La langue française

Lanciner

Définitions du mot « lanciner »

Trésor de la Langue Française informatisé

LANCINER, verbe

A. − Emploi intrans., rare. Se faire sentir par élancements douloureux. Dans son épaule, une névralgie lancina soudain, qui le guérit sans plus de sa déplaisante fatuité (Barrès, Barbares,1888, p. 259).
B. − Emploi trans. Causer à quelqu'un des douleurs par élancements. Cet abcès au doigt me lancine (Lexis1975).
Au fig. Obséder, tourmenter quelqu'un d'une manière lancinante, d'une façon persistante. Dans la débâcle de ses sentiments, de ses idées, c'était lui qui avait tué sa femme; et ce remords le lancinait, s'acharnait sur le peu qui lui restait de vie consciente (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 152).« Je saurai qui a fait ça! dit-il. Je le saurai. » Les mains d'Henri se crispèrent; c'était ça qui le lancinait depuis huit jours : ce soupçon (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 294):
Une autre pensée le lancinait depuis le matin : l'arrivée de Daniel. Évidemment, il pouvait repartir sans lui avoir serré la main. Mais Daniel apprendrait, sans aucun doute, la présence de Jacques à Paris. Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 201.
REM.
Lancicoter, verbe trans.,fam. Et puis je sentais MmeRenard en ébullition; elle me lancicotait sans cesse : « Ah! misère, crois-tu qu'il te le vole, ton poisson? Crois-tu? Tu ne prendras rien, toi, pas une grenouille, rien de rien, rien (...) » (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Trou, 1886, p. 579).
Prononc. et Orth. : [lɑsine], (il) lancine [lɑ ̃sin]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) Pathol. 1546 humeur lancinante (Rabelais, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, XXXII, p. 227); b) 1568 douleur lancinante (Paré, Œuvres, XXIV, 36, éd. J.-F. Malgaigne, t. 3, p. 435); 1616 lanciner « faire sentir des élancements, des piqûres » (Jan du Val, Thrésor général, 85 ds Delb. Notes mss); c) fig. 1836 lancinant « qui tourmente » (Balzac, Vieille fille ds Rob.); 1904 « tourmenter » (Frapié, Maternelle, p. 265); 1906 lanciner « aiguillonner » (Huysmans, Foules de Lourdes, p. 42); 2. 1611 « déchirer avec les dents » (Cotgr.). Empr. du lat.lancinans, -antis, part. prés. de lancinare « mettre en morceaux, déchiqueter ». FEW t. 5, p. 158a propose, pour expliquer l'apparition du sens méd., d'y voir l'infl. de lancer (cf. a. fr. le cuer lancier « le palpitement de la poitrine »; li cuers (li) lance « le cœur (lui) palpite » ds FEW t. 5, p. 156b). Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Verbe

lanciner \lɑ̃.si.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner des élancements douloureux.
    • C'était écrit : Je devais jusqu'au bout fouiller dans ma douleur et lanciner avec un scalpel mes plaies béantes — (Charles Diguet, Moi et l'autre, 1880)
    • À quoi bon avoir des amis riches qui me regardent agoniser et encore me lancinent en me disant que je suis paresseux ! — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 110, p. 108, 12 octobre 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LANCINER. v. intr.
Donner des élancements douloureux.

Étymologie de « lanciner »

(XVIe siècle) Du latin lancinans, -antis, participe présent de lancinare « mettre en morceaux, déchiqueter »

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lanciner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lanciner lɑ̃sine

Images d'illustration du mot « lanciner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lanciner »

Langue Traduction
Anglais throb
Espagnol palpitar
Italien pulsare
Allemand pochen
Chinois 搏动
Arabe نبض
Portugais pulsar
Russe пульсация
Japonais ドキドキ
Basque throb
Corse gola
Source : Google Translate API

Synonymes de « lanciner »

Source : synonymes de lanciner sur lebonsynonyme.fr

Lanciner

Retour au sommaire ➦

Partager