La langue française

Manchot

Définitions du mot « manchot »

Trésor de la Langue Française informatisé

MANCHOT1, -OTE, adj.

A. − Privé d'une (ou des deux) main(s), d'un (ou des deux) bras. Enfant, officier, soldat manchot. Il est manchot de la main droite (Ac.). Une adaptation peut se former entre (...) le conducteur manchot et l'automobile qu'il adapte à ses infirmités (David,Cybern.,1965, p. 147):
.... l'amiral Pâris, vieux marin manchot, alerte, gai, bonhomme, (...) travaille à bord comme dans son cabinet. Fromentin,Voy. Égypte,1869, p. 154.
P. plaisant. Enfin je vogue dans les eaux d'un certain prince qui n'est manchot que du pied, et que je regarde comme un politique de génie (Balzac,Contrat mar.,1835, p. 350).Quelques damas dégénérés, jetés au hasard sur trois vieilles chaises, sur un fauteuil d'acajou manchot, un lit bas (Arnoux,Roi,1956, p. 11).
Emploi subst. C'est un manchot fort adroit (Ac.1835-1935).V. estropié ex. de Flaubert.
Par litote, fam.
Pas manchot. Habile de ses mains et capable d'efforts dans le travail manuel. Cet homme n'est pas manchot (Ac.). Il y a aussi dans les villes, des industries qui tentent les gars qui ne sont pas manchots. C'est (...) un joli métier que celui de sculpteur de meubles (A. France,Génie lat.,1909, p. 316).Il ne faut pas être manchot pour reprendre en Auvergne la tradition de Jules César, construire Ambert et détruire Issoire (Thibaudet,Réflex. litt.,1936, p. 143).P. plaisant. Quant aux grecques et aux juives elles vous sont permises (...) si vous vous contentez de vérifier si elles ne sont pas manchottes (Mérimée,Lettres Delessert,1870, p. 66).
Qui est fort, en particulier pour se battre. Oh! c'est un rude compère (...). Vous n'êtes pas manchot non plus (...) mais dix comme vous ne lui feraient pas peur (Vidocq,Mém., t. 3, 1828-29, p. 392).Le coup terrible qui a brisé l'échine de la dame de Mégère n'a pas été porté par un manchot (Bernanos,Crime,1935, p. 795).
B. − Au fig. Maladroit, déficient. Anton. adroit, habile.Pauvre créature! Manchote et bancale cervelle! (Colette,Vagab.,1910, p. 225).
Prononc. et Orth.: [mɑ ̃ ʃ ο], fém. [-ɔt]. Ac. 1694 manchot, -otte; dep. 1718 -ote. Mérimée, loc. cit.: -otte. Étymol. et Hist. I. 1. 1502 «privé d'un bras» menchot (Olivier de La Marche, Mémoires, L. II, ch. 4, éd. H. Beaune et J. d'Arbaumont, t. 3, p. 169); 1553 subst. (la Bible de l'imprimerie Jean Gerard, 4, Esdr. 2b 21 d'apr. FEW t. 6, p. 139a); 2. fig. 1680 (Rich.: Il n'est pas manchot. C'est à dire, il est adroit, il a de l'esprit). II. 1760 zool. (M. Brisson, Ornith., 6, 96: Manchot, nom que j'ai donné aux Oiseaux de ce genre à cause de la briéveté de leurs ailes). Dér. avec suff. -ot* de l'a. fr. manc «estropié» (dep. ca 1180 ds T.-L.) du lat. mancus «id.» (cf. aussi manquer); antérieurement avec d'autres suff. menchaux (1263, hapax ds Gdf.); manchet (dep. 1380 ds FEW t. 6, p. 138) qui survit encore dans les dial.; manchier (2emoitié xiiies., Première continuation de Perceval, éd. W. Roach, 4807).

MANCHOT2, subst. masc.

ORNITH. Oiseau palmipède marin d'assez grande taille, souvent confondu avec le pingouin, auquel les membres antérieurs impropres au vol servent de nageoire, qui vit en colonies nombreuses dans les régions australes, notamment dans l'Antarctique, et qui se nourrit de poissons. Manchot d'Adélie. À un demi-mille, le sol se montra tout criblé de nids de manchots, sortes de terriers disposés pour la ponte, et dont s'échappaient de nombreux oiseaux (Verne,Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 159).[Les deux couples de cormorans] font contraste dans leur propreté, leur digne et calme élégance avec la foule bavarde et sale des manchots qui se disputent et s'agitent comme s'ils n'étaient que de simples êtres humains (Charcot,«Pourquoi-Pas?»,1910, p. 292).Les Manchots royaux et Empereurs (...) font exception dans toute la classe des Oiseaux en n'ayant pas de nid: l'oeuf unique est posé sur les doigts et entouré d'un repli de peau de l'abdomen, et l'Oiseau se déplace avec son oeuf (Zool.,t. 4, 1974, p. 475 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc.et Orth.: [mɑ ̃ ʃ ο]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. V. manchot1.
STAT. Manchot1 et 2. Fréq. abs. littér.: 113.

Wiktionnaire

Adjectif 1

manchot \mɑ̃.ʃo\

  1. Qui est estropié ou privé de la main ou du bras.
    • Il est manchot de la main droite.
    • Qu’on me rende impotent,
      Cul-de-jatte, goutteux, manchot, pourvu qu’en somme
      Je vive, c’est assez, je suis plus que content.
      — (Jean de La Fontaine, « La Mort et le Malheureux », Fables, I, 15)
    • Parfois, disait-elle j’ai l’impression que si je ne le regarde pas, mon bras n’existe plus, que je suis manchote. José, est-ce correct, au moins, manchote? Pas joli, évidemment. Je perds même mon français dans ce bled… — (Angelo Rinaldi, L’Éducation de l’oubli, Denoël, 1974, p. 321)
  2. (Figuré) (Familier) (Péjoratif) Se dit de quelqu’un qui est maladroit.
    • Cette année-là, il n’y avait pas encore de plaisanciers dans notre port. Les plaisanciers, ils allaient ailleurs. Ce n’est pas un port pour des marins d’occasion ; pour y entrer il vaut mieux en avoir envie ou besoin ; en plus, il ne faut pas être manchot […] — (Grand Claude, « Clayton et Jonas, le pèlerin », dans Douze histoires d’eau salée, Ancre de Marine Éditions, Louviers, 2014)

Adjectif 2

manchot \mɑ̃.ʃo\

  1. Relatif au département de la Manche ou à ses habitants.

Nom commun 1

manchot \mɑ̃.ʃo\ masculin (pour une femme on dit : manchote)

  1. Personne à qui il manque un ou les deux bras.
    • Le manchot, blessé de guerre, sortit sa carte de priorité de sa main valide pour s’asseoir dans le bus.
    • Nous connaissons sur le pont de Stamboul toutes les échoppes, tous les passants, même tous les mendiants, la collection complète des estropiés, aveugles, manchots, becs-de-lièvre et culs-de-jatte. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Tout le monde me montre au doigt
      Sauf les manchots, ça va de soi.
      — (Georges Brassens, La Mauvaise Réputation, 1952)
  2. (Sport) (Familier) Nom donné par les amateurs de rugby aux footballeurs et aux supporters de football.
    • J’ai beau avoir grandi dans la capitale de l’ovalie je suis un footeux pur et dur. Un manchot comme ils disent. — (Guy Busquets, Guernica, Éditions Le Manuscrit, 2004, ISBN 2748137388)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANCHOT, OTE. adj.
Qui est estropié ou privé de la main ou du bras. Il est manchot de la main droite. Substantivement, C'est un manchot fort adroit. Fig. et fam., Cet homme n'est pas manchot, Il a de la finesse, de la dextérité.

MANCHOT, n. m., se dit, par analogie, en termes d'Histoire naturelle, de Certains oiseaux des mers australes qui ont des ailes très petites et qui volent difficilement.

Littré (1872-1877)

MANCHOT (man-cho, cho-t') adj.
  • 1Estropié ou privé de la main ou du bras. Un soldat manchot. La belle opération, de me rendre borgne ou manchot, Molière, Mal. im. III, 15.

    Fig. Comme leurs intérêts [de Saurin et la Motte] sont communs, j'ai peine à croire qu'il veuille se couper le bras pour rendre son ami manchot, Rousseau J.-B. Lett. à Boutet, 15 juill. 1715.

    Fig. Cet homme n'est pas manchot, il a de la finesse, de la dextérité. Les Français ne sont pas manchots au jeu ; mais ils rencontrent quelquefois des personnes d'une autre nation qui les redressent, Lesage, Guzm. d'Alfar. IV, 8. Le vin que m'apporta l'ambassadeur manchot du roi de Prusse (qui n'est pas manchot), Voltaire, Lett. en vers et en prose, 88.

    Cet homme n'est pas manchot, signifie aussi : il sait faire sa main, piller, s'approprier ce qui lui convient.

    Par plaisanterie, n'être pas manchot de langue, savoir très bien user de la langue, parler. Le drôle n'était pas manchot de la langue.

    Substantivement. Un manchot. Une manchote. Il [le roi de Prusse] commença par envoyer en France en ambassade extraordinaire un manchot nommé Camas, ci-devant Français réfugié, et alors officier dans ses troupes, Voltaire, Mém. Voltaire. Comme des manchots parviennent, à force d'exercice, à faire avec leurs pieds tout ce que nous faisons de nos mains, Rousseau, Inég. note C.

  • 2 S. m. Terme d'histoire naturelle. Nom d'oiseaux palmipèdes qui n'ont que des moignons d'ailes faisant office de nageoires ; ce qui les a fait comparer à des manchots. Clusius semble rapporter la première connaissance des manchots à la navigation des Hollandais dans la mer du Sud en 1598, Buffon, Ois. t. XVIII, p. 50. Les pingouins et les manchots semblent faire la nuance entre les oiseaux et les poissons, Buffon, ib. p. 44.

HISTORIQUE

XVe s. On doit craindre son ennemi foible, manchot ou tors, De la Marche, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « manchot »

Dérivé d'un ancien adjectif manc, qui signifiait estropié (Miex vodroie estre d'un pié manc, Ren. 1576), et qui vient du latin mancus, manchot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Adjectif 1, Nom 1) (Date à préciser) Dérivé de l’ancien français manc (« estropié »), lui-même du latin mancus de même sens, avec le suffixe -ot.
(Nom 2) (1760) Nom donné à ces oiseaux par le zoologiste Mathurin Jacques Brisson « à cause de la brièveté de leurs ailes ». — (Mathurin Brisson, Ornithologie)
(Adjectif 2) (Date à préciser) De Manche, nom d’un des départements français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « manchot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manchot mɑ̃ʃo

Citations contenant le mot « manchot »

  • Il vaut mieux ne pas être manchot si vous voulez tirer les vers du nez à quelqu'un. De Pierre Perret / Pensées
  • Les assurances ! Encore un expédient devenu nécessaire dans le monde rendu manchot d'où nous sortons ! De Guy-René Plour / Défricheur de Hammada
  • Le magazine, le film, la télévision gavent l’oeil et réduisent le reste de l'homme à néant. L'homme d'aujourd'hui se promène muselé et manchot dans un palais de mirages. De Michel Tournier / Petites Proses
  • Les manchots étaient à deux doigts d’en venir aux mains. De Dominique Noguez / L’arc-en-ciel des humours
  • Le manchot accumule une pression considérable dans ses intestins afin d'expulser ses déjections le plus loin possible. Des chercheurs ont établi de savantes équations mathématiques pour modéliser la trajectoire de ces « bombes fécales » en fonction de leur consistance plus ou moins liquide et de la position du manchot. Futura, Science décalée : les manchots envoient des « bombes fécales » à plus d'1,30 m de distance
  • Ces plotoptérides qui vivaient dans l'hémisphère Nord avait l'allure de manchots géants. Sciences et Avenir, Des sosies des manchots dans l'hémisphère Nord - Sciences et Avenir
  • Pour la sécurité de leurs progénitures et pour ne pas souiller leur nid, les manchots Adélie ne laissent jamais leurs œufs sans surveillance pendant la couvaison. Durant cette période délicate, ils ne quittent pas leurs nids même quand ils font leurs besoins. Pour ce faire, ils s’accroupissent, positionnent leurs derrières, lèvent leurs queues et propulsent leurs fèces loin du nid. Fredzone, Ces chercheurs ont calculé la pression qu'un manchot produit pour propulser son caca
  • Pour cause de fonte des glaces, les trajets à pied des manchots Adélie sont désormais plus courts, dans l'est de l'Antarctique. Conséquence : leur pêche gagne en efficacité et les poussins grandissent plus vite ! Mais il n’est pas dit que cette situation perdure, car le réchauffement climatique fait peser sur leur nourriture la menace de la surpêche. Science-et-vie.com, La fonte des glaces facilite la vie des manchots Adélie dans l'Antarctique est - Science & Vie
  • Le plus vieux manchot préhistorique aux caractéristiques proches des manchots contemporains vivait il y a 60 millions d'années en Nouvelle-Zélande, aux côtés de son cousin géant, aussi grand qu'un humain. Sciences et Avenir, Un manchot préhistorique nommé Kupoupou - Sciences et Avenir
  • Comme tous les oiseaux marins, les manchots sont très bavards à terre lorsqu’ils viennent se reproduire. Ils utilisent des vocalisations pour se reconnaître entre partenaires et entre parents et poussins. The Conversation, Découverte : les manchots vocalisent sous l’eau
  • Le 25 avril, c'est la journée mondiale du manchot France Bleu, Planète Bleue : pourquoi les manchots sont-ils extraordinaires ?
  • INSOLITE - en Antarctique, les manchots royaux produisent via leurs excréments un montant «extrême» de protoxyde d'azote, ou gaz hilarant, lequel joue un rôle important dans la destruction de la couche d'ozone, selon une étude de chercheurs danois rendue publique jeudi 14 mai. Le Figaro.fr, Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
  • Vous êtes alors tenu(e) de marquer les manchots adultes (Adélie, essentiellement) d'une croix rouge, les bébés d'une croix jaune, les œufs d'une croix verte et les autres bestioles d'une croix bleue. Un conseil : zoomez pour être plus à l'aise. Si l'image proposée est trop sombre ou trop floue, il suffit de le signaler et de passer à la suivante. Geo.fr, Confinement : aidez les scientifiques à compter les manchots en Antarctique - Geo.fr
  • Au XVIIIe siècle, le naturaliste français Buffon attribua la découverte des manchots à des marins hollandais, en 1598 en Patagonie, qui les auraient nommés pinguins. Buffon distingua les deux familles et garda logiquement le nom d’origine, "pingouin", pour désigner les alcidés de l’hémisphère Nord, tandis qu’il attribua le nom de "manchots" aux oiseaux découverts dans les mers australes, en référence à leurs ailerons. Geo.fr, Quelle est la différence entre un manchot et un pingouin ? - Geo.fr

Images d'illustration du mot « manchot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manchot »

Langue Traduction
Anglais penguin
Espagnol pingüino
Italien pinguino
Allemand pinguin
Chinois 企鹅
Arabe البطريق
Portugais pinguim
Russe пингвин
Japonais ペンギン
Basque pinguino
Corse pinguinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « manchot »

Source : synonymes de manchot sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « manchot »

Manchot

Retour au sommaire ➦

Partager