La langue française

Rafler

Sommaire

  • Définitions du mot rafler
  • Étymologie de « rafler »
  • Phonétique de « rafler »
  • Citations contenant le mot « rafler »
  • Images d'illustration du mot « rafler »
  • Traductions du mot « rafler »
  • Synonymes de « rafler »

Définitions du mot rafler

Trésor de la Langue Française informatisé

RAFLER, verbe trans.

Familier
A. − S'emparer de tout ce qui tombe sous la main sans rien laisser. Synon. faucher (pop.), ratiboiser (fam.).Rafler de l'argent, du butin, des marchandises. Delhomme (...) n'avait pas le dos tourné, que Buteau raflait la monnaie (Zola, Terre,1887, p. 428).Monsieur Guitrel rafle les objets d'art, boiseries, vases artistement ciselés, qui se trouvent encore dans les églises de campagne, à la garde de fabriciens ignorants, et c'est au profit des juifs qu'il se livre à ce pillage (A. France, Orme,1897, p. 10).On lui rafla [pendant la guerre] son fourrage, ses chevaux, ses pommes de terre, et un matelas presque tout neuf (Aymé, Jument,1933, p. 18).V. honnête ex. 5.
Se faire rafler, se laisser rafler qqc.Zézé et Adoum se laissaient rafler au jeu, par les gardes, tout l'argent de leur mois que nous venions de leur remettre (Gide, Voy. Congo,1927, p. 795).
P. métaph. Lycéen qui rafle tous les prix; champion qui rafle toutes les médailles. Ils avaient vu leurs compagnons de luttes, ces gens qu'ils avaient cru animés de la même passion unique pour la justice, − une fois l'ennemi vaincu, se ruer à la curée, s'emparer du pouvoir, rafler les honneurs et les places (Rolland, J.-Chr.,Maison, 1909, p. 965).
P. anal. Enlever de vive force, saisir au passage. D'un rond de bras, Gondran rafle son carnier et monte à grandes enjambées à travers la colline sans oser siffler son chien (Giono, Colline,1929, p. 55).
B. − Arrêter des personnes au moyen d'une rafle (v. rafle2B). Thiermès, vétérinaire, était parti d'Herlem en octobre 1914, il avait été raflé par les Allemands et avait vu le feu du fond d'un camp de prisonniers (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 492).Sans parler des jeunes qu'on commence à rafler pour la « relève »! Il paraît qu'il y en a qui se cachent dans les montagnes (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 323):
Un, deux, trois, quatre, compta Marat, cinq avec celui qui est dans la baignoire, c'est beaucoup d'illégaux pour un seul appartement (...). Ce qui m'étonne c'est que la Gestapo ne soit pas encore venue rafler tout ce joli monde... Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 45.
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑfle], [ʀafle], (il) rafle [ʀ ɑ:fḽ], [ʀafḽ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1573 « prendre et emporter promptement sans rien laisser » (J.-A. de Baïf, L'Eunuque, I, 1 ds Gdf. Compl.); b) 1606 intrans. « prendre hâtivement, au jeu » (Nicot, s.v. raphe); c) 1935 « arrêter (des personnes) dans une rafle » (Van der Meersch, loc. cit.); 2. 1611 « toucher en passant » (Cotgr.). Dér. de rafle2*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 105.
DÉR.
Rafleur, -euse, subst.,rare, fam. Celui, celle qui rafle quelque chose. Coco Belœil (...) graine de gigolo, de rafleur de dot (Arnoux, Solde,1958, p. 168). [ʀ ɑflœ:ʀ], [ʀa-], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1485 « atteint de la gale » (Ord. XIX, 536 ds Gdf.), b) Agric. 1835 « machine qui sert à ramasser le foin dans les prés » (Maison rustique 19e, t. 1, p. 293a), c) 1958 (Arnoux, loc. cit.); de rafler, suff. -eur2*; au sens a, dér. de rafle « gale de la lèpre » (xiiies., Marguet convertie ds Jubinal, Nouv. rec. de contes, dits, fabliaux, t. 1, p. 320), issu de rafle2*.
BBG.Meier (H.). Lateinisch-romanische Etymologien. Wiesbaden, 1981, p. 13. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 124.

Wiktionnaire

Verbe

rafler \ʁa.fle\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Emporter brutalement, sans rien laisser.
    • Je marque mon jeton à ce jeu de la vie où nous perdons coup sur coup et où le diable, pour en finir, rafle joueurs, dés et tapis vert.
    • Cette entreprise a raflé la mise à l'occasion de cet appel d’offre qui représente un contrat de plusieurs millions d'euros.
    • On est sorti du modèle ancien de concurrence - étymologiquement : « courir ensemble » - pour basculer dans celui du « winner takes all » (le gagnant rafle la mise), et l’on n’est pas obligé de s’en réjouir. — (Pascal Chabot, interview dans Télérama n° 3558, 21 mars 2018, page 6)
  2. Appréhender au cours d’une rafle policière.
    • La nuit dernière, une trentaine de femmes ont été raflées au Bois de Boulogne. Certaines ont commencé à être libérées depuis ce matin, tandis que d’autres sont toujours retenues sur l’île de la cité à Paris. — (Thierry Schaffauser, Rafle au Bois de Boulogne la nuit dernière, ma.lumiere.rouge.blogs.liberation.fr, 20 décembre 2017)
    • Un autre député, Le Hérissé, évoque alors un autre épisode non moins scandaleux : au début du mois de mai, les « brossiers » de Rennes conduits à la détresse par la grève qu’ils mènent depuis plusieurs semaines, incapables de payer les loyers de leurs garnis, sont tombés sous le coup de l’article 269 du Code Pénal sur le vagabondage : la police de Rennes en a profité pour rafler les femmes lors d’une manifestation, les a conduites au dépôt sous la présomption de prostitution, et les a soumises de force à « la visite sanitaire » avec les prostituées en carte. — (Jean-Marc Berlière, La police des mœurs, Edi8, 2016)
    • Deux ans avant la rafle du Vélodrome d’Hiver par le régime de Vichy, le gouvernement de Paul Reynaud commit une grave faute en raflant et en internant des réfugiés allemands antinazis et ou juifs. — (J.-P.G., La rafle des « femmes indésirables », journal.e-veilleur.com, 15 mai 2017)
  3. (Intransitif) (Jeu de dés) Faire rafle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RAFLER. v. tr.
Emporter brutalement, sans rien laisser. Une bande de cambrioleurs a tout raflé dans cette maison. Il est familier. Il est aussi intransitif et signifie, en termes de jeu de Dés, Faire rafle.

Littré (1872-1877)

RAFLER (ra-flé) v. a.
  • 1Emporter tout très promptement. Je suis d'avis de rafler les quatre cents pistoles, pour vous épargner la peine de revenir, Lesage, Gil Bl. VII, 16. Je ne veux, me dit-il, que vous donner seulement une leçon pour vous mettre en état de rafler ce soir tout l'argent des autres joueurs, Lesage, Guzm. d'Alf. IV, 8. …La prose et les vers de Sa Majesté prussienne ; il n'est plus guère Majesté prussienne, attendu que les Russes lui ont raflé la Prusse, Voltaire, Lett. Thiriot, 22 févr. 1760.
  • 2 V. n. Jouer aux dés pour décider la partie par la première rafle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rafler »

Bourg. rafliai ; ital. raffare, dans arraffare, et raffiare, dans arraffiare ; milanais, raffa ; de l'all. raffen, enlever ; anglo-sax. raefan ; suéd. raffa ; dan. rafle, de même radical que le latin rapere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De rafle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rafler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rafler rafle

Citations contenant le mot « rafler »

  • L'éthique est le frein des perdants, la protection des vaincus, la justification morale de ceux qui n'ont pas su tout miser et tout rafler. De Roberto Saviano / Gomorra, 2007
  • Cette nuit-là, des malfrats avaient préalablement cadenassé les grilles de la gendarmerie locale au moyen de chaînes. L’opération leur avait laissé quelques minutes de liberté de manœuvre pour pénétrer par effraction dans le musée, fracturer quelques vitrines d’exposition et, au mépris de l’alarme qui s’était déclenchée, y rafler de nombreux objets de valeur. Des pièces d’art religieux (des ostensoirs notamment), des bijoux (bagues, broches, montres…) et, surtout, le fameux Lion du sculpteur Goudji, une statuette en or massif d’une trentaine de centimètres de long détenue depuis 2002 par l’établissement. www.leberry.fr, Double relaxe dans l’affaire du casse de la Cité de l’Or à Saint-Amand - Saint-Amand-Montrond (18200)
  • Pour prendre la succession d'un Luis Suarez vieillissant (33 ans), le FC Barcelone voudrait à tout prix miser sur Lautaro Martinez. Alors que le buteur argentin pourrait prolonger avec l'Inter, le Barça saurait ce qu'il lui reste à faire pour rafler la mise. Eric Abidal et la direction catalane seraient dans l'obligation de vendre deux joueurs et de proposer au moins 80M€ en plus d'une contrepartie pour pouvoir négocier avec les Nerazzurri.  Le 10 Sport, Mercato | Mercato - Barcelone : Un nouvel assaut en préparation pour Lautaro Martinez ?

Images d'illustration du mot « rafler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rafler »

Langue Traduction
Anglais grab
Espagnol agarrar
Italien afferrare
Allemand greifen
Chinois
Arabe إختطاف
Portugais agarrar
Russe грейфер
Japonais つかむ
Basque grab
Corse catturà
Source : Google Translate API

Synonymes de « rafler »

Source : synonymes de rafler sur lebonsynonyme.fr
Partager