La langue française

Résine

Définitions du mot « résine »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉSINE, subst. fém.

A. −
1. BOT., SYLVIC. Résine (brute, naturelle). Substance organique solide ou semi-fluide, à cassure vitreuse, inflammable, non soluble dans l'eau, de couleur jaune ou brune, exsudation spontanée ou provoquée de certains végétaux, notamment des conifères et des térébinthacées; en partic. cette substance extraite du pin et du sapin. Synon. baume, galipot, gemme.Résine du gaïac, du lentisque (v. mastic), du mélèze, du pistachier, du térébinthe, du thuya; chandelle, cierge, pain, poudre, torche de résine; dissoudre, récolter la résine; sentir la résine. On distingue trois sortes de résines: les résines liquides ou baumes, lesquelles contiennent assez d'huile essentielle pour être liquides, telles que la térébenthine, le baume de copahu, celui de la Mecque, le benjoin, etc.; les résines solides, dont les principales sont (...) la colophane (...), la gomme-laque, le mastic, la sandaraque, etc.; et les gommes-résines, comme le copal, la résine élémi, la gomme-gutte, etc. (Chesn.t. 21858).V. arcanson ex. 2, baume ex. 7 et 8, gemmeur ex., résinifier ex. de A. Meyer infra dér.:
Les résines sortent de l'écorce des végétaux à l'état de suc visqueux. (...) En réalité, ce suc qui s'écoule de l'arbre est une térébenthine. Il ne prend le nom de résine qu'après évaporation des essences et autres huiles essentielles qu'il contient et lorsqu'il s'est oxydé, épaissi. En un mot, lorsqu'il s'est « résinifié ». Le Chasseur fr.,juill. 1985, p. 108, col. 1.
Gomme(-)résine. V. gomme rem. 3.
P. méton., vieilli. Chandelle, torche de résine. La scène n'est éclairée que par une résine, brûlant dans une torchère de fer, à la muraille (Coppée,Théâtre, t. 2, Mmede Maintenon, 1881, p. 318).
2. CHIM. Substance obtenue par distillation de la résine brute. L'oxydabilité des essences permet d'obtenir des résines par l'ébullition des essences avec l'acide azotique (Privat-Foc.1870).
Résine commune ou jaune. Synon. de brai, poix* résine.La colophane donne la résine commune, qui sert à fabriquer des allume-feu, à augmenter la force adhésive des colles de pâte, à préparer des vernis à bon marché, le mastic des fontainiers, la cire à cacheter (Lar. mén.1926).
Gaz de résine. ,,Gaz à grand pouvoir éclairant, composé d'oxyde de carbone et d'hydrocarbures, obtenu en chauffant, dans certaines conditions, de la colophane`` (Duval 1959).
Huile de résine. ,,Liquide siccatif résultant de la distillation sèche des brais et colophanes`` (Duval 1959). Les poix employées en brasserie peuvent (...) provenir (...) du mélange de la colophane avec de l'huile de résine (Boullanger,Malt., brass.,1934, p. 82).
Noir de résine. ,,Noir de fumée obtenu par la combustion incomplète de brais, de colophanes ou d'huile de résine (noir d'huile de résine)`` (Duval 1959).
Savon de résine. Sel de sodium ou de potassium et d'acides dérivés de la résine. Les résines (...) sont (...) susceptibles de combinaisons avec les alcalis et pouvant les saturer à la manière des acides faibles, et former alors différens savons, dits de résine, ou savons jaunes (Comm.t. 21839).
3. GÉOL., PALÉONT. Résine fossile. Substance végétale fossile provenant probablement de carbures d'hydrogènes naturels oxygénés. L'ambre. Cette résine fossile produite par les conifères de la préhistoire (Metta,Pierres préc.,1960, p. 123).
B. − P. anal., INDUSTR. Matière plastique ayant certaines propriétés des résines. Résine acrylique, artificielle; résine thermoplastique; résine de condensation, de polymérisation; résine de polystyrène. Certaines résines synthétiques sont employées sur une vaste échelle pour la production de verres de lunettes, légers, très transparents et résistants à la rupture (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 210).V. acrylate ex.
REM. 1.
Résinifère, adj.,bot. a) Qui produit de la résine. Synon. résineux.Plante résinifère. (Dict. xixeet xxes.). b) Qui permet l'écoulement de la résine. Les pins (...) en raison de la présence de leurs canaux résinifères, s'imprègnent assez facilement (Campredon,Bois,1948, p. 66).
2.
Résinique, adj.,chim. Acides résiniques. ,,Constituants acides des résines, de poids moléculaire élevé, insolubles dans l'eau , solubles dans les solvants organiques (...); constituants alcooliques des résines, voisins par leurs propriétés soit des stérols soit des tannins`` (Duval 1959).
3.
Résinoïde, adj. et subst. masc.a) Adj. Qui ressemble à une résine. (Dict. xixeet xxes.). b) Subst. masc., chim. Produit résineux, obtenu à partir de matières premières sèches, utilisé en parfumerie (d'apr. Duval 1959).
4.
Résino-, élém. de compos. représentant le subst. résine.a)
Résinocyste, subst. masc.,bot. Petites vésicules contenant de la résine, chez certaines plantes, notamment les gymnospermes. (Dict. xxes.). [-cyste, du gr. κ υ ́ σ τ ι ς « poche gonflée, vessie » (cf. cyst-, cysti-, cysto-)],
b)
Résinographie, subst. fém.,chim. Technique semblable à la métallographie, qui permet d'étudier la structure physique d'une résine de synthèse (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [ʀezin]. Ac. 1694-1740: re-; dep. 1762: ré-. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1210 pois resine (Dolopathos, 192 ds T.-L.); b) [ca 1225 rysyn « matière inflammable qui découle naturellement ou par incision de certains arbres » (G. Schlessinger, Die altfranzösischen Wörter im Machsor Vitry, 14)]; ca 1250 rasinne (doc. ds Fagniez t. 1, p. 209); c) 1850 minér. résines fossiles (Dorvault, L'Officine, p. 489 ds Quem. DDL t. 21); 2. 1932 résines artificielles (Lar. 20e). Empr. au lat.resina. L'expr. poix-résine est encore très vivante dans les pat. (FEW t. 10, pp. 299a-300a). Fréq. abs. littér.: 236. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 154, b) 436; xxes.: a) 388, b) 404.
DÉR. 1.
Résinifier, verbe,chim. a) Empl. trans. Transformer en résine ou en une substance analogue à la résine. Les substances amères du houblon ne deviennent solubles que quand elles ont été (...) résinifiées (Boullanger,Malt., brass.,1934, p. 333).b) Empl. pronom. Être transformé en résine ou en une substance analogue. Toutes les essences obtenues par la distillation des baumes résineux des résines et des plantes ont la propriété de se résinifier en partie en absorbant l'oxygène de l'air (A. Meyer, Art émail Limoges,1895, p. 26).Supra ex. du Chasseur fr.− [ʀezinifje]. 1resattest. 1832 (Raymond), mais prob. plus anc. cf. 1801 résinification (Fourcroy, Syst. des connaissances chim., t. 1, p. CXIV); formé de résine et de -ifier*.
2.
Résinite, subst. fém.,minér. Variété d'opale aux colorations variées, dues à la présence d'hydrocarbures. En appos. Leur éclat [des opales] est toujours plus ou moins résineux (...). Jaspe opale ou jaspe résinite. Opale demi-transparente, susceptible de poli, colorée en rouge, jaune, brun ou vert (A. Pérès, Pierres et roches,1896, p. 18).[ʀezinit]. 1resattest. 1801 quartz résinite (R.-J. Haüy, Traité de minér., Paris, Louis, t. 2, p. 433), 1824 subst. résinite (Ann. chim., t. 27, 2esérie, p. 309); de résine, suff. -ite*.
BBG.Quem. DDL t. 21. − Sculpt. 1978, p. 573, 574.

Wiktionnaire

Nom commun

résine \ʁe.zin\ féminin

  1. Matière inflammable, grasse et onctueuse, qui découle de certains arbres, tels que le pin, le sapin, le mélèze, le lentisque, le térébinthe, etc.
    • Il faut débarrasser le coton des produits ligneux, pectiques, mucilagineux ainsi que des gommes, résines et cires qu’il peut renfermer […] — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le camphre est une sorte de résine. La résine du lentisque s’appelle mastic.
  2. (En particulier) Celle des pins et des sapins.
    • Il vaut encore mieux employer le fond d’aquatinta des graveurs en taille-douce, dans lequel on fait dissoudre la résine dans de l’esprit-de-vin très rectifié et on le verse promptement sur toute la surface de la pierre, en soufflant ensuite légèrement dessus. — (Aloys Senefelder, L’Art de la lithographie, ou, Instruction pratique, Treuttel & Würtz, Paris, 1819, page 232)
    • On n’aperçoit d’autre arbre que le pin avec son entaille d’où coule la résine. Cette large blessure dont la couleur saumon tranche avec les tons gris de l’écorce, donne un air on ne peut plus lamentable à ces arbres souffreteux et privés de la plus grande partie de leur sève. On dirait une forêt injustement égorgée qui lève les bras au ciel pour lui demander justice. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Elle courut à sa hutte, elle prit une de ces torches faites d’étoupe et de résine dont les Esquimaux se servent pour leurs pêches de nuit, elle l’enflamma […] — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • À de longs intervalles seulement nous traversions des bois de petite étendue, mais ces bois n’égayaient pas le paysage comme cela se produit ordinairement. Ils étaient plantés de pins dont les branches étaient coupées jusqu’à la cime. Le long de leur tronc on avait fait des entailles profondes, et par ces cicatrices rouges s’écoulait leur résine en larmes blanches cristallisées. Quand le vent passait par rafales dans leurs ramures, il produisait une musique si plaintive qu’on croyait entendre la voix même de ces pauvres arbres mutilés qui se plaignaient de leurs blessures. — (Hector Malot, Sans famille, Dentu E., 1887, pages 1-347)
  3. (Par ellipse) (Rare) Torche en résine.
    • Il fut convenu que l’on travaillerait à la lueur des résines. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  4. (Industrie) (Polymères) Préparation réactive, qui est le précurseur d’un polymère thermodurcissable et se présente sous la forme d’un liquide ou d’un gel.

Forme de verbe

résine \ʁe.zin\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de résiner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de résiner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de résiner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de résiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de résiner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

RÉSINE (ré-zi-n') s. f.
  • 1Nom donné à des produits qui découlent naturellement, ou par suite d'incisions faites à l'écorce ou aux fruits, de beaucoup de végétaux. Les résines se distinguent en liquides ou térébenthines, dans lesquelles abonde l'essence, et en résines solides ou résines proprement dites, qui sont des substances cassantes, inodores, insipides ou âcres, un peu plus pesantes que l'eau, jaunâtres et plus ou moins transparentes. Le nombre des espèces de résines est très considérable ; il n'est presque pas une plante, pas un végétal qui n'en contienne, et d'où on ne puisse en extraire par quelque procédé chimique, Fourcroy, Conn. chim t. VIII, p. 21.

    Résine alouchine, résine fournie par le fimpi.

    Résine-gutte de Siam ou véritable, résine due à la stalagmitide, guttifères.

    Fausse résinegutte ou résine-gutte de Ceylan, résine due au guttier.

  • 2 Particulièrement. La substance qui découle des entailles ou saignées faites aux pins. Un pain de résine. Un flambeau de résine. Ils élevaient une plate-forme circulaire de terre glaise, où ils entassaient les piles de pin ; on mettait le feu à ce bois, et la résine en découlait dans des barils placés au-dessous, Raynal, Hist. phil. XVIII, 16.

    Résine jaune, résine formée ave 5/8 de brai sec et 3/8 de galipot, et servant à fabriquer des chandelles dont les habitants des campagnes font un grand usage.

  • 3Résine élastique, gomme élastique ou caoutchouc.
  • 4Résine liquide de la Nouvelle Espagne, nom qu'on donne quelquefois au baume de copahu ou à l'ambre liquide.
  • 5Résines animales, se dit de l'ambre gris, de la propolis, du castoréum, de la civette et du musc.
  • 6Résine de terre, bitume noirâtre de la mer Caspienne.

HISTORIQUE

XVe s. Comme resine Qui conglutine Ce qu'elle attrape, Femme est encline, Toujours elle happe, Blason des fausses amours, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Mastic, resine, terebenthine…, Paré, XXIV, 21. Les autres disoyent que nous allions baiser le cul au diable, avec de la chandelle de rosine, Palissy, 109. Quant la terebentine est cuitte, elle s'endurcist, et puis s'appelle poix rasine, Palissy, 209.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉSINE, s. f. (Chim. Pharm. Mat. méd.) La résine est un composé chimique formé par l’union d’une huile simple du genre de celles que les chimistes appellent essentielles ou éthérées, & d’un acide : du-moins les deux grands moyens chimiques, savoir l’analyse & la recomposition artificielle, annoncent-ils que c’est là véritablement la nature chimique de la résine. En effet, si on distille une résine, avec un intermede capable de s’unir à son acide, ou même sans intermede, on divise ce composé en deux principes bien dictincts & manifestement inaltérés ; savoir une huile essentielle & un acide ; & lorsqu’on a exécute cette distillation sans intermede, il ne reste aucun caput mortuum ou résidu : à-peine le fond de la cornue qu’on y a employée est-il taché par un petit depôt charbonneux, dépôt dû aux débris d’une petite quantité d’acide ou d’huile qui ont été nécessairement détruits pendant la distillation. Si l’on verse une certaine quantité d’acide vitriolique on d’acide nitreux foible sur une huile essentielle, il s’excite bientôt une violente effervescence qui annonce l’union rapide de ces deux substances, de laquelle résulte une véritable résine.

Les caracteres extérieurs & les propriétés chimiques de la résine sont les suivantes : c’est un corps solide, cassant, souvent transparent lorsqu’il est peu coloré, ordinairement odorant, inflammable, soluble dans les huiles & dans l’esprit-de-vin.

Les baumes ne different des résines que par une surabondance d’huile essentielle qui leur procure entr’autres qualités spécifiques, la fluidité, & le parfum abondant. Aussi quelques substances de ce genre qui retiennent le nom de baume, quoique réduites sous forme solide comme le baume de tolu ; & tous les baumes durcis par vétusté, sont-ils de vraies résines. Les huiles essentielles elles-mêmes, qui paroissent toutes unies à une petite portion d’acide, surabondante ou étrangere à leur mixtion, approchent de l’état résineux, lorsqu’elles s’épaississent en vieillissant, & sur-tout lorsque l’évaporation libre de leurs parties les plus subtiles a été la principale cause de cet épaississement. Les résines nous sont présentées de deux façons ; ou bien elles coulent, soit spontè, soit par le secours de quelques légeres incisions (& d’abord sous la forme de baume) de certains arbres & de certaines plantes ; ou bien nous les retirons de certains bois, racines, écorces, tiges, sucs concrêts, &c. par le moyen de l’esprit-de-vin. La résine appellée gomme animée, celles qui sont connues sous les noms de gomme copal, de gomme élemi, de gomme de lierre, de gomme lacque, de gomme caragne, de gomme tacamahacha ; le benjoin, l’oliban ou encens, le mastic, le sandarac des arabes ou gomme de genêvrier, le sang-dragon, &c. sont de la premiere classe. La résine de gayac, celle des santaux, celle des purgatifs résineux, comme jalap, méchaochan, scamonée, &c. sont de la seconde. Voyez les articles particuliers. L’esprit de-vin chargé de resines qu’il a extraites par digestion de ces différentes substances, prend le nom de teinture, & est une espece de teinture chimique. Voyez Teinture (Chimie.) L’eau ayant plus de rapport avec l’esprit-de-vin que cette derniere liqueur n’en a avec les résines ; si l’on verse de l’eau dans une des teintures dont nous venons de parler, cette teinture est précipitée sur le champ sous la forme d’une liqueur blanche & opaque connue dans l’art sous le nom de lait virginal. Voyez Teinture.

Les usages des résines sont très-étendus dans plusieurs arts chimiques, & principalement dans la Pharmacie ; la classe de ces corps fournit même à la Médecine quelques remedes simples.

Les résines font la base des vernis ; elles entrent dans la composition de plusieurs cosmétiques ou fards. Voyez Fard. Elles sont des ingrédiens nécessaires de plusieurs baumes composés & de plusieurs teintures tant simples que composées, soit pour l’usage intérieur, soit pour l’usage extérieur. Elles entrent dans beaucoup d’emplâtres, beaucoup d’onguens : on en fait des pastilles odorantes pour les cassolettes, pastilli, prosumi.

La résine de gayac, la résine de santal, les résines purgatives, principalement celles de jalap, & de scamonée, le sang-dragon, le benjoin & les fleurs, &c. sont au rang des remedes simples usuels. Voyez ces articles.

On s’est apperçu dans l’énumération que nous avons donnée plus haut des résines, que le plus grand nombre sont connues dans l’art sous le nom de gommes. C’est là une de ces fausses dénominations établies par l’usage, ou pour mieux dire, qui ayant été la dénomination commune des gommes & des résines, avant que l’art fût parvenu à distinguer ces divers genres de corps, est encore restée aux uns & aux autres dans le langage vulgaire, quoique le langage de l’art perfectionné sur ses progrès ait appliqué spécialement le nom de gomme, auparavant générique, à une espece de corps toute différente de celle dont nous traitons ici. Voyez Gomme, Chimie. (b)

Résine, Caoutchouc, (Botan. exot.) espece de résine ainsi nommée par les Maïnas. Elle est commune dans le pays de la province de Quito voisin de la mer, ainsi que sur les bords du Marannon.

Une des propriétés essentielles des résines est d’être totalement indissolubles à l’eau, & de ne céder qu’à l’action de l’esprit-de-vin plus ou moins continuée : cette propriété est presque toujours accompagnée de l’inflexibilité & de l’inextensibilité : la plûpart des résines ne se prêtent point à l’extension ; & on ne remarque en elles d’autre ressort que celui qu’ont presque tous les corps durs. M. de la Condamine en a cependant trouvé une qui ne se dissout point dans l’esprit-de-vin, qui est extensible comme du cuir, qui a une très-forte élasticité ; & pour achever la singularité, rien ne ressemble moins à une résine que cette matiere, quand on la tire de l’arbre duquel elle sort.

On trouve un grand nombre de ces arbres dans les forêts de la province des Emeraudes où on les appelle Hévé ; il en découle par la seule incision une liqueur blanche comme du lait, qui se durcit & se noircit peu-à-peu à l’air. Les habitans en font des flambeaux d’un pouce & demi de diametre sur deux pieds de longueur : ces flambeaux brûlent très bien sans mêche, & donnent une clarté assez belle ; ils répandent en brûlant une odeur qui n’est pas desagréable : un seul de ces flambeaux peut durer allumé environ vingt-quatre heures.

Dans la province de Quito, on enduit des toiles de cette résine, & on s’en sert aux mêmes ouvrages pour lesquels nous employons ici la toile cirée.

Le même arbre croît aussi le long de la riviere des Amazones. Les Indiens-Maïnas font de la résine qu’ils en tirent, des bottes d’une seule piece qui ne prennent point l’eau, & qui, lorsqu’elles sont passées à la fumée, ont tout l’air d’un véritable cuir. Ils en enduisent des moules de terre de la forme d’une bouteille ; & quand la résine est durcie, ils cassent le moule ; & en faisant sortir les morceaux par le goulot, il leur reste une bouteille non fragile, légere & capable de contenir toutes sortes de liquides non corrosifs.

L’usage que fait de cette résine la nation des Omaguas, située au milieu du continent de l’Amérique sur les bords de l’Amazone, est encore plus singulier. Ils en construisent des bouteilles en forme de poire, au goulot desquelles ils attachent une cannule de bois En les pressant on en fait sortir par la cannule la liqueur qu’elles contiennent, & par ce moyen ces bouteilles deviennent de véritables seringues. Ce seroit chez eux une espece d’impolitesse de manquer à présenter avant le repas à chacun de ceux que l’on a priés à manger, un pareil instrument rempli d’eau chaude, duquel il ne manque pas de faire usage, avant que de se mettre à table. Cette bisarre coutume a fait nommer par les Portugais l’arbre qui produit cette résine, par dé xiringa ou bois de seringue. Voyez Seringue, Botan. exot. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « résine »

Lat. resina.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin resina.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « résine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
résine resin

Citations contenant le mot « résine »

  • Un go fast composé de deux voitures a été intercepté au péage de Remoulins dans le Gard. A l’intérieur de la voiture porteuse, 96,2 kilos de résine de cannabis ont été découverts. Dans les minutes qui ont suivi, quatre autres interpellations ont été menées à Avignon. , Gard/Vaucluse. Go fast et perquisitions : 135 kilos de résine de cannabis saisis
  • Ces contrôles dans le quartier des Escanaux ont mené à la découverte et la saisie dans des caves d’immeuble de plusieurs grammes de produits illicites : 210 grammes de résine, 140 grammes d’herbe de cannabis ainsi que 35 grammes de cocaïne. midilibre.fr, Cocaïne, cannabis et résine lors d'une opération de police à Bagnols - midilibre.fr
  • À Mondelange, le 6 janvier 2021, les gendarmes ont mis la main sur 7,5 kg de résine de cannabis lors d’une opération de contrôle d’identité. La « nourrice », qui fumait un joint au moment de son interpellation, a été condamnée à 15 mois de prison ferme. , Thionville. 7,5 kg de résine de cannabis saisis : la nourrice condamnée
  • On trouve de tout dans une prison. Mais une telle quantité de drogue, conditionnée en plusieurs doses, c’est pour le moins troublant. 94 grammes de résine de cannabis ont été saisis le jeudi 7 janvier dans une cellule de la maison d’arrêt de Montauban. ladepeche.fr, Montauban : huit mois de prison ferme pour de la détention de cannabis ... à la prison - ladepeche.fr
  • La taille du marché mondial enduit de poudre de résine devrait atteindre US $ millions en 2026, passant de millions $ en 2020, à un TCAC de XX% au cours de 2021-2026. , Taille du marché mondial Résine de revêtement en poudre Sales 2021 – Top 3 Raison de l’industrie à la croissance à haut CAGR, les facteurs de croissance, la demande de l’industrie et les prévisions pour 2026 – JustFamous
  • C'est une belle prise comme on dit dans le jargon douanier. Samedi dernier, le 2 janvier, un Perpignanais, âgé de 21 ans, a été arrêté au volant d'une voiture volée avec 188 kg de résine de cannabis dissimulés dans le coffre. midilibre.fr, Un jeune Perpignanais arrêté à Millau avec 188 kg de résine de cannabis - midilibre.fr
  • Près de 200 kilos de résine de cannabis et plusieurs milliers d'euros ont été saisis lors d'un contrôle inopiné des douanes au péage du Capitou, à Fréjus (Var) sur l'A8. La drogue était cachée dans un petit camion qui circulait en direction de l'Italie. France Bleu, Près de 200 kilos de résine de cannabis saisis au péage du Capitou à Fréjus
  • Le rapport sur le marché Agent actif Durcissement pour résine époxy Sales fournit une analyse détaillée de la taille du marché mondial, régional et au niveau des pays la taille du marché, la croissance du marché de la segmentation, la part de marché, du paysage concurrentiel, analyse des ventes, l’impact des acteurs du marché national et mondial, l’optimisation de la chaîne de valeur, la réglementation du commerce, récemment évolution, analyse des opportunités, l’analyse stratégique de la croissance du marché, lancements de produits, marché de domaine en pleine expansion, et les innovations technologiques. , Agent actif Durcissement pour résine époxy Sales marché segmentée par produit, Top fabricants, Géographie Tendances et croissance Opportunity, prévisions pour 2026 – JustFamous
  • En outre, des recherches secondaires ont identifié les principaux acteurs de l’industrie du Additifs de revêtement de résine acrylique et obtenu leurs parts de marché grâce à des recherches primaires et secondaires. À l’aide de sources secondaires et de sources primaires vérifiées, les partages et les ventilations des métriques sont évalués. Le rapport sur le marché Additifs de revêtement de résine acrylique commence par un aperçu de base du cycle de vie de l’entreprise, des implémentations, des concepts, des classifications et de la structure de la chaîne industrielle, qui, ensemble, permettront aux principaux acteurs de comprendre l’étendue du marché, comment il répondra aux exigences des consommateurs et quelles fonctionnalités il offre. Gabonflash, COVID-19 Impact sur le rapport mondial de recherche sur le marché des additifs de revêtement en résine acrylique pour explorer l'état actuel et les prévisions 2026 - Gabonflash

Traductions du mot « résine »

Langue Traduction
Anglais resin
Espagnol resina
Italien resina
Allemand harz
Chinois 树脂
Arabe مادة صمغية
Portugais resina
Russe смола
Japonais 樹脂
Basque erretxina
Corse resina
Source : Google Translate API

Résine

Retour au sommaire ➦

Partager