La langue française

Palpitant

Définitions du mot « palpitant »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALPITANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de palpiter*.
II. − Empl. adj.
A. − Qui palpite.
1.
a) [En parlant d'un animé, d'une partie du corps] Qui est animé de mouvements plus ou moins réguliers ou convulsifs, manifestant la vie ou la persistance d'un reste de vie. Synon. pantelant, tressautant.Chair, entrailles palpitante(s). Des cadavres sanglans et mutilés, des membres déchirés et palpitans (Procès conspir. 1erConsul,t.1, 1801, p.31).Le poisson frais et palpitant (Chateaubr.,Ét. ou Disc. hist.,t.2, 1831, p.76).Le cadavre a paru revivre. Je l'ai senti tout chaud sous mes doigts, tout palpitant (...). J'ai vu les paupières battre et le regard s'animer (Bernanos,Soleil Satan,1926, p.269).
b) [Avec une valeur de personnification; en parlant d'une oeuvre d'art] Qui paraît animé des mouvements de la vie, grâce à une expressivité particulièrement forte. Tandis que la vie anime et réchauffe les muscles palpitants des statues grecques, les poupées inconsistantes de l'art académique sont comme glacées par la mort (Rodin,Art,1911, p.63).Toutes vibrantes de tons divisés et de points subtils qu'elles soient, ou palpitantes de l'ombre du crayon Conté, les formes de Seurat sont hiératiques (Cassou,Arts plast. contemp.,1960, p.29).
c) P. anal. [En parlant d'une chose concr.] Qui est parcouru de mouvements rappelant ceux de la vie par leur rythme régulier ou leur précipitation. Le grand arbre dont chaque feuille remue dans le soleil, chacune vivante et palpitante (Green,Journal,1955-58, p.326).
Synon. de agité, ondoyant, ondulant, oscillant.Un ciel troué d'étoiles mouvant, palpitant, frissonnant (Barrès,Cahiers,t.10, 1913, p.261).Les herbages clapotent de tous les côtés. Toutes les ondulations du plateau en sont recouvertes. (...) elles se soulèvent, vitreuses, vertes, palpitantes (Giono,Triomphe vie,1941, p.272).
d) Au fig. [En parlant d'une chose abstr., d'une oeuvre] Qui est animé (d'un reste) de vie intérieure, de force morale, qui demeure présent à la mémoire. Cette visite au Jardin d'acclimatation qui lui avait apporté des souvenirs vivants, palpitants, tout un rappel de la patrie absente (A. Daudet,Jack,t.1, 1876, p.154).Les traditionalistes (...) qui aspirent à être guidés par les morts, et qui s'efforcent de soumettre l'avenir et le progrès palpitant et passionné au règne des revenants (Barbusse,Feu,1916, p.374).
2.
a)
α) [En parlant du coeur] Qui est pris de palpitations, sous l'effet d'une cause pathologique ou d'une émotion. Va te rassasier des angoisses de son coeur palpitant, compter les battements convulsifs de son pouls qui se précipite (Nodier,Smarra,1821, p.76).
Subst. masc., fam. Synon. de coeur.Elle portait la main à son coeur (...) quand je cours, il arrive que mon palpitant fasse des siennes (L. Daudet,Coeur brûlé,1929, p.182).
Empl. subst., PATHOL. Personne affectée de palpitations. Potain n'avait-il pas décrété qu'un palpitant, un algique, (...) du fait même qu'il s'arrêtait avec complaisance sur ses souffrances, devait être préjugé indemne de lésion cardiaque (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p.185).
β) [En parlant (d'une autre partie) du corps] Qui est animé de mouvements rapidement rythmés ou désordonnés, sous l'effet d'une émotion. J'étais ému, tremblant, palpitant comme si j'allais me trouver en présence d'une maîtresse adorée et redoutée (Chênedollé,Journal,1822, p.112).La muette hostilité que trahissaient (...) le pied agité de madame de Palme (...) et la mobilité palpitante de sa narine (Feuillet,Pte Ctesse,1857, p.83).Une belle femme dans la trentaine genre cavale frémissante, oeil humide, poitrail palpitant (Aymé,Tête autres,1952, p.33).
b) P. anal. [En parlant d'une chose concr.] Qui est parcouru de mouvements rappelant ceux de l'émotion. La mer était encore émue et toute palpitante de colère (Hugo,Fr. et Belg.,1885, p.70).Tous les vents palpitants ont, rompant leur attache, Je ne sais quoi de fol, d'inspiré, d'éperdu (Noailles,Forces étern.,1920, p.61).
c) Au fig. [En parlant de la vie affective, d'un sentiment, etc.] Qui vibre d'une émotion intense, d'une ardeur passionnée. Nous étions délicieusement émus et nous frissonnions de toutes nos petites âmes palpitantes aux intonations mystérieuses (...) de Norine (Lorrain,Contes chandelle,1897, p.23).Une ivresse religieuse emplit son coeur palpitant (Adam,Enf. Aust.,1902, p.270).Son anxieuse recherche, où se discerne l'interrogation palpitante de l'homme solitaire qui nourrit une passion malheureuse (Massis,Jugements,1924, p.37).
[En parlant d'une oeuvre, etc.] Qui exprime de vifs mouvements affectifs ou qui est marqué par un grand bouleversement intérieur. Heure du coucher! heure si délirante, si palpitante de pudeur et de volupté! heure qui confond des êtres (Borel,Champavert,1833, p.71).Cette lettre [de Mmede Staël à Roederer] tout émue, toute palpitante et comme haletante (Sainte-Beuve,Chateaubr. littér. sous l'Empire,t.1, 1860, p.72).Que dans la volupté tu t'éveilles − puis me laisses −pour une vie palpitante et déréglée (Gide,Nourrit. terr.,1897, p.171).
B. − Qui fait palpiter.
1. Qui fait palpiter le coeur (v. palpiter B 1 a et B 3), qui provoque de vives émotions. Synon. attendrissant, bouleversant, émouvant, excitant, poignant.Nos intéressants feuilletons, nos drames palpitants, nos livres sérieux, oh! oh! comme on nous fourrera au grenier (Flaub.,Champs et grèves,1848, p.215).Il croyait d'un grand art de faire languir l'auditoire aux moments palpitants (...) et son coeur jubilait, quand le petit demandait, d'une voix étranglée d'impatience: «Et puis, grand-père?» (Rolland,J.-Chr.,Aube, 1904, p.19).L'excitation de se trouver mêlé à une action aussi palpitante (Vailland,Drôle de jeu,1945, p.256).
2. Qui suscite l'intérêt, qui retient l'attention. Synon. attachant, captivant, fascinant, intéressant, prenant, saisissant; anton. banal, ennuyeux, inintéressant, insignifiant.Cette réplique chaleureuse de M. Grandet, et toute palpitante d'intérêt, comme il l'aurait appelée lui-même (Stendhal,L. Leuwen,t.3, 1835, p.340).Si donc vous n'avez rien à me notifier de plus palpitant, je vous conjure de vouloir bien disparaître (Bloy,Femme pauvre,1897, p.115).Elle avait, paraît-il, parlé des applications à l'art du bergsonisme (ce qui est un sujet palpitant (...)). En entendant dire ça je n'ai pu m'empêcher de crier: «Oh! quel sujet passionnant!» (Rivière,Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p.108).V. aventure ex. 25.
Expr. (en exclam.). C'est palpitant! Maurice: (...) nous avertîmes les gendarmes, qui n'eurent d'autre peine que de les cueillir comme un bouquet de violettes. MmeCarbonel: C'est palpitant! (Labiche,Point de mire,1864, II, 3, p.396).
Prononc. et Orth.: [palpitɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att.ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.A. Adj. 1. 1519 «qui palpite» langue palpitante (G. Michel ds Delb. Notes mss); 2. 1767 palpitant d'effroi (Lemierre, Guillaume Tell, p.26); 3. 1801 «qui excite le plus vif intérêt» (Rivarol, 211 ds Gohin: matières palpitantes de l'intérêt du moment). B. Subst.1725 arg. «coeur» (Granval, Le Vice puni, Cartouche, I, 327, 335 ds Sain. Arg. t.2, p.411). Part. prés. adjectivé et subst. de palpiter*. Fréq. abs. littér.: 627. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1161, b) 1174; xxes.: a) 182, b) 557.

Wiktionnaire

Adjectif

palpitant

  1. Qui palpite.
    • Les entrailles du cerf étaient encore toutes palpitantes. — Des membres palpitants
  2. (Figuré) Qui est sujet à des palpitations.
    • Marguerite, comme nous l’avons dit, avait refermé sa porte et était rentrée dans sa chambre. Mais comme elle y entrait, toute palpitante, elle aperçut Gillonne, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Il faisait froid, un froid de gueux à donner l'onglée. Mais le promeneur avait chaud. Son cœur était une braise palpitante. — (Hervé Jubert, Blanche et le vampire de Paris, éd. Albin Michel /Wiz, 2007, prélude)
  3. (Familier) Qui est passionnant ; qui provoque un vif intérêt.
    • Quelle sympathie ! quel besoin universel ! comme elles arrivent au cœur ces palpitantes émotions ! — (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Et les deux hommes, s’étant enquis cordialement de leur santé respective, parlèrent de la pluie et du beau temps, puis transportèrent la conversation sur divers autres sujets d’un intérêt tout aussi palpitant ; […]. — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Nom commun

palpitant \pal.pi.tɑ̃\ masculin

  1. (Argot) Cœur.
    • Hafed a passé l’arme à (l’extrême) gauche en 2015, à 54 ans, le palpitant fragilisé par ses années de taule. — (Émilien Bernard, L’échappé beau, Le Canard Enchaîné, 19 juillet 2017, page 6)

Forme de verbe

palpitant \pal.pi.tɑ̃\

  1. Participe présent de palpiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALPITANT, ANTE. adj.
Qui palpite. Les entrailles du cerf étaient encore toutes palpitantes. Des membres palpitants. Fig., Le cœur tout palpitant. Palpitant d'émotion. Il signifie familièrement Qui est passionnant, qui provoque un vif intérêt. Je suis arrivé à un passage palpitant de ce roman. L'endroit palpitant. Une question palpitante. Un récit d'un intérêt palpitant.

Littré (1872-1877)

PALPITANT (pal-pi-tan, tan-t') adj.
  • 1Qui palpite. Un prêtre, environné d'une foule cruelle… Dans son cœur palpitant [d'Iphigénie] consultera les dieux, Racine, Iphig. IV, 4. Pour nettoyer les rues et en faciliter le passage aux troupes, on tirait avec des crocs les corps des habitants qu'on avait tués ou précipités du haut des maisons, et on les jetait dans des fosses la plupart vivants et palpitants, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. I, p. 554, dans POUGENS. Là-dessus je le saluai toute palpitante, Marivaux, Marianne, 9e partie.
  • 2 Fig. et néologisme. Question palpitante d'intérêt, question qui excite le plus vif intérêt et fait palpiter les cœurs.

    On dit aussi, elliptiquement : cela est palpitant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « palpitant »

De palpiter, avec le suffixe -ant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palpitant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palpitant palpitɑ̃

Citations contenant le mot « palpitant »

  • Avec des symptômes apparus le mardi, le test est effectué jeudi matin et vendredi matin, le verdict tombe, un peu avant 9 heures. En tapant, www.mesasnalyses.fr, je me sens un peu comme quand on regarde les résultats du bac sur Internet. Le palpitant à fond. www.lechorepublicain.fr, Toux, mal de gorge, fièvre... Et si c'était le Covid-19 ? Comment j'ai été amenée à faire un test - Brive-la-Gaillarde (19100)
  • Dans la foulée de Hybrid Theory de Linkin Park, Ill Niño a pris le parti des grands refrains chantés renforcés aux guitares lourdes, en ajoutant une touche latino au tout. Pour un genre qui a parfois terriblement mal vieilli, le palpitant God Save Us et le flamenco croustillant de Nothing’s Clear sonnent encore remarquablement frais et n’ont rien perdu de leur mordant. Si vous avez le goût du refrain, Revolution/Revolución est essentiel. MetalZone, Les 8 albums de Nu Metal les plus sous-estimés
  • Les sacrifices, pratiqués régulièrement et parfois en masse sur le lieu, auraient été faits par cardiectomie. Il s’agit d’une pratique qui consiste à extraire le cœur du sujet sacrifié. Techniquement, le but est de retirer le cœur encore palpitant de sa cage thoracique. Pour ce faire, la personne qui exécute le rituel se sert d’outils en silex ou en obsidienne. Fredzone, L'histoire de Templo Mayor, le temple aux crânes
  • Albert Arenas remporte sa deuxième victoire de la saison en autant de courses en Moto3, après un final palpitant. , Arenas s'impose au terme d'un final haletant - Vidéo Moto3 - Motorsport.com

Traductions du mot « palpitant »

Langue Traduction
Anglais thrilling
Espagnol emocionante
Italien eccitante
Allemand spannend
Chinois 惊险
Arabe مثيرة
Portugais emocionante
Russe захватывающий
Japonais スリリング
Basque zirraragarria
Corse eccitante
Source : Google Translate API

Synonymes de « palpitant »

Source : synonymes de palpitant sur lebonsynonyme.fr

Palpitant

Retour au sommaire ➦

Partager