Biberonner : définition de biberonner


Biberonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BIBERONNER, verbe trans.

Fam. Emploi abs. Boire abondamment :
1. ... Ou par des amis en goguette Se laissèrent-ils emmener [les petits papillons] De fleur en fleur biberonner Comme de guinguette en guinguette? E. Rostand, Les Musardises,1890p. 73.
2. ... j'ai tâté mon bidon plein d'eau-de-vie, le bouchon avait sauté! La crainte m'a pris de perdre la marchandise. « Autant la mettre à l'abri dans mon ventre », que je me suis dit... Seulement, un litre, dame! Lorsqu'on a déjà son compte! J'ai dû m'arrêter de biberonner, à bout de souffle. Bernanos, Nouvelle histoire de Mouchette,1937, p. 1286.
Rem. 1. Qu'est-ce qu'il biberonne, le frangin! ,,Se dit d'un individu porté sur la bouteille`` (Éd. 1967, s.v. biberon). 2. Emploi trans. rare, avec un compl. « sucer comme un biberon » biberonner les pailles d'un « lemon squash » (Hamp, Vin de Champagne, 1909, p. 221). 3. Attesté dans Lar. encyclop., Rob., Quillet 1965.
PRONONC. : [bibʀ ɔne], (je) biberonne [bibʀ ɔn].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1852 « donner le biberon » (E. Labiche, Maman Sabouleux, p. 342 : Sabouleux : Tout à coup je me rappelle que ma chèvre a un chevreau ... j'achète un biberon, et j'offre à mes enfants leur premier déjeuner. Pépinois : De c't'affaire, Toto a été biberonné à l'œil), attest. isolée; av. 1887 « sucer comme un biberon » (J. Laforgue, Vogue I dans Plowert : Ainsi le Tétrarque biberonnant son houka, l'air vacant); d'où fin xixes. arg. (Ch.-L. Carabelli, [Lang. pop.] : Biberonner. Boire fréquemment). Dér. de biberon1*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.

Biberonner : définition du Wiktionnaire

Verbe

biberonner \bib.ʁɔ.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Puériculture) Boire à l’aide d’un biberon.
    • J’ai même droit à des risettes, quand la mère lui fait biberonner son eau de riz… — (Dilan Ravec, Quoi de neuf Docteur ?)
  2. (Familier) (Figuré) S’adonner à la boisson régulièrement, avoir une dépendance alcoolique.
    • Il n’ont pas ça chez eux. Ah ! mais non. Ni la commodité de biberonner leur saoul. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. Fournir à boire à l’aide d’un biberon.
    • Ainsi, la mère le biberonnait plusieurs fois par jour […] — (Amélie Nothomb, Métaphysique des tubes, Albin Michel, Paris, 2000, p. 14)
  4. (Figuré) (Familier) Élever, éduquer, former à un jeune âge.
    • Bercé par les films de cape et d’épée, biberonné aux grands classiques de la fantasy anglo-saxonne comme aux Trois Mousquetaires, d’Alexandre Dumas, ce fils d’un colonel de l’armée de l’air, qui a passé une partie de sa jeunesse en Allemagne, mêle les influences dans des romans qui naviguent entre uchronie, steampunk, fantasy historique et roman feuilleton. — (Elisa Thévenet, Pierre Pevel, un fantastique conteur qui fait école, Le Monde. Mis en ligne le 8 août 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « biberonner »

Étymologie de biberonner - Wiktionnaire

De biberon (voir aussi bibine) avec le suffixe verbal -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biberonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biberonner bibrɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « biberonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe biberonner

Évolution historique de l’usage du mot « biberonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biberonner »

  • Si les autorités européennes font preuve d’une telle mansuétude, c’est dans l’espoir que l’automobiliste jouera le jeu et chargera la batterie dès que l’occasion s’en présentera. Voilà pourquoi l’achat d’une voiture hybride rechargeable n’est véritablement recommandée qu’aux automobilistes qui non seulement parcourent moins d’une cinquantaine de kilomètres par jour, mais qui disposent aussi d’une prise à domicile pour charger durant la nuit. Ne comptez pas trop sur les bornes en libre-service sur les parkings de supermarché pour biberonner deux fois par semaine : avant même l’explosion des ventes d’hybrides rechargeables, elles étaient déjà prises d’assaut.  Challenges, Essai BMW X1 X3 hybrides rechargeables. Quelle autonomie ? - Challenges
  • Vous devrez en effet faire le plein ou « biberonner » à l’occasion d’un passage dans un lieu équipé d’une borne : commerce, site de loisirs, équipement public, parking privé ou public… Localisez l’emplacement et l’état d’une borne sur des sites comme PlugSurfing ou Chargemap. Selon le réseau utilisé, la charge peut être gratuite ou payante et activable via un simple bouton, une carte d’opérateur de mobilité, une application smartphone ou hélas plus rarement une carte bancaire. Automobile Propre, Quelle voiture électrique choisir lorsqu’on ne peut pas recharger chez soi ?

Traductions du mot « biberonner »

Langue Traduction
Espagnol chupar
Source : Google Translate API

Synonymes de « biberonner »

Source : synonymes de biberonner sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires