Laper : définition de laper


Laper : définition du Wiktionnaire

Verbe

laper \la.pe\ 1er groupe (voir la conjugaison) intransitif

  1. Boire en aspirant avec la langue, en parlant de quelques quadrupèdes, et particulièrement du chien et du chat.
    • Ce chien fait beaucoup de bruit en lapant.
    • (transitivement, très rare) Ce chien a lapé en un instant une jatte de lait.
    • Je me rappelle les folles heures dépensées ainsi, autour de ces comptoirs, à laper goulûment le double poison servi par d’aimables indifférentes, — absinthe et sourires mêlés ! — (Alfred Delvau, Les Heures parisiennes, 1865)
  2. (Figuré)
    • Les professeurs paraissaient figés dans l’extase. Paupières closes, lèvres entrouvertes, index à la tempe, et bottine balancée en cadence hors de la robe d’apparat, ils lapaient le lait sucré de cette éloquence avec des mines de vieux matous gourmands. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 178)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Laper : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAPER. v. intr.
Boire en aspirant avec la langue, en parlant de Quelques quadrupèdes, et particulièrement du chien. Ce chien fait beaucoup de bruti en lapant. Transitivement, Ce chien a lapé en un instant une jatte de lait.

Laper : définition du Littré (1872-1877)

LAPER (la-pé) v. a.
  • Boire en tirant la langue, ce que font certains quadrupèdes, et en particulier le chien. Ce brouet fut par lui servi sur une assiette ; La cigogne au long bec n'en put attraper miette, Et le drôle eut lapé le tout en un moment, La Fontaine, Fabl. I, 18.

    Neutralement. Ce chien fait bien du bruit en lapant.

HISTORIQUE

XIIIe s. L'aive [il] commenza à laper, Marie de France, Fable 49.

XVe s. Maintes gens ont esté peris Et suffoquez par trop soupper, Par trop boire et par trop laper D'hypocras, de viande et de vin, Deschamps, Poésies mss. f° 486.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Laper : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

LAPER, v. n. (Gram.) il se dit de la maniere dont les animaux quadrupedes de la nature des chiens, des loups, des renards, &c. boivent l’eau ou mangent les choses fluides.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Laper : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « laper » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « laper »

Étymologie de laper - Littré

Anglo-sax. lappian ; angl. to lap ; flamand, lappen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de laper - Wiktionnaire

(XIIe siècle) De l’onomatopée lap traduisant le lapement ; il n’est pas nécessaire de supposer un emprunt aux langues germanique (→ voir lappen, (« laper ») en allemand, lapen, (« lécher en faisant du bruit ») en moyen néerlandais, to lap en anglais), le mot existe également dans diverses langues romanes (→ voir lambo, (« lécher, laper ») en latin, lappa, (« boire ») en génois, lapo, (« gorgée ») en andalou).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « laper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
laper lape play_arrow

Conjugaison du verbe « laper »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe laper

Citations contenant le mot « laper »

  • Quand on observe un chat en train de laper, on est d'abord frappé par la longueur de sa langue, par la vitesse et la fréquence avec laquelle il la plonge dans le liquide et la remonte dans la bouche. Tout va si vite qu'on ne voit finalement pas grand-chose. On a l'impression qu'il boit en prenant de l'eau dans deux petites fossettes creusées que l'on devine à peine. Eh bien, on a tout faux. «Le chat sort sa langue à la vitesse de 1 mètre par seconde et il la sort quatre fois par seconde. C'est impossible pour l'œil humain de percer les mécanismes qu'il utilise pour boire», assure Pedro Reis. Son équipe s'est servie d'une caméra rapide pour pouvoir décomposer le mouvement de la langue. Ils l'ont ensuite modélisé à l'aide d'un petit dispositif mobile très simple. Le Figaro.fr, L'art consommé du chat pour laper
  • Des scientifiques américains ont levé le voile sur le secret de la technique des félins pour laper élégamment l'eau ou le lait sans jamais se souiller les babines, selon leurs travaux très sérieux publiés jeudi. , Pour laper avec élégance, il faut la technique
  • Je suis allée faire un tour sur la Principale. Tout ce bruit comme une musique. Une clameur de rires et de sourires qui montait vers le ciel, des terrasses bondées par la fidélité des clients revenus. Cela m’a fait un bien immense. Tout ce bruit comme une joyeuse rumeur qui courait à travers cette petite foule. Soudain, je me suis sentie repue comme un jeune chat qui vient de laper un bol de crème. Heureuse? Ça oui, pas vous? Journal Le Nord, Bien du bruit - Journal Le Nord
  • Une vidéo montrant un policier qui demande à un conducteur noir de laper son urine dans l’Illinois aux USA est devenue virale après avoir été partagée sur la toile. AfrikMag, USA: un policier ordonne à un homme noir de laper sa propre urine: Vidéo

Images d'illustration du mot « laper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « laper »

Langue Traduction
Corse volta
Basque itzulian
Japonais ラップ
Russe круг
Portugais colo
Arabe حضن
Chinois 圈数
Allemand runde
Italien giro
Espagnol regazo
Anglais lap
Source : Google Translate API

Synonymes de « laper »

Source : synonymes de laper sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires