La langue française

Lascar

Définitions du mot « lascar »

Trésor de la Langue Française informatisé

LASCAR, subst. masc.

A. − Vieilli. Matelot naviguant notamment dans l'Océan Indien. Le 15 mai 1824 (...) le Saint-Patrick, passa près de l'île de Tikopia, l'une des Nouvelles-Hébrides. Là, un lascar l'ayant accosté dans une pirogue, lui vendit une poignée d'épée en argent (Verne, Vingt mille lieues, Paris, Hetzel, s.d. [1870], p. 147).Ayant (...) enrôlé pour les chambres de chauffe des lascars, seuls capables de résister aux chaleurs de l'Océan Indien, les paquebots disparaissaient vite derrière Steamer Point (Morand, Route Indes,1936, p. 198):
1. ... il vient de Samos avec un chargement de vin, (...) il a mis deux mois faute de vent, se traînant de cap en cap, (...) ses lascars l'ont lâché parce qu'ils avaient trop bu ou (...) il les a débarqués... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 168.
B. − Fam., souvent péj. Individu souvent rusé et hardi. Un fameux, un sacré, un vieux lascar; un bougre, un drôle de lascar; attendez un peu, mes lascars! Le gendre de Grévy, un certain Wilson (...) lascar sans scrupules, menait une existence crapuleuse (L. Daudet, Clemenceau,1942, p. 62).Tout d'un coup (...) cinq ou six lascars se sont embusqués derrière les rochers. Haut les mains qu'ils crient (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 41):
2. Des gens revenaient de Paris, des lascars partis pour la guerre en amateurs, vite embusqués là-bas grâce au piston ou à la combine, et qui s'étaient taillé de belles fortunes à fabriquer des obus, du ciment, du béton, des routes ou des vêtements. Van der Mersch, Invas. 14,1935, p. 466.
Prononc. : [laska:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. a) [1610 « matelot hindou » (Pyrard de Laval d'apr. Dauzat Ling. fr., p. 242) attest. isolée]; b) 1769 lascard [entre guillemets ds le texte] (Éphémérides du citoyen, XI, p. 192 ds Brunot t. 6, p. 353, note 9); 2. [1769 arg. des troupiers « vaurien, filou » (d'apr. Esn.)]; 1830 « gaillard hardi, malin » (Balzac, Gobseck, p. 440 : A-t-il du toupet, le vieux Lascar!). Empr., prob. par l'intermédiaire de l'angl.lascar (attesté au sens 1 dep. 1674, Fryer ds Dalg.; déjà 1625, laskayre ds NED), au port. lascar (dep. 1577, Primor e honra, ibid.), lui-même empr., prob. par l'intermédiaire de l'hindoustani lachkari (v. Esn.), au pers. läs̆kär « armée ». L'attest. supra 1610 correspond prob. à un empr. direct au port. (cf. fr. lascarin, attesté de 1553 au xviies. d'apr. FEW t. 19, p. 106a, empr. au port. lascarim, plur. lascarins, lui-même empr. à un dér. du pers. läs̆kär, v. Dalg.). Fréq. abs. littér. : 29. Bbg. Chautard Vie étrange arg. 1931, p. 227. - Dauzat (A.). Notes étymol. Fr. mod. 1940, t. 8, pp. 10-18. - Pauli 1921, p. 65.

Wiktionnaire

Nom commun

lascar \las.kaʁ\ masculin

  1. (Marine) (Histoire) (Désuet) Matelot indien servant dans les marines française, portugaise ou britannique.
    • En effet, pendant les années 1756 et 1757, les nombreux vaisseaux qui passèrent, venant de France ou des Indes ne trouvant plus de vivres aux îles, furent obligés d’aller à Madagascar faire des salaisons pour leur voyage. Le Neptune, le Silhouette, le Gange, le Maurepas, l’Achille s’y rendirent de mai à juillet 1756. Le Favori, le Béthune, le Phélipeaux y séjournèrent au commencement de 1757 ; mais l’Achille perdit 61 hommes à Sainte-Marie, et dans les six premiers mois de 1757, il périt dans ce même poste 27 soldats, 37 matelots, 16 lascars, 2 employés et 2 officiers, sans compter 19 matelots d’un bâtiment naufragé à Foulepointe.— (Prosper Cultru, Un empereur de Madagascar au XVIIIe siècle : Benyowszky, 1906).
  2. Individu (avec une connotation plutôt péjorative).
    • – Ce lascar-là, grommela le limier, avec un accent de mauvaise humeur, j'aimerais mieux le savoir aux cinq cent diables ! — (Arthur Bernède, Belphégor, 1927)
  3. (Internet) Hacker (fouineur), qui a tendance à forcer les systèmes informatiques et se mettre en position illégale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lascar »

Du persan لشکر, lashkar (armée) par l'intermédiaire de l’anglais ou du portugais, ou de l’arabe العسكر, al-askar (« armée »)[1]. → voir cadislesker et sérasquier.
Nom donné au XIXe siècle aux matelots indiens, en particulier à ceux qui étaient embarqués sur les vaisseaux français naviguant dans les mers des Indes Orientales. Le terme a pris depuis un sens péjoratif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lascar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lascar laskar

Citations contenant le mot « lascar »

  • On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis. De Michel Audiard
  • Votre objectif est donc de les retrouver. À cet effet, Clay vous remet le Visio-lascar qui permet de voir des marques spécifiques aux Lascars. Pour en faire le test, Clay a planqué des caches d’armes pas loin (objectif bonus) : approchez des marqueurs et visez pour voir apparaître un symbole et tirez dessus pour découvrir les caches. WarLegend.net, Soluce Borderlands 3 - Comme un Lascar

Images d'illustration du mot « lascar »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lascar »

Langue Traduction
Anglais rascal
Espagnol bribón
Italien mascalzone
Allemand schlingel
Chinois 无赖
Arabe الوغد
Portugais patife
Russe мошенник
Japonais ラスカル
Basque zital
Corse rascale
Source : Google Translate API

Synonymes de « lascar »

Source : synonymes de lascar sur lebonsynonyme.fr

Lascar

Retour au sommaire ➦

Partager