La langue française

Râleur

Sommaire

  • Définitions du mot râleur
  • Étymologie de « râleur »
  • Phonétique de « râleur »
  • Citations contenant le mot « râleur »
  • Images d'illustration du mot « râleur »
  • Traductions du mot « râleur »
  • Synonymes de « râleur »

Définitions du mot râleur

Trésor de la Langue Française informatisé

RÂLEUR, -EUSE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Qui produit des râles. Le cuistot sort de sa cambuse, il lance à bouffer aux oiseaux râleurs une énorme écuelle (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 141).
B. − Pop., fam. Qui manifeste souvent et mal à propos son mécontentement. Synon. rouspéteur.Et les marmousets râleurs (rien qu'à leurs visages, on voit qu'ils râlent à l'intérieur) (Montherl., Lépreuses, 1939, p. 1513):
1. ... l'ancien colonial était râleur dans ces moments-là. Il avait jeté un pot de fleurs à la tête de son épouse, et quand Lamberdesc avait fait mine de s'interposer, le mari avait pris un air plus mari que nature pour gronder un: Ah, je vous conseille! Aragon, Beaux quart., 1936, p. 104.
II. − Subst., pop., fam. Personne qui manifeste souvent et mal à propos son mécontentement. Synon. rouspéteur.Pendant qu'on déliait Leclerc, celui-ci avait commencé un discours: − Parfaitement! Je suis un râleur et un dur (Malraux, Espoir, 1937, p. 671):
2. − D'autre part, continua l'Albert, c'était un râleur ce type. − Pourquoi ça? demanda René. − Il s'est mis à engueuler son voisin. − Pourquoi ça? demanda René. − Il prétendait qu'il lui marchait sur les pieds. Queneau, Exerc. style, 1947, p. 193.
REM.
Râleux, -euse, adj. et subst.,vieilli. a) Var. des sens supra. α) Qui produit des râles. Écoutez sauter aux nuits ardentes les idiots râleux, vieillards, pantins, laquais! (Rimbaud, Poés., 1871, p. 103). β) Pop. Qui manifeste souvent et mal à propos son mécontentement. Synon. rouspéteur.Une perquisition pour la forme... Qu'est-ce qu'ils pouvaient nous saisir?... Ils sont repartis tout râleux (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 500).b) Pop. (Celui, celle) qui marchande sans acheter, qui se plaint du prix des marchandises. α) Adj. On avait fini par avoir pour elle beaucoup de considération, parce que, en somme, on ne trouvait pas des masses de pratiques aussi bonnes, payant recta, pas chipoteuses, pas râleuses (Zola, Assommoir, 1877, p. 525). β) Subst. Si elles tâtaient un peu longtemps la marchandise, il les appelait proprement râleuses et purées (A. France, Crainquebille, 1904, p. 46).Celui qu'il croyait un pingre et un râleux se comportait en fastueux nabab (L. Daudet, Am. songe, 1920, p. 116).Au masc., la forme râleur apparaît aussi avec ce sens (v. Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 287 et France 1907).
Prononc.: [ʀ ɑlœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. 1571 ralleur « qui râle (d'un malade) » (La Porte, Epithetes, s.v. malade), attest. isolée; 1923 (Lar. univ.: râleur, euse. Personne qui réclame, qui grogne sans cesse). Dér. de râler*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér.: 23.

Wiktionnaire

Adjectif

râleur masculin

  1. (Familier) Qui est porté à protester de façon hargneuse.
    • Et on s’engueule dans le tramway déjà un bon coup pour se faire la bouche. Les femmes sont plus râleuses encore que les moutards. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • On ne savait pas se parler entre nous autrement que d’une manière râleuse. — (Annie Ernaux, La place, Livre de Poche, p. 71)

Nom commun

râleur \ʁɑ.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : râleuse)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.

Nom commun

râleuse \ʁa.løz\ féminin (pour un homme on dit : râleur)

  1. (Familier) Personnage qui aime à protester de façon hargneuse.
    • Souvent il y a plus de râleuses que d’acheteuses, de belles nonchalantes qui se font montrer plus de pièces d’étoffes qu’elles ne montrent de pièces d’or. — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)

Forme d’adjectif

râleuse \ʁa.løz\

  1. Féminin singulier de râleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « râleur »

Dérivé de râler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « râleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
râleur ralœr

Citations contenant le mot « râleur »

  • Les libertés sont toujours grignotées sournoisement avant d'être spectaculairement détruites, et les râleurs sont souvent ceux qui sont sensibles les premiers à ce danger. De Norbert Bensaïd / La Lumière médicale
  • “Bah, qu’est-ce que vous faites là ?”. “- Bah, on s’emmerde ! Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse !”. Réplique culte du plus râleur des acteurs français, cette punchline de Jean-Pierre Bacri dans le film Au bout du conte d’Agnès Jaoui a le don de capter le mood général dans lequel se trouvent ceux et celles qui ne sont jamais contents, ou du moins, pas très souvent. Marie Claire, Je vis avec un râleur - Marie Claire
  • De retour au premier plan à Milan, le Suédois est cependant toujours aussi râleur et Pioli a rapidement compris qui était l'individu. « Il a dit quelque chose mais honnêtement je n'ai pas compris », confié ce dernier après un match, où Ibrahimovic s'était énervé d'être remplacé alors qu'il avait demandé à son entraîneur de sortir un autre joueur car lui « voulait marquer. » Le regain de forme des Rossoneri a principalement profité à Pioli pour le moment. Alors que Ralf Rangnick devait lui succéder, il a finalement été prolongé et compte bien sur le Suédois l'année prochaine. « La contribution d’Ibra a été exceptionnelle sur le plan technique et en termes de caractère. Nous devons encore voir s’il existe la possibilité et le désir de continuer ensemble. Après le 2 août, nous disposerons de suffisamment de temps pour évaluer correctement la situation », expliquait d'ailleurs récemment l'Italien. Finalement, à bientôt 39 ans, Ibrahimovic est fidèle à lui-même et pourrait bien terroriser encore les défenses de Serie A une année de plus. beIN SPORTS France, AC Milan : Ibrahimovic, pourquoi ça coince ?
  • On dit du Français qu’il est râleur. Plus de doute : les élus d’Orne Lorraine Confluences sont bien des Français ! , Politique | Des voix, mais aucune autre voie…
  • Il n’a pas eu de mal « avec le caractère trempé brestois. Le Breton est frondeur, râleur, comme dans Astérix et Obélix. Mais toujours travailleur. » , Le Brest du commissaire de police Thierry Le Floch | Côté Brest
  • "Ah oui, il y a des enquiquineurs que je ne suis pas près d'oublier, annonce en souriant le consultant expert en management Jean-Marc Boussidan. Ils m'ont donné bien du fil à retordre à l'époque !" Responsable d'équipes puis DG au sein de diverses sociétés de services high tech, Jean-Marc Boussidan a eu en effet à gérer toutes sortes de fauteurs de troubles : râleur, diva, anxieux, narcissique, manipulateur, cyclothymique, hargneux… Capital.fr, Râleurs, divas, paranos... comment recadrer des collaborateurs difficiles - Capital.fr
  • La boutique du râleur propose divers produits à la vente : textile, maroquinerie, mais aussi épicerie fine. , Au Havre, La boutique du râleur mise sur le 100% made in France | 76actu
  • On a souvent qualifié de Funès de doudou national. Un doudou ne se démode jamais, c'est vrai. On dirait plutôt que ce personnage hystéro-comique, hilarant et irritable, jamais de bon poil mais qui fait se dresser les nôtres de fous rires, nous réconcilie avec nos démons. Le Français râleur par excellence, c'est lui. L'automobiliste furibard qui klaxonne et invective, lui encore. Un pleutre, un hypocrite, un envieux pour qui « le Corniaud », c'est l'autre, son complice Bourvil. Un antihéros, fils d'immigrés espagnols, qui a joué le Français moyen jusqu'au paroxysme, à hurler de rire. La fureur de rire. leparisien.fr, Pourquoi Louis de Funès nous fait-il toujours rire ? - Le Parisien

Images d'illustration du mot « râleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « râleur »

Langue Traduction
Anglais grumpy
Espagnol gruñón
Italien scontroso
Allemand mürrisch
Chinois 脾气暴躁
Arabe غاضب
Portugais mal humorado
Russe сердитый
Japonais 不機嫌
Basque erretxinaz
Corse sgrossatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « râleur »

Source : synonymes de râleur sur lebonsynonyme.fr
Partager