Publicité : définition de publicité


Publicité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PUBLICITÉ, subst. fém.

A. − Action de rendre public; résultat de cette action:
1. Ces arrêtés des préfets sont exécutoires par eux-mêmes (...); mais après avoir été portés à la connaissance du public par voie d'affiches, quand ils intéressent toutes les communes, ou bien à son de trompe ou de tambour, surtout dit M. Taudière, depuis l'article 96 de la Loi de 1884, qui rend cette publicité obligatoire pour les arrêtés municipaux, et a fortiori, pour les arrêtés des préfets. Baradat,Organ. préfect., 1907, p. 92.
− Domaine jur.Possibilité pour le public d'assister aux audiences d'un tribunal. Anton. huis clos (v. huis).J'ai dit que j'acceptais le huis clos dans des cas déterminés, mais seulement lorsqu'il y a une raison sérieuse de secret, car le principe de la justice en France est apparemment la publicité des débats (Clemenceau,Iniquité, 1899, p. 196).La loi exige la publicité des débats judiciaires... On doit nous laisser entrer dans la salle des Assises. − Ils ont fait remplir les places du public par des gardes du corps en bourgeois et par des mouchards, avant l'ouverture de l'audience (Adam,Enf. Aust., 1902, p. 472).
B. − Caractère de ce qui est notoire, connu de tous ou au moins du plus grand nombre de personnes. Entourer qqc. de la plus grande publicité; un coup de publicité. Elle s'habillait à ravir, et adorait M. de Chateaubriand. C'était, en termes d'étude, une conquête charmante pour Eugène. Il n'en parlait à personne, mais tout le monde le savait. Cette publicité alla si loin que le mari finit par l'apprendre (Soulié,Mém. diable, t. 2, 1837, p. 67).
Faire de la publicité autour de qqc.; donner de la publicité à. Diffuser une information, faire connaître à tous un événement, un fait. Elle n'a jamais souffert, il faut le dire à sa gloire, qu'un tort du prochain restât ignoré; et, sous le rapport de la publicité la plus étendue donnée à tous les faits et gestes de ses voisins et voisines, elle resta une trompette incomparable (Gobineau,Nouv. asiat., 1876, p. 178).Quel est le journal, je vous le demande, qui ne touche pas de l'argent des villes de jeu? Et croit-on que les villes de jeu le payeraient, cet argent, si elles ne craignaient pas que les journaux fassent de la publicité autour des suicidés? (Goncourt,Journal, 1894, p. 679).Les Soviets n'ont pas, comme on l'a raconté, tenté de duper le monde entier en cachant leur force réelle sous une faiblesse apparente, ils ont au contraire donné le maximum de publicité aux chiffres réels de leur production et de leurs armements (Vailland,Drôle de jeu, 1945, p. 206).
C. − Action, fait de promouvoir la vente d'un produit en exerçant sur le public une influence, une action psychologique afin de créer en lui des besoins, des désirs; ensemble des moyens employés pour promouvoir un produit. Publicité adroite, éhontée, informatrice, mensongère, tapageuse; frais de publicité; faire une campagne de publicité en faveur de qqc.; préparer de la publicité à un produit; publicité par voie de radio-télévision. Des sommes énormes sont dépensées pour la publicité commerciale. Aussi des quantités de produits alimentaires et pharmaceutiques, inutiles, et souvent nuisibles, sont-ils devenus une nécessité pour les hommes civilisés (Carrel,L'Homme, 1935, p. 29).
P. méton.
1. Affiche, annonce, court-métrage, tout support vantant les mérites ou portant le nom d'un produit. Publicité lumineuse. Pour les décider, il déclara: « On vous jouera un sketch. » Lecouvreur arrondit les yeux: « Un quoi? » Mais Gustave qui flairait une bonne publicité pour la « chope » donna une tape sur l'épaule de Raoul: « Ça colle! » (Dabit,Hôtel, 1929, p. 171).Ensemble des moyens publicitaires mis en œuvre. Pendant un mois encore, il se débattit, faisant des miracles; il emplissait l'Europe d'une publicité colossale, affiches, annonces, prospectus, et tirait de l'argent des pays les plus lointains (Zola,Nana, 1880, p. 1454).J'allai les regarder frétiller au creux de ma main mes dollars à la lueur des annonces de Times Square, cette petite place étonnante où la publicité gicle par-dessus la foule occupée à se choisir un cinéma (Céline,Voyage, 1932, p. 257).
Agence, bureau de publicité. Entreprise, service dans lesquels on cherche des moyens pour faire connaître, vanter des produits, dans lesquels on élabore ces supports. Pourquoi une agence de publicité n'exploiterait-elle pas les tombes, comme on exploite les parois des urinoirs ou les plafonds des omnibus? On lirait ainsi l'annonce d'un chocolat nouveau ou d'un dentifrice américain sur les dalles tumulaires (Bloy,Journal, 1894, p. 150).Les directions les plus attentives à contrôler les dépenses de leurs services sont souvent celles qui dépensent le plus largement pour leurs services de publicité car elles savent que le client nouveau ne viendra pas à l'avion si on ne lui montre pas qu'il est de son intérêt d'y venir (Évol. transp. aérien marchand., 1957, p. 19).
2. [Avec l'art. déf.] La publicité. La profession, le domaine des savoirs et des pratiques publicitaires:
2. ... l'image peut davantage; elle peut créer des convictions sans fondement justifiable. N'étant pas contrôlées par la pensée, elles peuvent être arbitraires, même absurdes; le sujet ne s'en aperçoit pas, puisqu'il lui appartient seulement de les enregistrer. La publicité n'a pas été longue à soupçonner ce pouvoir irrésistible et elle n'a pas craint d'en user. Si un produit est destiné à brunir la peau des estivants, la méthode (...) enseignera à montrer un épiderme magnifiquement doré là où s'interposera la bouteille miraculeuse. Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 46.
REM.
Pub, subst. fém.,abrév. Ce court-métrage vante la qualité d'un produit sur le mode suave d'une « pub » pour désodorisant (Le Point, 1erjuill. 1974 ds Gilb.1980).
Prononc. et Orth.: [pyblisite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1694 « notoriété publique » (Ac.); b) 1746 « qualité de ce qui est rendu public » (Batteux, Les Beaux-arts, p. 216); 2. a) 1829 « ensemble des moyens utilisés pour faire connaître au public un produit, une entreprise industrielle ou commerciale » (Album Grandjean, 10 nov., III, p. 4 ds Fr. mod. t. 17, 1949, p. 302); b) 1912 publicité lumineuse (Escard, Lampes électr., p. 390). Dér. de public1*; suff. -ité, v. -té. Fréq. abs. littér.: 635. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 837, b) 785; xxes.: a) 968, b) 982. Bbg. Dossiers de mots. Néol. Marche. 1976, n o1, pp. 72-73. − Gall. 1955, pp. XV-XIX. − Haas (C.R.). La Publicité. Paris, Dunod, 1962, 528 p. − L'Inform., par P. Albert, Fr. Balle, J. Cazeneuve... Paris, 1977, p. 43. − Plas (B. de), Verdier (H.). La Publicité. Paris, P.U.F., 1982, 128 p. − Quem. DDL t. 23 (s.v. pub).

Publicité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

publicité \py.bli.si.te\ féminin

  1. Notoriété publique.
    • La publicité du crime en rend la punition plus nécessaire.
  2. Action de rendre public, résultat de cette action.
    • La publicité des débats judiciaires en matière criminelle est consacrée par nos lois.
    • Leurs démêlés ont eu, ont reçu la plus grande publicité.
    • Il a donné toute la publicité possible à ses réclamations.
    1. (Droit) Possibilité pour le public d'assister aux audiences d'un tribunal. Antonyme : huis clos
      La loi exige la publicité des débats judiciaires.
  3. (Marketing) Action, fait de promouvoir la vente d'un produit en exerçant sur le public une influence, une action psychologique afin de créer en lui des besoins, des désirs ; ensemble des moyens employés pour promouvoir un produit.
    • Les différences socioculturelles sont l'expression des écarts de perception entre la culture du marché source et celle du pays cible. La partie la plus visible de ces écarts est traduite pas la publicité. Les images et les slogans, les contextes de mise en avant des produits et des services sont la partie la plus perméable aux différences socioculturelles. — (Charles Croué, Marketing international: Un consommateur local dans un monde global, De Boeck Supérieur, 7e éd., 2015, p. 65)
  4. Annonce de caractère commercial par les journaux, les affiches, les prospectus et tous autres moyens de réclame.
    • Publicité lumineuse.
    • Une publicité pleine page sur la quatrième de couverture.
    • Ces réclames, que l'on ne désignait pas encore [en 1955] sous le vocable de « publicités », faisaient vivre grassement Paris Match et je n'avais pas matière à m'en plaindre, tout au plus à sourire de leur puérilité. — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, p. 268)
    • Quand, la popularité du denim s’affolant, les adolescents le baptisent blue-jeans ou jeans (au pluriel en américain), les fabricants ne leur font pas une leçon de vocabulaire : ils adoptent eux-mêmes le mot dans leurs publicités. — (Michelle Jeanguyot, Le coton au fil du temps, Éditions Quae, 2008, p. 125)
  5. (Absolument) Secteur, domaine des pratiques publicitaires.
    • Or il est à la veille, grâce à de puissantes interventions, d'affermer complètement la publicité de Lutèce-Journal. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 217-218)
    • La publicité devrait croitre de 3 % par an dans les prochaines années.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Publicité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PUBLICITÉ. n. f.
Notoriété publique. La publicité du crime en rend la punition plus nécessaire. Il signifie plus ordinairement Qualité de ce qui est rendu public. La publicité des débats judiciaires en matière criminelle est consacrée par nos lois. Leurs démêlés ont eu, ont reçu la plus grande publicité. Il a donné toute la publicité possible à ses réclamations. Il signifie aussi Annonce de caractère commercial par les journaux, les affiches, les prospectus et tous autres moyens de réclame. Frais de publicité. Un office de publicité. Publicité lumineuse. Une débauche de publicité. Une publicité tapageuse, indiscrète, éhontée.

Publicité : définition du Littré (1872-1877)

PUBLICITÉ (pu-bli-si-té) s. f.
  • 1Notoriété publique. La publicité d'un crime.
  • 2Qualité de ce qui est rendu public. La publicité des débats parlementaires, d'une audience. Pierre mit dans toutes ses démarches une publicité qui montrait la persuasion intime de sa justice, Voltaire, Russie, II, 10. Ces inventions guerrières qui, en devenant bientôt communes à tous les peuples, perdent par cette publicité même, sinon leur mérite, au moins leurs avantages, D'Alembert, Éloges, Caillères. Songez… Que la publicité… - Je vais la rendre immense, Delavigne, la Popular. III, 7.
  • 3État de ce qui appartient au public, de ce qui est d'un usage public. Lorsqu'un chemin, tracé sur le territoire d'une commune, est affecté à l'usage public, il est naturel de penser qu'il appartient au domaine municipal ; la publicité fait naturellement supposer la communauté, Bayle-Mouillard, Projet de Code rural, Session 1868 du Corps législatif, p. 28. Les chemins ruraux sont prescriptibles malgré leur publicité, ID. ib. p. 33.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « publicité »

Étymologie de publicité - Wiktionnaire

Du latin publicitas « état de ce qui est public ». (1694) « notoriété publique », (1746) « qualité de ce qui est rendu public », (1829) « ensemble des moyens utilisés pour faire connaître au public un produit, une entreprise industrielle ou commerciale » [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « publicité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
publicité pyblisite play_arrow

Citations contenant le mot « publicité »

  • YouTube change sa politique de monétisation pour plus de publicités Presse-citron, De plus en plus de marques rechignent à acheter de la publicité sur les réseaux sociaux
  • Je vous ai menti. L’objectif de la publicité Facebook n’est pas de convertir vos cibles publicitaires en clients. Votre publicité Facebook est là pour inciter votre prospect à cliquer sur le lien menant sur votre boutique… , ▷ E-commerce : Écrire une publicité Facebook qui convertit
  • La publicité pourrait être intégrée au coeur de nos jeux préférés. Selon les informations de The Wall Street Journal, Electronic Arts teste actuellement un nouveau système de publicité similaire à ce qu'on peut trouver actuellement sur mobile.  , Electronic Arts teste un nouveau système de publicité qui ne va pas plaire aux gamers
  • Pour la deuxième fois en une semaine, un des meilleurs poids lourds de l’UFC est présenté dans une publicité. La dernière fois, c’était effrayant Francis Ngannou a affronté une toute petite fille pour une publicité automobile à Las Vegas. Cette fois, la situation a pris un virage vers le loufoque, alors que le cintre Stipe Miocic et ses copains pompiers s’attaquent à la fatigue de la mi-journée et à la télékinésie à l’aide d’un café extra fort. Marseille News .net, Stipe Miocic joue dans une publicité de café stupide - Marseille News .net
  • Une proposition de loi, qui reprend certaines des dispositions de la Convention citoyenne, entend lancer le débat sur le rôle de la publicité dans la transition écologique. Le Figaro.fr, Menace sur le marché de la publicité
  • Voila bien une activité nuisible qu'il conviendrait de freiner. La publicité est là pour stimuler nos désirs et nous faire consommer des produits que nous nous n'avons pas besoin alors même qu'il conviendrait de réduire notre consommation pour retourner à l'essentiel. Et en plus la publicité dégrade nos paysages et nos villes, il y a beaucoup trop de panneaux publicitaires. Il faut stopper cela ! Le Figaro.fr, La publicité sous pression écologique
  • Orange et FranceTV Publicité annoncent ce jour la signature d'un accord inédit en France sur la publicité TV adressée. Ce partenariat ouvre ainsi la voie d'une nouvelle expérience publicitaire pour les annonceurs et pour les téléspectateurs. , Orange et FranceTV Publicité signent un partenariat sur la publicité TV adressée en linéaire - orange.com
  • Alors que l'obésité joue un rôle aggravant pour les malades atteints du Covid-19, le gouvernement britannique réfléchit à une stratégie limitant la publicité TV et en ligne pour la « junk food ». La réforme devrait se traduire par des coupes de 200 millions de livres dans les grilles de programmes de diffuseurs déjà mal en point. Les Echos, La publicité britannique fragilisée par la croisade « malbouffe » de Boris Johnson | Les Echos
  • Prochainement, quand vous regarderez une chaîne de télévision sur la box de votre opérateur, vous n'aurez pas nécessairement les mêmes publicités que votre voisin. Les chaînes de télé pourront diffuser des publicités ciblées à travers les box dès qu'un décret, promis pour ce mois-ci par le gouvernement après du retard, l'autorisera. MacGeneration, La publicité ciblée va bientôt arriver à la télévision | MacGeneration
  • L'activité télévisée contribue ainsi à hauteur de 66 millions aux profits opérationnels, contre 114 millions l'an dernier. En revanche, la radio, encore plus affectée par la chute de la publicité (-27 % sur six mois) est tombée dans le rouge en résultat opérationnel courant, à 2 millions de pertes contre un profit de 12 millions. « C'est une industrie de coûts fixes et saisonnière, dit Nicolas de Tavernost. Nous espérons être dans le vert sur l'année. » Les Echos, M6 : la chute de la publicité un peu moins lourde que prévu | Les Echos
  • La publicité, c'est l'art de faire des mensonges entiers avec des demi-vérités. De Edgar A. Schoaff
  • A force d’appeler ça ma vie je vais finir par y croire. C’est le principe de la publicité. De Samuel Beckett / Molloy
  • La publicité est comme le poison : elle n’est dangereuse qu’avalée. De Joe Paterno
  • Plus d’une chose insignifiante a pris de l’ampleur grâce à une bonne publicité. De Mark Twain
  • La publicité, c'est la plus grande forme d'art du XXème siècle. De Marshall Mc Luhan
  • Faire de la publicité, c’est agiter un bâton dans l’auge à cochons. De George Orwell
  • La clémence : une élégance des tyrans pour se faire de la publicité. De Jean Anouilh
  • Dans la presse, seules les publicités disent la vérité. De Thomas Jefferson
  • La meilleure des publicités est un bon produit. De Alan Meyer
  • La publicité, c’est la vie du commerce. De Calvin Coolidge
  • Les bonnes marchandises se passent de publicité. De Proverbe chinois
  • Qu'on le veuille ou non, la télévision ne se sépare pas de la publicité et la publicité alimente le jeu audiovisuel. Les deux se soutiennent puisqu'elles vivent l'une de l'autre, l'une par l'autre. De François Dagonnet / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • La publicité, c'est la gloire du riche ; la gloire, c'est la publicité du pauvre. De Auguste Detoeuf
  • La publicité reste l'art de vendre quelque chose au client de la maison de publicité. De Jean Anouilh
  • N'importe quelle publicité est une bonne publicité. De Andy Warhol
  • Faire du commerce sans publicité, c'est comme faire de l'œil à une femme dans l'obscurité. Vous savez ce que vous faites, mais personne d'autre ne le sait. Steuart Henderson Britt, New York Herald Tribune 30 octobre 1956

Images d'illustration du mot « publicité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « publicité »

Langue Traduction
Corse publicità
Basque publizitatea
Japonais 宣伝
Russe публичность
Portugais publicidade
Arabe شهره اعلاميه
Chinois 宣传
Allemand werbung
Italien pubblicità
Espagnol publicidad
Anglais publicity
Source : Google Translate API

Synonymes de « publicité »

Source : synonymes de publicité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « publicité »



mots du mois

Mots similaires