La langue française

Irréligieux

Définitions du mot « irréligieux »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉLIGIEUX, -EUSE, adj.

[En parlant de pers.] Qui n'a pas de religion; plus fréquemment qui conteste ou défie la religion. Synon. athée, incroyant, libre-penseur, sceptique; anton. croyant, pieux, religieux.Esprit irréligieux. De tout temps on a troublé la réflexion des hommes irréligieux : ils n'ont jamais eu le temps ou la liberté de considérer à loisir leur propre opinion (Constant, Princ. pol.,1815, p. 134).Il était républicain depuis l'Empire (...); anticlérical pour faire échec à la puissance toujours indiscrète du curé, irreligieux parce que la perspective d'une vie éternelle l'écœurait (Aymé, Jument,1933, p. 40):
1. Ainsi, la comparaison du nombre des unions libres, divorces, naissances entre des groupes nombreux de fidèles appartenant à des religions différentes ou à des groupes religieux et irréligieux permet de constater des différences sensibles, parfois énormes. Traité sociol.,1968, p. 86.
Emploi subst. Les irréligieux les plus hardis s'arrêtaient devant les mystères d'Éleusis comme devant quelque chose de sacré et d'infiniment redoutable (Massis, Jugements,1923, p. 157).
[P. méton. En parlant de comportements, d'idées ou d'œuvres] Qui est contraire à une religion, à un dogme religieux. Synon. impie.Acte, fait, sentiment irréligieux; tendance irréligieuse. M. Arlès s'afflige de l'éducation irréligieuse du collège, qui fait classe le vendredi saint (Michelet, Journal,1839, p. 296).Joblot (...) se félicite que ses observations s'inscrivent contre la thèse « irréligieuse » de la génération spontanée (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 32):
2. ... l'on avait mis à ma disposition un cabinet littéraire du voisinage dans lequel il y avait tous les romans du monde, et tous les ouvrages irréligieux alors à la mode. Je lisais huit à dix heures par jour tout ce qui me tombait sous la main, depuis les ouvrages de La Mettrie jusqu'aux romans de Crébillon. Constant, « Cahier rouge »,1830, p. 3.
REM.
Irréligieusement, adv.D'une manière irréligieuse. P. exagér. Je resterai toujours attaché au parti séditieux et incorrigible qui proclame la liberté des yeux et des oreilles dans la république des arts, se prétend apte à jouir des œuvres créées par le pinceau, par la partition, par la presse, qui croit irréligieusement que les tableaux, les opéras et les livres sont faits pour tout le monde (Balzac, Corresp.,1837, p. 292).
Prononc. et Orth. : [ir(r)eliʒjø], [iʀ(ʀ)əl-], fém. [-ø:z]. V. irréligion. Irreligieux ds Aymé, loc. cit. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1447 « qui est contraire à la religion, qui est le fait d'une pers. irréligieuse » (Internelle consolacion, éd. A. Pereire, 348); 2. 1656-57 qui n'a pas de religion ou en a très peu » âmes irreligieuses (Pascal, Provinciale XV ds Œuvres, éd. J. Chevalier, p. 846). Empr. au lat.irreligiosus « impie (en parlant des choses) » à l'époque class.; « irréligieux, impie (en parlant des pers.) » dans la lang. chrétienne. Fréq. abs. littér. : 81.

Wiktionnaire

Adjectif

irréligieux \i.ʁe.li.ʒjø\

  1. Qui n’est pas religieux.
    • Elle comptait que la France, témoin attristé des méfaits d’un gouvernement sectaire, saisirait avec empressement l’occasion de lui signifier qu’elle en avait assez de sa politique irréligieuse et qu’elle allait châtier par son bulletin de vote les attentats journellement perpétrés contre le Dieu de ses pères. — (Émile Combes, discours du 4 septembre 1904 à Auxerre)
    • Anticlérical pour faire échec à la puissance toujours indiscrète du curé, irréligieux parce que la perspective d’une vie éternelle l’écœurait. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 33.)
    • Ce chevalier-là, ce vieil homme qui en savait bien plus que ceux du Cercle des Dix, plus que der Führer lui-même, cet Allemand chenu au bon visage, baignant dans les profondeurs d’un cynisme irréligieux dont il n’avait, depuis la mort de ses trois fils, jamais fait part à quiconque, cet homme considéra les femmes de sa congrégation avec une pitié qui n’avait rien d’allemand, ni de mâle, loin s’en fallait. — (Katharine Burdekin, Swastika Night, 1937 ; traduit de l’anglais britannique par Anne-Sylvie Homassel, 2016, page 17)
  2. Qui n’a pas trait à la religion.
    • Le degré d’intégration à un univers religieux ou irréligieux modifie-t-il toujours les attitudes politiques, économiques et sociales — (Annie-Claude Salomon, « Religion et irréligion. Quels effets sur l’orientation politique et le système de valeurs ? », 4 mai 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉLIGIEUX, EUSE. adj.
Qui ne respecte pas la religion, qui l'offense par sa conduite, par ses discours, par ses écrits. Il est devenu bien irréligieux. Un écrivain irréligieux. Sentiments, discours irréligieux. Acte irréligieux.

Littré (1872-1877)

IRRÉLIGIEUX (i-rré-li-ji-eû, eû-z'. Pour l'accent, voy. la remarque à IRRÉLIGIEUSEMENT ; il vaut mieux prononcer i-rre-li-ji-eû) adj.
  • 1Qui a de l'irréligion. Un écrivain irréligieux.
  • 2Qui est contraire à la religion. Sentiments, discours irréligieux. Les impostures si hardies d'une compagnie répandue par toute la terre, et qui sous des habits religieux couvre des âmes si irréligieuses, Pascal, Prov. X. Dieu, pour punir l'irréligieuse instabilité de ces peuples [les Anglais], les a livrés à l'intempérance de leur folle curiosité, Bossuet, Reine d'Anglet.

HISTORIQUE

XVIe s. Les vaines et irreligieuses opinions introduictes par les faulses sectes, Montaigne, II, 236.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irréligieux »

(Siècle à préciser) Du latin irreligiosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. irreligiosus, de in… 1, et religiosus, religieux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irréligieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irréligieux ireliʒjø

Citations contenant le mot « irréligieux »

  • Et pourtant, plus de la moitié des Français se disent chrétiens en 2020. Un tiers, irréligieux (ce chiffre n'a pas bougé depuis 2016, c'est donc que nos jeunes covidés n'y ont pas tant réfléchi que ça). Moins de dix pourcents, musulmans. Moins d'un pourcent sont juifs, idem bouddhistes quasiment à égalité, de même qu'un vaste ensemble de religions du monde dites populaires, dans lequel l'hindouisme se démarque un peu. Du moins, selon la même source que précédemment (Statista). AgoraVox, La France rend irréligieux - AgoraVox le média citoyen
  • Mais l'essentiel, cette fois, se situe plutôt dans l'exaltation d'un peuple-sable, léger et indestructible, cette recherche "d'une force traversante… disposition brève, aléatoire, et pourtant perpétuelle, à la traverse de l'intelligence". Il y a dans cet ouvrage personnel un mélange d'orgueil et de pudeur, c'est la confession d'un Juif irréligieux et laïque.  lejdd.fr, Bernard-Henri Lévy : confessions d'un Juif irréligieux
  • C’est en Europe, où la religion chrétienne est largement dominante, que ce mouvement est le plus net avec l’Amérique du nord, également chrétienne. La tendance est la même en Australie, très différente de la région Asie-Pacifique en général. En particulier, c’est en Europe que l’écart entre les personnes qui se revendiquent d’une religion et celles qui estiment que la religion est très importante dans leur vie personnelle est le plus grand, et c’est en Europe, de même qu’en Australie, au Canada et aux États-Unis que la proportion d’irréligieux est la plus grande. Slate.fr, Qu'est-ce qui fait reculer la religion dans le monde? | Slate.fr
  • Les Tunisiens sont-ils religieux ou irréligieux ? On apprend que 73% des personnes interrogées se considèrent comme très religieux, 19,6% se considèrent comme peu religieux et 7% comme areligieux, sachant que seulement 58,8% des personnes se disant très religieuses font leurs prières quotidiennes. En outre, les ¾ des Tunisiens pensent que l’islam n’impose pas de tenue particulière aux hommes, alors que concernant les femmes 83% ont répondu par la positive. Toutefois, 49% d’entre eux estiment que le port du voile est obligatoire, contre 45,2% qui pensent que l’islam n’exige de la femme qu’un habit décent. www.businessnews.com.tn, Liberté de conscience en Tunisie : 7% des Tunisiens sont irréligieux
  • L’Eglise catholique doit-elle se réformer comme il en est question dans les médias à propos des intentions du pape François, confronté à une espèce de crise interne qui éclate au grand jour ? Oui, bien entendu, mais peut-elle le faire dans des domaines plus profonds que ceux qui sont mis en avant ? Non, selon moi et même si on le souhaite (c’est un esprit irréligieux qui parle), car elle sera alors condamnée à se dissoudre. Je m’explique. Les réformes présentées comme nécessaires à sa survie sont des réformes qui concernent l’institution, son audience et ses mœurs sexuelles, qui font scandale, à quoi on peut ajouter une modification indispensable de son rapport au monde social que le pape actuel tente d’amorcer prudemment et d’une manière insuffisante. Or l’essentiel n’est pas abordé dans ces cas, à savoir ce que Jaurès avait déjà appelé, il y a plus d’un siècle, le principe religieux, et qui concerne tout autant, sinon plus, d’autres religions, comme l’islam. Qu’est-ce à dire ? Marianne, Pourquoi l'Eglise catholique ne peut se réformer sans se dissoudre | Marianne
  • D’autres irréligieux ont opté pour un militantisme plus secret, plus pragmatique. Charisma* est à la tête de plusieurs groupes sur Facebook. Le réseau social est incontournable en Tunisie, plus encore qu’ailleurs. C’est le réseau investi par ceux qui ont fait la révolution arabe et où militent encore tous les progressistes. C’est en laissant un message sur un des groupes que l’on entre en contact avec Charisma. On découvre grâce à elle tout un réseau d’amis, de connaissances, qui se soutiennent et échangent virtuellement, mais pas seulement. Ce samedi soir, ils se sont réunis dans un de leurs lieux de prédilection, un bar du quartier Lafayette à Tunis – à ne pas confondre ici avec les cafés, qui ne servent pas d’alcool. En effet, ils se retrouvent souvent là où on peut boire de l’alcool, symbole, ici plus qu’ailleurs, de liberté. Charisma, jeune entrepreneuse de 35 ans, devenue athée à 14 ans, y a donc réuni tout son réseau de Tunis : une quinzaine de personnes, athées, agnostiques ou déistes, qui partagent ici leur irréligiosité. Charlie Hebdo, Tunisie sois athée mais tais-toi - Charlie Hebdo

Traductions du mot « irréligieux »

Langue Traduction
Anglais irreligious
Espagnol irreligioso
Italien irreligioso
Allemand irreligiös
Chinois 不虔诚的
Arabe غير متدين
Portugais irreligioso
Russe неверующий
Japonais 信心深い
Basque erlijiogabeetarik
Corse irreligioso
Source : Google Translate API

Synonymes de « irréligieux »

Source : synonymes de irréligieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irréligieux »

Irréligieux

Retour au sommaire ➦

Partager