La langue française

Chichi

Sommaire

  • Définitions du mot chichi
  • Étymologie de « chichi »
  • Phonétique de « chichi »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chichi »
  • Citations contenant le mot « chichi »
  • Images d'illustration du mot « chichi »
  • Traductions du mot « chichi »
  • Synonymes de « chichi »
  • Antonymes de « chichi »

Définitions du mot chichi

Trésor de la Langue Française informatisé

CHICHI, subst. masc.

A.− Fam., le plus souv. au plur. Attitude manquant de naturel et de simplicité. Faire du (des) chichi(s) :
1. Une femme vous enchante par son absence de coquetterie. Vous le lui répétez sur tous les tons, vous vilipendez devant elle les femmes à chichis. Eh bien! après un temps plus ou moins long, elle se met à devenir coquette, à donner dans les manèges. Montherlant, Pitié pour les femmes,1936, p. 1192.
Emploi adj. inv. Je ne connais pas une fille plus apprêtée, plus chichi, plus maniérée (S. Guitry, Le Veilleur de nuit,1911, p. 3).La petite devenait chichi et insupportable (Colette, L'Envers du music-hall,1913, p. 240).
P. ext., pop. Complications :
2. Les bavardages infinis des clientes prétentieuses l'épuisaient aussi dans un autre genre, toujours tricheuses, créatrices de tas d'histoires et de chichis à propos de rien... Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 445.
B.− P. anal. Luxe, éclat vulgaire et prétentieux :
3. ... les Américains, qui s'apprêtent à prendre la succession de la civilisation, n'en sont encore au stade que du faux luxe et du brillant et du chichi des empaquetages en papier de cellophane. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 344.
Spéc., MODES, au plur.
1. Boucles de cheveux postiches. La masse de chichis qui soutenait son immense chapeau orné de cerises (P. Morand, Champions du monde,1930, p. 35).
2. ,,Fanfreluches`` (Esn. 1965). Elle n'avait jamais eu assez de chichis à mettre sur le dos de ses filles (Cendrars, L'Homme foudroyé,1945, p. 307).
Prononc. et Orth. : [ʃiʃi]. Au plur. des chichis. Étymol. et Hist. 1. 1886 faire du chichi « faire des manières » (Courteline, Les Gaîtés de l'escadron, p. 54); cf. 1890 chi-chi (Courteline, La Vie de ménage, La Mégère apprivoisée, p. 193); 2. 1897 « fanfreluches » (terme de modistes et de couturières d'apr. Esn.). Prob. redoublement du rad. onomatopéique tchitch- exprimant l'idée de petitesse (FEW t. 13, 2, p. 375a); cf. chiche1*. Fréq. abs. littér. : 43.
DÉR.
Chichiteux, euse, adj.a) [En parlant d'une pers.] Qui fait des chichis, des manières. Femme chichiteuse. Des femmes (...) chichiteuses, avec de ces manèges grotesques comme on en voit aux stars de cinéma (Montherlant, Pitié pour les femmes,1936p. 1121).b) [En parlant d'une chose] Qui produit une impression de raffinement mou et efféminé. Elle distribuait à l'ameublement quelques mauvaises notes : − Ravissant citronnier dix-huit-cent-trente! Un peu chichiteux pour un homme (Colette, Julie de Carneilhan,1941, p. 49).Rem. On rencontre ds la docum. le synon. chichiard, adj. (cf. Barbusse, Le Feu, 1916, p. 109).[ʃiʃitø], fém. [-ø:z] 1reattest. 1920 [date du 1ertirage] (Bauche); de chichi, suff. -eux* avec -t- consonne de soutien. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 82 (s.v. chichiteux).Neuville (Commandant). Les Traditions à travers le vocab. de Saint-Cyr. 1974. − Sain. Lang. par. 1920, p. 351.

Wiktionnaire

Nom commun

chichi \ʃi.ʃi\ masculin

  1. (Familier) Attitude maniérée.
    • Elle avait un sourire niais comme les enfants qui savent bien, mais qui n’osent pas répondre. Elle le promena quelque temps par sa face en baissant les yeux, puis elle ne dit rien. Autre part elle eût dit : « Oh ! là là, ne fais donc pas du chichi ! » Elle eût dit cela parce que ceux qui s’intéressent à la misère en profitent d’abord et ensuite ne pensent plus à la soulager. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 161)
    • — Et puis je m’en fous, et puis je m’en fous. Y a assez longtemps que ça dure. Tout le chichi m’ennuie. On crache en l’air et ça vous tombe sur le nez. Je me fous de tout à présent et ça vaut bien mieux. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 175)
    • Pas tant de chichis, proféra la grosse voix de Tacherot. Appelle-la Carmen... Ça ne la gênera pas. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 74)
    • Les bavardages infinis des clientes prétentieuses l’épuisaient aussi dans un autre genre, toujours tricheuses, créatrices de tas d’histoires et de chichis à propos de rien. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Le chichi se caractérise d’abord, bien entendu, par un goût de la complication, qui traduit lui-même un dégoût du simple. — (Clément Rosset, Le réel et son double, Gallimard, 1984 (1re éd. 1976), page 78)
    • Elle me tendit son assiette que je terminai sans chichis. — (Amélie Nothomb, Le Fait du prince, Albin Michel, Paris, 2008)
    • Eu égard à mon activité, la seule majusculisation de mes nom et prénom suffirait. DICK LAPELOUSE. Pas de chichi, pas de truc emberlificoté avec des termes en triphtongues pour définir la raison sociale. — (Sébastien Gendron, Le tri sélectif des ordures et autres cons, épisode 4, Éditions 12/21 (Univers Poche), 2013, chapitre 6)
  2. (Par analogie) Luxe, éclat vulgaire et prétentieux.
    • Les Américains, qui s’apprêtent à prendre la succession de la civilisation, n’en sont encore au stade que du faux luxe et du brillant et du chichi des empaquetages en papier de cellophane. — (Blaise Cendrars, Bourlinguer, Denoël, Paris, 1948)
  3. Boucle frisée de cheveux postiches.
  4. (Vieilli) Petite ruche d’étoffe, fanfreluche.
    • Elle n’avait jamais eu assez de chichis à mettre sur le dos de ses filles — (Blaise Cendrars, L’Homme foudroyé, 1945)
  5. Sorte de beignet.

Nom commun 1

chichi masculin \t͡ʃi.t͡ʃi\

  1. (Mexique) (Vulgaire) sein, nichon.

Nom commun 2

chichi masculin \t͡ʃi.t͡ʃi\

  1. (Espagne) (Vulgaire) sexe de la femme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « chichi »

(XIXe siècle) Probablement par redoublement du radical onomatopéique tchitch- exprimant l’idée de petitesse comme pour chiche dans le sens de « petit et mesquin ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chichi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chichi ʃiʃi

Évolution historique de l’usage du mot « chichi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chichi »

  • - Je vous présente le colonel Vincent. "Super Résistant." - Dois-je vous appeler "Super" ou "Résistant" ? - "Super", pas de chichi. De Jean-Marie Poiré / Papy fait de la résistance
  • La joconde a une tête de femme de ménage, je ne comprends pas pourquoi on fait tant de chichis pour cette bonne femme. De Albert Cohen

Images d'illustration du mot « chichi »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chichi »

Langue Traduction
Anglais fuss
Espagnol chi-chi
Italien churro
Allemand getue
Portugais chichi
Source : Google Translate API

Synonymes de « chichi »

Source : synonymes de chichi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chichi »

Partager