La langue française

Jalonné

Définitions du mot « jalonné »

Trésor de la Langue Française informatisé

JALONNER, verbe trans.

A. − Qqn jalonne qqc.
1. Marquer, déterminer (l'alignement, la direction, la limite de quelque chose) à l'aide de jalons, en plantant des jalons. Synon. baliser, piqueter, signaliser.Jalonner une allée, un champ, un chemin, une ligne téléphonique, une route; jalonner un itinéraire, un parcours. Il serait judicieux de décaler les phares, de part et d'autre des routes aériennes fréquentées, plutôt que de jalonner exactement ces routes (A.-B. Duval, Hébrard, Nav. aér.,1928, p. 86).Travaux (...) abandonnés sur le terrain mille et mille fois jalonné par les géomètres et les experts (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 304):
1. ... que fait le géomètre? D'abord, il divise la grandeur qu'il doit mesurer, ligne, surface ou volume, en la jalonnant et y marquant des points de rappel et de reconnaissance. Proudhon, Créat. ordre,1843, p. 130.
P. métaph. Il faut être soi-même dans la voie qu'ils tracent [les mystiques] et jalonnent, et même assez avancé sur elle, pour donner tout son sens à une lecture qui ne souffre pas d'être « courante » (Valéry, Variété V,1944, p. 166).
Au part. passé. Allée jalonnée; itinéraire jalonné. L'on ne peut évaluer la longueur de la route non jalonnée, que d'après le temps mis à la parcourir (Gide, Voy. Congo,1927, p. 748).Les chemins qui suivaient ces convois, pour venir du Hoang-Ho jusqu'à la vallée de Ferghana, ne pouvaient guère être baptisés du nom de routes; (...) tout au plus, des pistes vaguement jalonnées (P. Rousseau, Hist. transp.,1961, p. 43).
Qqn jalonne qqc. avec/de qqc.Avoir un jour entier devant les yeux ce steppe décourageant, (...) sans point d'orientation, et qu'on est obligé de jalonner de gros tas de pierres pour indiquer les routes (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 52).Sur les croupes les hommes arpentaient les carreaux de terre brune qu'ils jalonnaient de brins de paille (Pourrat, Gaspard,1925, p. 63).
Au fig. Marquer de repères, d'étapes (dans le temps). Il y a dans Lenormand, dans les œuvres dont il jalonne lentement sa vie, quelque chose qui (...) s'éloigne et ne passe point (Colette, Jumelle,1938, p. 211).La Constitution de l'An III. La Convention jalonna son existence de palinodies qui s'inscrivent parmi les plus éclatantes de l'histoire des assemblées (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 456).Nous jalonnerons donc le passé lointain de quelques dates sûres et de quelques points d'interrogation (Dumazedier, Ripert, Loisir et cult.,1966, p. 47).
2. TECHN. MILIT. Placer des jalons ou des jalonneurs, pour marquer un alignement. Jalonner une direction, le front d'une troupe, un objectif. Absol. jalonner (ds Ac. 1835-1935). Ils emportent des grenades, des fusées et des feux de bengale pour jalonner nos lignes (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 294).
B. − Qqc jalonne qqc.
1. Être disposé, se trouver placé de distance en distance le long d'(une ligne, un parcours); marquer, délimiter. Synon. s'aligner, s'échelonner (le long de).À Ibiza, j'allais tous les jours m'asseoir dans les cafés qui jalonnent le port (Camus, Env. et endr.,1937, p. 114).De nombreux cadavres de chevaux jalonnaient les champs et les bois (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 33):
2. Le soleil couchant inondait d'or et de pourpre l'immense plaine qui s'étend entre Tunis et la montagne de Zaghouan et que jalonnent de loin en loin quelques arches énormes de l'antique aqueduc en ruine... Gide, Si le grain,1924, p. 555.
Au part. passé. Allée, route jalonnée d'arbres; plaine jalonnée de villages. Une plaine de champs admirablement cultivés, jalonnés d'arbres qui cachent entièrement le sol (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 182).Le polder (...) s'étalait, (...) vaste et désert, jalonné de lignes de saules et de tilleuls (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 217).
P. métaph. Disraëli (...), entre le pouvoir et lui, voyait encore un parcours dur, jalonné de mauvais obstacles (Maurois, Disraëli,1927, p. 195).C'était une logicienne, fidèle à une route droite, jalonnée de principes évidents (Mauriac, Pharis.,1941, p. 105).
Emploi pronom. à valeur passive. Se jalonner de.La grande armée avance en semant ses débris (...) De morts et de mourants sa route se jalonne (Pommier, Russes,1854, p. 10).Un matin où le courant se jalonnait d'oiseaux dormants comme de bouées (Giraudoux, Suzanne,1921, p. 100).
2. Au fig. Servir de point de repère, de marque dans le temps. Synon. marquer.Dates, étapes, événements, faits qui jalonnent l'existence, la vie de qqn; jalonner des étapes, une évolution, une destinée. Une histoire sombre et cruelle, jalonnée par le bûcher de Rouen, par Sainte-Hélène, par Fachoda (Mauriac, Journal occup.,1944, p. 312):
3. Notre vie est faite d'oublis. De longues années passent, ne laissant en nous nulle trace, obscurcies de brume et d'ennui, et parfois quelques instants, parmi tant d'autres, brillent en nous d'une éclatante lumière, jalonnant mystérieusement le cours de nos destins. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 59.
Prononc. et Orth. : [ʒalɔne], (il) jalonne [ʒalɔn]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1690 (La Quintinye, Instruction pour les jardins fruitiers et potagers, I, 104 ds Fr. mod. t. 18, p. 135); 1834 fig. (Lamart., Destinées poés., p. 377). Dér. de jalon*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 164.
DÉR.
Jalonneur, subst. masc.a) Celui qui a pour fonction de jalonner, de placer des jalons. Les jalonneurs ont mal tracé cet alignement (Ac.1878-1935).b) Techn. milit.Soldat placé comme jalon sur une ligne ou sur un itinéraire pour indiquer une direction, un alignement. (Dict. xixeet xxes.). Établir, placer des jalonneurs; le premier, le second jalonneur (Ac. 1835). [ʒalɔnœ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1reattest. 1835 (Ac.); de jalonner, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Forme de verbe

jalonné \ʒa.lɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe jalonner.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JALONNER. v. intr.
Planter des jalons de distance en distance, soit pour un alignement, soit pour déterminer les différents points d'un plan. Il signifie transitivement Déterminer au moyen de jalons les différents points d'un plan, une direction, un alignement. Jalonner une allée pour la dresser. Par extension, en termes militaires, Jalonner une ligne, une direction, ou simplement Jalonner, Placer des jalonneurs, ou se placer en jalonneur, pour déterminer une direction, un alignement. Fig., Ces savants jalonnèrent la route pour ceux qui viendraient après eux.

Littré (1872-1877)

JALONNÉ (ja-lo-né, née) part. passé de jalonner
  • Un terrain jalonné.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jalonné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jalonné ʒalɔne

Citations contenant le mot « jalonné »

  • Il faut déjà noter que l’auteur a quelques raisons de faire valoir la pertinence de son regard, lui qui fut notamment, à deux reprises, directeur de cabinet de ministres de la Justice. On comprend que la rigueur et le sérieux dont il a fait preuve dans l’exercice des fonctions qui ont jalonné sa prestigieuse carrière, l’incitent à considérer avec une considération méritée ce que furent les choix de Picquart. Il les explique avec précision. Et il évoque aussi comment la reconnaissance de Georges Clemenceau - figure de proue des Dreyfusards - lui a finalement valu d’entrer au gouvernement, comme ministre de la Guerre. Brève carrière politique, puisque Picquart est mort, peu après… d’un accident de cheval. Le Telegramme, Des mots et des livres : Le choix de la vérité dans l’affaire Dreyfus - A lire - Le Télégramme
  • 500 kilomètres à vélo entre Marseille et Cerbère (Pyrénées-Orientales), puis 500 km en kayak entre Hyères et Menton : d'ici la mi-septembre, Anaëlle Marot aura parcouru toute la façade méditerranéenne française pour alerter sur les ravages du plastique dans la Grande bleue. Le parcours de l'Avignonaise, présidente de l'association Tout sur ma Mer qui porte ce projet baptisé Projet azur, est jalonné d'étapes au cours desquelles elle organise notamment des collectes de déchets. LaProvence.com, Écoplanète | Sur la côte méditerranéenne : 1 000 km pour alerter sur les ravages du plastique | La Provence
  • Les pirates travaillent même le dimanche : l’un d’eux est ainsi venu à l’abordage de l’île Cézon, sous les traits de Léonor Canales, exhortant la cinquantaine de personnes embarquées dans le fort pour retrouver son trésor caché, masqué par des fougères à chaque heure du jour précédent : vingt-quatre nez de clown en étaient l’emballage, et, à l’intérieur un petit texte glané par la comédienne auprès de visiteurs de l’île au fil des cinq dernières années. Le doux défilé de sensations, rêves ou souvenirs a jalonné l’écoute des oreilles émerveillées. Le Telegramme, Fort Cézon : le trésor poétique des pirates - Landéda - Le Télégramme
  • « Racisme ordinaire », « racisme invisible », « micro-agressions » ou « microracisme »… Dans les rassemblements dénonçant les violences policières et le racisme qui ont jalonné le mois de juin à la suite de la mort de George Floyd, Afro-Américain asphyxié par un policier blanc, de nombreux manifestants ne parlaient que de ça. Pour la première fois. Quel que soit le nom que l’on donne à ces gestes, ces remarques, ces blagues, ces allusions, l’histoire est la même : des minorités sans cesse renvoyées à leurs origines ou à leur couleur de peau, l’air de rien. Le Monde.fr, « On me rappelle tout le temps ma couleur de peau » : le poison quotidien du racisme ordinaire
  • Un autre point dramatique de cette affaire, c’est que les meurtres qui ont jalonné les années 60 ne sont pas finis. Après son frère John Kennedy en 1963, après le pasteur King, il ne reste plus que deux mois à vivre à Robert Kennedy… Et sur la une du Petit Bleu, le visage de Martin Luther King, figé à jamais, a l’air sur le point de délivrer un discours pacifiste et engagé, au beau milieu d’un déchaînement de colère et de violence. petitbleu.fr, Un drame et une compassion qui avaient traversé l’Atlantique - petitbleu.fr
  • Des endroits comme la régie, les coulisses, la salle des costumes et bien d’autres seront au programme de visites guidées organisées par l’association. Les visiteurs se laisseront conter les multiples anecdotes et aventures qui ont jalonné la vie du spectacle et de ses adhérents depuis 1982 et qui font la grande histoire d’"Hier, un village". ladepeche.fr, Decazeville. "Hier un village" : les dates de 2021 dévoilées et visitez le site cet été - ladepeche.fr

Traductions du mot « jalonné »

Langue Traduction
Anglais staked
Espagnol apostado
Italien messo in gioco
Allemand abgesteckt
Chinois
Arabe راهن
Portugais apostado
Russe застолбил
Japonais 賭けた
Basque staked
Corse staccatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « jalonné »

Source : synonymes de jalonné sur lebonsynonyme.fr

Jalonné

Retour au sommaire ➦

Partager