La langue française

Lumignon

Sommaire

  • Définitions du mot lumignon
  • Étymologie de « lumignon »
  • Phonétique de « lumignon »
  • Citations contenant le mot « lumignon »
  • Traductions du mot « lumignon »
  • Synonymes de « lumignon »

Définitions du mot « lumignon »

Trésor de la Langue Française informatisé

LUMIGNON, subst. masc.

Bout de mèche allumée d'une bougie ou d'une lampe à huile. Son corps bleuissait, diaphane comme la cire d'une bougie, son visage blêmissait comme la cire d'un lumignon, − et soudain il s'éteignait (Bertrand, Gaspard,1841, p. 225).C'est l'heure indécise où les villes se réveillent. Déjà les cuisiniers de plein vent allument le feu sous les poêles : déjà au fond de quelques boutiques un vacillant lumignon éclaire des membres nus (Claudel, Connaiss. Est,1907, p. 49).Dans un coin de la vaste pièce sombre, sous une voûte de pierre moussue, il y avait un petit autel où brûlait, devant les saintes images, un lumignon dans un verre d'huile... et devant l'autel, un homme priait (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 121).
P. ext., fam. Lampe de faible rayonnement :
Je me rappelle avoir demandé à Lando d'allumer notre lampe et d'occulter les fenêtres un simple lumignon dans la montagne, et on risquait de voir une escouade de Fridolins arriver une demi-heure après, s'ouvrir les portes à coups de crosse et ramasser tous les hommes valides... Abellio, Pacifiques,1946, p. 394.
P. métaph. Mon bonheur, lumignon pitoyable, résiste aux canonnades qui défoncent les nations (Romains, Vie unan.,1908, p. 142).Tu es ce lumignon fumant que je ne veux pas éteindre (Monod, Sermons,1911, p. 255).
Prononc. et Orth. : [lymiɳ ɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 « mèche de chandelle » limeignons (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 9075); ca 1393 limignon (var. : lumignon Ms. C XVe) (Menagier, éd. Sté Bibliophiles fr., II, 259); 2. 1851 « source d'éclairage produisant une faible lumière » (Feuillet, Scènes et prov., p. 183). Le lat. pop. *lucinium, cf. ital. lucignolo « lumignon », altération d'apr. lux, du b. lat. licinium (atteste dans les gloses au sens de « mèche », xies. ds CGL t. 5, p. 621), lui-même altération du lat. ellychnium « mèche, lumignon », empr. au gr. ε ̓ λ λ υ ́ χ ν ι ο ν même sens, a pu donner sous l'infl. de lumen, une forme *luminium, d'où serait issu un lat. pop. *luminio, -ionis > fr. lumignon (v. FEW t. 3, p. 215b. Bl.-W.1-5et H. Schuchardt ds Z. rom. Philol. t. 26, p. 409). Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925] pp. 20-21. − Scheler (A.). Lumignon. Romania. 1875, t. 4, pp. 460-461.

Wiktionnaire

Nom commun

lumignon \ly.mi.ɲɔ̃\ masculin

  1. Bout de la mèche d’une bougie ou d’une lampe allumée ; fumignon.
  2. (Par extension) Ce qui reste d’un bout de bougie qui achève de brûler.
    • Mais bientôt son corps bleuissait, diaphane comme la cire d'une bougie, son visage blêmissait comme la cire d'un lumignon, — et soudain il s'éteignait. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Après avoir posé le pied sur le lumignon, il s’avança le dos courbé, sous une petite voûte taillée dans le roc. — (Erckmann-Chatrian, L’ami Fritz, 1864)
  3. (Par analogie) Petite lumière, quinquet.
    • Deux escaliers, sous un maigre lumignon, plongent aussitôt vers un sous-sol. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Je me levai, allumai le lumignon, sortis une feuille de papier et un crayon de ma sacoche de campagne et écrivis la première phrase de mon premier article. — (Alexandre Tchakovski, C'était à Léningrad, traduit du russe par Julia et Georges Soria, 1951)
    • Le tunnel, vaguement éclairé par des lumignons dans des niches, n’était composé que de courbes et de virages. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 206)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LUMIGNON. n. m.
Bout de la mèche d'une bougie ou d'une lampe allumée. Il désigne aussi Ce qui reste d'un bout de bougie qui achève de brûler. Voilà une bougie qui va finir, il ne reste plus qu'un petit lumignon. On l'emploie souvent dans le sens de Petite lumière.

Littré (1872-1877)

LUMIGNON (lu-mi-gnon) s. m.
  • 1Bout de la mèche d'une bougie, d'une chandelle ou d'une lampe allumée.
  • 2Ce qui reste d'un bout de bougie ou de chandelle qui achève de brûler. Voilà une bougie qui va finir, il ne reste plus qu'un petit lumignon.

    Fig. Si le petit lumignon de raison que vous contribuez à ranimer dans la nation ne vient pas bientôt à s'éteindre, Voltaire, Lett. Marmontel, 28 janv. 1764.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car il i [à la chandelle] doit par raison Avoir cire et lemignon, Et ou [au] chief met on le fu [feu], Et lors a vertu De faire l'autrui servise, Hist. litt. de la France, t. XXIII, p. 823.

XIVe s. Qui veut faire chandelle, l'en doit avant faire secher ou feu tres bien le limignon, Ménagier, II, 5.

XVIe s. Tout ainsi que la flamme d'une lampe consomme premierement l'huile, en après la propre humidité du lumignon, et enfin le corps du lumignon mesme, Paré, XX, 35. De chacun cent pesant de mesche ou lumignon et de coton, filé ou à filer, quatre deniers parisis, Déclar. 20 sept. 1527.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LUMIGNON. - ÉTYM. Ajoutez : M. Cornu (Romania, juill.-oct. 1875, p. 460) conteste que lumignon vienne de lumen, s'appuyant sur ce que la forme la plus ancienne est limignon, lemignon. « Il est, dit-il, d'après le génie de la langue française et en considération du sens premier, mèche, plus rationnel d'admettre le passage de limignon ou lemignon à lumignon que l'inverse ; comparez les formes femier = fumier (fimus), premier = prumier (primus), femelle = fumelle, chalemel = chalumeau, alemelle = alumelle. Je cherche donc un type latin justifiant le thème lim (d'où lem) ou lium (car j'ai recontré aussi la forme liumignon, Livre des métiers, dialogues français-flamands). Or je le trouve dans le bas-latin licmus ou licmen, signifiant mèche, d'où s'expliquent correctement à la fois les formes dérivées limignon, lemignon et liumignon (comp. teg'la, tiule). La forme moderne peut avoir été déterminée, sans parler de l'influence du mot lumen, la mèche étant destinée à être allumée, soit par la tendance déjà indiquée à transformer i ou e atone devant m en u, soit par un intermédiaire luimignon qui se rapporterait à liumignon comme tuile à tiule. » M. Cornu note que le bas-lat. licmus, licmen représente le lat. ellychnium, du grec ἐλλύχνιον, de ἐν, en, dans, et λύχνος, lampe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LUMIGNON, s. m. (Chandelier & Cirier.) sorte de fil d'étoupe de chanvre écru, dont les marchands épiciers-ciriers font les meches des flambeaux de poing & des torches.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lumignon »

Pic. lumion, lemion, lumichon ; Berry, luminon, bougie de résine que les gens de la campagne fixent à la cheminée ; du lat. fictif luminonem, dérivé de lumen, luminis, lumière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin ellychnium (« mèche »)[1] devenu *lucinium en latin populaire avec l'influence de lux (« lumière »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lumignon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lumignon lymiɲɔ̃

Citations contenant le mot « lumignon »

  • Son nom : "Des lumignons pour faire face au Coronavirus". Lyon pourrait donc s’illuminer ce mercredi soir en cette fin de deuxième journée de confinement sur tout le pays suite aux mesures du gouvernement pour faire face à l’épidémie de coronavirus.  Lyonmag.com, “Des lumignons pour faire face au Coronavirus” : une nouvelle initiative lyonnaise
  • A 19h30 Allumons des lumignons aux fenêtres,de Lyon siège de la Primatiale des gaules Mgr Dubost bénira le diocèse et toute la France avec le St Sacrement.Les cloches exprimeront la communion spirituelle et la solidarité avec les soignants. prions le Notre Père à 12h avec le pape pic.twitter.com/cRphmcsG2V , Coronavirus à Lyon : Lumignons, messe sur Youtube et volées de cloches, le diocèse remercie ce mercredi soir le personnel soignant
  • Les habitants d’une maison située rue Bayard, à quelques encablures de la mairie, se préparaient à vivre une soirée paisible après avoir décoré leur habitation de quelques lumignons. Mais peu avant 20 heures, la bougie a, pour une raison indéterminée, mis le feu à un volet roulant électrique. , Savigneux | Un lumignon met le feu à une maison à Savigneux: une famille relogée
  • Des lumignons sur certains balcons dans le quartier de Confluence pendant que les clochent retentissent dans Lyon , Religion - Croyance | Jour de l'Annonciation : cloches, lumignons et bénédiction à Lyon
  • Dans une rivière de lumières, 20 000 lumignons dansent au fil de l'eau, comme une fresque vivante inédite. Dimanche 8 décembre au soir, à Lyon (Rhône), la Saône a pris des allures magiques. Pour mettre à l'eau ces milliers de lumignons chargés des messages des Lyonnais, il a fallu se mobiliser. 80 bénévoles étaient sur le pont, ou plutôt sur les berges. Les lumignons, placés dans des embarcations en papier, sont mis à l'eau avec précaution. Franceinfo, Fête des Lumières : une rivière de lumignons a traversé Lyon
  • Une rivière de lumières évoque la tradition originelle des lumignons, celle des processions qui avaient lieu jadis sur la Saône, comme la Fête des Merveilles qui investissait la rivière au Moyen-Âge. Lyonpeople.com, Les lumignons du 8 décembre prennent le large avec CNR -

Traductions du mot « lumignon »

Langue Traduction
Anglais candle
Espagnol vela
Italien candela
Allemand kerze
Chinois 蜡烛
Arabe شمعة
Portugais vela
Russe свеча
Japonais キャンドル
Basque kandela
Corse candela
Source : Google Translate API

Synonymes de « lumignon »

Source : synonymes de lumignon sur lebonsynonyme.fr
Partager