La langue française

Aviner

Définitions du mot « aviner »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVINER, verbe trans.

I.− Emploi trans., VITIC. Imbiber de vin chaud un récipient neuf destiné à contenir du vin, pour lui faire perdre le goût du bois. Aviner des cuves, des tonneaux (Lar. 19e).
Aviner une cuve. ,,Signifie aussi écraser le raisin à mesure qu'on la remplit`` (Lar. 19e).
II.− Emploi pronom. S'aviner.Être imbibé de vin.
A.− [Le suj. désigne un récipient et en partic. un tonneau] Ce tonneau s'avine facilement (Lar. 19e).
B.− P. anal. [Le suj. désigne une pers.] Boire de façon immodérée.
P. métaph. :
C'est l'homme, le jouet de la dextre divine; Toujours mystifié, comme toujours surpris; Qui de sotte espérance éternelle s'avine; Et meurt sans se connaître, et sans avoir compris! E. de Montesquiou, Les Hortensias bleus,1896, p. 298.
PRONONC. : [avine].
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1188 « fournir en vin » (Partonopeus de Blois, 7304, éd. Crapelet ds T.-L. : Et cil d'Elc qui est lor voisine, Qui de bon vin fort les avine), attest. isolée; xiiies. « imbiber de vin » (Rutebeuf, Œuvres, éd. A. Jubinal, I, 62, ibid. : Quant la teste est bien avinee, Au feu, deleiz la cheminee, Si nos croizons de plain eslaiz; Et quant vient a la matinee, Si est [en] ceste voie finee). Dér. de vin*; préf. a-1*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Ac.-Gastr. 1962.

Wiktionnaire

Verbe

aviner \a.vi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’aviner)

  1. Imbiber de vin chaud un récipient neuf destiné à contenir du vin afin de lui faire perdre le goût du bois.
    • Aviner une cuve.
    • Aviner des futailles.
  2. (Pronominal) (Figuré) Boire avec excès.
    • Cet homme s’avine au cabaret.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVINER. v. tr.
Imbiber de vin. Aviner une cuve. Aviner des futailles. Fig., S'AVINER signifie Boire avec excès. Cet homme s'avine au cabaret. Il est aviné dès le matin. Fig., Une démarche avinée, La démarche d'un homme pris de vin ou qui semble pris de vin. Une haleine avinée, Une haleine qui sent le vin.

Littré (1872-1877)

AVINER (a-vi-né) v. a.
  • Imbiber de vin. Aviner une cuve, un tonneau.

HISTORIQUE

XIIIe s. Qui de bon vin fort les avine, Partonop. de Blois, 7304. Quant la teste est bien avinée, Au feu, deleiz la cheminée, Si noz croizons [nous nous croisons, allons à la croisade] de plain eslaiz, Rutebeuf, 62.

XVe s. Je suis né bas-normand ; mais ma bouche avinée Dit estre d'Orleans, Basselin, XXVIII.

XVIe s. À bon droit le ciel a donné à l'homme qui n'est aviné, Tousjours quelque fortune dure, Ronsard, 556.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aviner »

À et vin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de vin avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aviner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aviner avɛ̃e

Évolution historique de l’usage du mot « aviner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aviner »

  • "La première idée des gens quand il y a des bagarres sur fond d’alcool, c’est qu’ils sortent forcément d’un bar. Mais c’est faux ! Déjà un argument simple : chez nous, s’aviner à 7 € le verre, c’est compliqué. Et au-delà de l’aspect financier, rappelons que nous avons une responsabilité morale, et même pénale, qui consiste à ne pas servir quelqu’un qui est ivre. Mais quand des épiceries de nuit vendent la bouteille de vodka à 10 € ou que certains se font livrer des bouteilles d’alcool fort à scooter directement sur la place après 22 heures, ce qui est interdit, on voit bien qu’il y a un poids deux mesures. C’est ce laxisme qui génère l’incompréhension des commerçants et des riverains. On a déjà alerté la préfecture en ce sens : il faut des renforts de la police nationale dans ce secteur et en particulier, sur les quais." ladepeche.fr, Terrasses : la réouverture n’est pas en cause - ladepeche.fr
  • On lit que cette action s'appelle aviner le verre. Toutefois, des auteurs (Jutras, Dupont, Broggi-Praz) nous demandent de dire plutôt enviner le verre. Malheureusement, aucun d'eux ne donne ses sources.  , Aviner, aviné et enviné | Vin Québec

Images d'illustration du mot « aviner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aviner »

Langue Traduction
Anglais to drink
Espagnol beber
Italien bere
Allemand trinken
Chinois
Arabe ليشرب
Portugais para beber
Russe пить
Japonais 飲む
Basque edateko
Corse beie
Source : Google Translate API

Synonymes de « aviner »

Source : synonymes de aviner sur lebonsynonyme.fr

Aviner

Retour au sommaire ➦

Partager