La langue française

Galipot

Sommaire

  • Définitions du mot galipot
  • Étymologie de « galipot »
  • Phonétique de « galipot »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galipot »
  • Traductions du mot « galipot »
  • Synonymes de « galipot »

Définitions du mot galipot

Trésor de la Langue Française informatisé

GALIPOT, subst. masc.

Résine liquide, extraite par incision du pin maritime, solidifiée à l'air. Un kilogramme de galipot, 500 grammes de résine et 125 grammes de cire jaune, donnent (...) un bon goudron [pour le goudronnage des bouteilles] (Brunet, Matér. vinic.,1925, p. 504).
P. ext., MAR. Enduit à base de résine, de matières grasses, etc., utilisé pour protéger de l'eau de mer certaines pièces des bateaux. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [galipo]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1571 gallipot « résine du pin maritime » (Arch. de Bretagne, 1, 106 ds FEW t. 21, p. 73a); 2. 1840 mar. (Ac.). Altération de garipot « pin résineux » (1561, A. du Pinet, Les Commentaires de M. P. Matthioli ... sur les six livres ... de Dioscoride..., I, 74 - DG) empr. prob. à la faveur d'échanges commerciaux, au landais (dès 1380 Cantal guarapot « mastic résineux » ds FEW t. 21, p. 73a) où il est d'orig. inc. (FEW, loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 21. Bbg. Bugge (S.). Étymol. fr. et rom. Romania. 1874, t. 3, p. 149. - Hubschmid (J.). Substratprobleme. Vox rom. 1960, t. 19, p. 144. - La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 34.

Wiktionnaire

Nom commun

galipot \ɡa.li.po\ masculin

  1. (Botanique) Résine solide qu’on tire du pin par incision.
    • Quant aux barras et galipots, ils doivent être arrachés de l’arbre avec la pousse; le résinier les fait tomber sur une toile étendue sur le sol. — (Article "Résines", Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, Volume 58, page 744, 1859)
  2. Sorte de mastic fait de résine et de matières grasses.
    • (Figuré)Il y avait vraiment une malédiction du Ciel sur les ganaches de sacristie qui n’appréhendaient pas de manier une plume. Leur encre se muait aussitôt en une pâte, en un galipot, en une poix qui engluaient tout. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Marine) Mastic, mélange de suif et d’huile (ou de graisse) utilisé pour graisser les câbles d’acier et certains cordages, et aussi pour garnir les filetages des vis et axes dans les pièces de bois pour faciliter le vissage (et le dévissage) et assurer l'étanchéité des perforations du bois.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALIPOT. n. m.
Résine solide qu'on tire du pin par incision. Il désigne aussi une Sorte de mastic fait de résine et de matières grasses.

Littré (1872-1877)

GALIPOT (ga-li-po ; le t ne se lie pas) s. m.
  • Térébenthine concrète, impure, qui s'est solidifiée sur l'arbre même par l'évaporation spontanée de son essence.

    Sorte de mastic particulier à la marine, composé de résine et de matières grasses.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GALIPOT. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Bugge, Romania, n° 10, p. 149, galipot est issu de l'allem. Klibe, gummi, lacrima arborum, qui se lit dans un glossaire, imprimé en 1517, de mots recueillis en Anhalt et à Leipzig. On trouve avec le même sens kliber, bas-allem. kliwer dans la Poméranie, néerland. klibber. La source de ces mots est le moyen haut-allem. klîben, être adhérent. Pour l'insertion de l'a dans galipot, comparez canif de knife. Le p se rapporte à une forme du haut-allem. ; comparez le bavar. klepig, kleppig, le même que klebig. Quant aux consonnes, l'autrichien gleppe pour klebe, glouteron, est analogue au français galipot. D'autres disent que galipot est le hollandais gleypot, urceolus fictilis (Kilian), HENSLEIGH WEDGWOOD, Transactions of the philological society, 1873-1874, part. I, p. 65. Le galipot, sorte de térébenthine, serait dit du vase contenant. Mais, comme les copeaux des pins qui fournissent le galipot se nomment galipes (voy. ce mot au Supplément), il est vraisemblable que galipot en provient ; on ignore l'origine de galipe ; peut-être est-ce à galipe qu'il faut appliquer l'étymologie proposée par M. Bugge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « galipot »

Origine inconnue. Il est écrit galipo, dans une Déclaration du roi, nov. 1640, tarif : galipo ou gros encens, le cent pesant, cinq livres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Voir galipe (« copeau de pin ») et -ot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « galipot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galipot galipɔ

Évolution historique de l’usage du mot « galipot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « galipot »

Langue Traduction
Anglais galipot
Espagnol galipot
Italien galipot
Allemand galipot
Chinois 加利波特
Arabe جاليبوت
Portugais galipot
Russe живица
Japonais ガリポット
Basque galipot
Corse galipot
Source : Google Translate API

Synonymes de « galipot »

Source : synonymes de galipot sur lebonsynonyme.fr
Partager