La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « herbage »

Herbage

Variantes Singulier Pluriel
Masculin herbage herbages

Définitions de « herbage »

Trésor de la Langue Française informatisé

HERBAGE, subst. masc.

A. − Au plur. ou au sing. à valeur de collectif. Ensemble de plantes herbacées de diverses espèces. Ces hautes charretées d'herbage, chargées de faux et de fourches (A. Daudet, R. Helmont,1874, p. 63).Ces grandes plaines de notre pays, qu'on appelle des prées, qui l'été se couvrent de hauts herbages, et qui sont unies, monotones comme la mer voisine (Loti, Rom. enf.,1890, p. 43) :
1. Alors, au plus épais de la forêt, une coulée verte d'herbages, d'aulnes et de brume dénonçait l'eau vive que l'alios colore d'ocre. Mauriac, Baiser Lépreux,1922, p. 207.
En partic., vx. Plantes utilisées pour leurs propriétés thérapeutiques ou culinaires. Synon. herbes (v. ce mot A 2 b).Vivre d'herbages (Ac. 1798-1935). Tout le village avoit autant de foi à sa sainteté qu'à sa science et à ses herbages, et on lui demandoit autant de prières que de racines (Genlis, Chev. cygne, t. 1, 1795, p. 87).Dans les auberges (...) vous trouvez vers les une heure le dîner, c'est-à-dire (...) soupe (...) bouilli (...) choucroute (...) rarement d'herbages; quand ils paraissent ils sont presque tout simplement cuits à l'eau (Stendhal, Journal, t. 2, 1807, p. 438).
B. − Prairie à l'herbe abondante et riche où l'on met le bétail à l'engraissement. Synon. (pré d') embouche.Herbages naturels; herbages épais; pays d'herbages; les herbages de Normandie; acheter, vendre un herbage. Les chameaux, les mulets, les chevaux, les ânes se promenaient dans l'herbage plantureux, où ils enfonçaient jusqu'au ventre (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 328).[La] France qui a le privilège de disposer d'excellents herbages, mais qui compte aussi de médiocres pâturages et prairies naturelles qui mériteraient d'être retournées (Qq. aspects équip. agric.,1951, p. 19) :
2. Elle lui parlait aussi de son pays à elle, dans le nord, du côté des Flandres. Elle y revenait si souvent, qu'il croyait voir les gras herbages, clos de palissades, au bord de la mer, où les vaches viennent ruminer à l'heure chaude, dans l'ombre ramassée d'un orme gigantesque. Moselly, Terres lorr.,1907, p. 242.
REM.
Herbageux, -euse, adj.,rare. Qui est couvert d'herbages, qui est riche en herbages. Pays, terrain herbageux. Les plaines herbageuses du Kouban (Volney, Ruines,1791, p. 78).Jeanne (...) avait alors répété souvent, sur les collines sauvages de la Marche, ou sur les versants herbageux du Bourbonnais, de très vieux refrains qui ont un caractère historique (Sand, Jeanne,1844, p. 376).
Prononc. et Orth. : [ε ʀba:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1135 « pâturage, prairie naturelle où l'on fait paître les troupeaux » (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, AB 926); plus gén. fin xiiies. « herbe de toutes sortes » (Chastelain de Coucy, éd. M. Delbouille, 5577); 2. a) fin xves. « ensemble d'herbes cueillies » (Alien. de Poict., Honn. de la Cour. ds Gdf. Compl.); b) 1599 « plantes potagères » (Hornkens, Rec. de dict. fr. esp. et lat., p. 276). Dér. de herbe*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 244. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 602, b) 261; xxes. : a) 310, b) 195.

herbage « prairie naturelle pour le pâturage des bestiaux »

Wiktionnaire

Nom commun - français

herbage \ɛʁ.baʒ\ masculin

  1. Herbe des prés où sont mis les animaux pour les engraisser.
  2. (Agronomie) Prairie naturelle ou artificielle, permanente ou temporaire, pâturée par le bétail, servant à l'engraissement.
    • Au lieu d’améliorer les cultures, on s’y obstine encore aux herbages. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Portés, au galop d'abord, puis au trot par Eponine et Sultan, ils ont gagné le plateau et les herbages de Saint-Marc-Jaumegarde où ils ont rencontré, à la sortie du village et dans son domaine, le sieur Aurélien Fontenac éleveur de chevaux, cavalier émérite et maître de manège : « […] ». — (Pierre Moustiers, Héritier d'un seigneur, Éditions Albin Michel, 2010, chap. 10)
  3. Toutes sortes d’herbes bonnes à cueillir.
    • Vivre d’herbages.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HERBAGE. n. m.
Herbe des prés où l'on met les animaux pour les engraisser. Il se dit spécialement d'un Pré qu'on ne fauche jamais et qui ne sert qu'à y mettre des bœufs et des vaches pour les engraisser. Les herbages de Normandie. Cet herbage est d'un très grand revenu. Vendre, acheter un herbage. Faire enclore, faire enfermer des herbages. Conduire les bestiaux à l'herbage. Il se disait aussi de Toutes sortes d'herbes bonnes à cueillir. Vivre d'herbages.

Littré (1872-1877)

HERBAGE (èr-ba-j') s. m.
  • 1Toute sorte d'herbes. Le plus souvent une couronne de feuilles de chêne ou de laurier, ou de quelque herbage plus vil encore, devenait inestimable parmi les soldats [romains], qui ne connaissaient point de plus belles marques que celles de la vertu ni de plus noble distinction que celle qui venait des actions glorieuses, Bossuet, Hist. III, 6. Quelques fruits dédaignés de la brute sauvage, L'herbage impur vomi par le flot écumant, De nos corps épuisés sont l'unique aliment, Millevoye, Élég. II, Homère.
  • 2L'herbe des prés, des pâturages. La biche [qui a perdu son faon] dissipe son chagrin en cherchant d'autres herbages et d'autres forêts, Courier, Lett. II, 169.
  • 3 Particulièrement. Pré destiné à l'engrais des bœufs et des vaches. Cet herbage est d'un très grand revenu.
  • 4Terrain en friche sur lequel tout propriétaire de bestiaux a droit de les envoyer.

HISTORIQUE

XIIe s. Sanc et cervelle [il] fait voler en l'erbage, Ronc. p. 65.

XIIIe s. Prestres Martins estoit moult sages De bien norrir par ces erbages Brebis dont il ot maint fromage, Ren. 7396. N'el [les fleurs] ne sunt point, sachiés de certes, Ne trop closes, ne trop overtes, Ains flamboient par les herbages El meillor point de lor aages, la Rose, 20167.

XVIe s. J'apprins aussi, allant aux pasturages, à eviter les dangereux herbages, Marot, I, 220. Et est dit vif herbage [sorte de droit qu'on payait au seigneur pour pâture] quand le nombre des bestes est de dix et au dessus, et mort herbage quand il est de neuf et au dessous, Coust. gén. t. I, p. 610.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « herbage »

(1135) Composé de herbe et -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1135) Composé de herbe et -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, yerbage ; bourguig. arbeige ; provenç. erbatge ; espagn. herbage ; ital. erbaggio ; du bas-lat. herbaticum, de herba, herbe. Herbaticum s'employait surtout au sens de droit de pâturage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « herbage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
herbage ɛrbaʒ

Fréquence d'apparition du mot « herbage » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « herbage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « herbage »

  • La conseillère poursuit sur les éléments météorologiques du moment. « Les gelées matinales que nous avons eues fin mars et en ce début avril, avec certains jours de fortes amplitudes thermiques (supérieures à 10 °C) et un vent d’est, augmentent les risques métaboliques au pâturage. Attention à d’autres gelées qui pourraient encore survenir. » Et d’expliquer qu’une ingestion rapide de grandes quantités d’herbe en conditions humides, froides et venteuses peut favoriser des pathologies comme la tétanie d’herbage, l’entérotoxémie, la météorisation et même des cas de mammites.
    Journal Paysan Breton — Démarrer l’herbe en douceur | Journal Paysan Breton
  • Changement d’herbage réjouit les veaux.
    Proverbe berrichon
  • Au printemps, l’herbe jeune au pâturage est riche en azote soluble et glucides fermentescibles, pauvre en cellulose, et le rapport magnésium sur potassium (Mg2+/K+) est faible. Conséquence, l’absorption intra-ruminale du magnésium baisse. C’est la tétanie d’herbage.
    Réussir lait — [Contenu partenaire] Sécuriser la mise à l’herbe des vaches laitières avec pHix-up | Réussir lait
  • Ça n'arrive pas qu'aux autres ! La tétanie d'herbage est une maladie qui reste rare mais qui peut avoir de lourdes conséquences et conduire jusqu'à la mort. À la mise à l'herbe, les animaux âgés, les vaches hautes productrices ou encore les débuts de lactation sont particulièrement fragiles et donc à surveiller. Alors comment prévenir la tétanie d'herbage ? Comment reconnaître les premiers symptômes ? Quels traitements possibles ?
    Web-agri — Tétanie d'herbage : carence en magnésium, conseils et maladie au pâturage
  • L’utilisation du bois d’acacia, brûlé pour les besoins domestiques, contribue aussi à détruire l’habitat des espèces sauvages de l’Ahagaar, qui y trouvent normalement refuge, ombre et herbage. Ainsi disparaît l’un des seuls témoins du passage du guépard.
    Le Monde.fr — Dans le sud de l’Algérie, le guépard saharien, « dernier espoir » avant une disparition annoncée
  • « Nous avons été confrontés à un feu d’espaces naturels impactant 12 hectares d’orge sur pied, 6 hectares de blé sur pied et 3000 mètres carrés de lin qui avaient déjà été arrachés plus un hectare d’herbage avec, au milieu des haies bocagères impactées par le sinistre », mentionne le commandant des opérations de secours basé à Caen.
    A Grisy, à moins de 20 kilomètres de Falaise, un incendie a ravagé des cultures | Les Nouvelles de Falaise
  • On aurait pu penser que seule une participation effective, rémunérée ou non, à l’activité d’une société agricole justifie le paiement de cotisations à la MSA. Et pourtant… Julie avait constitué avec son époux et son fils une EARL en vue de mettre en valeur un parcellaire d’herbage destiné au pacage de leurs bovins. Elle en était la gérante non exploitante, seuls son époux et son fils ayant été déclarés comme chefs d’exploitation. Aussi, avait-elle été surprise de recevoir une contrainte décernée, par lettre recommandée, par la caisse de MSA pour obtenir le règlement de cotisations sociales pour les années 2012 et 2013.
    La France Agricole — L’associée sommée de cotiser à la MSA
  • Si des personnes ont des herbages à entretenir, ils peuvent la contacter au 06 24 30 67 04.
    Saint-Pierre-Bénouville : les Écuries de Grâce à l’arrêt depuis le 17 mars | Les Informations Dieppoises
  • Les arbres, la haie, l’eau... L'Empreinte des animaux et des hommes. Cette sortie ethnobotanique propose de découvrir l’originalité de l’herbage charolais, l’histoire et l’impact écologique du bocage. Réservation jusqu'à la veille de la sortie.
    "Les secrets du Bocage" : Balade a Charolles
  • La veille au soir, je caressais encore Ivoire, et vendredi matin à 7h, elle avait disparu de l’herbage où elle aurait dû être.
    Ivoire, l'ânesse blanche a disparu de son herbage à Beuzeville | Le Pays d'Auge
Voir toutes les citations du mot « herbage » →

Traductions du mot « herbage »

Langue Traduction
Anglais grassland
Espagnol pradera
Italien prateria
Allemand wiese
Chinois 草原
Arabe مرج، مرعى، أرض معشوشبة
Portugais pastagem
Russe луг
Japonais 草原
Basque larre
Corse herba
Source : Google Translate API

Synonymes de « herbage »

Source : synonymes de herbage sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot herbage au Scrabble ?

Nombre de points du mot herbage au scrabble : 13 points

Herbage

Retour au sommaire ➦