La langue française

Pronostic

Sommaire

  • Définitions du mot pronostic
  • Étymologie de « pronostic »
  • Phonétique de « pronostic »
  • Citations contenant le mot « pronostic »
  • Images d'illustration du mot « pronostic »
  • Traductions du mot « pronostic »
  • Synonymes de « pronostic »

Définitions du mot pronostic

Trésor de la Langue Française informatisé

PRONOSTIC, subst. masc.

A. − [Le plus souvent empl. au plur.] Jugement conjectural sur ce qui doit arriver. Synon. conjecture.Pronostic(s) exact(s), faux; émettre un pronostic; faire des pronostics; jeu des pronostics. Si j'avais pris cette réprobation unanime de mon milieu familial pour un défi, j'aurais plaisir aujourd'hui à y reparaître, avec le nom que j'ai acquis et une renommée qui bouleverse tous leurs anciens pronostics sur mon avenir (Larbaud, Journal, 1935, p.360).Ils observeront, d'année en année, jalousement, s'ils ne se sont point trompés en leurs pronostics de parieurs (Arts et litt., 1936, p.72-7).
P. méton., vieilli. Signe(s) par lequel ou lesquels on conjecture sur ce qui doit arriver. Sinistres pronostics. Je fus frappé de cette manifestation publique, pronostic mauvais pour la monarchie (Chateaubr., Mém., t.3, 1848, p.290).[Jésus] reproche à ceux qui ne croient pas en lui de ne pas savoir lire les pronostics du règne futur (Renan, Vie Jésus, 1863, p.289).
B. − Spécialement
MÉD. ,,Appréciation du degré de gravité et de l'évolution ultérieure d'une maladie y compris son issue`` (Man.-Man. Méd. 1980). Bon, mauvais pronostic; pronostic favorable, optimiste, sombre; sûr pronostic; réserver son pronostic. Les médecins, en repoussant l'expectation, n'ont pas repoussé la médecine d'observation; au contraire, ils ont dû toujours s'appuyer sur elle pour établir leur diagnostic et leur pronostic (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p.5).Le médecin traça d'une écriture étroite et rapide: «Amélioration notable de l'état respiratoire. Insuffisance cardiaque partielle. Pronostic réservé» (Druon, Gdes fam., t.1, 1948, p.38).
SPORTS. Désignation de l'équipe, du, ou des concurrents ayant les plus grandes chances de gagner une épreuve, et en partic., une course hippique. Concours de pronostics. Le vénérable chanoine Monnoyer remercia Pierre Mille (...) et, prenant la plume, se mit à rédiger les pronostics des chevaux gagnants aux prochaines courses. Car il tenait les écritures d'un bookmaker (A. France, Île ping., 1908, p.394).Les courses Aujourd'hui, à Vincennes Nos pronostics (L'Humanité, 19 janv. 1952, p.3, col. 8).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔnɔstik]. Ac. 1694, 1798: pronostic; 1835, 1878: prognostic, pronostic; 1935: pronostic; id. ds Littré, Rob., Lar. Lang. fr. Étymol. et Hist.1. a) Ca 1250 pronostique «signes par lesquels on conjecture de ce qui doit arriver» (Richard de Fournival, Bestiaire d'amour, éd. C. Segré, p.32; 1585 prognostic (Cholières, Aprèsdisnées, VIII, fo196 ro); b) fin xives. pronostique «conjecture sur ce qui doit arriver» (aalma ds Roques t.2, p.333, 9.795); 2. méd. 1314 les Pronostiques [titre d'un ouvrage d'Hippocrate] (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 1666). Empr. de l'adj. lat. de basse époque prognosticus «de pronostic», issu de prognostica, plur. neutre, employé surtout comme titre d'ouvrage, lui-même empr. au gr. π ρ ο γ ν ω σ τ ι κ α ́ de même empl., dér. du verbe π ρ ο γ ι γ ν ω ́ σ κ ε ι ν «connaître à l'avance». Cf. 1314 prenostique (Henri de Mondeville, op. cit., 22). Fréq. abs. littér.: 174.

Wiktionnaire

Nom commun

pronostic \pʁɔ.nɔs.tik\ masculin

  1. Jugement conjectural sur ce qui doit arriver.
    • Son expérience des affaires donne une particulière autorité à ses pronostics.
    • Il n’est généralement pas heureux dans ses pronostics.
    • Le pronostic des médecins a été peu rassurant.
    • Les hommes politiques se trompent souvent dans leurs pronostics.
    • Il m’a donné ses pronostics pour cette course.
  2. Signe par lequel on conjecture ce qui doit arriver.
    • Ce revers fut le pronostic de sa chute.
    • Cela me paraît être d’un heureux pronostic.
    • Je regarde ce petit événement comme un pronostic favorable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRONOSTIC. n. m.
Jugement conjectural sur ce qui doit arriver. Son expérience des affaires donne une particulière autorité à ses pronostics. Il n'est généralement pas heureux dans ses pronostics. Le pronostic des médecins a été peu rassurant. Les hommes politiques se trompent souvent dans leurs pronostics. Il m'a donné ses pronostics pour cette course. Il se dit encore des Signes par lesquels on conjecture ce qui doit arriver. Ce revers fut le pronostic de sa chute. Cela me paraît être d'un heureux pronostic. Je regarde ce petit événement comme un pronostic favorable.

Littré (1872-1877)

PRONOSTIC (pro-no-stik) s. m.
  • 1Conjecture sur ce qui doit arriver. Les politiques se trompent souvent dans leurs pronostics.
  • 2En parlant des choses, ce qui sert de pronostic. Ce revers fut le pronostic de sa chute.
  • 3Jugement que le médecin fait de l'issue d'une maladie. Comme il avait le pronostic fort sûr, il en désespéra dans un temps même où elle se croyait hors de danger, Fontenelle, Morin.

    L'Académie remarque qu'en ce sens on dit aussi prognostic ; cette prononciation a vieilli parmi les médecins.

  • 4 Terme d'astrologie. Jugement tiré de l'inspection des astres. Il n'y a rien de plus faible ni de plus timide que ceux qui se fient aux pronostics : trompés dans leurs vains présages, ils perdent cœur et demeurent sans défense, Bossuet, Politique, V, III, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Toutes lesdites condicions met Ypocras en la partie des pronostiques, H. de Mondeville, f° 80.

XVIe s. Je vous veux icy coucher une liste de quelques pronostics des tempestes et orages qui se monstrent tant par le soleil que par la lune, Cholières, Contes, t. II, après-dînée 8. Si j'oyois parler ou des esprits qui reviennent, ou du prognostique des choses futures…, Montaigne, I, 200.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pronostic »

Voy. PROGNOSE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin prognosticus, issu du grec ancien προγνωστικός, prognostikos → voir pro- et gnostique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pronostic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pronostic prɔnɔstik

Citations contenant le mot « pronostic »

  • Quelle que soit la sottise des pronostics, la réalité la dépassera. De Natalie Clifford Barney / Pensées d'une Amazone
  • La vie elle-même change tellement vite. C'est tellement difficile aujourd'hui de faire des pronostics sur ce que seront les choses dans dix ans. De Simone Veil / Contact, l'encyclopédie de la création (Emission de TV canadienne)
  • NRL : notre pronostic pour Brisbane Broncos – Cronulla Sharks Dicodusport, Pronostics - Basket - NBA : notre pronostic pour Lakers - Clippers - Dicodusport
  • PMU R1C7 : Découvrez le pronostic Quinté de Turfomania pour le Prix Du Havre qui se disputera Jeudi 30 Juillet sur l'hippodrome de Deauville, sur la distance des 1500 mètres à parcourir. , Pronostic Quinté PMU de jeudi à Deauville : RAJKUMAR sur son terrain de prédilection est chuchoté...
  • Basket – NBA : notre pronostic pour Lakers – Clippers Dicodusport, NRL : notre pronostic pour St. George Illawarra Dragons - South Sydney Rabbitohs - Dicodusport

Images d'illustration du mot « pronostic »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pronostic »

Langue Traduction
Anglais prognosis
Espagnol pronóstico
Italien prognosi
Allemand prognose
Chinois 预后
Arabe المراجع
Portugais prognóstico
Russe прогноз
Japonais 予後
Basque pronostikoa
Corse prognosi
Source : Google Translate API

Synonymes de « pronostic »

Source : synonymes de pronostic sur lebonsynonyme.fr
Partager