La langue française

Palme

Définitions du mot « palme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALME1, subst. fém.

A. − Rare. Palmier. Cette oasis (...) servira celui-là seul qui l'habitera ou qui récoltera les dattes de ses palmes (Saint-Exup.,Citad.,1944, p.546).Un de ces grands chapeaux en feuille de palme comme en portent tous les nègres dans les plantations de l'intérieur (Cendrars,Bourlinguer,1948, p.46):
1. Obsessions d'Orient, du désert, de son ardeur et de son vide, de l'ombre des jardins de palmes, des vêtements blancs et larges... Gide,Journal,1895, p.64.
Cour. Alcool, beurre, huile, sucre de palme (plus rarement de palmes). Alcool, beurre, huile, sucre préparés à partir de la pulpe des fruits ou de la sève de certains palmiers. Vous vous emplissez de vin de palmes et de mouton rôti (Lenormand,Simoun,1921, 6etabl., p.63).V. huile ex. 1.
B. −
1. Feuille de palmier. Tiges droites effilées des palmiers, palmes vertes qui s'élargissent et s'épanouissent très haut au-dessus du sol (Brunhes,Géogr. hum.,1942, p.61).Les grands éventails des palmes s'épanouissaient plus larges au-dessus des murs (Gracq,Syrtes,1951, p.12).V. avec ex. 2, cocotier ex. 1, 2:
2. Connaissez-vous les palmiers de Bordighera, près de Menton? Ils fournissent (...) des palmes pour le dimanche des Rameaux (...). Si j'étais resté à Cannes ce carême, je vous aurais envoyé une de ces palmes bénites. Mérimée,Lettres Mmede La Rochejacquelein,1859, p.193.
Dimanche des palmes. Synon. région. (Midi de la France) de (dimanche des) Rameaux*.Êtes-vous allé, vilain protestant, ce dimanche des palmes, à la grand'messe? (Valéry,Corresp.[avec Gide], 1891, p.72).
[Dans l'iconogr. cath., symbole du martyre] Rien de plus doux (...) que les traits de la sainte [Marguerite, par Raphaël] (...) tenant comme une fleur des champs la palme de son martyre (Gautier,Guide Louvre,1872, p.74).Elle la tint contre son sein comme les saintes, dans les tableaux d'église, pressant sur la poitrine la palme triomphale (A. France,Crainquebille,1904, p.14).
Palme (du martyre). Récompense céleste des martyrs, des justes (infra 3). Chrétiens, (...) que ce mur ne vous intimide point; derrière sont les palmes du martyre et le tombeau de votre Dieu (Cottin,Mathilde,t.2, 1805, p.263).Mon confesseur me montra le ciel où fleurissait la palme promise par le Beati qui lugent! du Sauveur (Balzac,Lys,1836, p.12):
3. Par une secrète, par une ardente anticipation intérieure, par une secrète prise de possession antérieure de ses palmes (...) il [Polyeucte] parle, il prie déjà pour sa femme comme un martyr dans le ciel prie pour sa femme qui est restée sur terre. Péguy,V.-M., comte Hugo,1910, p.798.
2. P.anal. (de forme)
a) Littér. Feuille composée ou branche ayant ou rappelant la forme d'une feuille de palmier. Les larges palmes Des fougères d'avril (Lorrain,Viviane,1885, p.6).Au-dessus de nos têtes, les trembles nous éventaient de palmes vierges (Giono,Triomphe vie,1941, p.154).L'olivier (...) a (...) offert sa palme pacifique à la colombe de l'Arche (Arnoux,Calendr. Fl.,1946, p.193).
b) Littér. Ce qui a ou rappelle la forme d'une feuille de palmier. [Rico] avait le tronc assez noueux, et le poil qui dessinait une palme régulière de l'abdomen au thorax (Aragon,Beaux quart.,1936, p.284).Le feu balançait au-dessus de lui ses grandes palmes devenues tout de suite bleues (Giono,Batailles ds mont.,1937, p.24):
4. Aux simples voyageurs, la tempête demeure invisible: observées de si haut, les vagues n'offrent point de relief (...). Seules de grandes palmes blanches s'étalent, marquées de nervures et de bavures, prises dans une sorte de gel. Saint-Exup.,Terre hommes,1939, p.154.
En partic.
ARCHIT. Ornement en forme de feuille de palmier. Quatre hautes colonnes à chapiteaux de palmes formaient les propylées du palais (Gautier,Rom. momie,1858, p.307).
Broderie ou dessin d'une étoffe en forme de feuille de palmier. Petit portefeuille grenat couvert de palmes d'or (Flaub.,Éduc. sent.,t.2, 1869, p.278).Un académicien en habit brodé de palmes vertes (Coppée, Bonne souffr.,1898, p.158).Un châle de cachemire de l'Inde, à grandes palmes (A. France,Pt Pierre,1918, p.122).
Palmes (académiques*). M. l'Inspecteur d'Académie (...) m'a dit: «M. Topaze mérite dix fois les palmes!» (Pagnol,Topaze,Paris, Fasquelle, 1930, p.26).
Insigne de bronze en forme de palme ornant une décoration militaire dont le possesseur a été cité à l'ordre de l'armée. Croix de guerre (...) avec deux palmes (Martin du G.,Thib.,Épil., 1940, p.777).
c) Nageoire en caoutchouc dont la forme rappelle celle d'une patte palmée, fixée au pied des nageurs pour en augmenter la vitesse. Masque, palmes et combinaison étanche complètent l'équipement [du plongeur] (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.685).
3. P.méton. Victoire, succès; supériorité (supra B 1, palme du martyre). Disputer la palme à qqn; remporter la palme; la palme revient à qqn. M. Harley dut bientôt céder la palme du raisonnement à l'avocat (Sand,Jeanne,1844, p.302).Au point de vue du nombre des pièces de vermeil, au XIXesiècle, la palme appartint sans doute à la tsarine Maria Feodorovna (...) dont la prodigieuse vaisselle de table, par Biennais et Cahier, comprenait mille pièces au moins (Grandjean,Orfèvr. XIXs.1962, p.49).
Décerner* la palme à qqn.
Palme d'or. Récompense suprême au festival cinématographique de Cannes. Ce film superbe [À la recherche de l'étoile d'Ermanno Olmi] (...) est finalement hors compétition [au festival de Cannes]. Sinon, il ne pourrait se voir disputer la Palme d'or que par un autre chef-d'oeuvre: l'Argent de Robert Bresson (Télérama,18 mai 1983, no1740, p.22).
REM.
Palmer, verbe trans.,fam. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Décorer des palmes académiques (supra B 2 b). Un licencié ès-lettres, s'il vous plaît, et palmé comme tel (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p.49).Loubet (...) donnera des croix; il répandra (...) les palmes académiques. Ceux qu'il aura décorés ou palmés ne croiront plus qu'il veut livrer la France à l'étranger (A. France, Bergeret,1901, p.398).
Prononc. et Orth.: [palm]. Att.ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1135 «branche de palmier» paumes (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 745); 1270 lou lundi devant les pames «le lundi précédant le jour des Rameaux» (Coll. de Lorr., 971, no17, Richel. ds Gdf.); 1395 le jour des palmes «jour des Rameaux» (Voyage de Jerusalem du seigneur d'Anglure, 86 ds T.-L.); 2. ca 1145 «palmier» (Wace, Conception N.D., 1696, ibid.); 1690 vin de palme (Fur.); 1768 huile de palme (Valm. t.4, s.v. palmier Aouara); 3. ca 1170 «ornement en forme de feuille de palmier» (Rois, éd. E. R. Curtius, III, VI, 8, p.123); 1653 brod. (Inventaire de Mazarin, ds Havard); 1690 hérald. (Fur.); 4. 1869 «patte palmée (d'un cygne)» (Sully Prudhomme, Les Solitudes, 21 ds R. Ling. rom. t.43, p.204); 1963 «nageoire en caoutchouc en forme de patte palmée des palmipèdes» (Lar. encyclop.); 5. ca 1200 «symbole de la victoire» (Dialogues Grégoire, 122, 18 ds T.-L.); 1690 palme du martyre (Fur.); 6. 1866 «insignes des officiers de l'instruction publique» (d'apr. Nouv. Lar. ill. 1903); 1890 palmes académiques (Lar. 19eSuppl.). Empr. au lat. palma proprement «paume, creux de la main», d'où «feuille de palmier, palmier; fruit du palmier; emblême de la victoire». Fréq. abs. littér.: 741. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 951, b) 968; xxes.: a) 1448, b) 948. Bbg. Quem. DDL t.13.

PALME2, subst. masc.

ANTIQ. ou vx. Unité de mesure égale à environ la largeur d'une main. Synon. paume A.Le palme n'est pas le même dans toutes les villes d'Italie (Ac.1835, 1878).Le palme dont on se sert pour la mesure des marbres est de 25 centimètres. Le palme grec valait (...) le sixième d'une coudée. Le palme romain valait (...) la moitié d'une coudée (Ac.1878).En 1726, le cardinal de Polignac (...) fait établir à Rome (...) une lunette de Campani, de cent cinquante palmes de longueur (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p.350).Les deux esclaves avaient creusé de quelques palmes le sable (...) et couché le pestiféré dans son dernier lit (Lamart.,Voy. Orient,t.2, 1835, p.45).
Prononc. et Orth.: [palm]. Att.ds Ac. 1740-1878. Étymol. et Hist.Ca 1100 «mesure de longueur correspondant à la largeur de la paume de la main» (Roland, éd. J. Bédier, 3606). Empr. au lat. palmus «paume de la main; mesure de longueur».

Wiktionnaire

Nom commun 1

palme \palm\ féminin

  1. (Botanique) (Rare)[1] Palmier.
    • Sandakan m'apparaissait comme n'importe quel port de ces côtes perdues : quelques bâtiments blancs dans la verdure des palmes et des cocotiers, […], un wharf branlant et l'inévitable vedette poussive de la police. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, p. 13)
    • Haro sur l'huile de palme, accusée de contribuer à la déforestation et d'être nocive pour nos artères. — (Huile indésirable, dans L’Usine nouvelle n° 3186, du 1er avril 2010)
  2. Feuille de palmier.
    • Sur le parvis de la cathédrale d’Ajaccio, les dizaines de fidèles, ont attendu la fin de la messe pour tendre les palmes savamment tressées, crucetti, et branches d’olivier afin quelles soient bénies par l’évêque et les prêtres présents qui l’assistaient.— (Marilyne Santi, Messe des rameaux : Ajaccio célèbre l'entrée dans la Semaine Sainte, Corse Net infos, 14 Avril 2019)
    • Les palmes sont utilisées pour la confection de cases, de toitures et de terrasses, pour clôturer des parcelles et pour la réalisation de brise-vent pour lutter contre l’ensablement ; — (Cirad/Gret/MAE, Mémento de l'Agronome, 1 692 pages, page 986, 2002, Paris, France, Cirad/Gret/Ministère des Affaires Étrangères)
    • (Par analogie)Fort peu habitée l'hiver, Ville-d’Avray voit sa population se décupler quand éclosent les premières frondaisons de la forêt ; quand les chauds rayons du soleil de juin font revivre les palmes des grands saules sur le bord des étangs si chers à Corot. — (Jules Mary, Roger la Honte, Paris : chez Jules Rouff & Cie, 1886, p.3)
  3. Symbole de la victoire. Il se dit non seulement des avantages qu’on remporte dans un combat, mais de ceux qu’on obtient dans quelque lutte que ce soit.
    • Remporter la palme, remporter la victoire.
    • C’est lui qui a remporté la palme.
    • On lui décerna la palme.
    • La palme du vainqueur.
  4. (Textile) Motif stylisé qui entre dans le dessin de certains tissus, spécialement dans le dessin des châles de l’Inde.
  5. (Natation) Accessoire de natation qui prolonge le pied.
    • De nos jours, ces obstacles ont été levés grâce à la création des quatre pièces de base de l’équipement servant à l’immersion en apnée: le masque, les palmes, le tuba et la combinaison de plongeur […]. — (Umberto Pelizzari & Stefano Tovaglieri, Apnée: De l'initiation à la performance, Éditions Amphora, 2005, page 43)
  6. (Marine) Navire antillais avec un grand mats à l'avant, un plus petit à l'arrière et à voiles carrées.

Nom commun 2

palme \palm\ masculin

  1. (Par métonymie) (Métrologie) (Antiquité)[2] (Vieilli)[3] Ancienne unité de mesure de la taille d’une main.[4].
    • Le palme Romain est de huit pouces trois lignes et demies.— (Dictionnaire de l’Académie française, 1811)

Forme de verbe

palme \palm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de palmer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de palmer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de palmer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de palmer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de palmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALME. n. f.
Branche de palmier. La bénédiction des palmes se fait le dimanche des Rameaux. La palme est le symbole de la victoire. Fig. et poétiq., Remporter la palme, Remporter la victoire. Il se dit non seulement des Avantages qu'on remporte dans un combat, mais de Ceux qu'on obtient dans quelque lutte que ce soit. C'est lui qui a remporté la palme. On dit dans le même sens : On lui décerna la palme. La palme du vainqueur. La palme du martyre, La gloire éternelle qui est le prix de la mort soufferte par les martyrs pour la confession de la foi.

PALME se dit aussi de la Palme stylisée qui entre dans le dessin de certains tissus, spécialement dans le dessin des châles de l'Inde. Palmes académiques, Insignes, en forme de palmes, des officiers d'Académie et de l'Instruction publique.

PALME se dit quelquefois du Palmier même. Vin de palme. Huile de palme.

Littré (1872-1877)

PALME (pal-m') s. f.
  • 1Branche de palmier. Ils étaient debout devant le trône et devant l'agneau, vêtus de robes blanches, et ayant des palmes à la main, Sacy, Bible, Apocalypse, VII, 9. Ces différentes couronnes étaient toujours accompagnées de palmes, que les vainqueurs portaient de la main droite ; cet usage, selon Plutarque, venait peut-être de la propriété qu'a le palmier de se redresser avec d'autant plus de force, qu'on a fait plus d'efforts pour le courber, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 91, dans POUGENS.

    Dimanche des palmes ou des Rameaux, celui auquel l'Église célèbre l'entrée de Notre-Seigneur dans Jérusalem, parce que le peuple juif jeta des palmes sur son passage.

    Les palmes idumées ou d'Idumée, du nom d'un pays où il croît beaucoup de palmiers. Et, passant du Jourdain les ondes alarmées, Cueillir mal à propos les palmes idumées ? Boileau, Sat. IX.

    Branche de palmier que portent droite à la main les saints martyrs dans les représentations iconographiques ; de là l'expression palme du martyre. Dans les catacombes, on reconnaît les restes des martyrs aux palmes gravées sur la pierre qui ferme leur sépulture.

    La palme du martyre, la gloire éternelle qui est le prix de la mort soufferte pour la foi. Mais dans ce temple enfin la mort est assurée. - Polyeucte : Mais dans le ciel déjà la palme est préparée, Corneille, Poly. II, 6.

    Familièrement. À vous la palme, vous excellez, vous l'emportez.

  • 2Le palmier même. Il n'avait rien perdu de sa fierté ; elle se relevait toujours, comme la palme souple se relève d'elle-même, quelque effort qu'on fasse pour l'abaisser, Fénelon, Tél. XVI.

    Huile de palme, huile dite aussi huile de palmier, huile de Sénégal, et extraite de la chair des fruits de l'élaïs de Guinée (palmiers).

    Vin de palme, dit aussi calou, vin fait avec la sève du cocotier.

  • 3 Fig. Symbole de triomphe. Remporter la palme dans un combat, dans une discussion. Premier que d'avoir mal, ils [les innocents, tués par l'ordre d'Hérode] trouvent le remède, Et devant le combat ont les palmes au front, Malherbe, I, 4. Il [César] apporte en ces lieux les palmes ou la foudre, Corneille, Pomp. I, 1. Il ne parle que de lauriers, que de palmes, que de triomphes et que de trophées ; il dit dans le discours familier : notre auguste héros, notre grand potentat, notre invincible monarque, La Bruyère, X. Et la palme du Cid… Croît et s'élève encore au sommet du Parnasse, Piron, Métrom. III, 9. Oui, d'âge en âge, une palme féconde Doit de tes fils protéger les tombeaux, Béranger, Enf. de la France.
  • 4Se dit des ornements qui entrent le plus souvent dans le dessin des châles de cachemire ou dans les imitations de ces tissus.

    Terme d'architecture. Ornement en forme de feuille de palmier avec culot, que l'on taille sur une doucine ou dans une frise.

  • 5Dans le blason, les écus des maris et des femmes sont souvent accotés par des palmiers, parce que les anciens regardaient les palmes mâles et femelles comme le symbole de l'amour conjugal.
  • 6Palme, roseau de Cuba, dont les feuilles servent à faire une sorte de cordage.

    Palme de Christ, voy. PALMA-CHRISTI.

HISTORIQUE

XIIe s. Il entrerent od rains [avec branches] de paumes e arpes e cymbales, Machab, I, 13. À blanches pasques, qu'en doit paumes porter, Li coronemens Looys, V. 738. E de tutes parz i out entailles des cherubins e de palmes, Rois, p. 247.

XIIIe s. Et de Jerusalem venons ; Vez les paumes que nos portons, Du Cange, palmarius.

XIVe s. Et encore les Romains en usoient et donnoient triumphes et corones de lorier et de palme, Oresme, Eth. 83.

XVIe s. La foy est vrayement comme la palme qui se rejette contre tous fardeaux, et ne laisse pas de se relever en haut quand elle est chargée, Calvin, Instit. 434. Continuer alaigrement nostre course, jusques à ce que nous ayons obtenu la palme de la vocation celeste, Calvin, ib. 791. Si la palme femelle est plantée près de son masle, les branches et feuilles d'iceux s'entremeslent…, Paré, animaux, 21. Ce sont les vaillants soldats qui cuyllent les palmes et les donnent aux grands chefs et generaux, Brantôme, Doria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « palme »

Provenç. et esp. palma ; du lat. palma, proprement paume de la main, d'où, par comparaison, la palme du palmier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin palma (« paume », « palme »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palme palm

Citations contenant le mot « palme »

  • Les palmes qu'on remporte ne donnent pas toutes des fruits. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Calme, calme, reste calme ! Connais le poids d'une palme Portant sa profusion ! Paul Valéry, Charmes, Palme , Gallimard
  • La vie est un combat dont la palme est aux Cieux ! De Casimir Delavigne / Le paria
  • Plantations de la Palmci, une entreprise du secteur de l’huile de palme en Côte d’Ivoire, en février 2010. © Camille Millerand pour JA JeuneAfrique.com, Côte d’Ivoire : la hausse du prix de l’huile de palme inquiète les consommateurs – Jeune Afrique
  • Tant va l'autruche à l'eau qu'à la fin elle se palme. De Raymond Queneau / Un dimanche de la vie
  • Vous savez, trouvez le film à qui l'on décerne la palme d'or, c'est comme ouvrir un cadeau de Noël. De George Miller / Le Figaro mercredi 11 mai 2016
  • Les autorités américaines ont interdit toute importation d'huile de palme en provenance de Sime Darby, deuxième producteur en Malaisie. Les ouvriers agricoles y sont victimes de travail forcé. Les cours de la graisse végétale sont remontés à leur plus haut niveau depuis 10 ans. Les Echos, Le travail forcé, nouvelle controverse qui éclabousse l'huile de palme | Les Echos
  • Les Etats-Unis ont annoncé mercredi soir l’interdiction des importations d’huile de palme en provenance du deuxième plus grand producteur malaisien, invoquant une série d’abus subis par les employés. Paris-Normandie, Le deuxième producteur malaisien d’huile de palme interdit aux Etats-Unis
  • Isya Briard a commencé la palme il y a sept ans, sur les conseils de ses parents. Elle devrait bientôt disputer une manche de la Coupe du Monde. Si la situation sanitaire le permet. Rencontre. Le Telegramme, Nage avec palme : Isya Briard, une sportive de haut niveau formée à Auray - Auray - Le Télégramme
  • La marque suisse rejoint la longue liste des concurrents de Nutella qui tablent sur une non-utilisation de l’huile de palme pour se démarquer. SudOuest.fr, Nestlé annonce une pâte à tartiner sans huile de palme pour concurrencer le Nutella
  • Dès le début, ça partait mal. Personne ne croit à sa découverte, les naturalistes du XIXème siècle pensent à un canular. Jamais la nature n’aurait pu produire cet animal à corps de mammifère, bec et palmes de canard et qui pond des œufs. Mais ça ne s’arrête pas là : plus on en apprend sur l’ornithorynque, plus on est bouche bée. Des scientifiques viennent ainsi de réaliser que son pelage était biofluorescent. Il devient vert, bleu et cyan sous la lumière ultra-violette. D’autres ont découvert dans son lait une protéine antibactériennes très puissante, mais aux mécanismes totalement inconnus. Quel est donc cet animal, unique en son genre… est-il vraiment un « chaînon manquant » de l’évolution ? France Culture, Ornithorynque : la palme du bizarre
  • Des engagements concrets en matière d’environnement et de respect des droits des travailleurs et des populations indigènes ont été pris, a précisé Jürg Grossn (PVL/BE). Les forêts vierges et les autres écosystèmes doivent être protégés. L’accord représente aussi une chance de promouvoir la production durable d’huile de palme. , Huile de palme: pour le camp du oui, les entreprises...
  • Mais aujourd'hui, l'industrie biotechnologique affirme avoir trouvé une solution, une alternative synthétique qui n'implique pas de brûler ou de défricher des forêts tropicales. Elle affirme que cela pourrait au final remplacer l'huile de palme naturelle dans tous les produits : des shampoings, savons, détergents et rouges à lèvres aux produits alimentaires comme le pain industriel, les biscuits, la margarine, la glace et le chocolat. BBC News Afrique, Déforestation: l'huile de palme sera-t-elle bientôt synthétique ? - BBC News Afrique

Traductions du mot « palme »

Langue Traduction
Anglais webbed
Espagnol palmeado
Italien palmato
Allemand vernetzt
Chinois 网状
Arabe مكفف
Portugais alado
Russe перепончатый
Japonais 水かき
Basque webbed
Corse webbed
Source : Google Translate API

Synonymes de « palme »

Source : synonymes de palme sur lebonsynonyme.fr

Palme

Retour au sommaire ➦

Partager