La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pollution »

Pollution

Variantes Singulier Pluriel
Féminin pollution pollutions

Définitions de « pollution »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLLUTION, subst. fém.

A.− Littér., vieilli
1. Profanation; souillure d'un objet, d'une demeure sacrés. La pollution d'une église dure jusqu'à ce qu'elle ait été bénite de nouveau (Ac.).
[P. méton.] Les péchés qu'il [le Christ] a le plus expressément maudits : la pollution du culte et l'orgie charnelle (Huysmans, À rebours,1884, p. 212).
2. Masturbation. Quiconque se procure pollution volontaire, hors le mariage, qui est appelé par les théologiens : mollesse, telles horribles pollutions exercent aussi les sorciers au sabbat avec les diables entre eux-mêmes, en faisant des mixtions, ô Dieu! avec des choses sacrées pour leurs charmes (Péladan, Vice supr.,1884, p. 239).
En partic. Émission involontaire de sperme, notamment pendant le sommeil. La tranquillité jouisseuse d'un sommeillant en une pollution nocturne (Goncourt, Journal,1889, p. 1055).La rareté des pollutions (...) semble indiquer une altération de la vie sexuelle elle-même (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 181).
B.− Cour. Infection due à la présence (dans l'eau, dans l'atmosphère) d'agents chimiques, biologiques ou physiques. La pollution des mers par le mazout; lutte contre la pollution. Si les eaux sont mauvaises du point de vue bactériologique, la première mesure à prendre est de chercher à supprimer les infiltrations et les causes de pollution des forages (Boullanger, Malt., brass.,1934, p. 32).En période de crise, la lutte contre la pollution ne doit pas être considérée comme un luxe mais comme une nécessité et une sécurité (Femmes d'aujourd'hui,29 mars 1983, p. 15, col. 3).
Pollution atmosphérique, pollution de l'atmosphère. ,,Présence dans l'air de particules en suspension, liquides ou solides, ou même de certains gaz constituant, à partir d'une certaine concentration, un inconvénient à titre quelconque`` (Chass. 1970). V. infra ex.
Pollution des eaux. Présence dans l'eau d'agents toxiques qui détruisent la faune et la flore et rendent l'eau impropre à la consommation. En passant en revue quelques aspects de la pollution des eaux douces, des mers, de l'atmosphère (...), nous verrons l'étendue du problème et les moyens proposés et mis en œuvre pour y remédier (Biol.t. 21970).
P. ext. Toute forme de nuisance d'origine physique ou non. Pollution acoustique. Peu de gens savent que, pour éviter la pollution de l'air et la pollution sonore, le gouvernement (...) interdit jusqu'au survol de ses territoires par les grands vols internationaux (Le Sauvage,1 janv. 1978, p. 10, col. 2).
P. anal. Pollution idéologique (L'Express,26 janv. 1976, p. 91, col. 2).
Prononc. et Orth. : [pɔlysjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) xiies. « souillure » ici, au fig. (Dialogue âme et raison, éd. F. Bonnardot, Romania t. 5, p. 307); b) 1690 « profanation (d'un temple) » (Fur.); 2. 1314 (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, § 497 : Pollucion est projection de semence sans savoir le tans que c'est fait); 3. 1874 « souillure (d'un élément naturel) par des déchets » pollution des eaux de la Seine (H. de Parville ds Journal Officiel, 20 nov., p. 7718, 2ecol. ds Littré Suppl. 1877). Empr. au lat. pollutio « salissure, souillure », au fig. et au sens de « profanation » en lat. chrét. (Blaise Lat. chrét.). Bbg. Maulnier (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 179-180.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pollution \pɔ.ly.sjɔ̃\ féminin

  1. Diffusion dans l’environnement d’un produit potentiellement toxique ou de nature à perturber le fonctionnement d’un biotope.
    • Il se fichait même de savoir pourquoi De Lavarice préconisait un désherbement à la main plutôt que l'application de produit herbicide. Il se fichait de savoir si c'était par souci de pollution ou d'économie. — (Ernest Bavarin, L'habitation de la nouvelle chance, L'Harmattan, 2001, page 264)
    • Et les muges ? Pauvres muges ! On leur a fait tellement de tort avec la pollution et le mazout que les amateurs de muges aux olives sont plutôt rares. C'est un grand vide dans les traditions que la disparition de ce poisson appelé « mulet » dans le reste de la France. — (Christiane Maréchal raconte la Provence calendale: Noël, Étrennes, les Rois, Éditions de Provence, 1996, page 27)
  2. (Par extension) Tout phénomène extérieur qui peut être nuisible, dangereux pour la santé, ou désagréable.
    • La pollution lumineuse empêche la bonne observation des étoiles.
    • La pollution acoustique est un fléau urbain.
  3. (Médecine) Émission involontaire de sperme.
    • Une pollution nocturne.
  4. (Religion) (Vieilli) Profanation, souillure, péché d’impureté.
    • La pollution d’une église dure jusqu’à ce qu’elle ait été bénite à nouveau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLLUTION. n. f.
Profanation, souillure. La pollution d'une église dure jusqu'à ce qu'elle ait été bénite de nouveau. Il se dit aussi du Péché d'impureté. En termes de Médecine, il se dit des Émissions involontaires de sperme. Pollution nocturne.

Littré (1872-1877)

POLLUTION (pol-lu-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Profanation, souillure. La pollution d'une église.
  • 2Certain péché d'impureté.

    Terme de médecine. Émission spermatique involontaire. Pollutions nocturnes.

HISTORIQUE

XIIe s. Les pollutions des males penses [des mauvaises pensées], Job, p. 449.

XIVe s. Pollucion est projection de semence sans savoir le tans que c'est fait, H. de Mondeville, f° 31.

XVIe s. Il n'y a en cela [le soin des sépultures] pollution ny contamination quelconque, Amyot, Numa, 20.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

POLLUTION. Ajoutez :
3Au propre, action de souiller par des ordures. La plus grande pollution des eaux de Seine correspond un peu après à la sortie des eaux d'égout, De Parville, Journ. offic. 20 nov. 1874, p. 7718, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pollution »

(Date à préciser) Du latin pollutio (« salissure, souillure », au figuré et au sens de « profanation » en latin chrétien).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. pollucio ; espagn. polucion ; ital. polluzione ; du lat. pollutionem, de polluere, polluer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pollution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pollution pɔlysjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « pollution » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « pollution »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « pollution »

  • Les arbres sont responsables de plus de pollution aérienne que les usines.
    Ronald Reagan
  • Les Arabes ont fait faire un grand pas à la lutte anti-pollution en installant leurs puits de pétrole dans le désert.
    Jean Delacour
  • Terrorisme, missile ou pollution sont des plus gros mots que caca, merde ou prout.
    Philippe Geluck — Le chat
  • L'indice Atmo de la qualité de l'air sera modifié au 1e janvier 2021. Jusqu'ici composé de six catégories : de "Très bon" à "Très mauvais", il va inclure la pollution aux particules fines (PM2,5) et ainsi introduire une nouvelle qualification : "Extrêmement mauvais". Une évolution en accord avec les critères européens.
    France Inter — Le nouvel indice français de pollution de l'air prendra mieux en compte les particules fines
  • Comme une pollution nocturne, le rêve érotique témoigne de la passion rêvée.
    Roland Delisle
  • Un épisode de pollution de l’air à l’ozone est en cours à Lyon depuis ce mercredi à 13h30.
    Lyon Capitale — Lyon en plein épisode de pollution, il est recommandé d'abaisser sa vitesse de 20km/h
  • L’humour, que l’on dit la politesse du désespoir, est également la pollution de l’espoir.
    Jacques Sternberg
  • Un épisode de pollution est actuellement en cours sur l'agglomération lyonnaise.
    Lyonmag.com — Pollution à l’ozone : activation de l’alerte sur le bassin lyonnais
  • C'est un lieu agréable en été, avec ses aires de jeu pour les enfants, son point restauration et ses zones de pêche pour les adultes. Le grand étang des Mauhumeaux, à Bouligny (55), a été touché par une pollution ce mercredi en fin d'après-midi. Peu d'informations filtraient au moment de l'annonce de cet incident mais tout porte à croire qu'il s'agissait d'une pollution aux hydrocarbures. Comme l'atteste cette photo (ci-dessus) prise par un témoin.
    Faits-divers - Justice | L'étang de Bouligny touché par une pollution aux hydrocarbures
  • J'ai connu un temps où la principale pollution venait de ce que les gens secouaient leur tapis par la fenêtre.
    Gilbert Cesbron
Voir toutes les citations du mot « pollution » →

Traductions du mot « pollution »

Langue Traduction
Anglais pollution
Espagnol contaminación
Italien inquinamento
Allemand verschmutzung
Chinois 污染
Arabe التلوث
Portugais poluição
Russe загрязнение
Japonais 汚染
Basque kutsadura
Corse contaminazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « pollution »

Source : synonymes de pollution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pollution »

Combien de points fait le mot pollution au Scrabble ?

Nombre de points du mot pollution au scrabble : 11 points

Pollution

Retour au sommaire ➦