Liguer : définition de liguer


Liguer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIGUER, verbe trans.

A. − Emploi trans. Unir dans une même ligue :
1. Le bluff avait réussi à Pitt jusqu'alors et il semble que le succès l'ait grisé. Ewart, son ambassadeur à Berlin, le poussait à liguer la Suède, la Pologne, la Turquie et la Prusse qui, sous l'égide de l'Angleterre, endigueraient définitivement l'expansion russe... Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 225.
[Avec suj. inanimé] Je ne sais quelle fureur et quelle haine vous rongent, vous liguent contre moi (Sand, Mauprat,1837, p. 311).
B. − Emploi pronom. Se liguer pour/contre.Se constituer en cabale en faveur ou, le plus souvent, contre quelqu'un ou quelque chose. Charles le Chauve et Louis le Germanique se liguèrent contre lui (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 41):
2. Alors il avait avoué qu'il partait, qu'il était accusé faussement, une histoire de lycée, que les professeurs se liguaient tous contre lui, et qu'il fallait qu'il disparût quelques jours. Martin du G., Thib., Cah. gris, 1922, p. 639.
[Avec suj. inanimé] Tout se liguait contre eux (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 39).
Au fig. Unir ses efforts, rassembler ses forces dans un but bien déterminé. Il en est ainsi des talens; nous devons les admirer quand ils sont utiles, et nous liguer contre eux dès qu'ils peuvent troubler l'ordre et le bonheur de la société (Genlis, Chev. Cygne, t. 1, 1795, p. 27).
Prononc. et Orth. : [lige], (il) ligue [lig]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1564 Estre ligué, se liguer « être allié » (Thierry). Dér. de ligue*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 139.

Liguer : définition du Wiktionnaire

Verbe

liguer \li.ɡe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se liguer)

  1. Unir dans une même ligue.
    • Les communes et l’aristocratie, effrayées de l’ascendant que le pouvoir royal avait acquis a la suite de la conquête normande, se liguèrent et firent cause commune contre lui, afin de résister à ses empiétemens. — (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Nous nous liguerons avec Saladin, plutôt que de supporter le dédain de ces fanatiques que nous méprisons. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Devant l'affluence des pèlerins, le cours du zouz ou la taxe du change devait naturellement s'élever; il n'était pas difficile aux changeurs occupant la place de se liguer dans une sorte de trust à la hausse. La foule subissait leurs conditions exorbitantes ; […]. — (Marie Benoît Schwalm, La vie privée du peuple juif à l'époque de Jésus-Christ, Librairie V. Lecoffre, 1910, p. 379)
    • […], elle va adjurer les paroissiennes négligentes de se liguer, de faire une chaîne de prières continues qui empêche le mal de passer, une chaîne qui contraigne le Préfet à ne pas prendre son arrêté, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Liguer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIGUER. v. tr.
Unir dans une même ligue. Le Pape Paul III voulait liguer tous les princes chrétiens contre les Turcs. Les deux peuples se liguèrent contre leur ennemi commun. Il se ligua avec les mécontents pour provoquer une révolte.

Liguer : définition du Littré (1872-1877)

LIGUER (li-ghé), je liguais, nous liguions, vous liguiez ; que je ligue, que nous liguions, que vous liguiez v. a.
  • 1Mettre en ligue. Contre votre tyran j'ai ligué ses amis, Corneille, Cinna, IV, 5. Un juste courroux N'aurait plus tant de chefs à liguer contre vous, Corneille, Attila, IV, 4. Il [Guillaume III] n'eut pas de peine à liguer petit à petit l'Europe contre la France, Voltaire, Louis XIV, 15.

    Il se dit aussi des choses qu'on ligue. Liguer les intérêts, les passions.

  • 2Se liguer, v. réfl. Former une ligue. Pendant qu'on méditait une guerre contre Persée, Eumène, roi de Pergame, ennemi de ce prince, vint pour se liguer contre lui avec le sénat, Bossuet, Hist. III, 6. Un seul [roi, Louis XIV], toujours bon et magnanime, ouvre ses bras à une famille malheureuse [les Stuarts] ; tous les autres se liguent comme pour se venger de lui, La Bruyère, XII. Le pape Pie V fit bien mieux que de prêcher une croisade ; il eut le courage de faire la guerre à l'empire ottoman, en se liguant avec les Vénitiens et le roi d'Espagne, Philippe II, Voltaire, Mœurs, 160.

    Par extension. Celui-ci [un troisième médecin], ayant considéré les blessures, et sur l'avis des deux premiers, embrasse le second, s'unit à lui, et tous deux ensemble se liguent contre le premier et le chassent honteusement, Pascal, Prov. II.

  • 3Il se dit aussi des cabales qu'on fait entre particuliers pour et surtout contre quelqu'un ou quelque chose. En vain contre le Cid un ministre se ligue ; Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue, Boileau, Sat. IX. Liguez-vous saintement pour le bien mutuel, Delille, l'Homme des champs, I.

HISTORIQUE

XVIe s. Ayant ligué avec lui la republique de Venise, Bassompierre, Mém. t. IV, p. 199, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « liguer »

Étymologie de liguer - Littré

Ligue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « liguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liguer lige play_arrow

Conjugaison du verbe « liguer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe liguer

Citations contenant le mot « liguer »

  • Une collaboration pratiquement inattendue par les fans du fils du pays, qui avaient plutôt les yeux rivés sur une collaboration internationale. Toutefois, les fans ont accueilli la nouvelle avec faste. Reste à savoir si les deux charmeurs pourront se liguer pour offrir une belle sauce épicée à leurs mélomanes, disséminés à travers le monde. Pour l’heure, la date de la sortie de cet opus n’est pas encore dévoilée. Bénin Web TV, Bénin: bientôt une première collaboration entre Nikanor et Bysid? (photo) - Bénin Web TV
  • « Madame Plante a réussi ce que peu d’élus municipaux ont pu faire dans un aussi court laps de temps : liguer contre elle la majorité des résidents et des commerçants, m’a confié un cadre de Game over qui tient à garder son anonymat (merci Peter McQueen !). Le Journal de Montréal, Détruis ta ville avec Valérie Plante! | JDM
  • A Bordeaux, rien ne va plus ces derniers temps. En effet, le club et les supporters ne s'entendent plus et ces derniers ne cessent de se liguer contre la direction. Après les banderoles hostiles et les diffusions d'enregistrements de discussions de Frédéric Longuépée, le président du club, d'Anthony Thiodet, le directeur stratégie commerciale et réseaux et de certains supporters, les Ultramarines ont désormais lancé un hashtag "NousLesGirondins". La situation devient de plus en plus pesante et c'est le flou qui règne au sein du club. C'est pourquoi d'anciens joueurs ou entraineurs du club ont décidé de sortir du silence et de s'associer au mouvement des Ultramarines. C'est notamment le cas de Gernot Rohr, ancien joueur et entraîneur du club, aujourd'hui âgé de 66 ans. Il s'est exprimé là-dessus auprès de France Football. Alors qu'il a posé cette semaine sur les réseaux avec le hashtag en question, il en a expliqué les raisons, confiant "Parce que je suis girondin, parce que je me sens girondin, je me sens concerné par tout ce qui touche ce club. Et, je ne suis pas le seul, j'ai vu que pas mal de mes anciens coéquipiers ou de joueurs que j'ai dirigés l'ont fait également. Les anciens font partie du club, de la maison. Nous avons tous le droit de nous exprimer. J'ai passé vingt et un ans au sein des Marine et Blanc, d'abord en tant que joueur, puis comme entraîneur. Cela crée des liens forts." Foot National, Bordeaux : Un ancien du club alerte sur la situation actuelle
  • En quelques jours Dupont Moretti aura bouffé son chapeau , ses chaussures et même son pantalon , il renie tout , c’est incroyable un revirement aussi rapide .....peut être une certaine trouille de voir beaucoup de gens se liguer contre lui L'Obs, « Je suis féministe », assure Eric Dupond-Moretti

Traductions du mot « liguer »

Langue Traduction
Corse gang up
Basque koadrila
Japonais ギャングアップ
Russe вступить в шайку
Portugais gang up
Arabe عصابة
Chinois 帮派
Allemand bande auf
Italien coalizzarsi
Espagnol unirse a una banda
Anglais gang up
Source : Google Translate API

Synonymes de « liguer »

Source : synonymes de liguer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « liguer »


Mots similaires