La langue française

Battage

Définitions du mot « battage »

Trésor de la Langue Française informatisé

BATTAGE, subst. masc.

A.− Peu usité. Action de battre :
1. − Écoutez, les enfants qui pleurent ce n'est pas gai... − Rose est faignante... De là une dissertation sur la façon de « corriger » les enfants; le battage des enfants étant assimilé à une nécessité domestique, telle que le battage des tapis. Frapié, La Maternelle,1904, p. 260.
Au fig. Publicité excessive et tapageuse qui se fait autour d'un événement, d'une personne ou d'une chose :
2. Dans ce temps-là la médecine ne faisait pas de réclame, elle guérissait. Pas de battage, des actes. A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 172.
Arg. Mensonge :
3. Non! tout ça, c'est du battage. Le prince Victor ne marchera pas. Nous non plus. (Joinville). Bruant1901, p. 315.
B.− TECHNOLOGIE
1. AGRIC. Opération qui consiste à battre les céréales pour séparer le grain de l'épi. Battage au fléau, battage mécanique; frais de battage :
4. Tandis que sa mère s'éloignait, elle ramassa son fléau et se remit au travail. Le battage continua, régulier, à la même cadence sûre et monotone. Mais le bruit alterné des fléaux sur la terre battue ne comblait pas le silence gêné qui séparait le père et la fille. Aymé, La Jument verte,1933, p. 180.
2. P. ext. Procédé de transformation d'une matière première, à laquelle on fait subir des chocs successifs. Battage de la laine, du fil, de la pâte, de la poudre, du cuir, de l'or :
5. Le fer cède à certains degrés de battage ou de pression réitérée; ses impénétrables molécules, purifiées par l'homme et rendues homogènes, se désagrègent; et, sans être en fusion, le métal n'a plus la même vertu de résistance. Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1847, p. 515.
En partic. Synon. de barattage :
6. Quand (...) le lait est destiné (...) à la fabrication du beurre, la laiterie doit renfermer les appareils et ustensiles nécessaires aux opérations suivantes 1ole crémage, 2ol'écrémage, 3ole battage ou barattage, 4ole délaitage et le travail du beurre. A.-F. Pouriau, La Laiterie,1895.
PRONONC. : [bata:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1329 agric. « opération qui consiste à séparer de l'épi ou de la tige les graines de certaines plantes » (J. Richard, Thierry d'Hireçon, 14 dans R. Hist. litt. Fr., t. 4, p. 138 : Pour le battage de IIIIeLII. mencaus de blé des blés de loge qui furent batu a xxvo) − xves. dans Gdf. Compl.; repris au xviiies. 1751, Encyclop. t. 2; b) 1847 technol. « opération consistant à réduire les métaux en feuilles d'une extrême ténuité au moyen d'un marteau » (Balzac, supra, ex. 5); 2. 1849 arg. (Le Jargon de l'arg. réformé dans Sain. Sources arg. t. 1, p. 201 : Battage, menée astucieuse); d'où 1901 (Bruant, p. 386 : Réclame. Battage ... [s'emploie en mauvaise part]). Dér. du rad. de battre*; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 34.
BBG. − Gall. 1955, p. XXV. − Sain. Lang. par. 1920, p. 104, 251.

battage (du blé);

battage « publicité tapageuse »

Wiktionnaire

Nom commun

battage \ba.taʒ\ masculin

  1. (Agriculture) Action de battre les céréales, certains légumes ou certaines légumineuses pour séparer les tiges de la graine.
    • Chez l’orge vêtue, la lemme et la paléole adhèrent au grain lors du battage, tandis que chez l’orge nue, le grain s’en libère. — (Ressources végétales de l’Afrique tropicale, vol.1 : Céréales et légumes secs, édition scientifique par Martin Brink & ‎Getachew Melese Belay, traduction par M. Chauvet & J. S. Siesmonsa, Fondation PROTA/Backhuys Publishers/CTA, Wagenningen (Pays-Bas), 2006, page 94)
  2. (Par extension) Opération de préparation de produits manufacturés, consistant à les battre.
    • Le battage a pour but d’enlever aux laines les poussières, les matières terreuses ou sableuses et les pailles qu’elles contiennent. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Battage de l’or pour l’amincir. — Battage du cuir pour le "durcir".
  3. (En particulier) Action de battre la crème pour la convertir en beurre.
    • Battage du beurre avec une baratte.
  4. Action de battre des pieux ou des palplanches pour les enfoncer.
    • Lorsque , par l’effet de l’enfoncement du pieu, sa tête est parvenue un peu au-dessous du pied de la sonnette, le mouton ne peut plus l’atteindre, et alors on ne peut continuer le battage que par le moyen d’un faux pieu. — (Émiland Gauthey , Construction des ponts, dans Œuvres de M. Gauthey, vol. 2, 1813, p. 264)
  5. (Figuré) (Néologisme) Campagne de communication commerciale, politique ou institutionnelle.
    • Un grand battage médiatique ne cesse actuellement d'opérer une comparaison entre le nombre d’annuités nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein, avec 37,5 dans le public et 40 dans le privé et de déduire de ces deux chiffres que c’est inéquitable. — (Claude Danthony, 37,5 torchons ou bien 40 serviettes?, CGT Cheminots, 2007)
  6. (Boxe) Intervention sur l’arme adverse pour l’empêcher d’agir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BATTAGE. n. m.
T. d'Agriculture. Action de battre les tiges de céréales pour séparer l'épi de la graine. Battage du blé, du seigle. Battage au fléau. Battage mécanique. Par extension, Battage du beurre, Action de battre la crème pour la convertir en beurre. En termes d'Arts, Battage de l'or. Battage de la laine, du coton, des cuirs, etc. Différentes opérations de préparation de produits manufacturés.

Littré (1872-1877)

BATTAGE (ba-ta-j') s. m.
  • 1Action de battre le blé pour séparer le grain de l'épi.
  • 2Dans la draperie, préparation donnée à la laine.
  • 3Action de battre la poudre dans les mortiers.
  • 4Opération pour faire le beurre, consistant dans l'agitation de la crème en des vases de formes diverses appelés barattes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BATTAGE des blés, (Œconomie rustique.) Laissez suer vos blés dans le tas ; tenez-les engrangés pendant trois mois, hors la quantité que vous destinez à la semaille ; celui que vous aurez fait battre quelques jours après la moisson, vaudra mieux pour cet usage : suivez la maniere de battre de votre pays. En Gascogne & en Provence, vous laisserez sécher vos gerbes sur le champ ; vous aurez un nubilaire ou un appentis, sous lequel vous puissiez mettre votre grain à couvert dans le tems de pluie. Ces appentis & cette maniere de sécher le blé, & de ne le lever du champ que pour le battre, vous dispenseront d’avoir des granges ; il ne vous faudra que des greniers. Préférez le battage au fléau. Il est aussi avantageux & plus simple que celui où les gerbes sont foulées par des chevaux, des mulets, ou des bœufs sur un aire ; ou coupées & foulées par deux grosses planches épaisses de quatre doigts, & garnies de pierres à fusil tranchantes, qui seroient traînées par des bœufs. Le premier est en usage en Gascogne, en Italie, en Provence ; & le second en Turquie. En Champagne, en Bourgogne, &c. nous nous servons du fléau ; nous battons pendant l’hyver, nous prenons des hommes de journée ; ils sont l’un à un bout de la grange, l’autre à l’autre bout ; la gerbe est entre-deux, & ils frappent alternativement sur l’épi de la gerbe, avec l’instrument appellé fléau. Voyez à l’article Fléau, la description de cet instrument. Quand le blé est battu, il faut le vanner. Voy. Vanner. Quand il est vanné on le crible. Voy. Crible & Cribler . Plus le grain est net, mieux il se garde. Quand il est criblé, on l’expose à l’air, pour que le reste de sa chaleur se dissipe.

Battage, en Draperie ; c’est une des préparations que l’on donne aux laines avant que de les employer à la fabrication des draps. Cette préparation succede au triage. Voy. Triage & Draperie. Elle consiste à les porter sur une claie de corde, & à les battre, comme on voit Pl. de Draperie. A, la claie ; BB, ouvriers battant les laines. Cette opération a deux objets ; le premier, de faire ouvrir la laine, ou de la séparer par les coups de baguette ; le second, de la purger entierement de sa poussiere. Voyez l’article Draperie.

Battage, s. m. en termes de Salpétrier, se dit du tems qu’on employe à battre la poudre dans le moulin. Les pilons sont de bois, & armés de fonte, & les mortiers de bois, creusés dans une poutre : quand ils sont de fer, il en arrive souvent des accidens. Pour faire la bonne poudre, il faut un battage de vingt-quatre heures à 3500 coups de pilons par heure, si le mortier contient 16 livres de composition. Le battage est moins rude l’été que l’hyver, à cause que l’eau est moins forte. Voyez Moulin à poudre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « battage »

 Dérivé de battre avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Battre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « battage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
battage bataʒ

Évolution historique de l’usage du mot « battage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « battage »

  • Les premières récoltes de colza ont commencé dans certaines régions. Cependant, pas de précipitation : Terres Inovia rappelle qu'il est important de s’assurer que l’ensemble des siliques soient suffisamment sèches pour que le battage soit optimal. Retrouvez les six règles à respecter avant de démarrer la moisson du colza. Terre-net, Six points clés à respecter avant de démarrer la récolte de colza
  • Outre les éléments traditionnels, la zone de battage utilise des doigts pour extraire les derniers grains de la culture. Sans compter qu'en conditions limitantes, le débit n'est pas entaché. Le terrain de jeu favori de la machine : les zones nordiques où la récolte est le plus souvent à forte humidité. C'est là que le constructeur l'a testée pour vérifier si son engin pouvait réellement atteindre les 100 t/h à moins de 1 % de perte. Terre-net, Moissonneuse-batteuse X9 John Deere - X9 1000 - X9 1100
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial des marteleuses hydrauliques a prédit une croissance futuriste puissante du marché des marteleuses hydrauliques et la fusion de plusieurs statistiques sur l’industrie respective. En plus de cela, le rapport sur le marché mondial des machines de battage à marteau hydraulique est considéré comme une découverte complète d’informations importantes liées au marché international. Instant Interview, Taille de marché de la machine de battage de marteau hydraulique 2020-26:, Groupe Casagrande, Watson, Inc. – Instant Interview
  • Derrière le convoyeur, l'accélérateur d'alimentation dispose de chevrons sur sa partie centrale pour diviser en deux le flux de récolte et de 8 pales de chaque côté pour une alimentation continue des deux rotors. Des ailettes à l'avant de chaque rotor assurent la transition du flux. D'une longueur de 3,50 m et d'un diamètre de 60 cm, les rotors se divisent en trois parties - alimentation, battage, séparation - à l'image des séries S. La récolte y effectue 9,5 tours avant d'être éjectée à l'arrière, dont 2,5 tours sur la partie batteur (4 m² de surface de battage). Excentrés, les rotors proposent plus d'espace sur la partie supérieure que sur la partie inférieure, favorisant les déplacements de grain dans le volume de récolte. A l'arrière, la partie séparation offre une surface de 22,50 m². En sortie de rotors, le tambour de décharge dispose lui aussi d'une grille pour extraire les derniers grains.  Réussir machinisme, John Deere - On connaît la puissance de la nouvelle moissonneuse-batteuse X9 | Réussir machinisme
  • C’est ce qui a été annoncé mardi dernier par les responsables à la DSA (direction des services agricoles) à l’occasion du lancement officiel de la campagne moisson-battage. El Watan, Lancement de la campagne moisson-battage à Tizi Ouzou : Prévision de récolte de 176 000 qx de céréales | El Watan
  • L’ancienne aire de battage du blé de Châteauneuf bientôt réhabilitée Nice-Matin, L’ancienne aire de battage du blé de Châteauneuf bientôt réhabilitée - Nice-Matin
  • Un plan majeur qui fera partie de la poussée technologique mondiale de la Chine a été qualifié de battage médiatique et fera face à un certain nombre de défis, a déclaré un organisme de l’industrie technologique à CNBC. News 24, Le plan technologique pourrait être confronté à des défis pour être à la hauteur du battage médiatique - News 24

Traductions du mot « battage »

Langue Traduction
Anglais hype
Espagnol trilla
Italien trebbiatura
Allemand dreschen
Portugais debulha
Source : Google Translate API

Synonymes de « battage »

Source : synonymes de battage sur lebonsynonyme.fr

Battage

Retour au sommaire ➦

Partager