Studieux : définition de studieux


Studieux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

STUDIEUX, -EUSE, adj.

A. − Qui aime l'étude, le travail intellectuel; qui travaille avec application. Synon. appliqué; anton. dissipé, oisif, paresseux.Enfant, lecteur studieux; jeunesse studieuse. Un petit élève studieux, docile, âpre au travail (Bernanos, Imposture, 1927, p. 363).Entre ce monsieur studieux, réservé, tranquille et ces deux hommes rudes et bruyants, quel rapport y avait-il donc? (Green, Malfaiteur, 1955, p. 140).
P. méton.
Qui manifeste du goût pour l'étude. Front studieux; attitude studieuse. Comme tu as l'air studieux! On dirait un écolier en train de faire ses devoirs de vacances (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 539).
Qui manifeste du soin, de l'application. Calcul, travail studieux; description studieuse; recherches studieuses. Un œuf dans une assiette, et dix ou douze petites mouillettes dures et sèches, coupées avec une studieuse parcimonie (Balzac, MeCornélius, 1831, p. 227).Le sec Callot, sec en dépit de l'abondance studieuse de ses compositions, appartient à la jeunesse de la race (Barrès, Homme libre, 1889, p. 108).
B. − Favorable à l'étude ou qui lui est consacré. Chambre, retraite studieuse; années, habitudes, matinées, soirées, vacances studieuses. La Tour d'Auvergne (...) gloire modeste et pure qui touche à l'idéal par l'excès du désintéressement et le recueillement d'une vie savante et studieuse portée à travers le tumulte des camps (Sand, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 361).Au cours de studieuses et patientes promenades à travers les musées, il avait dû faire de longues haltes devant les Carpaccio, Holbein et Montegna (Lorrain, Sens. et souv., 1895, p. 62).
C. − Vx. Studieux de (+ inf.).Attentif à. Puis s'avançaient les blonds Miliens studieux De ne point offenser les démons ni les dieux (Hugo, Légende, t. 3, 1877, p. 172).
REM.
Studiosité, subst. fém.,vieilli, littér. Caractère d'une personne studieuse. La pauvre fille, prise entre la studiosité de son oncle et la vieillesse de sa grand'mère, a d'aimables paroles (Goncourt, Journal, 1863, p. 1347).
Prononc. et Orth.: [stydjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoit. XIIes. estudius « appliqué à, très occupé à, zélé pour » (Psautier Cambridge, XIII, 2, éd. Fr. Michel, p. 18); fin xiies. estudios de (Sermons St Bernard, éd. W. Foerster, Sch. 137, 2 ds T.-L.); 1269-78 estudieuse a (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 9390); ca 1380 studieux (Aalma ds Roques t. 2, 11049, p. 372); 1505 studieuse de « empressée à » (Lemaire de Belges, Amant verd, Œuvres, III, 31 ds Hug.); 1552 studieuse à « id. » (Ronsard, Odes, V, III ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 3, p. 108); 2. a) déb. xiiies. estudious « appliqué à l'étude » (Guillaume de Saint-Thierry, Trad. Epistle de Saint Bernard a Mont Deu, éd. V. Honemann,212, p. 266); 1552 studieux « id. » (Ch. Estienne, Dict. Latino-gallicum, s.v. philosophia, schola et studium); b) 1549 « consacré à l'étude; d'étude, de travail intellectuel » (Du Bellay, Deffense et illustration de la lang. fr., éd. H. Chamard, I, V, 1. 14, p. 33); c) 1743 « (ouvrage) qui atteste le goût de l'étude, érudit » (Aubert de La Chesnaye des Bois, Lettres amusantes et critiques sur les romans, p. 37). Empr. au lat.studiosus, -a, -um « appliqué à, zélé, actif » et spéc. « appliqué à l'étude ». Fréq. abs. littér.: 262. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 423, b) 261; xxes.: a) 381, b) 382.
DÉR.
Studieusement, adv.a) D'une manière studieuse; d'une manière attentive et sérieuse. Observer, regarder studieusement qqn, qqc. J'ai vu peu de femmes si studieusement occupées du bonheur de leurs maris que Mmede Behaine (Goncourt, Journal, 1874, p. 993).Drapé dans un manteau magnifique, aux parements studieusement brodés, il se détachait, de profil, le nez en lame de serpe (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 124).Ce Racine de qui Lulli allait si studieusement entendre les tragédies (Valéry, Pièces sur art, 1931, p. 45).b) En travaillant intellectuellement, en étudiant. Je travaillai studieusement toute la journée, d'abord au Thucydide, puis au grec (Michelet, Journal, 1820, p. 125).Il possède en l'île Saint-Louis une riche bibliothèque où il a passé studieusement son existence (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 333). [stydjøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1resattest. a) fin xiies. estudiosement « de manière zélée ou empressée » (Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, 110, 5 ds T.-L.), ca 1200 studiousement (Dialogue Grégoire, 20, 1 et 45, 15, ibid.), b) 1820 « en se consacrant à l'étude » (Michelet, loc. cit.); de studieux, suff. -e()ment2*. − Fréq. abs. littér.: 15.
BBG.Wind 1928, p. 41.

Studieux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

studieux

  1. Qui aime l’étude ; qui aime à étudier.
    • Quoiqu'un peu gêné par cette pluie de compliments dont j'étais le seul à connaître le caractère fallacieux, je jouai la comédie de l'élève studieux qui trompe son monde (ce qui était l'exacte vérité présente) mais qu'il convient de ne pas juger […]. — (Robert Ichah, Juif malgré lui: 1940-44, la guerre d'un gamin de banlieue : récit, Éditions Romillat, 2000, p. 203)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Studieux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STUDIEUX, EUSE. adj.
Qui aime l'étude. Cet enfant est fort studieux. Une personne studieuse. Une jeunesse studieuse.

Studieux : définition du Littré (1872-1877)

STUDIEUX (stu-di-eû, eû-z') adj.
  • Qui aime l'étude. Un écolier studieux. Studieux amateur et de Perse et d'Horace, Boileau, Épît. X.

    Il se dit aussi des choses. Le sage De son loisir studieux Doit faire un plus noble usage, Rousseau J.-B. Odes, II, 2. Ces chants, de ma prison témoins harmonieux, Feront à quelque amant des loisirs studieux Chercher quelle fut cette belle, Chénier, la Jeune captive.

HISTORIQUE

XIIIe s. Valerius neis [même] la clame [la femme] Hardie et artificieuse, Et trop à nuire estudieuse, la Rose, 9457.

XVIe s. L'homme… recognoissant sa foiblesse naturelle… humble, obeissant, disciplinable, studieux, ennemy juré d'heresie…, Montaigne, II, 236.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Studieux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

STUDIEUX, adj. (Gram.) qui aime l’étude. Un enfant studieux ; un homme studieux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « studieux »

Étymologie de studieux - Littré

Provenç. estudios ; espagn. estudioso ; ital. studioso ; du lat. studiosus, de studium, étude.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de studieux - Wiktionnaire

Du latin studiosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « studieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
studieux stydjø play_arrow

Citations contenant le mot « studieux »

  • qu'ils aillent vadrouiller et goûter les produits du terroir çà peut être sympa et enrichissant, il ferait mieux d'aller incognito dans certains quartiers........ ce serait moins studieux Le Figaro.fr, Autorisés à vadrouiller en Europe, les ministres préparent un été studieux
  • Un été studieux pour l’école de Bourges Le Journal Des Arts, Un été studieux pour l’école de Bourges - 20 juillet 2020 - lejournaldesarts.fr
  • Macron : un été studieux à Brégançon Qu'est que vous en savez, il a emmener son cahier de Vacances? ladepeche.fr, Macron : un été studieux à Brégançon - ladepeche.fr
  • La mémoire est aussi menteuse que l'imagination, et bien plus dangereuse avec ses petits airs studieux. De Françoise Sagan
  • L'art est un cheminement studieux vers une école buissonnière. De Robert Mallet / Apostilles ou l'utile et le futile
  • C'est souvent la pauvreté de l'esprit qui rend les gens studieux. De Poul Martin Moller / Pensées détachées
  • Le savoir est un genre d'ignorance qui distingue l'homme studieux. De Ambrose Bierce
  • Savoir. Forme d'ignorance qui distingue les studieux. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable

Images d'illustration du mot « studieux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « studieux »

Langue Traduction
Corse studiusu
Basque studious
Japonais 勉強
Russe прилежный
Portugais estudioso
Arabe مواظب
Chinois 好学
Allemand fleißig
Italien studioso
Espagnol estudioso
Anglais studious
Source : Google Translate API

Synonymes de « studieux »

Source : synonymes de studieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « studieux »


Mots similaires