15/01/2020] Par sa ramure et son âge, il était devenu une figure de la forêt de Laigue, près de Compiègne. Le cerf surnommé Black a été abattu lors d'une chasse à courre le 4 janvier 2020 à Saint-Crépin-des-Bois (Oise).  France 3 Hauts-de-France, Célèbre cerf de la forêt de Laigue dans l'Oise, Black a été abattu lors d'une chasse à courre
  • Pincez les gourmands et les rameaux secondaires pour que l'arbuste se ramifie. Après la fructification, supprimez tout le bois mort et les branches gênantes au centre de la ramure pour faire pénétrer un maximum de soleil. auJardin.info, Questions fréquentes sur l'oranger
  • Une installation inédite de l’artiste : le moulage en bronze d’un noyer haut d’une quinzaine de mètres, dont certains tronçons et ramifications seront de marbre blanc. La ramure de l’arbre et la charpente évasée du Centre Pompidou-Metz, dessinée par Shigeru Ban, entreront en résonance, partageant une structure proche, en ombrelle maillée. Croissance du végétal, fusion de l’alliage et concrétion de la pierre... , La France en expos | NPA

Images d'illustration du mot « ramure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ramure »

Langue Traduction
Anglais antlers
Espagnol cornamenta
Italien corna
Allemand geweih
Chinois 鹿角
Arabe قرون
Portugais galhadas
Russe оленьи рога
Japonais 枝角
Basque antlers
Corse bastoni
Source : Google Translate API

Synonymes de « ramure »

Source : synonymes de ramure sur lebonsynonyme.fr

Ramure

Retour au sommaire ➦

Partager