La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mouillure »

Mouillure

Variantes Singulier Pluriel
Féminin mouillure mouillures

Définitions de « mouillure »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOUILLURE, subst. fém.

A. −
1. Action de mouiller; résultat de cette action. Synon. mouillage.Dans la partie habitée et fermée du navire, (...) on était jusqu'à cette heure à peu près à couvert de la mouillure des lames (Loti,Trois. jeun. MmePrune, 1905, p.3).Il écarta son faux col par devant, et se versa environ la moitié du flacon sur la poitrine (...). Il y eut un ruissellement brusque, une sensation de mouillure (...) qui se faufilait d'une façon capricieuse (...) et finissait même par se couler dans une chaussette (Romains,Hommes bonne vol., 1932, p.295).
P. méton.
État de ce qui est mouillé. Cette petite Mornas, les bras, les jambes nues, son corps (...) fait au moule, que la mouillure du costume plaquait de partout (A. Daudet,Sapho, 1884, p.253):
. Mais bientôt le soleil flambant comme un enfer Réveillera leur queue aux battements superbes Et fourbira parmi les mouillures des herbes Leurs petits sabots blonds encore vierges du fer. Rollinat,Névroses, 1883, p.167.
Humidité, pluie. La pluie s'annonçait (...) Un ciel obscur, remué et tourmenté par le vent de Russie; de gros nuages qui couraient bas, presque à toucher la terre, enténébrant les lointains et inondant toutes choses; du froid et de la mouillure (Loti,Désench., 1906, p.413).La montagne était encore noyée de nuit, de brume, de mouillure (Pourrat,Gaspard, 1931, p.252).
2. P. méton. Trace laissée par l'humidité ou par un liquide. Les pages jaunies et étoilées de mouillures (Péladan,Vice supr., 1884, p.233).La neige ayant fondu, il y avait partout une mouillure noire, aux branches du pommier, sur le chemin (Ramuz,A. Pache, 1911, p.76).
Tache de mouillure. Tache d'humidité. Il reconnaissait les beaux et nobles caractères typographiques du vieux bouquin et une odeur fade de moisissures et de taches de mouillure lui montait au cerveau (Cendrars,Dan Yack, Plan de l'aiguille, 1929, p.100).
3. PHONÉT. Impression produite sur l'oreille par la prononciation palatalisée d'une consonne. La forte mouillure du ll, le son de tch [de la langue espagnole], tout cela fait que deux Espagnols se parlant de loin se comprennent toujours (Wicart,Orateur, t.2, 1936, p.186).
B. − [Correspond à mouiller I C 2] Arg. Compromission, risque. [Le laveur du garage, rentré, non sans peine, dans son argent,] quitta la taule sain et sauf de toute mouillure (Simonin, J. Bazin,Voilà taxi!1935, p.174).
Prononc. et Orth.: [mujy:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1ertiers xiiies. moilleüre «état de ce qui est mouillé, humidité» (Blancandin, éd. F. P. Sweetser, 2278); 2. 1690 impr. moüilleure «action d'humecter le papier avant l'impression» (Fur.); 3. 1701 jard. mouillure (Fur.); 4. 1868 phonét. (Littré). Dér. de mouiller*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

mouillure \mu.jyʁ\ féminin

  1. Action de mouiller ou état de ce qui est mouillé.
    • Est-ce bon à manger ? On ne saurait le dire, concentré sur la sensation de mouillure et d’abandon. La figue impose la sexualité du reproche. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 23)
    • La mouillure du papier avant l’impression.
  2. (Linguistique) Action de mouiller une consonne, palatalisation.
    • La mouillure du « n ».
  3. Traces laissées par l’humidité.
    • Il y a des mouillures dans ce livre.
    • Exemplaire avec mouillures.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUILLURE. n. f.
Action de mouiller ou État de ce qui est mouillé. La mouillure du papier avant l'impression. Il signifie encore, en termes de Grammaire, Action de mouiller une consonne. La mouillure de l'n. Il se dit spécialement des Traces laissées par l'humidité. Il y a des mouillures dans ce livre. Exemplaire avec mouillures.

Littré (1872-1877)

MOUILLURE (mou-llu-r', ll mouillées, et non mou-yu-r') s. f.
  • 1Action de mouiller. La mouillure du papier avant l'impression.

    État de ce qui est mouillé.

  • 2Arrosement léger.
  • 3 Terme de grammaire fort peu usité. Intercalation, dans une syllabe, soit d'une l mouillée, soit d'un i.

HISTORIQUE

XIIIe s. C'est à savoir qu'il n'achatera de laron et de larronesse à son escient, ne en bordel ne en taverne, se il ne set de qui, ne chose moillée ne sanglante, se-il ne set dont le sanc et la moilleure vient, Liv. des mét. 196.

XVe s. Ung peu du jour demoura le chevalier en tel point, tant qu'il fut essuyé de sa mouillure, Perceforest, t. V, f° 86.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mouillure »

Mouiller ; provenç. moylladura ; cat. mulladura ; esp. mojadura ; port. molhadura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de mouiller, avec le suffixe -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouillure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouillure mujyr

Citations contenant le mot « mouillure »

  • XIV-537, 6 tableaux dépliants, XI-512, VIII, 512, XII- 513, V-527, VIII-502, VIII, 511 p.). Vélin ivoire, pièce de titre et de tomaison rouge et verte dans un encadrement de palettes dorées, fleuron doré au centre, tranches rouges. Reliure du XIXe siècle. Texte français et italien Moins de dix années après la conquête française, le Roi fait procéder à la publication de cet ensemble sur près de quatorze années. Comme l’a relevé Jean-Yves Coppolani, c’est surtout dans les sept premiers volumes que l’on rencontre les 287 textes concernant la Corse. En raison de l’étendue des dates de publication, les ensembles complets des 16 volumes sont rarissimes. En dehors de quelques rousseurs, la plupart du temps très légères, nous ne signalons que les défauts les plus visibles de cet ensemble qui a conservé toute sa fraîcheur. T1: titre remonté et doublé, couture faible en début de vol. T 2: couture faible. T 3: Petite restauration au dos. T 7: petite galerie de vers marginale, mouillure claire à certains ff., en partie dérelié. T 9: galerie de vers en bas de page. T. 11: Petite galerie de vers marginale, plats restaurés. T. 12: traces de restauration à la reliure. T 14: Qq. ff. brunis. T 15: Rouss. au bas de qq. ff. T 16: rouss. aux 4 premiers ff. La lettre économique et politique de PACA, MARSEILLE : Résultats des ventes aux enchères publiques - La lettre économique et politique de PACA
  • Et je passe sur la façon dont l’élastique coupe le visage, cisaille l’oreille, sans que vous puisiez modifier quoi que ce soit pendant deux heures au moins — la durée banale d’un cours en prépas… Quant à la mouillure progressive du tissu, gardons-la pour la bonne bouche. Causeur, Enseigner masqué? - Causeur
  • Pour passer du blé à la farine, trois étapes de fabrication sont nécessaires : le nettoyage au rez-de-chaussée, la mouillure au premier, qui consiste à mouiller le blé et la mouture au deuxième étage où la chaleur et le bruit saisissent le visiteur. Ici, le blé passe par différents broyeurs et est ensuite tamisé pour séparer la farine. leparisien.fr, VIDEO. La société Foricher redonne vie au Moulin d’Arnouville - Le Parisien
  • Nisrine Hachem Agebäck, elle, rit de tout et de tout le monde en y mettant un maximum de subtilité sans jamais juger, blesser, ou manquer de respect. Ses personnages traversent la planète entière. Savoir arrondir le r pour l'accent africain, transformer le a en kha ou le prononcer avec une mouillure pour obtenir le ya turc ; singer le britannique en y mettant l'effet sérieux et sincère, jaser plutôt que de discuter à la manière québécoise, comme elle l'a si bien fait dans l'émission Lahoun w Bass en mars dernier ; mélanger trois langues dans le mauvais sens à la façon de la jeunesse libanaise, ou se prétendre détenteur d'un passeport américain quand on est élève à l'AUB. Faire prendre un café à l'égyptienne en visite chez Mme Norbert, résidente dans le triangle d'or, servi par une employée syrienne : autant de situations qui ne relèvent pas seulement de l'imitation, mais de la comédie et du théâtre avec toute la gestuelle requise et les mimiques que son joli faciès adopte bien. Car hormis le fait qu'elle soit talentueuse, Nisrine Hachem Agebäck est une femme qu'on a plaisir à regarder. Et son rire demeure l'expression d'une joie partagée, une joie de vivre. L'Orient-Le Jour, Nisrine Hachem Agebäck, rire pour vivre libre - L'Orient-Le Jour
  • Même si l'on ignore, faute d'expérience, le ravissement qu'engendrent les voyelles du hongrois, les divers tons du thaï, la singulière mouillure des consonnes en russe, ou les spectaculaires consonnes claquantes des langues à clic, des Bochimans d'Afrique du Sud, on se trouve aussitôt emporté par le tourbillon de ce discours amoureux. Conseil : accrocher sa ceinture, avant de passer, dans ce vertigineux périple, du peul au ch'timi, de l'indonésien au guarani, du latin au ouolof, du tamoul à l'éwé - sans oublier le selknam et le thehuelche, que parlent encore, peut-être pour peu de temps, quelques dizaines de pêcheurs de la Terre de Feu. Le Monde.fr, "Dictionnaire amoureux des langues", de Claude Hagège : Hagège, charmeur de langues

Images d'illustration du mot « mouillure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouillure »

Langue Traduction
Anglais wetness
Espagnol humedad
Italien umidità
Allemand nässe
Chinois 湿润
Arabe الرطوبة
Portugais umidade
Russe влажность
Japonais 湿気
Basque wetness
Corse umidità
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouillure »

Source : synonymes de mouillure sur lebonsynonyme.fr

Mouillure

Retour au sommaire ➦

Partager