La langue française

Horoscope

Définitions du mot « horoscope »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOROSCOPE, subst. masc.

A. − Examen (effectué par les astrologues) du thème astral et des influences planétaires dominantes lors de la naissance d'un individu, de façon à prédire son avenir.
Bon, mauvais horoscope; horoscope fâcheux, favorable, fatal. Bonnes, mauvaises conjonctions astrales lors d'une naissance; bonne, mauvaise destinée qui peut en résulter. Un horoscope fatal m'a menacée au berceau de n'être heureuse que pendant un an (Nodier, Fée Miettes,1831, p. 175).
P. méton. Tableau de l'observation des astres établi pour cet examen :
... l'astrologue commence à établir la figure de l'horoscope. Deux schémas peuvent être utilisés : soit l'horoscope carré, autrefois seul en usage; soit l'horoscope circulaire, presque universellement adopté à notre époque. Divin.1964, p. 181.
Dresser, faire, tirer l'horoscope de qqn. Établir ce tableau et faire les prédictions qui découlent de son examen. Brunetto Latini, qui l'avait vu naître [Dante] et qui avait tiré son horoscope, en voulut vérifier les présages (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 68).
B. − Prédiction de l'avenir (d'une personne), fondée ou non sur l'astrologie. Des cartes (...) que le diseur d'horoscope divise en paquets d'après des lois mystérieuses (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 120).L'Astrologue : Demandez votre horoscope! le passé, le présent, l'avenir garanti par les astres fixes! (Camus, État de siège,1948, p. 202).
REM. 1.
Horoscopie, subst. fém.,rare. Art d'établir des horoscopes. Diseurs de bonne aventure qui confondent en une seule science la chiromancie, la cartomancie et l'horoscopie (Balzac, U. Mirouët,1841, p. 69).
2.
Horoscopique, adj.Qui ressortit à l'horoscopie. Nouvelle astrologie! Ce ne sont plus les astres qui fixent notre destinée avec l'arrêt horoscopique (Claudel, Art poétique,1907, p. 142).Le caractère absolument individuel de toute situation horoscopique particulière (Divin.1964, p. 239).
Prononc. et Orth. : [ɔ ʀ ɔskɔp]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1512 « conjonctions astrales lors d'une naissance » (J. Lemaire de Belges, Illustrations, I, 272 ds Quem. DDL t. 3); 2. av. 1695 lang. cour. « prédiction » (La Fontaine, Poésies diverses, éd. Régnier, t. 8, p. 456). Empr. au lat.horoscopus « horoscope, constellation sous laquelle on est né », lui-même du gr. ω ̔ ρ ο σ κ ο ́ π ο ς adj. « qui observe l'heure natale, d'où : qui tire l'horoscope de la naissance » et subst. « l'ascendant; l'horoscope » (de ω ́ ρ α « période, durée, année, heure » et σ κ ο π ε ι ̃ ν « observer, examiner »). Fréq. abs. littér. : 68.

Wiktionnaire

Nom commun

horoscope \ɔ.ʁɔs.kɔp\ masculin

  1. (Astrologie) Observation qu’on faisait de la position des astres au moment de la naissance de quelqu’un, et par laquelle les astrologues prétendaient juger de ce qui doit arriver au nouveau-né dans le cours de sa vie.
    • Lettré, théologien, juriste et philosophe, il est le type parfait, très rare aujourd'hui, du savant arabe : véritable encyclopédie vivante de la science d'il y a un demi-millénaire. Il croit fermement aux horoscopes, à l’influence des planètes et des constellations, des « douze maisons » du soleil, à la pierre philosophale et à la possibilité de transformer les métaux vils en métaux précieux. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 122)
    • Les astrologues n'ont jamais fourni d'explication satisfaisante à la question suivante : pourquoi les astéroïdes et les satellites ne sont-ils pas pris en compte dans l'élaboration d'un horoscope ? Les réponses que l'on entend habituellement relèvent davantage de l’hyperbole que de la logique. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
  2. (Figuré) (Familier) Ce qu’on prédit par simple conjecture sur le sort de quelqu’un ou sur le résultat de quelque chose.
    • Cet acte de logique et de fidélité fit mentir l'horoscope que jadis tirait son beau-père en disant de son gendre qu'il resterait colonel. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L'officier lui prédit un avenir glorieux, et la mère de Méhul conserva toute sa vie le souvenir de cet horoscope. — (Castil-Blaze, Étienne Nicolas Méhul, dans la Revue de Paris, 1834, vol.1, p.22)

Nom commun

horoscope

  1. Horoscope.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOROSCOPE. n. m.
Observation qu'on faisait de l'état du ciel au moment de la naissance de quelqu'un, et par laquelle les astrologues prétendaient juger de ce qui doit arriver au nouveau-né dans le cours de sa vie. Tirer, faire l'horoscope de quelqu'un; dresser son horoscope. Faiseur d'horoscope. On ne croit plus aux horoscopes. Bon, mauvais horoscope. Fâcheux horoscope. Horoscope favorable. Il se dit, figurément et familièrement, de Ce qu'on prédit par simple conjecture sur le sort de quelqu'un ou sur le résultat de quelque chose. Je vais dresser votre horoscope. L'horoscope de ce libertin n'est pas difficile à tirer; on peut prédire qu'il finira ses jours à l'hôpital. Cette entreprise n'a pas réussi, j'en avais fait l'horoscope.

Littré (1872-1877)

HOROSCOPE (o-ro-sko-p') s. m.
  • 1Le point de l'écliptique qui se trouve à l'horizon quand un enfant naît. La superstition, qui persuada que les événements sont liés aux phénomènes célestes et ramenés périodiquement avec eux, fit croire que le point de l'écliptique qui se lève lors de la naissance d'un enfant, devait présager sa destinée future ; cette erreur rendit célèbre ce point, qu'on nomma l'horoscope, Francœur, Uranographie, n° 229.
  • 2Connaissance que les astrologues prétendaient tirer, pour l'avenir, de la situation où se trouvent les planètes et certaines étoiles, au moment de la naissance d'un homme ou d'une femme. Charlatans, faiseurs d'horoscope, Quittez les cours des princes de l'Europe, Emmenez avec vous les souffleurs tout d'un temps ; Vous ne méritez pas plus de foi que ces gens, La Fontaine, Fabl. II, 13. Je ne veux plus faire de ces actions sans faire tirer l'horoscope de ceux pour qui je les fais, Sévigné, 174. L'on souffre dans la république les chiromanciens et les devins, ceux qui font l'horoscope et qui tirent la figure, ceux qui connaissent le passé par le mouvement du sas…, La Bruyère, XIV. On ne peut trop répéter qu'Albert le Grand et le cardinal d'Ailli ont fait tous deux l'horoscope de Jésus-Christ ; ils ont lu évidemment dans les astres par quel genre de mort il devait finir ; mais, malheureusement, ces deux savants astrologues n'ont rien dit qu'après coup, Voltaire, Dict. phil. Astronomie.
  • 3 Fig. Ce qu'on prédit par simple conjecture sur une personne ou sur une chose. Vous ne changerez point, écoutez Calliope [Bourbon-Conti] ; Elle a pour votre hymen dressé cet horoscope, La Fontaine, Poésies mêlées, 62. Il n'est pas difficile de faire l'horoscope d'un mari qui a épousé sa femme en dépit d'elle, Dancourt, Colin-maillard, sc. 2.

REMARQUE

Le genre d'horoscope a été longtemps incertain ; les grammairiens du XVIIIe siècle le disaient des deux genres (L'horoscope de quelqu'un qui naît dans une aussi mauvaise fortune que la mienne se fait toute seule, STAAL, Mém. t. I, p. 256, édit. 1821) ; aujourd'hui, il est masculin.

HISTORIQUE

XVIe s. En ceste maniere disent les mathematiciens un mesme horoscope estre à la nativité des rois et des sots, Rabelais, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HOROSCOPE, s. m. (Divinat.) c’est le degré de l’ascendant, ou l’astre qui monte sur l’horison en certain moment qu’on veut observer pour prédire quelque événement ; la fortune d’un homme qui vient au monde, le succès qu’aura une entreprise, la qualité du tems, &c. Voyez Ascendant.

Ce mot est purement grec, & composé d’ὥρα, heure, & du verbe σκέπτομαι, specto, considero, je contemple. Les Latins l’appellent cardo orientalis, quelquefois ascendant. Voyez Ascendant.

Mercure & Vénus étoient dans l’horoscope. On étoit autrefois si infatué d’horoscopes, qu’Albert le Grand, Cardan, & quelques autres, eurent, à ce qu’on dit, la témérité de tirer celle de Jesus-Christ.

On appelle aussi horoscope, une figure ou theme céleste, qui contient les douze maisons, c’est-à-dire les douze signes du zodiaque, dans lesquels on marque la disposition du ciel & des astres en un certain moment, pour faire des prédictions. Voyez Maison & Figures.

On dit tirer l’horoscope, faire l’horoscope, &c. On appelle aussi cela plus proprement dresser une nativité, quand il s’agit de prédiction sur la vie & la fortune des hommes ; car on fait l’horoscope des villes, des états, des grandes entreprises.

L’horoscope lunaire est le point d’où sort la lune, quand le soleil est au point ascendant de l’orient. C’est ce qu’on nomme autrement la partie de fortune en Astrologie. Voyez Partie.

Horoscope est aussi un instrument de Mathématique fait en forme de planisphere, inventé par Jean Paduanus, qui en a fait un traité particulier. Voyez le Dictionnaire de Trévoux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « horoscope »

Ὡροσϰοπεῖον, de ὥρα, heure, et σϰοπεῖν, examiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin horoscopus, emprunté au grec ancien ὡροσκόπος hōroskopos de ὥρα hōra (« heure, temps ») et de σκοπός skopos (« observateur, spectateur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « horoscope »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
horoscope ɔrɔskɔp

Citations contenant le mot « horoscope »

  • L'horoscope du dimanche 12 juillet 2020 France Bleu, L'Horoscope du mardi 14 juillet 2020
  • Vous pouvez retrouver votre horoscope quotidien et obtenir une consultation en direct au 3210. Vous pouvez également retrouvez chaque jour un conseil de Christine Haas sur Instagram pour tirer le meilleur de la conjoncture du jour. RTL.fr, L'horoscope du 8 juillet 2020
  • Comme tous les verseaux, je ne crois pas à l'horoscope. De Paulo Vincente
  • Les destinées vulgaires n'ont pas d'horoscopes. De Victor Hugo / Amy Robsart
  • Point besoin d’astrologues, de chiromanciens ni d’horoscopes pour entrevoir ce que notre vie sera. Elle se lit en nous. De Shashi Deshpande / Question de temps
  • Vous pouvez retrouver plus d'horoscopes et obtenir une consultation en direct au 3210. Vous pouvez également retrouver chaque jour un conseil de Christine Haas sur Instagram pour tirer le meilleur de la conjoncture du jour. RTL.fr, L'horoscope du 15 juillet 2020
  • Amateur d'horoscope chinois ? Découvrez votre horoscope chinois du jour ! , Horoscope du Mercredi 15 juillet 2020
  • Joie, ambition, rencontre : que vous réservent les astres aujourd'hui ? Découvrez votre horoscope du jour. Madame Figaro, Bélier, Scorpion, Sagittaire : votre horoscope du lundi 13 juillet 2020 - Madame Figaro
  • Tous les jours sur Tendance Ouest, découvrez votre horoscope avec Camille. tendanceouest.com, Votre horoscope signe par signe du lundi 13 juillet

Images d'illustration du mot « horoscope »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « horoscope »

Langue Traduction
Anglais horoscope
Espagnol horóscopo
Italien oroscopo
Allemand horoskop
Chinois 星座运势
Arabe خريطة الابراج
Portugais horóscopo
Russe гороскоп
Japonais ホロスコープ
Basque horoskopoa
Corse horoscopu
Source : Google Translate API

Synonymes de « horoscope »

Source : synonymes de horoscope sur lebonsynonyme.fr

Horoscope

Retour au sommaire ➦

Partager