La langue française

Antéchrist, antichrist

Sommaire

  • Définitions du mot antéchrist, antichrist
  • Étymologie de « antéchrist »
  • Phonétique de « antéchrist »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antéchrist »
  • Citations contenant le mot « antéchrist »
  • Traductions du mot « antéchrist »
  • Synonymes de « antéchrist »
  • Antonymes de « antéchrist »

Définitions du mot « antéchrist, antichrist »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTÉCHRIST, ANTICHRIST, subst. masc.

A.− THÉOL. Nom donné, à la suite de saint Jean (1reép., II, 18 et 22, etc.), à un personnage mystérieux qui détient le pouvoir de Satan et doit apparaître à la fin des temps pour mener contre l'Église du Christ une lutte suprême :
1. Ils ajoutaient qu'avant la fin du sixième millénaire son évangile serait répandu parmi les nations, et qu'au bout de six mille ans de la durée du monde l'Antéchrist viendrait, persécuterait les justes, et exercerait sur eux mille cruautés; mais qu'alors Jésus-Christ descendrait du ciel pour abolir le règne de ce tyran; ... Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 713.
2. ... dans ces textes écrits vingt ans après la mort de Jésus, un seul élément essentiel a été ajouté au tableau du jour du Seigneur tel que Jésus le concevait; c'est le rôle d'un anti-christ, ou « faux Christ », qui doit s'élever avant la grande apparition de Jésus lui-même... Renan, Hist. des orig. du Christianisme,Saint Paul, 1869, p. 252.
3. ... plusieurs Voyants annoncèrent le règne de l'Antichrist et la fin du monde; d'autres, au contraire, le triomphe définitif du grand Roi et du grand pape. Barrès, La Colline inspirée,1913, p. 301.
B.− P. ext.
1. Nom donné, à la suite de saint Jean (1reép., II, 18), aux adversaires du Christ devant se manifester à la fin des temps; faux prophète, impie, apostat :
4. ... [la France] toujours inviolable par son épée, mais reine désormais par son clergé littéraire, par sa langue universelle au dix-neuvième siècle comme le latin l'était au douzième, par ses journaux, par ses livres, par son initiative centrale, par les sympathies, secrètes ou publiques, mais profondes, des nations, ayant ses grands écrivains pour papes, et quel pape qu'un Pascal! ses grands sophistes pour antechrists, et quel antechrist qu'un Voltaire! Hugo, Le Rhin,1842, p. 475.
5. Les vieux mythes, même quand nous n'y croyons plus, sont tout-puissants sur notre âme. Qui voulait être l'antéchrist, Nietzsche, subissait encore le trouble et les délices que le Christ introduisit dans le monde; ... Guéhenno, Journal d'une« Révolution », 1938, p. 127.
2. Au fig., pop. et péj. Un antéchrist. ,,Un méchant homme, un démon`` (Guérin 1892) :
6. Le danger monte, c'est une vague, une houle. − De quoi parlez-vous? − Mais des antipatriotes! Aujourd'hui même ils mobilisent l'arrière-ban de la pègre derrière les Antéchrists de l'anarchie, et le socialisme révolutionnaire déferle au Pré-Saint-Gervais... Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 327.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [ɑ ̃tekʀist]. Barbeau-Rodhe 1930 et Harrap's 1963 donnent la possibilité d'une prononc. [ɑ ̃tekʀi] et [-kʀist]. À propos de la prononc. du groupe final -st, Mart. Comment prononce 1913, p. 331 fait remarquer : ,,Il se prononce dans Christ, qui, employé seul, est un mot savant, mais il est resté muet dans Jésu(s)-Chri(st), qui est populaire, et qui a gardé pour ce motif sa prononciation traditionnelle, sauf parfois chez les protestants (...). Quant à Antechrist, il a été longtemps populaire, et par conséquent st ne s'y prononçait pas, et même l'e y était muet; Littré tient absolument à cette prononciation [cf. infra]; mais il est devenu un mot savant où tout se prononce, avec e fermé.`` (Cf. aussi Fouché Prononc. 1959, p. 430, rem. 2). 2. Hist. − Unanimité des dict. de la fin du xviiies. à la 2emoitié du xixes. pour la prononc. an-te-kri ([ə] caduc ds la 2esyllabe et sans prononc. de la finale -st). Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787 notent la 1resyllabe longue. La prononc. mod. tend à s'établir dans la 2emoitié du xixes. Littré : ,,an-te-kri. Ne dites ni antécri, comme quelques-uns, ni, comme d'autres, antécrist'.`` Guérin 1892 : ,, ...l'usage prévaut chaque jour de prononcer an-té-krist``. DG transcrit : an-té-kri et fait observer : ,,La prononciation littérale an-té-krist' tend à s'établir.`` Ac. 1798 et 1835 écrit antechrist (sans accent aigu); Ac. abr. 1832 : antéchrist. La graph. avec é est consacrée par l'éd. de 1878.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1085-1110 « homme impie, mauvais » (La mort du roi Gormont, éd. Scheler, 204 ds T.-L. : Avez vëu de[l] antecrist [Gormont] Qui tuz nos homes nus ocist?); 2. fin xiies. « adversaire du Christ, apostat » (Trad. S. Bern., 247 et 248 ds Gdf. Compl. : Li peules nen est jai de si grant malices com li prestes... Asseiz malement se contienent... encontre Crist et molt i a a nostre tems des antecriz); 3. 1170/80-1200 antecris « esprit du mal qui doit apparaître à la fin des temps » (Roman d'Alexandre, éd. Michelant, 312, 13 ds T.-L. : Iluec les enclora que ja mais n'en istront, Tant c'antecris i viegne contre le gent del mont); 1546 antichrist (Rabelais, III, 25 ds Hug. : A trente Diables soit le coqu, cornu, marrane, sorcier au Diable, enchanteur de l'Antichrist), forme seulement en usage au xvies., reprise au xixes., supra. Antéchrist, empr. au lat. chrét. antechristus, réfection de antichristus (d'où antichrist) d'apr. le lat. ante; antechristus, IIIes. Commodien, Instr. 1, 41 ds TLL s.v., 166, 67. Antichristus, au sens 3 (en réf. à I Jean II, 18 et 22 et Apocalypse, XIII, 1-8 et 11-17), S. Jérôme, Epist., 121, 11 ds TLL s.v., 166, 69 et au sens 2 (dér. de 3) S. Augustin, Ep. Io., 3, 4 ds Blaise; 1 par affaiblissement de 2; le lat. antichristus est empr. au gr. eccl. Α ν τ ι ́ χ ρ ι σ τ ο ς « esprit du mal qui apparaîtra à la fin des temps ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 75.
BBG. − Allmen 1956 (s.v. antichrist). − Bach.-Dez. 1882. − Bible 1912. − Bible Suppl. t. 1 1928. − Bouyer 1963. − Canada 1930 (s.v. antichrist). − Dheilly 1964. − Foi t. 1 1968. − Marcel 1938. − Masson 1970. − Théol. bible 1970 (s.v. antichrist). − Théol. cath. t. 1 1909. − Tondr.-Vill. 1968.

Wiktionnaire

Nom commun

antéchrist \ɑ̃.te.kʁist\ masculin

  1. (Bible) (Christianisme) (En particulier) Imposteur qui cherchera à établir une religion opposée à celle de Jésus-Christ, et qui viendra à la fin des temps.
    • Tout incident de persécution empruntait à la mythologie de l’Antéchrist quelque chose de son carac­tère effroyablement dramatique ; au lieu d'être apprécié en raison de son importance matérielle, […], il était un élément de la guerre engagée par Satan, prince de ce monde, qui allait bientôt révéler son Antéchrist. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VI, La moralité de la violence, 1908, page 261)
  2. (Figuré) Celui qui est opposé à Jésus-Christ, qui est l’ennemi de Jésus-Christ.
    • Pour les cléricaux, M. Combes, le « petit père » comme on l’appela, figura pendant longtemps l’antéchrist. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  3. (Figuré) Ennemi juré.
    • Tel que je connaissais Mac Allermy, je le vois fort bien s’élançant dans la lutte pour abattre l’antéchrist que représentait à ses yeux Arsène Lupin. — (Maurice Leblanc, Les Milliards d’Arsène Lupin paru dans L’Auto du 10 janvier au 11 février 1939, L’Auto, 1939.)
    • Les pompidoliens soutiennent d’abord l’éphémère candidature du Premier ministre, Pierre Messmer, qui expédie les affaires courantes. Mais ce contre-feu fait long feu. Messmer renonce. Les pompidoliens vont alors favoriser l’homme qui a fait tomber le général en 1969, l’antéchrist du gaullisme : Valéry Giscard d’Estaing. — (Michel Taubmann, Le fils perdu de la République, Éditions du Moment, 2015, chapitre 6)

Nom commun

antichrist \ɑ̃.ti.kʁist\ masculin

  1. Variante de antéchrist.

Nom commun

antichrist \Prononciation ?\ masculin

  1. Antéchrist.

Nom commun

antichrist \ɑ̃.ti.kʁist\ masculin

  1. Variante de antéchrist.

Nom commun

antichrist \Prononciation ?\ masculin

  1. Antéchrist.

Nom commun

antichrist \ɑ̃.ti.kʁist\ masculin

  1. Variante de antéchrist.

Nom commun

antichrist \Prononciation ?\ masculin

  1. Antéchrist.

Nom commun

antichrist \ɑ̃.ti.kʁist\ masculin

  1. Variante de antéchrist.

Nom commun

antichrist \Prononciation ?\ masculin

  1. Antéchrist.

Nom commun

antichrist \ɑ̃.ti.kʁist\ masculin

  1. Variante de antéchrist.

Nom commun

antichrist \Prononciation ?\ masculin

  1. Antéchrist.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTÉCHRIST. n. m.
Celui qui est opposé à JÉSUS-CHRIST, qui est l'ennemi de JÉSUS-CHRIST. Il est dit dans l'Écriture que, dès le temps des apôtres, il y avait plusieurs antéchrists. Il signifie particulièrement Imposteur qui cherchera à établir une religion opposée à celle de JÉSUS-CHRIST, et qui, suivant l'opinion commune, viendra dans les derniers temps. Le temps de la venue de l'Antéchrist est incertain.

Étymologie de « antéchrist »

Du latin Antichristus issu du grec ancien Ἀντίχριστος, Antíkhristos. Une altération datant du XIIe siècle[1] a transformé le préfixe anti- (« contre ») en anté- (« avant »)[2]. Le néologisme antichrist est promu par certains théologiens pour résoudre ce problème d’étymologie.
(c. 1130) antecrist.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antéchrist »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antéchrist ɑ̃tekris

Évolution historique de l’usage du mot « antéchrist »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antéchrist »

  • De marginal fondamentaliste – il insulte un jour le pape, le traitant d’antéchrist, s’oppose à l’avortement et à l’homosexualité – Ian Paisley devient un personnage politique important. En 1998, sa formation est le seul grand parti à s’opposer à l’accord du Vendredi saint, qui met fin à la violence. Il faudra attendre une décennie de plus pour qu’il accepte de partager le pouvoir avec les républicains du Sinn Fein. Tenir bon, ne pas ciller sous la pression est dans l’ADN du parti. Le Temps, Le DUP, ce petit parti nord-irlandais qui bloque l’accord du Brexit - Le Temps
  • “Les bons présages vont très bien”, a déclaré Gaiman à EL PAÍS en décembre dernier lors d’une conversation téléphonique à propos de la présentation de son livre Mythes nordiques (Ediciones Destino) au début du tournage. L’adaptation du roman qu’il a écrit et publié en 1990 avec Terry Pratchett (auteur de la saga Discworld) est une comédie en six épisodes qui raconte la relation entre un démon et un ange (David Tennant et Michael Sheen) qui tentent d’éviter le arrivée de l’Apocalypse en prenant soin d’un enfant qui est le nouvel antichrist supposé. Le casting est complété par des noms tels que Mireille Enos, Mark Gatiss, Jon Hamm (le protagoniste de Mad Men sera l’archange Gabriel), David Morrissey et Frances McDormand, qui mettra sa voix à Dieu. , Bons présages: Neil Gaiman, conteur aussi à la télévision | la télé | Marseille News .net

Traductions du mot « antéchrist »

Langue Traduction
Anglais antichrist
Espagnol anticristo
Italien antichrist
Allemand antichrist
Portugais anticristo
Source : Google Translate API

Synonymes de « antéchrist »

Source : synonymes de antéchrist sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « antéchrist »

Partager