Radoter : définition de radoter


Radoter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RADOTER, verbe intrans.

A. − Tenir des propos décousus ou dénués de sens, qui dénotent un manque d'intelligence ou un affaiblissement de l'esprit. Synon. déraisonner.Des vieux qui radotent; commencer à radoter. Rose, reconduisez cet enfant immédiatement et dites que le règlement est formel: un tablier de couleur et la tête propre (...). La mère (...) avait laissé radoter la directrice; jamais elle n'aurait cru possible une pareille prétention! (Frapié,Maternelle, 1904, p. 185):
1. − (...) Dans deux ans cette petite Sûzel peut être mariée, elle peut même avoir un petit poupon rose dans les bras. − Allons, tais-toi, vieux, tu radotes. − Je radote... C'est toi qui radotes; pour tout le reste tu parais avoir assez de bon sens, mais sur le chapitre du mariage tu es un véritable fou. Erckm.-Chatr.,Ami Fritz, 1864, p. 32.
Empl. trans. Qu'est-ce que vous me radotez là? (Ac.1935).Le seul rescapé du Sphinx est devenu idiot, soit. Mais si ce qu'il radote était vrai. Suppose qu'il s'agisse d'une devinette. Suppose que je la devine (Cocteau,Machine infern., 1934, i, p. 28).
B. −
1. Répéter, sans nécessité et d'une manière fastidieuse, des choses qu'on a déjà dites. Synon. rabâcher.Aux cours publics, je n'écoutais plus les professeurs, qui, selon moi, radotaient (Balzac,Méd. camp., 1833, p. 198).La bonne vieille radotait un peu. Elle avait un besoin de répéter les commérages du voisinage (Rolland,J.-Chr., Révolte, 1907, p. 607):
2. ... je crois avoir déjà parlé de tout cela, et peut-être plus d'une fois. J'en garde la vague conscience. Oui, conscience que, dans ce que j'écris aujourd'hui, il m'arrive souvent de me redire. C'est ce que l'on appelle irrévérencieusement: radoter. Gide,Ainsi soit-il, 1951, p. 1213.
2. Empl. trans. indir., vieilli. Radoter de qqc.Parler à l'excès d'une chose que l'on admire. Que voulez-vous! Toutes les personnes qui ont déjà lu votre premier article sur Cromwell sont dans le ravissement: David, Sainte-Beuve, Paul en radotent (Hugo,Corresp., 1828, p. 445).Ma raison ne cessera mie De radoter de votre beauté (Moréas,Pèlerin pass., 1891, p. 13).
Prononc. et Orth.: [ʀadɔte], (il) radote [ʀadɔt]. Att. ds Ac dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1180 radoté « fou, tombé en enfance » (Fierabras, 82 ds T.-L.); b) ca 1185 « tenir, par sénilité, des propos décousus et peu sensés » (Alexandre de Paris, Alexandre, II, 10 in Elliott Monographs, 37, p. 78); 2. 1613 « dire des choses sans raison, sans fondement » (M. Régnier, Satire, XIV, 8 ds Œuvres compl., éd. G. Raibaud, p. 189); 3. 1833 « se répéter, rabâcher » (Balzac, loc. cit.). Issu, par remplacement de re- par ra- (servant prob. à marquer un renforcement de l'idée exprimée par le verbe), de l'a. fr. redoter (ca 1100 redoté « tombé en enfance » Roland, éd. J. Bédier, 905; ca 1155 redoter « tenir, par sénilité, des propos décousus et peu sensés » Wace, Brut, 1868 ds T.-L.), dér. d'un verbe *doter, empr. au m. néerl. doten « être fou » (cf. aussi l'angl. to dote « radoter ») ou, déjà, à l'a. b. frq. (FEW t. 15, 2, p. 67a; Valkh., pp. 212-213). Fréq. abs. littér.: 76. Bbg. Quem. DDL t. 30. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925] p. 294.

Radoter : définition du Wiktionnaire

Verbe

radoter \ʁa.dɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tenir des propos décousus qui prouvent un affaiblissement de l’esprit.
    • Il est si vieux qu’il radote.
    • Il ne sait plus ce qu’il dit, il ne fait que radoter.
    • Il commence à radoter.
  2. (Figuré) (Familier) Dire des choses sans raison, sans fondement.
    • D’autre part, les renseignements recueillis sur la ménagère établissaient qu’elle radotait assez souvent et n’était pas capable, pour peu qu’on insistât, d’affirmer deux fois les mêmes choses. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • […] vous les béguines au noir bonnet, vous direz vos patenôtres au lieu de radoter sur l’un et l’autre et en même temps ça vous diminuera votre temps de purgatoire. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Répéter des choses déjà dites.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Radoter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADOTER. v. intr.
Tenir des propos décousus qui prouvent un affaiblissement de l'esprit. Il est si vieux qu'il radote. Il ne sait plus ce qu'il dit, il ne fait que radoter. Il commence à radoter. Il signifie, figurément et familièrement, Dire des choses sans raison, sans fondement. Qu'est-ce que vous me radotez là?

Radoter : définition du Littré (1872-1877)

RADOTER (ra-do-té) v. n.
  • 1Tenir des discours qui manquent de sens et annoncent un affaiblissement d'esprit. Un octogénaire plantait ; Passe encor de bâtir, mais planter à cet âge ! Disaient trois jouvenceaux enfants du voisinage ; Assurément il radotait, La Fontaine, Fabl. XI, 8. Je lui donne ma parole de n'être point malade, de ne point vieillir, de ne point radoter, et qu'elle m'aimera toujours malgré sa menace, Sévigné, 588. On avertit seulement que l'état du vieillard n'arrive pas précisément à soixante ou à soixante et dix ans ; que tous les vieillards ne radotent pas…, Malebranche, Recherche, II, II, 1. Je vous remercie de m'apprendre que je radote, Mme du Deffant, Lett. à H. Walpole, t. II, p. 41, dans POUGENS.
  • 2 Fig. et familièrement. Dire des choses sans raison, sans fondement. Je crois qu'à mon avis tout le monde radote, Régnier, Sat. XI. Quoi ! moi ! quoi ! ces gens-là ! l'on radote, je pense ; à moi les proposer ! hélas ! ils font pitié, La Fontaine, Fabl. VII, 5. Si je ne parle point, vous direz que je n'entends point ; si je parle, vous direz que je radote, Maintenon, Lett. à Mme de Dangeau, t. VII, p. 76, dans POUGENS. Un pédant… Croit qu'un livre fait tout, et que sans Aristote La raison ne voit goutte et le bon sens radote, Boileau, Sat. IV. Pour moi, je reste seul dans mon lit, et j'y radote en vers et en prose, Voltaire, Lett. Laharpe, 19 nov. 1777.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIe s. Charles li magnes velz est e redotez, Ch. de Rol. LXX.

XIIIe s. Sire, fait Renart, or oez : Cist mastins est moult desreez ; Il radote ou a trop beü, Ou il a tot son sens perdu, Ren. 19431. Il envieillissent et redotent, Fabl. et cont. édit. MÉON, t. II, p. 335.

XVIe s. Il radote, dist frere Jan, le paoure dyable, Rabelais, Pant. IV, 20. …Et qu'estant son pere ainsi radotté et variable comme il estoit, Amyot, Artax. 41.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « radoter »

Étymologie de radoter - Wiktionnaire

(Vers 1180) radoté, « fou, tombé en enfance » ; (1185) « tenir des propos séniles, décousus et insensés » ; (1833) « rabâcher ».
Issu, par remplacement de re- par ra- à valeur expressive, de l’ancien français redoter, dérivé d’un verbe *doter d’origine germanique, peut-être un emprunt au moyen néerlandais doten (« être fou ») ; voyez l’anglais to dote (« radoter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de radoter - Littré

La forme la plus ancienne est redoter, qui vient de re et d'un thème germanique : holl. dutten, angl. to dote, radoter. Le re ou ra, dit Diez, sert à exprimer l'action comme se répétant. Génin, dans sa note sur le vers de la Chanson de Roland, le tire de redorsare, le redos, retour à un état antérieur, à l'enfance ; mais l'rs ou l's de redos ne peuvent devenir t.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « radoter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radoter radɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « radoter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe radoter

Citations contenant le mot « radoter »

  • Pour éviter de trop radoter sur les sujets financiers du moment, je fais une digression sur le confinement chez Zonebourse. Nous en sommes maintenant au 9e jour de télétravail et tout se passe plutôt bien : après tout, notre secteur d'activité nous permet de continuer à travailler. Chacun a pu s'installer chez soi plus ou moins confortablement avec une partie du matériel rapporté du bureau, quelques raccordements électriques à l'esthétique douteuse et une certaine dose de débrouillardise. L'équipe est reliée via un outil de travail collaboratif qui n'avait pas trop servi jusque-là mais qui s'avère assez pratique. Notre implantation Savoyarde (Haut-Savoyarde dirait le chef) nous offre des conditions de quarantaine plutôt enviables. , Relance et doutes aux Etats-Unis
  • Des antennes de l’OAVCT, la PNH, la DGI et la Douane parlent et déparlent dans les auditions dressant leur connivence avec des réseaux mafieux, soit leurs patrons respectifs. Règne de banditisme officiel aidant, ces crapules circulent, sirènes tonitruantes, comme des poissons dans l’eau dans toutes les sphères de l’administration du pays. Outre les backups officiels, ils ont des avocats grosse gorge comme les Georges derrière leurs bananes. Ce ne sont surtout pas les fébriles des nouvelles promotions de la section juridique qui vont radoter et objecter en des notions ampoulées de circonstance atténuantes, In Limine Litis, pour s’opposer péremptoirement à un vieux de la vielle à l’image d’un gourou du nom d’Osner. Même Chévry, issu de la même famille d’ailleurs, ne peut déguerpir Févry de ses terrains mal acquis. A y penser seulement, « il aurait buté sur Georges ». Rezo Nòdwès, Un concert de décrets pervers, Tèt drèt vers Sodome et Gomorrhe ! | Rezo Nòdwès
  • Les trolls m’amusent. Pas besoin de les censurer. Ils se répètent et ne se rendent même pas compte que plus les conditions climatiques changent, plus leur discours devient absurde et caricatural. Et c’est tant mieux, car le décalage est tel entre ce qu’ils racontent et la réalité qu’on observe, qu’ils en deviennent immédiatement identifiables. Aussi laissons-les radoter. Il ne leur manque que d’essayer de nous convaincre que la terre est plate. Dans le fond, leur discours traduit un profond désarroi auquel ils répondent par un déni de la réalité qui est bien plus fréquent qu’on ne le pense. Allez, par exemple, dire à un écologiste que ce qu’il essaye de protéger est sur le point de disparaître et vous comprendrez immédiatement de quoi je parle. Il essayera alors de vous convaincre de la résilience de nos écosystèmes et finira par vous dire qu’il n’y a aucune certitude quant à l’évolution future du climat… Les scientifiques qui étudient le climat ont les idées claires sur ce qui nous attend. Je crains fort que cela ne soit pas encore le cas pour une bonne partie de la population, qui semble malheureusement disposée à écouter le message contradictoire de ceux qui nient le changement climatique et nous bombardent d’arguments complètement dingues. Faut-il pour autant les censurer ? Je suis plutôt de l’avis qu’il faut éduquer le public afin qu’il soit lui-même capable de trier le bon grain de l’ivraie… Le climat aujourd'hui et demain, Les vagues de chaleur s’aggravent sur toute la Terre – Le climat aujourd'hui et demain
  • Tu en as un gros dictionnaire! Ceux que tu appelles mes pauvres confrères sont parfois incompétents (mais ça ne regarde que leurs lecteurs) soit peu curieux de connaître  l'exactitude des phrases type marronier qu'ils utilisent. Quand on a une rue à traverser on n'est pas à quelques encablures!  Après il y a les mots horribles, genre catégorie reine (beurk)  ou pire nonuple champion du monde, c'est français mais laid comme Quasimodo. Et si essayer de faire comprendre depuis des années qu'en boîte on parle soit de DJ à la française, soit du DeeDjay en anglais, j'assume radoter.. Quant à l'outrecuidance nous entrons dans le domaine de Cyrano, qui a eu droit à quarante rappels lors de sa première. Et j'adore cette comparaison, même si mes écrits n'ont pas la qualité de ceux d'Edmond Rostand.  , MotoGP 2021 : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez LCR, Crutchlow viré, Morbidelli confirmé…
  • Ils nous pompent l’air ! Qu’ils aillent radoter en Chine, en Inde, au Moyen-Orient, au Pakistan…pour voir. Au fait, on y accède très facile à Notre-Dame ! D’ici qu’il y ait un deuxième incendie « accidentel ». CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, «Climat, aux actes»: Greenpeace interpelle le gouvernement avec une banderole au-dessus de Notre-Dame - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Je vais radoter en abordant une fois de plus la thématique de la macroéconomie, puisque c’est cette dernière qui drive les marchés financiers depuis quelques séances, faute d’actualités financières conséquentes sur les sociétés. Le redressement des statistiques économiques fait capituler les « baissiers » en bourse, ou du moins leur stabilisation. Explication. , Mise en orbite des valeurs technologiques

Images d'illustration du mot « radoter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « radoter »

Langue Traduction
Corse ramble
Basque osteratxo
Japonais ばかげた
Russe заговариваться
Portugais divagar
Arabe هذى
Chinois 漫谈
Allemand wanderung
Italien passeggiata
Espagnol divagar
Anglais ramble
Source : Google Translate API

Synonymes de « radoter »

Source : synonymes de radoter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires