La langue française

Moiteur

Sommaire

  • Définitions du mot moiteur
  • Étymologie de « moiteur »
  • Phonétique de « moiteur »
  • Citations contenant le mot « moiteur »
  • Images d'illustration du mot « moiteur »
  • Traductions du mot « moiteur »
  • Synonymes de « moiteur »

Définitions du mot « moiteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOITEUR, subst. fém.

A. − Qualité, caractère, état de ce qui est moite. La lumière (...) rejaillissait à la surface de l'eau comme à travers un prisme, tout imprégnée de la moiteur azurée des flots (Quinet, All. et Ital., 1836, p.210).Leur finesse [des cheveux] et la moiteur habituelle de la peau leur donnaient au sommet du front et vers les tempes quelques inflexions à peine perceptibles (Lamart., Confid., 1849, p.343).
Humidité; fait d'être imbibé d'eau, de contenir de l'humidité. Ayant toujours l'attention d'entretenir le mélange dans l'état de moiteur nécessaire par des additions d'eau (Manuel du fabricant de couleurs, t.1, 1884, p. 57).Quand le papier hydrochine [papier à report* allemand] perd sa moiteur, l'été par exemple, il est bon de le placer dans une pièce humide, et dans un endroit chaud quand il devient moite (Chelet, Lithogr., 1933, p.107).
B. − En partic. Sueur légère, peu abondante; légère humidité de la peau. Entrer, être en moiteur. Elle portait parfois à son front, pourtant parfaitement mat, un mouchoir comme pour essuyer une moiteur (Gide, Porte étr., 1909, p.499).Sa femme s'éveilla les yeux gonflés de sommeil, le visage fade, les mèches du cou collées de moiteur (Druon, Gdes fam., t.1, 1948, p.56):
. Lorsque les moiteurs ou les sueurs, qui sont la crise de cette maladie, commencent à paroître, il faut les entretenir par une boisson diaphorétique. Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.124.
P. anal. Il flotte là une brume indécise, comme si la terre fumait imperceptiblement jour et nuit. Je crois que c'est vrai. À cause de l'humidité éternelle qui suinte de tout: une humidité chaude, sous laquelle les choses mêmes ont l'air d'être en moiteur... Si bien que le feu ne prend pas à la forêt... (Pesquidoux, Livre raison, 1932, p.107).
Prononc. et Orth.: [mwatoe:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1265 la moistour de la terre (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, 106, p.90); 1690 la moiteur des draps (Fur.). Dér. de moite*; suff. -eur1*. Fréq. abs. littér.: 116.

Wiktionnaire

Nom commun

moiteur \mwa.tœʁ\ féminin

  1. Caractère de ce qui est moite.
    • l’ombre y prenait une chaleur renfermée de fournaise, une moiteur d’humidité, une sueur pestilentielle. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
  2. Légère humidité, légère transpiration,
    • Il a une petite moiteur aux mains.
    • Après l’accès de fièvre, il reste souvent un peu de moiteur.
    • Il faut chauffer ces draps pour en ôter la moiteur.
    • Va dehors ! Va voir s’il y a des oranges pour moi chez l’épicier… Va demander à M. Rosimond de me prêter La Revue des Deux-Mondes… Mais marche doucement, le temps est orageux, tu reviendrais en moiteur !… — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 73.)
  3. Tiédeur agréable.
    • Sentir dans ses membres une douce moiteur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOITEUR. n. f.
Légère humidité, qualité de ce qui est moite. Il a une petite moiteur aux mains. Après l'accès de fièvre, il reste souvent un peu de moiteur. Il faut chauffer ces draps pour en ôter la moiteur. Il s'emploie aussi pour désigner une Tiédeur agréable. Sentir dans ses membres une douce moiteur.

Littré (1872-1877)

MOITEUR (moi-teur) s. f.
  • Qualité de ce qui est moite. Cette chambre est humide, il y a de la moiteur aux draps du lit.

    Terme de médecine. Sueur peu abondante ou simple humidité de la peau. Il y a de la moiteur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors estanche la moistour de la nue, qui maintenant devient blanche et legiere, Latini, Trés. p. 118.

XVe s. Il dit ainsi, car il cuidoit assez connoistre la complexion du roi : " Celle maladie est venue au roi de coulpe ; il tient trop de la muisteur de la mere. ", Froissart, III, IV, 30. Lorsque la chaleur et la moisteur est grant au jouvencel, environ l'aage de son adolescence, Christine de Pisan, I, 9.

XVIe s. Le bois et la pierre ordinairement reçoivent une certaine moitteur dont il s'engendre de l'humeur, Amyot, Cor. 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moiteur »

De moite avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Moite.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « moiteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moiteur mwatœr

Citations contenant le mot « moiteur »

  • Gardons-nous d'appeler amour ce qui relève seulement du hasardeux frisson et de la brève moiteur. De Louis Pauwels / Les Dernières chaînes
  • Pour Jean-Paul Belmondo, ce 25 août 1958 ressemble à une journée comme les autres. Ce n’est pas dans la moiteur de l’été, se dit le comédien, alors que la chemise imprégnée de transpiration colle littéralement à son torse, que se jouent les destins. De toute façon, à 25 ans, il n’envisage rien. Il subit. Faute de maîtriser le cours des choses, il se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux : marcher. Du quartier de Denfert-Rochereau, où il habite, aux bars de Saint-Germain-des-Prés, devenus son pré carré, et, au-delà, les quais ou les grands boulevards, ses chaussures ont arpenté chaque carré de bitume de la capitale. Le Monde.fr, Belmondo : rencontre en chambre avec Godard
  • À la moiteur suffocante de l’Andalousie, succèdent un givre glacé et des brumes fantomatiques qui recouvrent des landes transies. Remake fidèle, Lands of murders séduit autant que le film dont il s’inspire – l’effet de surprise en moins, faute d’une vraie créativité, pour ceux qui ont déjà vu La Isla minima, mais qui seront peut-être curieux de cette transposition consciencieuse à des territoires et des temps tout aussi singuliers. Aux autres, le plaisir entier de la découverte. La Croix, « Lands of murders », de l’Espagne post-franquiste à l’Allemagne réunifiée
  • On avait dû mal écouter le bulletin météo. La moiteur était en embuscade et elle a frappé en silence, au détour de blés encore verts. À peine quelques hectomètres et la peau d'hiver cuisait déjà sous trop de vêtements encollés par la sueur. La lumière rasait encore le dessus des antennes quand on a épluché les couches de tissu, et l'effeuillage a amusé trois chevaux dans un champ. Les doigts s'emmêlaient dans les vitesses à la recherche de la voilure parfaite. Se laisser flotter dans le vent ou se brutaliser en douceur. Les crampes se tâtaient, elles aussi. C'était la dernière sortie à vélo du printemps ou déjà la première de l'été. Il était trop tôt pour décider tant il semblait qu'on roulerait hors saison pour l'éternité. L'Équipe, Tout va bien - Humeur - L'Équipe
  • Campé dans la moiteur estivale du sud de la France, Pompéi, malgré ce que son nom pourrait laisser croire, n’a rien d’un péplum hollywoodien. Journal Métro, «Pompéi»: un film hors des sentiers battus pour Aliocha Schneider
  • «Pendant longtemps, Hongkong a été une bouffée d’air frais où l’on pouvait travailler librement et interroger tout le monde», commente Keith Richburg, directeur du Centre de recherche pour le journalisme et les médias de l’Université de Hongkong. Or, si l’accès à l’internet international est encore libre dans le centre financier, qui vibre comme à l’accoutumée dans la moiteur estivale, la nouvelle loi de sécurité nationale en vigueur depuis le 1er juillet a distillé un sentiment d’incertitude. Il va désormais falloir «naviguer entre les lignes rouges» tacites et «mouvantes» de cette loi, a résumé Keith Richburg lors d’une conférence au Club des correspondants étrangers de Hongkong. Le Temps, Chape de plomb sur Hongkong - Le Temps
  • Seulement voilà, Belmondo est gagné par la peur et la moiteur. Il a toujours été touché par les acteurs plus âgés que lui. Avec Un singe en hiver, c’est la première fois qu’il va partager l’affiche avec une figure de cette trempe. A égalité. Alors il s’imagine qu’il doit être protégé. « Non pas que je me sois jamais donné la sensation d’être un agneau perdu parmi les loups, expliquera-t-il, à la fin des années 1970, au journaliste et cinéaste Philippe Labro. Mais tout homme qui embrasse la profession de comédien, tout aussi costaud, bien dans sa peau, insouciant qu’il puisse paraître, est, quelquefois, habité par le doute et l’insécurité. » Le Monde.fr, Belmondo : premier contact glacial avec Gabin
  • Vous n’avez rien vu, chez Dominique Gonzalez-Foerster. Vous n’avez rien vu, car l’habituelle perception, la froide, la rationnelle, la rétinienne, ne saurait suffire à rendre compte de ses expositions. Ainsi, vous n’avez rien vu, mais vous l’avez rêvé, halluciné, ressenti ; vous vous êtes senti traversé et transpercé, de présences d’abord, de spectres et de revenants, d’avatars et de personnages de fiction également, qui d’ordinaire habitent les livres et les écrans, et puis il y a eu cette moiteur, ces lumières, d’une aube boréale ou du soleil déclinant d’une région tropicale. Les Inrockuptibles, Dominique Gonzalez-Foerster : l’exposition comme hallucination 
  • Il faut gratter sous le vernis du quotidien pour deviner les gueules de bois du lundi matin. A Perpignan, le début de semaine semble amorti, sans que l’on sache si cela tient des masques témoignant encore de la présence du coronavirus en France, du début des vacances d’été ou de la victoire de l’extrême droite au second tour des élections municipales, le dimanche 28 juin. A moins qu’il ne s’agisse juste de la moiteur d’orage. Le Monde.fr, « On savait que ça nous pendait au nez » : à Perpignan, la résignation d’une ville passée à l’extrême droite

Images d'illustration du mot « moiteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « moiteur »

Langue Traduction
Anglais wetness
Espagnol humedad
Italien umidità
Allemand nässe
Chinois 湿润
Arabe الرطوبة
Portugais umidade
Russe влажность
Japonais 湿気
Basque wetness
Corse umidità
Source : Google Translate API

Synonymes de « moiteur »

Source : synonymes de moiteur sur lebonsynonyme.fr
Partager